Editorial des bulletins d'entreprise Spark

Dans le monde...

Editorial des bulletins d'entreprise Spark

Message par com_71 » 26 Déc 2017, 14:41

https://the-spark.net/

traduction automatique a écrit :Que Trump reste ou s'en aille, nous ferons face aux mêmes problèmes

17 déc. 2017

Trump va-t-il s'accrocher ou sera-t-il largué? Personne ne peut le dire à coup sûr.

Mais c'est ce que nous POUVONS dire : la classe ouvrière sera confrontée aux mêmes problèmes l'année prochaine, et pire, quoi qu'il arrive à Trump.

Nous ne trouverons pas d'emplois décents bien rémunérés. Trump ou Pence annoncera, tout comme Obama l'a fait, que le taux de chômage semble vraiment bon. Mais le taux de chômage n'a pas donné une image précise depuis longtemps. Aujourd'hui, c'est inutile. Il ne tient pas compte du fait que 39% des adultes en âge de travailler sont sans emploi aujourd'hui.

Les entreprises peuvent annoncer qu'elles embauchent - mais embaucher pour quoi ? Si vous avez deux ou trois degrés, vous pouvez obtenir un emploi décent. Peut être. Certes, si vous avez une famille riche ou des liens avec un grand patron, vous pouvez obtenir un emploi décent. Mais qu'en est-il de tout le monde ? Nous sommes embauchés comme travailleurs à mi-temps ou à temps partiel ou temporaires, ou travailleurs contractuels - sans droits et peu de sécurité d'emploi, d'un jour sur l'autre.

Les économistes prétendent être surpris que les salaires n'augmentent pas. L'économie se porte si bien - disent-ils ! Oui, leur économie se porte bien. Le marché boursier et les bénéfices des entreprises explosent. Mais c'est exactement pourquoi les salaires sont bas. Des profits plus élevés sont construits sur des salaires plus bas.

Pourquoi les écoles que fréquentent nos enfants sont-elles si mal en point ? Pourquoi n'y a-t-il pas assez d'enseignants, assez de livres, assez de fournitures ? La classe capitaliste, qui cherche partout plus d'argent, est en train de drainer l'argent des écoles publiques.

Les routes s'écroulent ; les services publics se dégradent ; les systèmes d'eau s'effondrent - tout cela parce que l'argent n'est pas dépensé pour eux. L'argent qui devrait aller aux services publics est plutôt canalisé dans les comptes bancaires des sociétés et des riches.

Un nouveau projet de loi sur les impôts est adopté par le Congrès - un projet de loi qui réduira les impôts des sociétés et des riches à hauteur de 1,3 billion de dollars. Tout le monde aura une petite coupure dans les premières années - MAIS chacun de nous qui travaille pour gagner sa vie verra bientôt des impôts plus élevés. C'est un appât et une escroquerie.

Cette fois, c'est Donald Trump qui accorde des allégements fiscaux aux riches, mais Bill Clinton, George Bush et Barack Obama ont fait la même chose.

Depuis plus de 40 ans, les travailleurs vivent dans la précarité, essayant de garder leur équilibre sur une pente glissante et descendante. C'est comme si nous avions traversé le crash de 1929 au ralenti. Cela nous prend juste plus de temps pour toucher le fond.

C'est une catastrophe. Ce fut un désastre. Et - si nous ne faisons rien - ça va devenir un désastre. Les mêmes sociétés et la classe riche qui les possède continueront à pousser, à voler plus de nous pour accumuler plus pour eux-mêmes.

Il y a cinquante ans, si nos grands-parents avaient été capables de regarder jusqu'à aujourd'hui, ils ne l'auraient pas cru. Comment auraient-ils pu imaginer que leurs enfants seraient dans une situation pire aujourd'hui qu'ils ne l'étaient ? Comment pouvaient-ils imaginer que ce serait encore pire pour leurs petits-enfants ?

Il n'y a qu'une seule façon de réagir à cette situation - c'est de faire ce que nos grands-parents et arrière-grands-parents ont fait : ils se sont battus pour se défendre. Ils mettaient leur confiance en leurs propres capacités. Ils mettaient leur confiance dans les gens autour d'eux.

Beaucoup d'entre eux avaient compris ce que nous avons encore à apprendre : que nous avons les moyens de mener une vie décente pour nous-mêmes - si nous nous appuyons sur le reste de notre classe, la classe ouvrière.

Cela signifie bien toute notre classe : noir et blanc ; immigrant et natif ; femmes et hommes ; jeune et vieux. Quand nous nous laissons diviser, mettons-nous les uns contre les autres, nous perdons.

Trump le sait - c'est pourquoi il travaille pour nous diviser. Nous serions fous de le laisser faire.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2221
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité