turquie : coup d'état ?

Dans le monde...

turquie : coup d'état ?

Message par titi » 15 Juil 2016, 21:38

22h35
internet est coupé, l'armée patrouille, le téléphone filaire marche.
c'est assez étrange de voir une tentative de coup d'état en direct à la télé...
titi
 
Message(s) : 44
Inscription : 21 Juin 2003, 17:09

Re: turquie : coup d'état ?

Message par titi » 15 Juil 2016, 22:00

je continue mon reportage...
les chaines de la télé publique sont en train d'etre coupées, sur TRT Haber ils passent la météo en boucle, d'autres TRT (dont la chaine enfant !) sont carrément coupées.
ah, sur les autres TRT c'est aussi la météo

à Ankara ça continue de tirer
titi
 
Message(s) : 44
Inscription : 21 Juin 2003, 17:09

Re: turquie : coup d'état ?

Message par Proculte » 15 Juil 2016, 22:15

Ce que nous savons pour le moment
La situation est des plus confuses ce soir en Turquie :

Le premier ministre turc, Binali Yildirim, a dénoncé, vendredi 15 juillet, une tentative de coup d’Etat par un groupe au sein de l’armée ;

Peu après, l’armée turque a annoncé dans un communiqué avoir pris le pouvoir pour « restaurer la liberté et la démocratie ». L’armé assure que les accords internationaux signés par la Turquie seront respectés et affirme retenir en otage le chef de l’état-major, Hulusi Akar ;

Selon une source contactée par Le Monde à Ankara, le palais présidentiel serait cerné par les militaires insurgés.

L’aéroport international d’Istanbul est bloqué et on rapport des affrontements autour du siège des services de renseignement à Ankara. Selon les chaînes de télévision turques, les ponts sur le Bosphore sont fermés.
Proculte
 
Message(s) : 16
Inscription : 25 Jan 2007, 23:14

Re: turquie : coup d'état ?

Message par titi » 15 Juil 2016, 22:20

alors, sur la TRT, la météo est finie, une présentatrice annonce la loi martiale et le "rétablissement de la démocratie". je ne sais pas si c'est une présentatrice habituelle. elle fixe le prompteur, elle lit le prompteur qui semble passer en boucle le communiqué des putchistes, elle n'est pas du tout à l'aise.
titi
 
Message(s) : 44
Inscription : 21 Juin 2003, 17:09

Re: turquie : coup d'état ?

Message par Gayraud de Mazars » 16 Juil 2016, 12:25

Salut camarades,

Le coup d'état a échoué, la répression sera féroce ! Sans avoir orchestré ce coup d’Etat, Erdogan et l’AKP sauront utiliser les conditions qui en résulteront et les soutiens qu’ils recevront pour accroître leur légitimité. L'opposition va subir plus de rudes coups sans doute !
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 103
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: turquie : coup d'état ?

Message par Gayraud de Mazars » 16 Juil 2016, 12:35

Salut camarades,

Un article pas mal sur Médiapart qui décortique le coup d'état, et montre ses conséquences immédiates...

Le coup d'Etat en Turquie a bien réussi
16 juil. 2016 Par Djordje Kuzmanovic

https://blogs.mediapart.fr/djordje-kuzm ... ien-reussi

Comme on l’annonce partout, hier la Turquie a vécu un coup d’Etat. Comme on l’annonce; le coup d’Etat a avorté et l’ordre constitutionnel est revenu. La réalité est peut-être toute autre et Erdogan avance dans son projet de modification constitutionnelle en sa faveur.

Après observation des événements survenus en Turquie hier soir 15 juillet et les avoir recoupés avec des informations glanées ici et là je vous soumets quelques éléments d’analyse à chaud et une conclusion qui en découle :

Le coup d’Etat a été très court – factuellement moins de 6 heures.
Durant le coup d’Etat, aucun responsable politique du régime d’Erdogan ni aucun chef de la police n’a été arrêté par les putschistes. Seul a été arrêté le commandant en chef de l’armée.
Un seul coup (missile lancé d’un avion) a été tiré sur le lieu supposé où se serait trouvé Erdogan.
Les chars n’étaient pas appuyé par une infanterie conséquente et de facto ne représentent presque aucune menace en ville.
Les militaires ont peu de pertes (2 morts apparemment de leur côté – 47 du côté des forces spéciales). Ils ont globalement très peu combattu et se sont rendus très vite.
La « population » est descendue dans la rue spontanément en pleine nuit pour défendre le régime.
Depuis trois jours, les ambassades de France, des Etats-Unis, du Royaume-Uni sont fermées ou au ralenti. Sans que cela ait été justifié.
Déjà dans la nuit, la police – fidèle au régime – arrêtait des militaires (près de 3000 pour le moment). 5 généraux d’importance et 29 officiers supérieurs qui comptent ont également été arrêtés.
A 15h aujourd’hui, les divers responsables des partis politiques de Turquie passeront les uns à la suite des autres pour dénoncer le coup d’Etat et appuyer Erdogan et la « démocratie ». Toute contestation ou formulation de doute à ce moment sera bien entendu très dangereuse (Erdogan a plusieurs fois été près de lever l’immunité parlementaire des députés, en particulier ceux du HDP).

Bref, pour un coup d’Etat, en particulier de la très sérieuse armée turque, il ni fait ni à faire. Pour le moins, c’est un coup d’Etat mal préparé et frappé d’amateurisme.

La base en ce domaine est de décapiter la tête du régime que l’on veut renverser. En général, avant de sortir les chars et les avions (et de se faire repérer), avec les conjurés les plus fidèles, les putschistes tentent d’arrêter un maximum de ministres, de décideurs, de commandants militaire et de police que l’on sait fidèle au régime.

Depuis ce matin, les communiqués de soutien pleuvent du monde entier en appui à Erdogan : « la démocratie est sauvée », préservation de l’ordre constitutionnel », « le chaos est évité dans la région », etc.

Mon analyse à chaud est que tout cela profite à Erdogan :

Il élimine la tête d’une armée traditionnellement kémaliste, qui ne lui est pas acquise et qui a laisser paraître cette année des velléités d’autonomie par rapport au régime en particulier depuis l’affaiblissement d’Erdogan sur la scène internationale.
Il met au pas l’opposition interne dans un contexte de vives tensions intérieurs (sociales, économiques, politiques et même de guerre civile avec les Kurdes).
Il redore son blason au niveau international et s’offre à bon compte une image de défenseur de la démocratie (c’est mieux que celle de dictateur en herbe, d’associé de Daesh ou d’instigateur d’une guerre civile avec les Kurdes).

En conclusion, pour ma part il s’agit d’un faux coup d’Etat orchestré par Erdogan, l’AKP et les durs du régime.

Cela lui permettra de relancer son projet de modification constitutionnelle telle qu’il le rêve depuis longtemps mais ne parvient pas à réaliser en raison des résultats électoraux du HDP lors des deux scrutins législatifs.

Avoir relancé la guerre civile avec les Kurdes depuis l’attentat de Suruc n’aura pas suffit. Erdogan devrait maintenant pouvoir faire suffisamment pression et trouver le nombre de voix manquantes à son projet tout en continuant sa guerre contre les Kurdes au risque de destabiliser encore un peu plus la région.

En fait, un putsch a bien eu lieu hier en Turquie... et il a réussi.
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 103
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: turquie : coup d'état ?

Message par titi » 16 Juil 2016, 14:08

le post sur le blog de mediapart semble plus proche des théories complotistes que de ce qui s'est vraiment passé.
Erdogan aurait été stupide de faire ce genre de complot. si le putsch semble avoir échoué, rien ne dit que le pouvoir d'erdogan en sortira renforcé. attendons de voir les prochains jours.

la sortie d'Erdogan sur "descendez dans la rue pour me soutenir" a été peu appréciée par une partie de la population, ça fait "je me cache derrière vous, protégez-moi". d'ailleurs, il faudra voir comment ont été tués les dizaines de civil, mais à l'heure des comptes, pas sur qu'Erdogan en sorte indemne.

Bref, attendons encore de voir comment tout cela se décante. Chacun va pousser ses pions.

Dommage que les travailleurs turcs n'aient aucun parti à eux, ils auraient eu des choses à dire et à faire.
titi
 
Message(s) : 44
Inscription : 21 Juin 2003, 17:09

Re: turquie : coup d'état ?

Message par com_71 » 16 Juil 2016, 14:51

brève LO a écrit :Turquie : ni Erdogan ni les militaires !
16/07/2016

La tentative de coup d'Etat militaire en Turquie contre le pouvoir d'Erdogan semble avoir échoué même si la situation reste encore confuse. Elle aurait fait plus de 60 morts et provoqué plusieurs centaines d'arrestation.

Erdogan, qui n'a cessé de renforcer son pouvoir en s'appuyant sur l'AKP, un parti conservateur et qui se revendique de l'islam, se heurte depuis des années à l'hostilité d'une fraction de l'armée. Cette rivalité est un mélange de concurrence pour le partage du pouvoir et des richesses et de désaccord sur la politique nécessaire à la bourgeoisie turque.

Mais ni Erdogan et l'AKP, ni les militaires putschistes ne représentent les intérêts des classes populaires turques. Les uns et les autres ont montré, à plusieurs reprises, qu'ils étaient prêts à réprimer dans le sang toute opposition.


https://www.lutte-ouvriere.org/breves/t ... 69458.html
"...est-ce qu'un parti révolutionnaire renonce à exercer une pression sur la bourgeoisie... non, cela va de soi... Mais la voie des réformes convient aux questions secondaires... On ne peut obtenir le pouvoir au moyen de réformes."
L. Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1352
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14


Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité