Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Dans le monde...

Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Message par Gayraud de Mazars » 29 Mai 2019, 18:17

Chers camarades,

Le camarade Ali Wazir, député trotskiste de l'Assemblée Nationale pakistanaise et membre de "The Struggle", "La Lutte" au Pakistan, liée à La Riposte en France, a été enlevé par les forces armées après qu'une embuscade ait été perpétré contre lui.

http://www.marxistreview.asia/release-a ... ic-rights/

http://www.marxistreview.asia/release-a ... strations/

À ce stade, les camarades au Pakistan ont besoin de la solidarité internationale pour la libération du camarade Ali Wazir et la condamnation de l'attaque des forces armées contre le camarade Ali Wazir !

De nombreuses organisations internationales ont déjà envoyé des messages de solidarité et des images, par exemple le MST d’Argentine. Pour plus de détails, suivez nos pages de médias sociaux portant le nom de Asian Marxist Review sur Facebook, Twitter et Instagram.

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 590
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Message par com_71 » 30 Mai 2019, 15:40

Déclaration du Front de gauche de Lahore

Dans la matinée du dimanche 26 mai 2019, un sit-in des villageois touchés se trouvait au poste de contrôle de Kharqamar, à Boyya, dans le Waziristan du Nord. Ali Wazir et Mohsin Dawar, tous deux membres de l'Assemblée nationale pakistanaise, sont arrivés sur le site de sit-in pour soutenir la manifestation qui menait leur caravane depuis Bannu. Une vague d'enthousiasme a éclaté parmi ceux qui protestaient contre l'opération de recherche brutale menée par l'armée dans la région.

Le sit-in organisé par des habitants de la région contre l'agression présumée contre une femme de la localité a débuté samedi et a été rejoint aujourd'hui par les travailleurs du PTM.

Des slogans ont commencé à être soulevés et des bagarres ont éclaté entre les manifestants et les troupes militaires qui assiégeaient la région.

Sous les tirs des forces armées, trois manifestants ont été tués selon un communiqué militaire et 45 ont été blessés par des tirs réels. Lors de cet affrontement, Mohsin Dawar aurait également été blessé par balle par les forces de l'État.

Selon l'ISPR, Ali Wazir et huit de ses camarades ont été arrêtés par l'armée. Le communiqué de presse de l'ISPR a accusé les députés et leurs camarades présents sur les lieux de tirer sur l'armée.

Mohsin Dawar et Ali Wazir ont été élus membres de l'Assemblée nationale en juillet 2018 du Nord-Waziristan et du Sud-Waziristan. Quelques mois avant leurs élections, ils sont tous deux devenus des dirigeants populaires du Mouvement pour la défense (PTM) Pashtun Tahafaz.

Le PTM a exigé la fin du soutien de l'État à la faction des Taliban, la réhabilitation des citoyens tribaux déplacés par des opérations militaires et la fin des excès militaires dans les zones pachtounes.

Le membre du Parlement arrêté est un marxiste et symbolise les misères et la résistance de la population locale contre les talibans parrainés par l'État. 13 membres de sa famille, y compris son père et ses frères et soeurs, ont été assassinés par les talibans.

Les Pachtounes constituent la troisième communauté ethnique du Pakistan et habitent en grande partie la région frontalière de l’Afghanistan.

En fait, cette région est exposée à l'expansionnisme oriental des forces coloniales britanniques depuis plus d'un siècle.

L'influence de la violence par les forces de l'Etat montre le désespoir des plus hautes autorités de l'Etat d'écraser ce mouvement en contrôlant totalement les principaux médias, les élites politiques et ses partis, l'actuel régime de droite d'Imran Khan et d'autres forces en présence. leur commandement.

Le front de gauche de Lahore condamne pleinement cette brutalité et les tirs à balles réelles sur des indigènes et des activistes non armés.

Nous exprimons notre profonde solidarité et nos condoléances aux familles et aux amis de ces martyrs qui ont perdu la vie aujourd'hui et demandons l'arrestation des responsables du tir qui a eu lieu sur des manifestants pacifiques.

Nous demandons

La libération immédiate et inconditionnelle d'Ali Wazir et garantir sa sécurité.
L’État devrait révéler où se trouve Mohsin Dawar et garantir sa sécurité.
Le retrait immédiat des forces armées des anciennes zones des FATA et la levée du couvre-feu imposé dans la région.
L'acceptation de toutes les demandes authentiques qui ont déjà été reconnues comme étant directes par les généraux et le Premier ministre dans des déclarations publiques.
La LLF soutient pleinement les revendications sociales, économiques, culturelles et politiques mises en avant dans sa lutte contre l’oppression, l’exploitation et les privations.

Dr. Lal Khan,
Editor Asian Marxist Review

Farooq Tariq
Responsable
Lahore avant gauche,
Porte-parole
Parti ouvrier Awami

Dr. Taimur Rehman
Secrétaire général
Pakistan Mazdoor Kissan Party
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2793
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Message par Plestin » 30 Mai 2019, 15:45

Salut camarade GdM,

Ali Wazir et ses compagnons risquent gros, vu que l'armée pakistanaise a une forte propension à assassiner les opposants... Il a d'ailleurs déjà échappé à la mort de justesse l'an dernier, en juin 2018 (mais a perdu quatre de ses camarades), à l'occasion d'une attaque de nervis à la fois pro-gouvernementaux et affiliés aux Talibans (selon Wikipedia). Le gouvernement pakistanais semble régulièrement utiliser d'anciens talibans dans de telles attaques. Mais cette fois-ci, c'est l'armée qui est intervenue directement.
Plestin
 
Message(s) : 966
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Message par Gayraud de Mazars » 30 Mai 2019, 16:31

Salut camarade Plestin,

Tu dis juste le camarade Ali Wazir risque la mort !

Liberté et justice pour le camarade Ali Wazir... Solidarité internationale !

https://www.change.org/p/united-nation- ... -ali-wazir

Signez en ligne cette pétition !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 590
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Message par Gayraud de Mazars » 01 Juin 2019, 16:56

Salut camarades,

Appel international – Pakistan : Libérez Ali Wazir, retirez les fausses accusations policières

Le camarade Ali Wazir est membre du comité central de "The Struggle", "la Lutte" au Pakistan et député à l'Assemblée Nationale pakistanaise...

Pour signer la pétition !

http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article49082

Le 26 mai 2019, une manifestation pacifique dirigée par Ali Wazir et Mohsin Dawar, tous deux membres de l’Assemblée nationale (MNA), a essuyé des tirs de l’armée, faisant au moins 13 morts et plus de 40 blessés dans la région du Waziristan.

Ali Wazir et Mohsin Dawar ont été élus députés aux élections générales de 2018. Ils sont également à la tête du Mouvement de défense pachtoune / Pashtun Tahfuz Movement (PTM), un mouvement social de masse qui a vu le jour il y a deux ans.

Le PTM exige la fin des opérations militaires dans la région frontalière de l’Afghanistan. Cette région est habitée par des Pachtounes. Leurs revendications les ont mis en conflit avec les puissantes forces militaires du pays. Depuis deux mois, le porte-parole militaire adresse des menaces au PTM. En outre, les médias ont été publiquement avisés par les militaires de ne pas parler du PTM.

Ces menaces et le black-out des médias se sont traduits par une réalité tragique le 26 mai. D’abord, on a tiré sur une manifestation pacifique. Ensuite, les médias ont tous raconté que les militants du PTM dirigés par Ali Wazir et Mohsin Dawar ont attaqué un poste de contrôle militaire et que les violences qui ont suivi ont coûté la vie à trois manifestants et blessé trois soldats.

Mais heureusement des vidéos – filmées à l’aide de téléphones portables – sont apparues. Ces vidéos montrent clairement qu’Ali Wazir et Mohsin Dawar ont été attaqués par-derrière. Pendant que les gens tombaient sous les balles, Ali Wazir, au lieu de courir se mettre en sécurité, est retourné aider un camarade blessé. Alors qu’il approchait de son camarade, près du poste de contrôle, il a été arrêté par les militaires.

Le lendemain, il a été traduit devant la Cour antiterroriste et placé en détention préventive pendant huit jours. Entre-temps, l’ensemble de l’opposition au Parlement a exigé sa libération. Il souffre de diabète et de tension artérielle.

Il y a eu également des allégations non confirmées de torture. En fait, même s’il est libéré pour l’instant, sa vie reste en jeu. Comme le reste de la direction du PTM, il fait l’objet d’une propagande haineuse. Les médias et les militaires le décrivent comme un agent étranger, un traître et un terroriste.

Le fait est que le PTM croit fermement à la non-violence alors que 16 membres de la famille d’Ali Wazir, dont ses frères et sœurs et son père, ont été assassinés par les talibans en raison de l’opposition de sa famille aux talibans. Il est apparu comme un symbole de la lutte contre les talibans avant même l’émergence du PTM.

Nous vous demandons instamment de signer cette pétition en faveur de ces revendications démocratiques :

• La libération d’urgence d’Ali Wazir et de ses camarades du PTM.
• La fin de la campagne de dénigrement contre la direction du PTM.
• Le retrait des fausses accusations policières, faites sous couvert des lois antiterroristes, contre Ali Wazir et les membres du PTM.

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 590
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Message par Gayraud de Mazars » 04 Juin 2019, 09:24

Salut camarades,

Premières signatures en faveur de la libération immédiate du camarade Ali Wazir ! On continue le combat...

Serge Aberdam, historien, France

Gilbert Achcar, Professeur, SOAS University of London, Grande-Bretagne

Akrour Mohad Saddek, Président de l’Assemblé Populaire communale (Mairie) de Barbacha-Béjaia, Algérie

Badrul Alam, Communist Party of Bangladesh-ML(CPBML), Bangladesh

Aabida Ali, Awami Workers Party, Pakistan

Karamat Ali, Secretary, National Labour Council, Pakistan

Sohnia Karamat Ali, Montreal, Québec

Victor Amarilla, Socialist Convergence (La Verdad), Buenos Aires, Argentine

Alia Amirali, Awami Workers Party, Pakistan

Lionel Aymard, militant associatif, syndical et politique, France

Abulcair Balindong, Chairperson, MindanaOne Peoples’ Movement (MindanaOne), Peace, Human Rights and National Minority Rights Advocate, Mindanao, Philippines

Paweł Bartolik, journaliste, traducteur, Pologne

Christiane Baysse, La Riposte, Quincey, France

Olivier Besancenot, porte-parole, NPA, France

Gérard Billy, syndicaliste retraité, France

Anthony Bobo, NPA, France

Pascal Boissel, président de l’Union syndicale de la psychiatrie, France

Peter Boyle, Socialist Alliance, Australie

Orallo Carlos, Parti socialiste des Travailleurs, Buenos Aires, Argentine

Jose Castillo, Directoire national de Socialist Left, Argentine

Fathi Chamkhi, Député du Front Populaire, Parlement Tunisien

Gérard Chaouat, Directeur de Recherches Emerite, Centre National de la Recherche scientifique (CNRS), France

Terry Conway, Socialist Resistance, Britain

Philippe Corcuff, universitaire, Institut d’Etudes Politiques de Lyon, France

Randolf S. David, Professeur Emeritus de Sociology, Université des Philippines

Alex De Jong, Co-Directeur IIRE Amsterdam

Sushovan Dhar, Radical Socialist, Inde

Fiona Dove, Transnational Institute

Felicity Dowling, Secrétaire national, Left Unity, Grande-Bretagne

Bernard Dreano, cofondateur du réseau international Helsinki Citizens’ Assembly

Jacek Drozda, Independent researcher and labour activist, Poland

Penelope Duggan, Editor International Viewpoint

Patrick Dupin, NPA, France

Lujan Echeverria, Professional Center for Human Rights, Argentine

Dianne Feeley, éditrice de la revue, Against the Current, Etats-Unis

Tiago Ferreira, sociologue, Espagne

Elea Foster, Quatrième internationaliste, Grèce

Pascal Franchet, président du CADTM France

Franck Gaudichaud, enseignant-chercheur Université Grenoble-Alpes, France

Oxley Greg, Directeur du journal La Riposte, militant PCF, Paris, France

Sébastien Guex, Professeur à l’Université de Lausanne, Suisse

Laurent Gutierrez, enseignant, membre du PCF et de la Riposte, France

Anne Gutierrez-Vigreux, Conseillère Municipale de Longvic, France

Bouhbib Hamid, enseigant universitaire, Algerie

Alex Hinno, Membre de la Comunitat Palestina de Catalunya, Catalogne

Helena Hirata, directrice de recherche émérite au Centre national de la Recherche scientifique (CNRS), France

Robert Hirsch, syndicaliste retraité et militant d’Ensemble !, France

Norbert Holcblat, économiste, France

Maral Jefroudi, Co-Directrice IIRE Amsterdam

Imran Kamyana, éditeur du périodique urdu en ligne Roznama Jeddojehad

Harsh Kapoor, fondateur et editeur du South Asia Citizens Web (SACW), Inde

Sheema Kermani, Artiste, Pakistan

Dr Lal Khan, rédacteur en chef Asian Marxist Review, Pakistan

Pierre Khalfa, membre de la Fondation Copernic et du Conseil scientifique d’Attac, France

Stathis Kouvélakis, Reader in Political Theory, King’s College, Grande-Bretagne

Federico Lafaire, SAP-Grenzeloos, Pays-Bas

Carlos Lordkioanidse, ancien détenu « disparu », Argentine

Michael Löwy, Directeur de Recherches Emérite, Centre national de la Recherche scientifique (CNRS), Paris, France

Carlos Loza, Survivant du centre clandestin de détention ESMA (School of Mechanics of the Navy), Argentina

Bartosz Łukaszewski, sociologist, PhD, WULS, UKSW, Pologne

Jeff Mackler, Socialist Action, Etats-Unis

Christian Mahieux, Réseau syndical international de solidarité et de luttes

Rechidi Mahmoud, Secrétaire général du PST, Algérie

Jan Malewski, éditeur de la revue Inprecor

Szymo Martys, Poland

Gustave Massiah, Cedetim, France

Nenad Mecava, fine artist, Amsterdam, Nederlands

Richard Mellor, U.S. blog Facts For Working People, Etas-Unis

Gippò Mukendi Ngandu, Sinistra Anticapitalista, Italie

Djermoune Nadir, Architecte/urbaniste, enseignant/Institut d’Architecture et d’Urbanisme Blida, Algeria

Pratip Nag, Radical Socialist, Inde

Olivier Neveux, Professeur des Universités, ENS de Lyon, France

Diego Z. Neri, editeur du site Bandiera Rossa, Italie

Pablo Odriozola, Survivant du centre clandestin de détention « Azopardo », Argentine

Victor Ottoboni, Secretary of minutes and press of the Union of Tire Workers of Argentine

Sophie Ozanne, NPA, France

Ugo Palheta, sociologue, maître de conférences à l’université de Lille et directeur de la revue en ligne Contretemps, France

Jaime Pastor, professeur de Sciences Politiques (Etat Espagnol) et éditeur de la revue Viento Sur

Christine Poupin, porte-parole du NPA, France

François Preneau, retraité, syndicaliste et militant d’Ensemble !, France

Chantal Pottier, NPA, France

Joël Pottier, NPA, France

Awais Qarni, Central Organizer Revolutionary Students Front(RSF), Pakistan

Asia Rahman, membre du Vänsterpartiet (Parti de gauche), Suède

Dr Taimur Rehman, Secrétaire général, Pakistan Mazdoor Kissan Party, Pakistan

Hans-Peter Renk (solidaritéS), conseiller général (Le Locle), Suisse

Sylvain Roch, militant CGT, Corèze, France

Victor Rodrigues, PCF, France

Pierre Rousset, ESSF, France

Yohichi Sakai, Japan Revolutionary Communist League (JRCL), Japon

Olivier Salles, militant d’Ensemble !, France

Catherine Samary, économiste, France

Edgard Sánchez, PRT (Partido Revolucionario de los Trabajadores), Mexique

Patrick Saurin, membre du CADTM, France

Sukla Sen, Peace Activist, Inde

Soren Sondergaard, Membre du Parlement, Denmark

Dr. Farooq Sulehria, Assistant Professor, Beaconhouse National University Lahore, Pakistan

Paweł Szelegieniec, political scientist, Poland

Arlette Tardy, NPA, France

Mansoor Tareen, organisateur du PTM-Suède

Farooq Tariq, porte-parole, Awami Workers Party, Pakistan

Juan Tortosa, solidaritéS, Suisse

Eric Toussaint, porte-parole international du CADTM

Josette Trat, sociologue, France

Anwar Ul Haq, économiste, Pakistan

Zafar Ullah, membre de la Pakistan Trade Union Defence Campaign, Islambad, Pakistan

Miguel Urbán Crespo, Membre du Parlement européen, Etat espagnol

Roseline Vachetta, ancienne députée au Parlement européen, France

Achin Vanaik, Retired Professor of International Relations and Global Politics, former Head of the Department of Political Science and former Dean of the Faculty of Social Sciences, University of Delhi, Inde

Julien Vanhove, CADTM Belgique

Christian Varin, Quatrième Internationale

Marie-Christine Vergiat, Eurodéputée, Gauche européenne, France

Pietje Vervest, Transnational Institute, Pays-Bas

Pedro Vianna, poète, enseignant au mastère Mobilité humaine Universitat de Valencia (Espagne), ancien juge assesseur à la Cour nationale du droit d’asile, France

Thomas Weyts, SAP-Gauche anticapitaliste, Solidair Gent, Belgique

Simon Wood, membre de « The Australian Greens », Australie

Nora Zaldua, Massacre Commission of La Plata, Buenos Aires, Argentine

Susana Zaldua, Massacre Commission of La Plata, Buenos Aires, Argentine

Philipp Zehmisch, Laal Hartal, Lahore, Pakistan

Muhammad Zubair, membre du Fairness Committee, Magna international, Toronto, Canada


et des centaines d’autres signatures...
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 590
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Message par Gayraud de Mazars » 07 Juin 2019, 17:53

Salut camarades,

Allez camarades signez la pétition, pour les camarades au Pakistan, pour la liberté d'Ali Wazir député trotskiste au parlement pakistanais !

https://www.change.org/p/united-nation- ... -ali-wazir

Presque 10 000 signatures au Pakistan et à l'International ! Renforçons la lutte...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 590
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Message par Plestin » 07 Juin 2019, 19:34

Déjà fait en ce qui me concerne !
Plestin
 
Message(s) : 966
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Message par Gayraud de Mazars » 07 Juin 2019, 21:57

Merci mon cher Plestin, à La Riposte on fait tout pour gagner des signatures en France pour le camarade Ali Wazir !

Frat'
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 590
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Liberté pour le camarade Ali Wazir ! Solidarité...

Message par Gayraud de Mazars » 19 Juin 2019, 11:27

Salut camarades,

LIBÉRATION D’ALI WAZIR

Article publié par LA TRIBUNE DES TRAVAILLEURS (tribune libre de la lutte des classes et journal du Parti Ouvrier indépendant et démocratique, France) N°194 du 19/06/2019

Pakistan - Libérez Ali Wazir !

Déclaration de la All-Pakistan Trade Union Federation.

La All-Pakistan Trade Union Federation (APTUF, Fédération des syndicats du Pakistan) et ses 100 000 affiliés dénoncent la répression gouvernementale, l’arrestation de dirigeants et de membres du Parlement appartenant à différents partis sous le prétexte de la lutte contre la corruption et de la lutte contre le terrorisme.

L’APTUF condamne fermement l’arrestation d’Ali Wazir, membre de
l’Assemblée nationale, et organisateur du combat pour la défense des droits des Pachtouns*. Nous réclamons sa libération immédiate et l’abandon de toutes les fausses accusations lancées à son égard.

Nous nous prononçons pour le respect des droits et la sécurité de la minorité pachtoune. Fin immédiate de la répression contre les travailleurs et les jeunes pachtouns ! Assez d’assassinats de jeunes et de travailleurs pachtouns !

Respect des droits de tous !

* Les Pachtouns constituent une population qui se trouve au Pakistan et en Afghanistan. La minorité pachtoune fait l’objet, au Pakistan, de mesures discriminatoires et d’une répression violente.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 590
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18


Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)