Que se passe-t-il au Moyen-Orient ?

Dans le monde...

Message par artza » 03 Juin 2004, 15:50

Pour W et ses quelques amis d'idées, la question palestienne se résume au soutien du peuple palestinien (avec quoi tous sont d'accord ici) vue avec les lunettes et exprimée par les mots du nationalisme palestinien. Cette position n'a pas grand chose à voir avec la position léniniste du droit des peuples et des nations à disposer d'eux-mêmes ni avec les thèses de la 3ème inter sur les questions coloniales et nationales. Chacun peut les relire. Les communistes (les trotskystes c'est la même chose) soutiennent inconditionnellement (et militairement s'ils sont en situation) les droits des peuples dominés. Ils ne prennent aucune responsabilité dans la politique menée par les divers nationalistes, montrent aux masses, dénoncent leurs traits bourgeois ou réactionnaires, ils luttent pour l'organisation indépendante de la classe ouvrière (parti, syndicats, conseils) et pour la direction ouvrière (communiste) de la lutte de libération. Les positions développées par W n'ont pas grand chose à voir avec tout celà. Ce n'est qu'un applatissement devant le nationalisme qui porte en lui le racisme comme la nuée l'orage si je peux me permettre cet emprunt modifié. Les communistes n'ont jamais préconisé l'expulsion des cheminots russes du trans-sibérien d'Asie centrale, ni celle des mineurs afrikaaners en 1920 du Rand... un parti communiste palestinien combattrait becs et ongles pour les droits nationaux (démocratiques) des palestiniens et aurait toute une politique vis-à-vis des israëliens et d'abord de la classe ouvrière et devrait probablement leur reconnaître des droits nationaux dont le droit à leur proppre état. Un Parti communiste d'Isrël combattrait pour le droit à un état palestinien et pour la défaite de l'état d'Israël, montrerait que le seul avenir pour les travailleurs des deux pays est de vivre ensemble ou cote à cote. Il montrerait la perspective des républiques socialistes unies du Moyen -orient. W ne discute jamais d'aucun de ces problèmes Il se contente de vouloir convaincre les sympathisants de LO qui s'expriment ici, parfois maladroitement qu'ils ne sont que des pro-sionistes. Pauvre besogne et maigre moisson.
artza
 
Message(s) : 1740
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Message par com_71 » 03 Juin 2004, 22:56

(wolf @ jeudi 3 juin 2004 à 23:37 a écrit :
J'ai du mal à croire qui tu ignores les quelques ... millions d'exilés qui sont dans des camps de réfugiés dans les Etats limitrophes (Liban Jordanie ...)

Mais alors si ils rentrent, comment préserver le "droit des israéliens à un Etat" ?
Je répète, c'est ce que dit Sharon.


Non, je n'en ignore rien (quoique, les chiffres...) je relativisais, c'est tout. Etablie aillleurs depuis 60 ou 40 ans, l'émigration palestinienne est loin d'être unanime dans son désir de retour.



Sur le fond c'est un non-sens. Plus le peuple israélien risque d'être minoritaire dans la région, plus ses droits démocratiques et nationaux seront ressentis comme vitaux.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4229
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Message par com_71 » 03 Juin 2004, 23:48

Pas difficile pourtant. Les droits démocratiques des minorités sont plus facilement menacés que ceux des majorités.

Ca va mieux comme ça ?
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4229
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Message par lohen » 04 Juin 2004, 22:20

a écrit :et bien en tant qu'internationalistes, c'est une autre perspective qu'on doit proposer à la population israelienne!

on doit soutenir la lutte des palestinens et tout en expliquant à la population israelienne qu'elle doit lutter pour la defaite de son etat et en lui montrant que la fin de l'oppression des palestiniens est la seule maniere pour elle de garantir la paix, sa liberté et ses droits nationaux dans une palestine bi-nationale, alors que la politique de sharon conduit au contraire tout droit la population d'israel à la fin de ses libertés, à un etat policier, et à une guerre toujours plus sanglante et aboutira à terme un desastre, le jour ou l'impérialisme américain aura trouvé d'autres alliés ou jugera la région moins stratégique!


Comment veux-tu convaincre le colon avec son PM Uzzi autour du coup qu'il faut rétablir les palestiniens dans leurs droits alors qu'il occupent une terre qui vient d'e^tre volée aux mêmes palestiniens....
lohen
 
Message(s) : 0
Inscription : 18 Oct 2002, 16:00

Message par com_71 » 04 Juin 2004, 22:24

Des camarades ont dit souhaiter "la défaite de l'état d'Israël". Mais s'il y a une dure répression militaro-policière contre les palestiniens, il n'y a pas actuellement de guerre ouverte. Dans ces conditions souhaiter "la défaite de l'état d'Israël" c'est souhaiter d'abord une nouvelle guerre dans la région. C'est faire de la surenchère belliciste sur la politique des Etats arabes ou des nationalistes palestiniens.

Bien sur dans les événements actuels nous sommes sans réserve du côté des palestiniens. Et nous le serions aussi (et du côté des peuples arabes) si la situation allait une nouvelle fois vers une guerre ouverte.

Mais aujourd'hui la question ne se pose pas en termes de "victoire" ou "défaite" d'Israël.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4229
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Message par artza » 05 Juin 2004, 07:09

a écrit :souhaiter la défaite de l'Etat d'Israël


Il n'y a pas que des défaites militaires. Les palestiniens n'auront de droits nationaux que ceux qu'ils auront pu imposer au gouvernement israëlien. Tous parle de paix et de processus de paix c'est donc que ce n'est pas la paix. La guerre ce n'est pas seulement Verdun ou le D. day. Pour prendre un exemple on parle de guerre d'Algérie... Je ne pense pas que ce soit démagogique ou outrancier de dire "Sharon fait la guerre aux palestiniens". Quand à "souhaiter une nouvelle guerre dans la région" ça ne dépend pas de nous mais les révolutionnaires internationalistes ne sont pas des pacifistes du genre "tout et n'importe quoi plutot que la guerre". Il n'y a pas de partis ouvriers dans la région comme ailleurs. Les communistes choisissent leur camp celui des opprimés et quand ils sont en situation en sont partie prenante mais ils doivent aussi en priorité construire ce parti et ne peuvent le faire en suivant les nationalistes mais en ayant une politique indépendante, leur propre drapeau, leur propre programme. La plupart des trotskystes ont dans les faits renoncer à cette tâche "soutenant" suivant les circonstances les nationalistes, les syndicalistes, les unions de la gauche etc... Wolf est un bon exemple, trotskyste "intransigeant" il ne voit l'avenir que par une victoire électorale du PS ici et le suivisme nationaliste en Palestine.
artza
 
Message(s) : 1740
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

PrécédentSuivant

Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)