Comment les medias ont justifié la destruction de la Libye

Dans le monde...

Comment les medias ont justifié la destruction de la Libye

Message par logan » 18 Oct 2017, 08:10

Article de les-crises.fr :
https://www.les-crises.fr/kadhafi-avait ... -en-europe

Cet article montre que BHL a pesé de tout son poids mediatique pour justifier une intervention en LibyE.
Tony Blair lui meme reconnait aujourd'hui que le pretexte de cette intervention était un mensonge.

Plus généralement les impérialistes occidentaux ont décidé d'en finir avec Khadafi, dirigeant un état puissant et plutôt riche, quitte à soutenir les Djihadistes et semer la guerre civile. Voilà la "démocratie" tant vantée par les BHL et les médias.
logan
 
Message(s) : 260
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

Re: Comment les medias ont justifié la destruction de la Lib

Message par Plestin » 18 Oct 2017, 09:14

Sur les factions rivales et le contrôle du pétrole libyen :

http://www.jeuneafrique.com/mag/453014/ ... uit-libye/

Et retour sur la situation antérieure à la guerre (avec en plus, quelques schémas, cartes et photos) :

https://www.le-cartographe.net/index.ph ... le-leurope

Voici aussi la conclusion d'un article de l'Humanité du 21 mars 2017 :

Dans cette Libye si compliquée mais gorgée de pétrole, en plus des États-Unis qui y multiplient les raids aériens – plus de 450 – et la France qui place ses billes dans les deux camps libyens opposés, un nouvel acteur, la Russie, est en train de prendre place. Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, qui s’est rendu récemment au Caire et à Alger, a reçu, le 2 mars, Fayez Al Sarraj, et appelé au dialogue interlibyen, mais, dit-on, Moscou serait prêt à appuyer militairement l’imprévisible maréchal Haftar, reçu avec les honneurs le 15 janvier au large des côtes libyennes sur le porte-avions Kouznetsov en route vers la Syrie.


Les grandes puissances aiment la stabilité, mais elles aiment aussi le chaos lorsqu'il peut leur permettre de rebattre les cartes... Par exemple lorsqu'il s'agit d'accéder à des ressources stratégiques. Un peu comme en Afrique centrale avec les minerais extraits pour être utilisés dans les téléphones portables. Ou comme en Irak puis en Syrie. Le chaos rend plus opaque les circuits d'écoulement des marchandises, et les règles commerciales en vigueur dans le monde "civilisé" ne s'appliquent plus : l'économie de prédation peut s'exercer, il suffit juste de penser à rémunérer quelques intermédiaires. Telle grande puissance peut y gagner, telle autre peut y perdre, c'est la règle du jeu, mais lorsqu'elles ont décidé de déclencher le chaos, elles y vont et leurs médias trouvent toutes les justifications nécessaires.
Plestin
 
Message(s) : 560
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10


Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité