L'essor de la chine capitaliste

Dans le monde...

Re: L'essor de la chine capitaliste

Message par logan » 26 Sep 2017, 21:35

Pour revenir au sujet, la Chine va bientot montrer à quel point elle est intégrée au marché mondial et à ses règles capitalistes :

L’agence de notation Standard & Poor’s vient de dégrader la notation de la Chine et de Hongkong en raison de leur dette.

Au total (hors secteur financier), l’endettement chinois atteint déjà près de 260 % du produit intérieur brut (PIB), contre 150 % fin 2006. Il pourrait frôler les 300 % dès 2022, alertait en août le Fonds monétaire international.


La Chine est en bug depuis 2008 : Il faut 6$ de dette chinoise pour produire 1$ de PIB.

Il est probable que la grande crise mondiale qui arrive (crise cyclique + effondrement bancaire + crise de la dette souveraine des états) passe d'abord par la Chine.

http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html
logan
 
Message(s) : 231
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

Re: L'essor de la chine capitaliste

Message par Duffy » 26 Sep 2017, 21:43

Ca me fait penser à un texte de Roelandts de fin 2016 (qui a très certainement bien des limites que je suis bien incapable de pointer, mais si quelqu'un s'en sent...) :

http://www.capitalisme-et-crise.info/te ... Marcel.pdf
Duffy
 
Message(s) : 79
Inscription : 10 Fév 2015, 23:48

Re: L'essor de la chine capitaliste

Message par bradley » 27 Sep 2017, 09:39

Que la Chine, au niveau du pouvoir, se soumette aux règles capitalistes, quel trotskyste pourrait croire le contraire ! Trotsky a clairement démontré la nature bourgeoise de la bureaucratie à propos de la bureaucratie stalinienne en URSS dans les années 30 et on en a vu les résultats en 1989-1991! Ce n'est pas la bureaucratie qui a une double nature (contrairement à ce qu'expliquaient Pablo et Mandel!), mais l'Etat ouvrier, d'où l'expression "Etat ouvrier dégénéré".
Maintenant , que la bureaucratie ait les moyens d'aller jusqu'au bout dans la restauration du capitalisme face à des centaines de millions de travailleurs, avec une propriété étatique encore largement majoritaire, une planification centralisée, un yuan inconvertible, des signes extérieurs symboliques (l'Internationale, le drapeau rouge, le nom du parti...), c'est une autre histoire que celle de l'URSS complètement épuisée économiquement par la "guerre des étoiles"de Reagan pendant que la Chine reste toujours le principal financier de la dette US.
bradley
 
Message(s) : 167
Inscription : 08 Juil 2017, 08:07

Précédent

Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)