Hilary Clinton ? pffffffffff

Dans le monde...

Hilary Clinton ? pffffffffff

Message par Zelda_Zbak » 30 Sep 2016, 08:08

Bon, on va pas faire un fil ici pour dire tout le dégoût qu'on éprouve pour Trump, c'est du temps perdu.
Je vais donc viser directement mon propos sur Clinton (Lady Clinton). Ceusses qui voteraient pour elle en se disant : enfin une femme. J'ai envie de dire "Mais quelle femme ??? Celle qui a mis sa carrière en berne pour lancer son bonhomme 20 ans plus tôt,quand ELLE était dans la force de l'âge ??? Encore une qui sacrifie sa carrière pour son bonhomme. "
Oui, je sais, l'argument n'est pas de fond ni communiste, mais avouez que quand on discute avec des féministes, il touche et met plutôt en rogne.
Elections, piège à cons.
Sinon, le truc qui nous fait pouffer de rire avec Monsieur, c'est quand elle reproche à Trump de pas être aussi riche qu'il le prétend. Morts de rire !!! Le niveau genre cour d'école !!! "Même pas vrai que ton père il est milliardaire, en vrai il fait des ménages !" Quand je pense que tous les pays passent au bipartisme, en tout cas la France, ça rend les campagnes électorales encore plus débiles qu'avant, déjà que ça planait pas haut !
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 324
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Hilary Clinton ? pffffffffff

Message par Gaby » 30 Sep 2016, 09:48

Mouais. Elle était juriste dans des hautes sphères patronales et dans des grosses associations avant de devenir "First Lady", ce qui n'était pas tout à fait la même chose que décider de devenir mère au foyer. Elle a joué un rôle politique, rôle politique qu'on peut/doit critiquer pour ce qu'il était (en soutien d'une politique réactionnaire) sans pour autant dire des choses fausses sur ses choix.

Par ailleurs, pour raisonner de cette façon dans ce cas hypothétique, je n'imagine pas non plus reprocher à une femme dans les années 1990 (ni aujourd'hui) de faire des calculs sur les revenus du foyer compte tenu des injustices dont les femmes sont victimes. Le féminisme n'est pas du ressort du choix individuel.

Quant à l'argument sur la fortune de Trump, ce n'est pas si apolitique que cela. Trump a bénéficié d'immenses cadeaux fiscaux, et il a pour argument de campagne sa capacité à truquer le système dans son propre intérêt, ce que beaucoup d'Américains valorisent malheureusement. Dire que c'est un arnaqueur a du sens.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Hilary Clinton ? pffffffffff

Message par Zelda_Zbak » 01 Oct 2016, 08:29

OK merci des infos.
Mais par contre...
Le féminisme n'est pas du ressort du choix individuel.

Bien sûr que si. Il ne tient pas QUE du choix individuel, mais Dieu sait qu'il se pose de façon personnalisée quasi tous les jours aux femmes, et aux hommes d'ailleurs. C'est pourquoi on devrait inventer un nouveau concept : le genrisme, tant la division en genres concerne les 2 genres. En l'occurrence, la lutte contre le diktat des genres pourrait s'appeler... l'antigenre lol ou plus élégamment, l'androgynisme.
Un jeune apprenti du boulot que j'aime beaucoup me disait encore hier : "Pouah, moi, j'aime pas les gosses, j'en veux pas. Si jamais j'en fais, ça sera pour ma copine et elle se démerdera avec." Sic... C'est un des problèmes matériels qui se posent le plus souvent aux couples et qu'ils résolvent (si on peut appeler ça résoudre) le plus souvent ainsi.
Pour revenir à Hilary Clinton, si elle est élue, ce qui est loin d'être acquis, je vous fiche mon billet que personne en dehors des féministes radicales (qui existent aux USA) n'osera dire "First Sir" en parlant de Bill C.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 324
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Hilary Clinton ? pffffffffff

Message par Gaby » 01 Oct 2016, 09:04

Il me semble que l'expression "first gentleman" est déjà consacrée. D'ailleurs sur ce sujet ça révèle vraiment à quel point les familles de politiciens veulent construire des dynasties. Hillary a dit qu'elle donnerait à Bill la tâche de relancer l'économie... Ce ne sont plus des candidats, ce sont des familles pour lesquelles les Américains votent. En 1992, Hillary avait voulu jouer un rôle politique (notamment sur le sujet de la réforme du financement de la santé), et c'était un changement déjà, plutôt compris comme un effet des avancées féministes (une first lady compétente, pas juste potiche), mais aujourd'hui c'est plutôt franchement le symptôme d'un système politique oligarchique...

Je crois comprendre ce que tu dis sur les choix individuels et les résistances du quotidien pour les femmes, mais pour moi, une femme au foyer n'est pas une traitre à la cause. Les femmes souffrent du chômage et des bas salaires, on leur donne aussi des responsabilités, 80% des tâches ménagères, on attend d'elles qu'elles s'occupent de nos vieux... Ces forces qui s'exercent contre elles sont si puissantes que cela ne dépend pas de leur force de caractère pour trouver la solution dans leur quotidien.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Hilary Clinton ? pffffffffff

Message par Zelda_Zbak » 01 Oct 2016, 09:40

mais pour moi, une femme au foyer n'est pas une traitre à la cause

Non, bien entendu, dis comme ça, je suis d'accord.
Je pense juste que homme ou femme au foyer, il ou elle est dans une sacrée précarité en cas de couple qui se délite, mais bon... d'façon, rien n'est acquis éternellement. Une relative autonomie financière individuelle quand elle est possible est évidemment préférable, et plus saine pour le couple, car les raisons économiques ne viennent pas (trop) polluer les liens affectifs. Car le droit de se mettre en couple n'a de sens que si l'on garde le droit de se séparer... Sinon ce n'est plus un engagement, c'est un carcan insupportable.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 324
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53


Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)