Tuerie raciste de Charleston

Dans le monde...

Re: Tuerie raciste de Charleston

Message par Gaby » 27 Juin 2015, 17:36

Ce n'est pas pinailler de dire qu'il faut penser dans son contexte.
Les racistes, les déséquilibrés et les malveillants ont trop facilement accès à des armes aux Etats-Unis.
Alors dans le contexte actuel, il faut bien faire quelque chose contre cela, et pas à partir de considérations sur un éventuel affrontement avec l'Etat.
La victoire contre une armée dont le budget approche le trilliard annuel ne dépend pas de la liberté pour les salauds à détenir un glock.
Il n'y a pas de groupe armé d'auto-défense dans les quartiers noirs par exemple, ce n'est pas comme cela que cela se passe, alors ce n'est pas la discussion.
En revanche il y a des milices à la frontière qui traquent les immigrés.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Tuerie raciste de Charleston

Message par com_71 » 28 Juin 2015, 00:20

OK, il y a des salauds, des milices des malveillants.

Il faut les désarmer ? OK !
Mais faut-il faire confiance à l'appareil d'état, justice, police pour le faire ?
Non, nous avons à apprendre aux masses à ne compter que sur elles-mêmes, pas à faire des sermons pacifistes et larmoyants.

"Il n'y a pas de groupe armé d'auto-défense dans les quartiers noirs par exemple". Certes, mais ça fait quand-même partie de la discussion.
Parce que ça a existé, plus ou moins, dans le passé. Parce qu'on ne se satisfait pas du présent.
Et tout simplement parce qu'une révolution, ce n'est pas autre chose qu'un très gros groupe d'auto-défense agissant.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2323
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Campagnes électorales du PCA

Message par com_71 » 07 Juil 2015, 09:12

Parmi, nos honorables lecteurs, someone a-t-il souvenir d'un texte où il était remarqué que le PCA s'était toujours refusé à placer une de ses campagnes électorales présidentielles sous le signe des droits des exploités noirs, à travers une candidature "Angela Davis", se contentant du présenter, dans quelques états, la candidature bien plus illisible de Gus Hal.
Peut-être s'agit-il d'un texte de LDC qui aurait échappé à la mise en ligne ?

edit 17-07 : Trouvé ! Ou du moins quelque chose d'approchant.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2323
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Tuerie raciste de Charleston

Message par pouchtaxi » 04 Sep 2015, 15:15

On pourra lire, en anglais, un utile complément au dernier CLT : La longue lutte des Noirs américains à l’adresse suivante des copains de The Spark:

http://the-spark.net/csart861.html

Le texte en question est :

The “War on Drugs” . Capitalism’s War on the Laboring Population
pouchtaxi
 
Message(s) : 65
Inscription : 08 Mai 2006, 18:19

Re: Tuerie de Parkland

Message par com_71 » 01 Mars 2018, 16:51

Lointainement à propos de la tuerie de Parkland, sur Debs (ldc 164) :
Il se rendit dans des grèves dures, en essayant de soutenir le moral des travailleurs attaqués. Il voyait clair et disait qu'il y avait une guerre en cours, une guerre des travailleurs du monde contre les exploiteurs du monde. En 1914, quand une milice privée attaqua un camp de travailleurs en grève dans une mine appartenant à Rockefeller à Ludlow (Colorado), tuant 13 personnes, tous des femmes et des enfants, il appela les mineurs à créer une « caisse de défense armée, à même de fournir à chaque membre la dernière carabine de gros calibre, identique à celle utilisée par les hommes de main des patrons, et 500 cartouches... Vous ne devriez pas avoir plus de scrupules à les tuer [les tueurs à gages des entreprises] que s'ils étaient autant de chiens enragés ou de serpents à sonnette menaçant vos maisons et votre communauté. » Il ajouta que sa déclaration avait été faite « sciemment » et qu'il était « responsable de chacun de ces termes... Nous sommes pour la paix, et nous sommes irrémédiablement opposés à la violence et à l'effusion de sang quand ils peuvent être évités, par tous les moyens possibles, en dehors de l'humiliation complète et de l'abaissement de soi-même... Mais quand la loi échoue et devient en fait le rempart de la criminalité et de l'oppression, alors un appel à la force est non seulement moralement justifié, mais devient un devoir patriotique. »


Occuper la scène publique pour traiter des politiciens de menteurs au service d'intérêts capitalistes, c'est pas mal ! On peut donc se réjouir de beaucoup d'aspects de la réaction actuelle des jeunes contre la liberté du port d'armes aux USA.
A condition de n'en pas oublier que les révolutionnaires, dans d'autres circonstances, auront encore à défendre le droit des organisations ouvrières à désarmer les bandes armées de défense de l'exploitation. C'est-à-dire leur droit à faire changer les armes de main.

En ce sens l'orientation de la conclusion de l'article de Spark du 19 2 est juste, même si elle n'a pas développé ce point :
In a society organized by the population to meet its needs, we could build ways to intervene when people started down the path to violence. But today, we are stuck in this capitalist society in decay, with a state apparatus that offers no protection. Our only chance is to look out for each other and mobilize to protect ourselves.

https://the-spark.net/np1051801.html
Dans une société organisée par la population pour répondre à ses besoins, nous pourrions construire des moyens d'intervenir lorsque des gens se lanceraient sur la voie de la violence. Mais aujourd'hui, nous sommes bloqués dans cette société capitaliste en déclin, avec un appareil d'État qui n'offre aucune protection. Notre seule chance est de nous porter attention les uns les autres et de nous mobiliser pour nous protéger.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2323
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Tuerie de Parkland

Message par com_71 » 02 Mars 2018, 02:30

Sur un sujet proche, Spark écrivait, dans Class Struggle, en 1985 :
https://the-spark.net/eighty203.html (en anglais, mais google translate fonctionne maintenant très bien)

extrait a écrit :...Certes, la cause de la criminalité est l'exploitation de classe. Mais quand le problème est laissé à ce niveau [...] l'implication est que les gens n'ont pas d'autre choix que de tout différer au sujet de leurs problèmes à après la révolution. En fait, les révolutionnaires sont précisément ceux qui ont en vue une autre société comme possible, et précisément parce qu'ils pensent ça, ils peuvent avoir une réponse aux problèmes sociaux de cette société...
Le seul moyen de défense de la population contre le crime est de s'organiser elle-même, dans ses quartiers, dans ses communautés. Les gens doivent prendre la loi entre leurs propres mains, mais pas en tant qu'individus isolés et atomisés, eux-mêmes avec leurs armes face à un monde hostile, mais en tant que collectivité, en tant que communauté.
Dans un sens immédiat, l'auto-défense organisée signifie que la communauté compte sur elle-même pour faire face à son problème de criminalité. Il est certain qu'elle dépasse de très loin en nombre le nombre de criminels. Beaucoup de gens sont déjà armés. Ils ne sont pas entrainés en tant que groupe. Mais ils peuvent certainement trouver les moyens de le faire. Les gens ont l'avantage de se connaître non seulement les uns les autres, mais aussi de savoir qui sont les criminels. Ceux qui volent et volent sont connus et peuvent être forcés par les gens de la communauté à en subir les conséquences. Si les criminels n'arrêtent pas leurs activités, ils peuvent être expulsés de la communauté...


Par ailleurs on peut voir que tous les numéros de Class Struggle sont en ligne sur le site de Spark, depuis le 1 en 1980.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2323
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Tuerie raciste de Charleston

Message par com_71 » 13 Mars 2018, 13:04

Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2323
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Tuerie raciste de Charleston

Message par com_71 » 20 Mars 2018, 22:02

Article de Spark, 19/03/2018
https://the-spark.net/np1053101.html

Éditorial :
Les étudiants portent au premier plan la question de la violence

Le mercredi 14 mars, des centaines de milliers d'étudiants de plus de 2 800 collèges, lycées et collèges à travers le pays ont participé à des manifestations de masse à la suite de la tuerie à l'école Marjory Stoneman Douglas de Parkland, en Floride, qui a fait 17 morts.

Certaines des manifestations ont été soigneusement contrôlées par les administrations scolaires et n'ont duré que 17 minutes. Certains ont duré beaucoup plus longtemps. Certaines étaient des minutes de silence. Certaines ont été des rassemblements de colère exigeant une action, avec des slogans «Assez c'est assez !» et «Nous crions BS (bullshit - quelle connerie -) !» Lorsque certains responsables scolaires ont interdit aux élèves de quitter leurs écoles, beaucoup ont continué leurs protestations malgré tout. Ils ont insisté pour être entendus, malgré les mesures disciplinaires prises.
Les activités comprenaient des assemblées, des marches, des discours, des représentations théâtrales, des discussions et des débats. Différents groupes d'élèves ont fait des choses différentes, mais tous ceux qui ont participé ont trouvé des façons de sortir de la routine d'une journée scolaire ordinaire et ont insisté sur le fait que quelque chose doit changer.
Et ils ont capté l'intérêt de beaucoup de gens de la classe ouvrière qui savent aussi que beaucoup de choses doivent changer.

Trop c'est trop.

D'autres manifestations sont prévues pour le 24 mars et le 20 avril pour l'anniversaire de la fusillade de Columbine High School.

Jusqu'où ira toute cette activité ? Qui le sait ?

Bien sûr, les autorités scolaires et les autres autorités savent où elles veulent aller. Ils ont essayé de contenir, clôturer et contrôler la colère et l'activité des élèves. Certains disent aux étudiants qu'ils doivent «rester engagés», mais n'offrent que des activités très étroitement prescrites pour cet engagement : Votez. Contactez vos élus. Attendez. Moussez, rincez, répéter.

Les médias ont également fait leur part pour caractériser les manifestations comme étant très étroitement axées sur le contrôle des armes à feu. Et certainement la tuerie de Parkland a été un détonateur, mais cela ne signifie nullement que le contrôle des armes à feu est la seule chose qui préoccupe ces étudiants.

Les républicains sont un peu en difficulté face aux protestations, ils comptent sur la NRA pour ses soutiens aux élections. Mais pour les démocrates, c'est gagnant-gagnant. Ils sont très heureux d'avoir l'air de soutenir ces protestations - jusqu'à se précipiter hors du Congrès pour accueillir les étudiants protestataires à Washington DC. Après tout, cela équivaut simplement à une nouvelle variation sur le même vieux message de "laissez-nous savoir ce que vous voulez, votez pour nous et attendez que nous fassions les changements pour vous. "

Peut-être que les jeunes accepteront cette limitation étroite et se reflueront. Mais peut-être pas. Ils ont déjà "crié BS" sur la notion des républicains que rien ne peut être fait, combien de temps avant qu'ils crient BS sur la notion des démocrates que les jeunes doivent attendre que le système fonctionne pour eux ?

Ce n'est pas parce que les autorités veulent que ces milliers de jeunes fâchés restent dans leurs ruelles qu'ils doivent en rester là. Ce n'est pas parce que la protestation commence sur la question de la violence armée qu'elle restera seulement sur cette question. Il y a beaucoup, beaucoup de problèmes auxquels sont confrontés les jeunes, et ils proviennent tous d'une société basée sur l'extraction du profit au détriment des besoins humains et de la dignité. Ces jeunes pourraient très bien crier «Assez, c'est assez», bien plus de choses que la seulement la violence armée.

Les étudiants qui ont agi ont déjà acquis une expérience précieuse. Ils établissent des liens et voient qu'ils ont des intérêts communs partout dans le pays. Tous ces milliers d'étudiants qui ont organisé des actions à travers le pays peuvent avoir le sentiment, à juste titre, qu'ils ont accompli quelque chose. Ils se sont organisés collectivement, et ils ont porté un problème sur la scène nationale devant lequel les adultes au pouvoir ont toujours fui, jusqu'à maintenant.

C'est une expérience que ces étudiants vont garder en eux. Certains de ces étudiants, bien sûr, peuvent se replonger dans les niches d'avenir confortables déjà préparés pour eux. Mais la plupart finiront par rejoindre le monde du travail. Comme tous ceux qui les ont précédés, ils seront soumis à une exploitation qui crée des conditions de travail et de vie pourries. Peut-être qu'ayant appris à dire «ça suffit», ils vont le répéter. Et cette fois-ci de l'intérieur du cœur de la classe qui a le pouvoir de défier les fondements de cette société pourrie, une société qui ne peut pas protéger les jeunes de la violence.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2323
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Précédent

Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité