Fiat : foot, fric et lutte de classe

Dans le monde...

Fiat : foot, fric et lutte de classe

Message par Bertrand » 11 Juil 2018, 15:59

Chez Fiat, une grève pour protester contre le transfert de Ronaldo à la Juventus

Suite à l'officialisation du transfert de Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin, des ouvriers d'une usine Fiat ont décidé de se mettre en grève pour protester contre les conditions de l'arrivée du Portugais.

Si l'information a d'abord fait l'effet d'une bombe, les retombées sont des plus inattendues. Après neuf saisons au Real Madrid, Cristiano Ronaldo a décidé de lier son avenir avec la Juventus Turin pour quatre saisons suite à un transfert à 112 millions d'euros. Si le monde du football est en émoi suite à ce mouvement, les ouvriers de l'usine Fiat de Melfi ont pris la nouvelle tout autrement. Le fait que le constructeur italien soit propriété de la famille Agnelli tout comme le club turinois et les dépenses liées à ce transfert, avec un salaire à 30 millions d'euros annuels pour le Portugais, ont décidé ces ouvriers à se mettre en grève du 15 au 17 juillet prochain. « On nous demande de faire des sacrifices économiques depuis des années, c'est inacceptable de voir que la société Fiat dépense des centaines de millions pour un joueur de football, assurent ces ouvriers dans un communiqué. Pendant que les ouvriers se serrent toujours plus la ceinture, notre propriétaire dépense beaucoup d'argent pour une seule ressource humaine Est-ce normal tout ça ? Est-ce normal qu'une seule personne gagne des millions pendant que des familles n'arrivent pas à la fin du mois ? Les ouvriers Fiat ont fait la fortune du propriétaire depuis trois générations en échange d'une vie de misère. Pour toutes ces raisons, une grève est prévue du dimanche 15 juillet au mardi 17 juillet. »
Avatar de l’utilisateur
Bertrand
 
Message(s) : 342
Inscription : 25 Juil 2003, 15:27

Re: Fiat : foot, fric et lutte de classe

Message par Plestin » 11 Juil 2018, 17:47

Eh bien ça fait plaisir à voir !

Sur l'usine de Melfi, quelques extraits de l'article Wikipédia sont éloquents :


Implantée sur la commune de Melfi, dans la Province de Potenza, région Basilicate, dans le sud de l'Italie. Sur un terrain d'environ 270 hectares, l'usine Fiat emploie 5 000 salariés directs et 4 000 salariés indirects parmi ses fournisseurs de composants ou de sous-ensembles. L'usine de Melfi est conçue pour être très fortement robotisée et a une productivité supérieure à toute autres usine automobile. C'est une des usines, sinon l'usine, avec la plus forte productivité au monde. Sa production annuelle est de 450 000 véhicules (...)

L'usine de Melfi fut édifiée entre 1991 et 1993 dans une région agricole qui n'avait jamais accueilli la moindre installation industrielle auparavant. C'est grâce aux aides gouvernementales et à la pression exercée sur la direction du groupe turinois que cette usine a pu voir le jour afin de donner une forte impulsion dans le développement économique et l'emploi. Sur les 6,6 milliards de £ires d'investissement total effectué par Fiat Auto S.p.A., quasiment la moitié a été couvert par des subventions ou des aides publiques (...)
Plestin
 
Message(s) : 588
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Fiat : foot, fric et lutte de classe

Message par Gayraud de Mazars » 13 Juil 2018, 07:53

Salut camarades,

Le militantisme ouvrier italien sait utiliser l'actualité sportive pour rappeler des revendications. Ici, une affiche à l'usine Fiat de Pomigliano d'Arco.

Image

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 290
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18


Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité