Elections 2018 dans le Michigan

Dans le monde...

Re: Elections 2018 dans le Michigan

Message par Ottokar » 02 Nov 2018, 10:24

C'est anecdotique mais rigolo : dans Ouest France du 1er novembre, la photo de page 2 illustrant la campagne américaine des mid-term est... une photo de camarades distribuant des tracts dans la rue ! Ils ne s'en sont sûrement pas aperçus, cherchant une photo à l'européenne de tractage, et n'a trouvé que celle-là, les "grands" candidats faisant campagne à la télé, par téléphone, etc.
A moins que le photographe ou le secrétaire de rédaction sympathise avec les amis... (chut !)
Ottokar
 
Message(s) : 223
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: Elections 2018 dans le Michigan

Message par com_71 » 02 Nov 2018, 21:32

La voilà :
Pièces jointes
ouest-france.jpg
ouest-france.jpg (136.87 Kio) Consulté 311 fois
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2324
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Elections 2018 dans le Michigan

Message par Plestin » 03 Nov 2018, 19:38

Voici enfin, à quelques jours des élections, la 5ème et dernière partie de notre tour du "reste du Michigan" : les vastes régions peu peuplées et majoritairement rurales et forestières du Centre et du Nord du Michigan. Elles sont certainement hors de portée d'une campagne de terrain du WCP pour l'instant... mais il y a tellement de quoi faire par ailleurs ! Et leurs électeurs pourront quand même voter pour les 2 candidats du WCP au Bureau de l'Education...

Toujours la carte si pratique pour se repérer :

https://www.michigan.gov/documents/cgi/ ... 1463_7.pdf

Sur cette carte, les secteurs concernés correspondent :

- à la totalité du district n° 1 qui couvre toute la Péninsule Supérieure, "Upper Peninsula", et le Nord de la Péninsule Inférieure, "Lower Peninsula" (soit 31 comtés et 1/2) ;
- à une grande partie du district n° 4 (10 comtés : Gratiot, Isabella, Mecosta, Osceola, Clare, Gladwin, Ogemaw, Roscommon, Missaukee et Wexford).
- et à une petite partie du district n° 2 (2 comtés 1/2 : Oceana, Lake et la moitié de Mason).

Les villes sont nombreuses mais de petite taille. Ces régions ont beau être majoritairement rurales, elles n'en comptent pas moins de nombreuses petites villes ouvrières. Les quelques villes peu ou pas industrielles ont une économie dominée par les hôpitaux, les administrations, les centres commerciaux, mais aussi, souvent, les prisons, et les casinos généralement tenus par des tribus amérindiennes.

Dans la Péninsule Supérieure, entièrement localisée dans le 1er district, les villes les plus importantes sont :

Marquette (20.600 habitants), dans le comté de Marquette ; ville administrative et ouvrière, point de sortie des minerais de fer de l'arrière-pays grâce à son port minéralier.
Sault Ste. Marie (13.700 habitants), dans le comté de Chippewa ; ville administrative et touristique sans usine notable, elle fait face à la ville canadienne du même nom qui a, elle, 73.000 habitants et est une ville ouvrière.
Escanaba (12.300 habitants), dans le comté de Delta ; une ville très ouvrière.
Menominee (8.300 habitants), dans le comté de Menominee, une ville très ouvrière qui fait partie de "l'aire micropolitaine" de la ville de Marinette, Wisconsin (au total, 65.000 habitants).
Houghton (8.000 habitants) dans le comté de Houghton, au coeur d'une petite agglomération de 13.000 habitants ; une ville surtout universitaire.
Iron Mountain (7.400 habitants), dans le comté de Dickinson, une ville très ouvrière au coeur d'une "aire micropolitaine" de 31.000 habitants à cheval sur le Michigan et le Wisconsin.
Ishpeming (6.500 habitants) dans le comté de Marquette ; ville minière très ouvrière mais en déclin.
Ironwood (6.000 habitants) dans le comté de Gogebic ; une ancienne ville ouvrière, qui le reste encore un peu.

Dans la Péninsule Inférieure, les principales villes de notre secteur sont :

Mount Pleasant (26.300 habitants dont près de 9.000 dans une réserve indienne), dans le comté d'Isabella (4ème district) : une ville surtout administrative et universitaire, au coeur d'une petite agglomération de 38.000 habitants, mais avec quelques usines moyennes.
Traverse City (15.500 habitants), dans le comté de Grand Traverse (1er district) : une ville surtout administrative, commerciale et touristique, dont "l'aire micropolitaine" (composée des 4 comtés de Grand Traverse, Leelanau, Benzie et Kalkaska) atteint 144.000 habitants, mais qui compte quand même de l'industrie et un riche arrière-pays agricole (fruits et légumes).
Cadillac (10.500 habitants), dans le comté de Wexford (4ème district) : une ville très ouvrière avec beaucoup de caoutchouc et de sous-traitance automobile.
Big Rapids (10.400 habitants), dans le comté de Mecosta (4ème district) : une ville administrative et universitaire avec un peu d'industrie.
Alpena (10.100 habitants), dans le comté d'Alpena (1er district) : une ville à la fois ouvrière et très touristique.
Alma (9.100 habitants), dans le comté de Gratiot (4ème district) : une ville ouvrière, au centre d'une petite agglomération de 16.000 habitants.
Ludington (8.100 habitants), dans le comté de Mason (à cheval sur les 1er et 2ème districts) : une ville ouvrière.
Manistee (6.000 habitants), dans le comté de Manistee (1er district) une ville assez ouvrière.
Petoskey (5.700 habitants), dans le comté d'Emmet (1er district) : une ville surtout administrative, commerciale et touristique.

La Péninsule Supérieure (Upper Peninsula) est la région du Michigan la plus éloignée et la plus difficile d'accès depuis Detroit. Elle est frontalière du Canada et de l'Etat du Wisconsin, et sa partie Ouest a davantage de points communs avec le Wisconsin et le Minnesota (en particulier, des petites villes et des villages de tradition minière au milieu de zones rurales et forestières, et des papeteries liées à la présence des forêts).

Le Centre et le Nord de la Péninsule Inférieure (Lower Peninsula) ont une économie assez similaire (mines et forêts) mais avec des ressources minérales différentes, une agriculture plus développée (fruits et légumes au Nord, élevage laitier au Centre) et souvent des usines de taille petite ou moyenne reliées à la filière automobile, dispersées dans un grand nombre de petites villes et de villages.

Le Nord du Michigan a un passé minier important, en particulier pour le fer et le cuivre.

Les mines de fer de la Péninsule supérieure ont eu une grande importance et ont donné leur nom à des villes comme Ironwood, Iron River et Iron City. A Ironwood, la Pabst Mine a été le lieu d'une catastrophe qui a beaucoup fait parler d'elle en 1926, quand trois mineurs avaient été tués et 40 autres bloqués sous terre pendant 5 jours suite à un effondrement. Aujourd'hui, presque toutes les mines ont disparu. La dernière ville minière est Ishpeming près de Marquette qui comptait encore deux mines à ciel ouvert en 2015. L'une d'elles, dite Empire Mine, a fermé en 2016 (elle avait 620 personnes en 2010 et encore 350 personnes en 2016). L'autre, dite Tilden Mine, dépendant de Cliffs Natural Resource, existe toujours mais ses effectifs se réduisent (près de 1.600 personnes en 2010, seulement 908 personnes en 2017). Les mines de fer ont historiquement approvisionné la sidérurgie et les nombreuses fonderies du Nord-Est des Etats-Unis et du Canada voisin (et le font encore), via le port minéralier de Marquette.

Ici, la mine de fer actuelle de Cliffs Natural Resource - "Tilden Mine" à Ishpeming, Tilden Township (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Marquette) :

https://www.google.com/maps/place/Cliff ... 87.6563583

Ici, le port minéralier de Marquette, où le minerai de fer apporté par wagons est en cours de chargement sur un navire minéralier (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Marquette) :

https://www.google.com/maps/place/Marqu ... 87.3953713

Ici, une vue d'ensemble depuis les mines de fer d'Ishpeming jusqu'à Marquette :

https://www.google.com/maps/place/Marqu ... 87.3953713


Les mines de cuivre également situées dans la Péninsule supérieure, ont donné le nom de "Copper Country" (le pays du cuivre) à la partie Nord-Ouest de la Péninsule. Elles ont été au début du XXème siècle les plus grandes mines de cuivre au monde mais ont elles aussi connu le déclin. La dernière, la White Pine Copper à Carp Lake Township près de White Pine dans le comté d'Ontonagon, qui employait 3.000 personnes, a fermé en 1995. L'extraction du cuivre du Michigan a alors complètement cessé, jusqu'à ce que, dans les années 2010, de nouveaux projets soient envisagés. L'un a vu le jour en 2014, quand la Lundin Mining Corporation a ouvert une mine - appelée Eagle Mine - à Michigamme Township près de Marquette ; employant 400 personnes, elle extrait du cuivre et un peu de nickel, et a une durée de vie prévue pour 8 ans (l'exploitation doit s'arrêter après 2021). Un autre projet, le "Copperwood project", porté par la Highland Copper Company, près de Wakefield (comté de Gogebic), vient juste d'obtenir son autorisation d'exploiter en octobre 2018 et démarrerait en 2021, avec 250 personnes, pour une durée de 12 ans. D'autres mines sont encore à l'étude.

Les mines de fer et de cuivre ont généré des traditions ouvrières qui ont perduré dans certaines villes même après la fermeture des mines. Cela explique peut-être que le comté d'Ontonagon, dont la dernière grande mine date d'il y a seulement 23 ans, soit l'un des comtés "ruraux" du Michigan qui ait donné les meilleurs pourcentages au Working Class Party en 2016. Toutefois, les nouvelles mines ont un mode de fonctionnement bien différent, sont très automatisées et emploient peu de monde au regard de leur production.

Ici, toute une série de photos sur les anciennes mines de cuivre du Michigan (fin du XIXè et début du XXè) :

http://www.miningartifacts.org/Michigan ... Mines.html

Ici, la dernière mine de cuivre White Pine Copper, fermée en 1995, à Carp Lake Township (district n° 1 - péninsule supérieure, comté d'Ontonagon) :

https://www.google.com/maps/place/White ... 89.5835603

Ici, la nouvelle mine de cuivre et de nickel "Eagle Mine" de la Lundin Mining, ouverte en 2014, à Michigamme Township (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Marquette) :

https://www.google.com/maps/place/Eagle ... 87.8819025


Le Nord du Michigan possède de très grandes carrières de calcaire, qui alimentent les cimenteries et la sidérurgie des Grands Lacs. L'un des principaux acteurs est la société belge Carmeuse, mais l'automatisation des carrières a fortement réduit les effectifs : ainsi, celle de "Port of Calcite" à Rogers City (comté de Presque Isle, Nord-Est de la Péninsule Inférieure) a employé jusqu'à 500 personnes mais n'en a plus que 110. L'autre grand acteur est le groupe suisse Lafarge Holcim, qui exploite la carrière dite de "Stoneport" à Presque Isle, et d'autres carrières sur le site de sa cimenterie d'Alpena. La cimenterie, avec seulement 185 personnes, est la plus grande cimenterie des Etats-Unis et l'une des plus grandes du monde par sa capacité. Il en existe une autre, à Charlevoix dans le comté du même nom, la St. Marys Cement, qui emploie 124 personnes et exploite elle aussi ses propres carrières.

Ici, la gigantesque carrière de calcaire de Carmeuse Lime & Stone à Rogers City (district n° 1, comté de Presque Isle) :

https://www.google.com/maps/place/Carme ... 83.7895917

Ici, une petite vidéo sur la cimenterie Lafarge Holcim et ses carrières à Alpena (district n° 1, comté d'Alpena) :

https://www.youtube.com/watch?v=6fDZkPPGrhY


Des gisements solides ou des saumures souterraines comprenant des sels de sodium, potassium, magnésium ou calcium sont exploités, et leurs produits parfois transformés dans des usines chimiques. Le sel de sodium est exploité par Morton Salt à Manistee (110 personnes) et Cargill à Hersey dans le centre du Michigan (90 personnes). La potasse n'est plus exploitée à Hersey depuis 2013, mais un gigantesque projet de mine de potasse vient d'être autorisé en 2018 dans le même secteur (les travaux n'ont pas débuté et il n'y aura au mieux que 160 emplois du fait du procédé utilisé). L'usine Martin Marietta près de Manistee (185 personnes) produit des dérivés de magnésium, et alimente en saumure l'usine Occidental Chemical près de Ludington (120 personnes) qui fait du chlorure de calcium.

Ici, l'usine de Martin Marietta Magnesia Specialties à Filer Township (district n° 1, comté de Manistee) :

https://www.google.com/maps/place/Marti ... -86.292484

Ici, l'usine de chlorure de calcium d'Occidental Chemical à Ludington (district n° 2, comté de Mason) :

https://www.google.com/maps/place/Occid ... d-86.43524

Ici, la mine de sel de Cargill à Hersey Township (district n°4, comté d'Osceola) :

https://www.google.com/maps/@43.832734, ... 312!8i6656


Autre richesse minérale, l'eau des nappes souterraines est au coeur d'enjeux importants dans le Centre du Michigan. Elle est exploitée et mise en bouteille (marque Ice Mountain) par l'usine Nestlé Waters à Stanwood, qui est accusée par des habitants du comté de Mecosta et des comtés voisins, d'épuiser l'eau disponible, en concurrence avec les autres usages. Nestlé Waters a bien profité de la pénurie d'eau potable pendant la crise de l'eau polluée au plomb à Flint, pour vendre une grande quantité de bouteilles dans cette ville... La ressource en eau de la région est aussi menacée par le projet de mine de potasse qui en utiliserait une grande quantité.

Ici, l'usine d'eau en bouteille Nestlé Waters / Ice Mountain Spring Water à Stanwood, Mecosta Township (district n° 4, comté de Mecosta) :

https://www.google.com/maps/place/Ice+M ... 85.4682895


Le sous-sol de la Péninsule Inférieure est très riche en gaz de schiste, et de nombreux forages d'essais ont été réalisés par la compagnie canadienne Encana et d'autres, avec l'appui technique de la société parapétrolière Halliburton (indéfectible soutien des Républicains). Il existe un début d'exploitation du gaz, près de Kalkaska , où la compagnie Merit Energy a racheté des actifs de Shell en 2003 ; environ 300 emplois ont été créés et, en 2013, le secteur mines-énergie est devenu le 2ème employeur du comté de Kalkaska après l'Etat, avant que l'effectif ne retombe. La polémique sur la fracturation hydraulique a fait rage, et Merit Energy a même été condamnée en 2015 pour pollution de l'air. Pour l'instant l'exploitation reste limitée, les conditions économiques d'un vrai décollage ne sont pas encore réunies mais le potentiel est énorme.

Le gaz est de plus en plus utilisé dans les centrales électriques locales (Marquette, Manistee...), qui se détournent du charbon. A Marquette par exemple, la centrale au charbon Presque Isle Power plant - qui fournit 90 % de l'électricité de la Péninsule Supérieure et emploie 140 personnes - doit fermer en 2020 ; elle sera remplacée par deux centrales à gaz qui n'emploieront que 12 personnes et dont la construction coûtera cher au contribuable (et aux utilisateurs, le prix de l'électricité devant monter). Dans notre secteur, le nucléaire a disparu : entre Charlevoix et Petoskey, la centrale nucléaire Big Rock Point Nuclear Power plant exploitée par Consumers Power a fermé dès 1997.

Ici, une partie des installations gazières de Merit Energy à Kalkaska, Kalkaska Township (district n° 1, comté de Kalkaska) :

https://www.google.com/maps/place/Merit ... 85.1951051

Ici, la centrale au charbon "Presque Isle Power plant" à Marquette Township (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Marquette) :

https://www.google.com/maps/place/Presq ... 87.3961471


Le Nord du Michigan est largement recouvert de vastes forêts, qui alimentent une importante industrie du bois et du papier.

Historiquement, Iron Mountain a même accueilli une très grande scierie et usine de bois... du groupe Ford, à l'époque où les automobiles étaient en bois... (elle a employé jusqu'à 7.000 personnes en 1925, et fermé en 1951). Les scieries, usines de bois de charpente et usines de panneaux de bois sont encore nombreuses et, malgré quelques fermetures, le secteur est bien vivant dans les deux péninsules ; le bois alimente la construction mais aussi, les usines de meubles de Grand Rapids et Holland, ou d'autres usines (jeux en bois, panneaux pour bateaux de plaisance, sols en bois pour salles de sport, traverses de chemins de fer, fabriques de palettes etc.) De temps en temps, une usine ferme, comme la Georgia-Pacific dont le départ a sinistré la ville de Gaylord en 2006, mais le groupe chilien Arauco construit une nouvelle usine de panneaux de particules très automatisée et de très grosse capacité qui va bientôt démarrer à Grayling, avec seulement 200 personnes.

Ici, la scierie de la Bessemer Plywood Corporation (125 personnes) à Bessemer (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Gogebic) :

https://www.google.com/maps/place/Besse ... 90.0671461

Ici, la scierie de la Louisiana-Pacific (111 personnes) à Newberry, McMillan Township (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Luce) :

https://www.google.com/maps/place/Louis ... 85.4925545

Ici, la friche de l'ex-usine de panneaux de bois Georgia-Pacific (210 emplois supprimés en 2006) à Gaylord (district n° 1, comté d'Otsego) :

https://www.google.com/maps/place/Gaylo ... 84.6747523

Ici, l'usine de panneaux de bois Alpena Hardboard, ex-Decorative Panels International (200 personnes), à Alpena (district n° 1, comté d'Alpena) :

https://www.google.com/maps/@45.0642019 ... 312!8i6656

Ici, la nouvelle usine de panneaux de particules en construction de la société chilienne Arauco à Grayling Township (district n°1, comté de Crawford) :

https://www.google.com/search?q=Arauco+ ... QWn-_-FouM:


L'industrie du papier utilisant le bois est puissante, avec les grosses usines de la Verso Corporation à Escanaba (899 personnes) et Quinnesec (475 personnes), ou encore la Neenah Paper à Munising (250 personnes) qui possède sa propre centrale électrique au charbon. La tradition du papier-carton a aussi favorisé la présence (ou la reconversion) d'usines dans le papier-carton recyclé. Parmi elles, l'usine Packaging Corporation of America à Filer Township près de Manistee (333 personnes), est le plus gros consommateur de papiers et cartons recyclés du Michigan. La ville d'Ontonagon, siège du comté du même nom, a cruellement souffert de la fermeture de sa cartonnerie Smurfit Stone Container Corporation en 2010, qui employait 200 personnes et a laissé une vaste friche (peut-être une autre explication du vote WCP en 2016...)

Ici, la papeterie Verso Corporation à Escanaba (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Delta) :

https://www.google.com/maps/@45.8046725 ... 312!8i6656

Ici, la papeterie Verso Corporation à Quinnesec, Norway Township (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Dickinson) :

https://www.google.com/maps/place/Verso ... 87.9634924

Ici, la papeterie Neenah Paper à Munising (district n° 1 - péninsule supérieure, comté d'Alger) :

https://www.google.com/maps/@46.4079051 ... 328!8i1664

Ici, l'usine de papier-carton ondulé Packaging Corporation of America à Filer Township (district n° 1, comté de Manistee) :

https://www.google.com/maps/place/Packa ... -86.288242

Ici, la petite ville sinistrée d'Ontonagon et, à l'embouchure, la friche industrielle de la cartonnerie Smurfit Stone Container (district n° 1 - péninsule supérieure, comté d'Ontonagon) :

https://www.google.com/maps/place/Onton ... 89.3140302

Sur cette vue plus ancienne, la cartonnerie Smurfit Stone Container était encore visible :

https://www.google.com/maps/@46.8696643 ... 328!8i1664


Dans le Nord-Ouest de la Péninsule Inférieure, la culture des fruits et légumes est répandue et génère une activité industrielle importante. Traverse City est elle-même surnommée la capitale de la griotte, la région cultive aussi abondamment les pommes, cerises, myrtilles, canneberges, fraises, haricots etc., et le comté de Leelanau possède de nombreuses exploitations viticoles et caves. La culture des fruits a traversé des crises, au cours desquelles la multinationale Seneca Foods a pu se renforcer au détriment de ses concurrents, dans la griotte notamment. Dans la pomme, c'est la société française Materne qui a ouvert une usine en 2011 pour fabriquer son produit phare GoGo Squeez (équivalent de son Pom'Potes en France), et emploie près de 200 personnes, tandis que certains cultivateurs ne pouvant tenir les prix ont disparu. De nombreuses usines liées aux fruits et légumes emploient entre 100 et 300 personnes, mais parfois bien plus avec les travailleurs saisonniers. L'une d'elles, Peterson Farms à Shelby Township (comté d'Oceana), qui s'est diversifiée elle aussi (cerise, myrtille, pomme, pêche) et fait des fruits surgelés et des jus de fruits, atteint les 600 personnes. D'autres sont spécialisées dans les légumes, comme la Michigan Freeze Pack (asperges, choux, brocolis, carottes, courgettes...) à Hart (200 personnes), ou encore la Burnette Foods (haricots) à New Era (265 personnes). Enfin, c'est à Garfield Township près de Traverse City que l'on rencontre la pâtisserie industrielle Sara Lee Frozen Bakery (ex-Tyson Foods, ex-Chef Pierre) dont la spécialité initiale est celle des tartes aux fruits (pommes, myrtilles et cerises du Michigan notamment) et qui fait aujourd'hui une grande variété de pâtisseries surgelées ; elle emploie 500 personnes et c'est la plus grosse usine de la région de Traverse City.

Ici, l'usine de compotes de pomme Materne-GoGo Squeez, à Grawn, Blair Township (district n° 1, comté de Grand Traverse) :

https://www.google.com/maps/place/Mater ... 85.7011911

Ici, le complexe de fruits et légumes de Peterson Farms à Shelby Township (district n° 2, comté d'Oceana) :

https://www.google.com/maps/place/Peter ... d-86.35623

Ici, à gauche l'usine de légumes surgelés Michigan Freeze Pack (200 personnes), et à droite, l'usine de "cerises au marasquin", fruits glacés et fruits confits Gray & Co. (144 personnes) du groupe Seneca Foods, à Hart (district n° 2, comté d'Oceana) :

https://www.google.com/maps/@43.68847,- ... 312!8i6656

Ici, la pâtisserie industrielle Sara Lee Frozen Bakery à Garfield Township (district n° 1, comté de Grand Traverse) :

https://www.google.com/maps/place/Sara+ ... 85.6240139


L'élevage laitier génère un peu d'activité industrielle jusque dans la Péninsule Supérieure, mais il en génère bien davantage dans le Centre de la Péninsule Inférieure, où General Mills exploite la marque Yoplait dans sa grande usine de yaourts de Reed City (comté d'Osceola) qui profite aussi des fruits de la région. Cette usine ne cesse de faire des gains de productivité, qui se traduisent par des suppressions d'emplois : en juin 2018, elle a annoncé 53 suppressions sur 370. Le groupe Dean Foods, lui, a fermé en 2012 la laiterie Liberty Dairy à Evart (comté d'Osceola) qui employait 200 personnes, suite à la perte d'un contrat avec les supermarchés Meijer qui ont acquis leur propre laiterie.

Ici, l'usine General Mills / Yoplait à Reed City (district n° 4, comté d'Osceola) :

https://www.google.com/maps/@43.8748056 ... 312!8i6656


L'élevage bovin avait autrefois conduit à l'apparition de tanneries et d'usines de chaussures (adaptées ensuite à d'autres matériaux que le cuir) dans la région de Grand Rapids, où nous avions rencontré la multinationale Wolverine World Wide (WWW). Celle-ci était présente dans notre secteur jusqu'en 2017, via une usine de chaussures située à Big Rapids, employant 400 personnes ; le groupe WWW l'ayant cédée, elle s'appelle désormais Original Footwear Company et reste l'un des principaux employeurs du comté de Mecosta. Elle produit des chaussures militaires dans le cadre de contrats avec l'armée américaine, et aussi des chaussures Hush Puppies ou autres en sous-traitance pour WWW.

Ici, l'usine de chaussures Original Footwear Co. (ex-Wolverine World Wide) à Big Rapids (district n° 4, comté de Mecosta) :

https://www.google.com/maps/@43.7095856 ... 312!8i6656


Les autres industries présentes dans le Centre et le Nord du Michigan sont nombreuses et variées. On y retrouve assez massivement la sous-traitance automobile (avec des sites de métallurgie, plasturgie ou caoutchouc qui sont souvent parmi les principaux employeurs de leur ville), mais aussi de l'aéronautique (y compris un fabricant d'hélicoptères détenu par un groupe chinois), de la construction de véhicules spéciaux et de manutention (agricoles, forestiers, miniers etc., parfois en lien avec les usines Caterpillar dans l'Illinois). De nombreuses fonderies de fonte (ou parfois d'aluminium) travaillent pour ces secteurs et pour d'autres. La construction navale classique a disparu avec la fermeture des chantiers navals d'Ontonagon en 1986, mais la construction de bateaux de plaisance à moteur est florissante avec une filiale du groupe français Beneteau (qui a repris 4 marques locales dont Four Winns, et leur usine de Cadillac, 500 personnes) et deux producteurs de pittoresques "bateaux-pontons" à fond plat, dont le principal est Avalon & Tahoe à Alma (282 personnes). Il existe encore toutes sortes de fabricants d'équipements industriels (systèmes de manutention, équipements pour l'industrie du béton etc.), militaires (y compris pour la marine et l'armée de l'air) et pour les travaux publics (plaques d'égout en fonte...)

Ici, l'usine de pièces plastiques pour automobile Ventra Evart (entre 600 et 1.000 personnes) à Evart (district n° 4, comté d'Osceola) :

https://www.google.com/maps/place/Ventr ... 85.2672714

Ici, l'usine de pièces en caoutchouc pour l'automobile Akwel (ex-Avon Automotive, entre 500 et 1.000 personnes) à Cadillac (district n° 4, comté de Wexford) :

https://www.google.com/maps/place/Cadil ... 85.4011619

Ici, la principale fonderie d'aluminium pour l'automobile de Whitehall Industries (500 personnes avec 2 sites plus petits) à Pere Marquette Township près de Ludington (district n° 2, comté de Mason) :

https://www.google.com/maps/place/White ... -86.409541

Ici, l'usine de pièces plastiques pour l'automobile IAC (496 personnes, équipements intérieurs) à Alma (district n° 4, comté de Gratiot) :

https://www.google.com/maps/@43.3861158 ... 312!8i6656

Ici, l'usine de flexibles pour automobile Cooper Standard (qui passe actuellement de 275 à 452 personnes suite à un contrat avec Ford sur les pick-up) à Fairview, Comins Township (district n° 1, comté d'Oscoda) :

https://www.google.com/maps/@44.7250896 ... 312!8i6656

Ici, la fonderie Cadillac Casting (400 personnes, pièces en fonte pour l'automobile) à Cadillac (district n° 4, comté de Wexford) :

https://www.google.com/maps/place/Cadil ... -85.409992

Ici, l'usine Magna / LexaMar Corporation (345 personnes, pièces plastiques pour l'automobile) à Boyne City (district n° 1, comté de Charlevoix) :

https://www.google.com/maps/place/Lexam ... 84.9779577

Ici, les usines de lames de déneigement (à monter sur véhicules) Boss Snowplow (330 personnes) à Iron Mountain (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Dickinson) :

https://www.google.com/maps/place/BOSS+ ... 88.0455759

Elles fabriquent ce genre de chose étonnante :

https://www.youtube.com/watch?v=G5tJynPDoBA

Ici, les usines de flexibles hydrauliques pour engins de travaux publics Anchor Coupling / Caterpillar (550 personnes) à Menominee (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Menominee) :

https://www.google.com/maps/place/Cater ... 87.6173425

Ici, l'usine du fabricant d'engins de manutention forestière Morbark (507 personnes) à Winn, Fremont Township (district n° 4, comté d'Isabella) :

https://www.google.com/maps/@43.5199276 ... 312!8i6656

Et ici, une illustration vidéo du genre d'engins épatants que cette usine Morbark fabrique :

https://www.youtube.com/watch?v=EJ7M9XtKWyo

Ici, une autre usine d'engins forestiers, Bandit Industries (425 personnes), à Broomfield Township (district n° 4, comté d'Isabella) :

https://www.google.com/maps/@43.5562396 ... 312!8i6656

Ici, l'usine Enstrom Helicopter (220 personnes) à Menominee (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Menominee) :

https://www.google.com/maps/@45.1212449 ... 312!8i6656

Ici, le constructeur de bateaux Four Winns / Beneteau (500 personnes) à Cadillac (district n° 4, comté de Wexford) :

https://www.google.com/maps/@44.2669383 ... 312!8i6656

Ici, l'usine du fabricant de bateaux-pontons Avalon & Tahoe (282 personnes) à Alma (district n° 4, comté de Gratiot) :

https://www.google.com/maps/@43.3811432 ... 312!8i6656

et ici, une vidéo sur l'usine et les bateaux-pontons d'Avalon & Tahoe :

https://www.youtube.com/watch?v=AIQCZPEUWfQ

Ici, la Besser Company (350 personnes), fabricant d'équipements pour l'industrie du béton, à Alpena (district n°1, comté d'Alpena) :

https://www.google.com/maps/place/Besse ... 83.4389171

Ici, la fonderie EJ - East Jordan Iron Works (350 personnes, plaques d'égout en fonte et autres systèmes d'accès), à East Jordan (district n° 1, comté de Charlevoix), qui doit bientôt déménager sur un site moderne à Warner Township dans le comté d'Antrim voisin :

https://www.google.com/maps/place/EJ/@4 ... 85.1286224


Les constructions électriques et électroniques sont bien présentes, même dans la Péninsule Supérieure. L'entreprise la plus significative est le fabricant d'armoires électriques et systèmes de transmission Systems Control (groupe Northern Star Industries), principal employeur d'Iron Mountain, en forte croissance, dont les effectifs qui étaient de 472 personnes en mai 2015 augmentent rapidement et doivent atteindre 1.091 personnes en 2020. On compte aussi des fabricants de matériels électroménagers pour utilisation domestique (aspirateurs-nettoyeurs...) ou professionnelle (mobilier réfrigérant de cuisine...)

Ici, l'usine de construction électrique Systems Control à Iron Mountain (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Dickinson) :

https://www.google.com/maps/place/Syste ... 88.0406098

Ici, Rexair, le fabricant d'aspirateurs-nettoyeurs de marque "Rainbow" (300 personnes), à Cadillac (district n° 4, comté de Wexford) :

https://www.google.com/maps/place/Rexai ... 85.4109476

Ici, l'usine de mobilier réfrigérant de cuisine Manitowoc Food Service - Delfield Co. (693 personnes) à Mount Pleasant (district n° 4, comté d'Isabella) :

https://www.google.com/maps/place/Manit ... 84.7505309


Parmi les autres secteurs, la plasturgie pour d'autres applications que l'automobile (films alimentaires, matériel médical...) a pris de l'importance, par contre le textile a presque disparu malgré le maintien d'un petit débouché pour l'industrie du meuble.

Ici, l'usine de matériel médical à usage unique Saint-Gobain Performance Plastics (311 personnes) à Beaverton (district n° 4, comté de Gladwin) :

https://www.google.com/maps/@43.8744975 ... 312!8i6656

Ici, les usines de tissu d'ameublement Lloyd Flanders (passées en quelques années de 250 à 90 personnes) à Menominee (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Menominee) :

https://www.google.com/maps/@45.1254173 ... 312!8i6656


Du côté des services, plusieurs villes comptent au moins un hôpital de taille significative, les plus grands étant situés à Traverse City et à Marquette ; comme dans les régions rurales en France, certains hôpitaux de petites villes perdent des services (ici la pédiatrie, là la maternité...) ce qui oblige les patients à effectuer de longs trajets pour atteindre l'hôpital le plus proche. L'éducation est un employeur majeur, et comprend même des universités, inattendues dans des régions aussi peu peuplées, mais qui contribuent justement à limiter le dépeuplement et le vieillissement : Central Michigan University à Mount Pleasant (2.700 personnes), Michigan Tech University à Houghton (1.450 personnes), Northern Michigan University à Marquette (1.000 personnes), Lake Superior State University à Sault Ste. Marie (960 personnes), Ferris University à Big Rapids (500 personnes). Les banques et assurances ont rarement des implantations importantes dépassant l'agence de quartier, malgré tout deux d'entre elles sont basées dans le secteur : Isabella Bank & Trust (400 personnes) à Mount Pleasant, et Hagerty Insurance (500 personnes) à Traverse City.

Le tourisme est hyper-développé dans certains secteurs. Le Grand Hotel, sur l'île de Mackinac, ne fonctionne que pendant les beaux jours et son effectif varie entre 60 personnes l'hiver et 650 personnes l'été, dont la moitié de non-américains (Jamaïcains notamment) qui retournent dans leur pays à la saison hivernale ; cet hôtel a passé un contrat avec un organisme sud-africain lié à la famille Mandela pour pouvoir former et utiliser temporairement de la main-d'oeuvre sud-africaine. La région possède aussi un nombre ahurissant de casinos et casinos-hôtels, la plupart détenus par des tribus amérindiennes ; la plus importante, basée à Sault Ste. Marie et qui comprend 40.000 personnes (vivant pour la plupart hors des réserves), possède 5 casinos (tous dénommés Kewadin Casino), et les profits dégagés par cette activité lui permettent désormais de développer des centres médicaux et des écoles, dont une académie qui enseigne dans une langue indienne.

Ici, l'hôpital Munson Medical Center (3.100 personnes) à Traverse City (district n° 1, comté de Grand Traverse) :

https://www.google.com/maps/place/Munso ... 85.6416497

Ici, l'hôpital général de Marquette, Upper Peninsula Health System (2.800 personnes) à Marquette (district n°1 - péninsule supérieure, comté de Marquette) :

https://www.google.com/maps/@46.5547508 ... 312!8i6656

Ici, l'hôpital War Memorial Hospital (906 personnes) à Sault Ste. Marie (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Chippewa) :

https://www.google.com/maps/place/War+M ... 84.3512307

Ici l'hôpital MidMichigan Gratiot Medical Center (494 personnes) à Alma (district n° 4, comté de Gratiot) :

https://www.google.com/maps/@43.3917203 ... 312!8i6656

Ici, l'Université Technologique du Michigan (Michigan Tech University) à Houghton (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Houghton) :

https://www.google.com/maps/@47.117585, ... 312!8i6656

Ici, la Northern Michigan University à Marquette (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Marquette) :

https://www.google.com/maps/@46.5576524 ... 312!8i6656

Ici, la Central Michigan University à Mount Pleasant (district n° 4, comté d'Isabella) :

https://www.google.com/maps/@43.5900753 ... 312!8i6656

Ici, la compagnie d'assurances Hagerty Insurance à Traverse City (district n° 1, comté de Grand Traverse) :

https://www.google.com/maps/place/Hager ... -85.621282

Ici, la principale agence de la banque Isabella Bank & Trust à Mount Pleasant (district n° 4, comté d'Isabella) :

https://www.google.com/maps/@43.6044728 ... 312!8i6656

Ici, le Grand Hotel sur l'île de Mackinac (district n°1 - péninsule supérieure, comté de Mackinac) :

https://www.google.com/maps/@45.8505445 ... 312!8i6656

Ici, le Chip In's Island Casino & Resort (1.000 personnes) à Harris Township (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Menominee) :

https://www.google.com/maps/@45.7035761 ... 312!8i6656

Ici, le Kewadin Casino (534 personnes) à Sault Ste. Marie (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Chippewa) :

https://www.google.com/maps/place/Kewad ... -84.323445

Ici, l'entrée du casino Odawa Casino Resort (1.000 personnes) à Petoskey (district n° 1, comté d'Emmett) :

https://www.google.com/maps/@45.3528042 ... 312!8i6656

Ici, l'entrée du casino-hôtel Soaring Eagle Casino & Resort (1.000 personnes) à Union Township (district n° 4, comté d'Isabella) :

https://www.google.com/maps/@43.6096731 ... 312!8i6656


Enfin, la région possède un nombre tout aussi ahurissant de prisons, de tailles variées mais dont beaucoup figurent parmi les plus gros employeurs locaux. Il s'agit en général de prisons d'Etat, relevant du Michigan Department of Corrections. Mais il y a aussi des prisons privées. C'est le cas dans le comté de Lake (district n° 2), peu peuplé et l'un des plus démunis de tous, qui est l'un des quatre comtés ruraux où le Working Class Party avait fait le plus gros pourcentage lors des élections de 2016 (environ 4,5 %) : il n'y a aucun employeur important en dehors des écoles, de l'administration locale et d'une prison privée qui fonctionne par intermittence tout en écoeurant la population locale, le North Lake Correctional Facility près de Baldwin.

Il s'agit d'une prison privée à but lucratif, construite à la fin des années 1990 par the Wackenhut Corrections Co., aujourd'hui GEO Group. Ancienne prison pour jeunes du Michigan, délaissée par l'Etat, elle a connu un regain d'activité en dents de scie dans le cadre du GEO Group. Vacante en 2005, elle a reçu brièvement des détenus de Californie en 2011, puis fermé à nouveau. En juin 2015, le GEO Group a passé un marché avec l'Etat du Vermont, pour loger 700 détenus du Vermont, loin de chez eux (mais beaucoup avaient précédemment été enfermés dans des prisons privées du Kentucky et de l'Arizona), et avec l'Etat de Washington pour en loger 1.000 ; 500 emplois étaient attendus. Mais GEO Group a mis fin au contrat avec le Vermont, qui a pris fin en 2017, le Vermont n'ayant envoyé que la moitié des détenus promis (et l'Etat de Washington aucun) et l'opération s'avérant déficitaire. Seulement 105 emplois avaient été créés. Très peu provenaient en réalité du comté (uniquement des emplois non qualifiés) ; les promesses d'emploi local se sont toujours avérées fumeuses, les nouveaux employés préférant habiter dans les petites villes des comtés voisins, mieux équipées. En juin 2017, la prison a fermé. En avril 2018 toutefois, en l'échange de la promesse de GEO Group d'investir dans la réfection du réseau d'égoûts, il a été annoncé que le site (qui, en tant que prison classique, n'a que 1.741 places !) doit se transformer en centre de détention de... 22.000 migrants (entassés ?), légaux (en attente de régularisation) ou illégaux, délinquants ou pas. GEO Group devrait donc enfin pouvoir faire de North Lake une prison ou plutôt, un camp de concentration pour migrants, hautement profitable, et peut-être atteindre les niveaux d'emploi initialement prévus... en allant chercher les employés ailleurs, une fois de plus.

Le GEO Group est un groupe contrôlant des prisons, des maisons de correction, des prisons psychiatriques et des centres de détention de migrants, basé en Floride et présent en Amérique du Nord, Royaume-Uni, Australie et Afrique du Sud. Il a même géré jusqu'à sa fermeture en 2012 un centre pour migrants dans la base américaine de Guantanamo, à Cuba. GEO possède la plus grande prison privée du monde, au Texas (plus de 3.700 détenus, principalement des migrants incarcérés pour délits mineurs et en instance d'expulsion), qui a connu d'importantes émeutes en 2008 et 2009. GEO Group emploie plus de 18.000 personnes dans le monde. En 2015, 45 % de ses revenus provenaient de ses contrats avec le gouvernement fédéral américain. En 2016, après une série de scandales (dont certains ont conduit l'Etat du Mississippi à rompre ses contrats avec GEO Group tandis que des politiciens locaux étaient poursuivis et condamnés pour corruption), le Département Américain de la Justice a annoncé son intention de rompre ses relations avec les prisons privées (les plaintes pour esclavage, maltraitance, corruption ou autre se sont multipliées) ; mais l'arrivée de Trump a totalement inversé cette orientation et bénéficie aux prisons privées. Les actionnaires de GEO Group sont des fonds d'investissement (The Vanguard Group, BlackRock...) qui investissent dans les prisons comme ils le font dans tout autre secteur de l'économie. GEO Group a apporté son soutien financier à la campagne de Trump et aux Républicains.

Ici, le groupe de prisons d'Etat du Michigan Department of Corrections (900 personnes) à Kincheloe (district n° 1 - péninsule supérieure, comté de Chippewa) :

https://www.google.com/maps/place/Michi ... 84.4599046

Ici, la prison privée (fermée mais bientôt réouverte) North Lake Correctional Facility, appartenant au GEO Group, à Baldwin, Pleasant Plains Township (district n° 2, comté de Lake) :

https://www.google.com/maps/place/NORTH ... 85.8395143
Plestin
 
Message(s) : 618
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Elections 2018 dans le Michigan

Message par Plestin » 05 Nov 2018, 10:26

Ce tour du Michigan montre à quel point des élections couvrant tout l'Etat peuvent permettre de toucher un nombre incommensurable de travailleurs qui ne le seraient pas autrement. Les camarades de Spark sont en effet peu nombreux, avec seulement cinq bulletins d'entreprise, dont deux dans de grandes usines automobiles, un dans une poste, un dans une compagnie d'assurances et un dans les services de l'Etat, alors qu'il y aurait de quoi faire des centaines de bulletins rien que dans l'Etat du Michigan.

Le fait d'être parvenus à se faire reconnaître comme parti à l'échelle de l'Etat, donne un plus grand retentissement à la campagne, malgré la monopolisation des médias par les Démocrates et les Républicains. Il n'y a que 6 partis reconnus à l'échelle de l'Etat : le Parti Démocrate, le Parti Républicain, les Verts, le Parti Libertarien (ultra-libéral) et le parti U.S. Taxpayers ("parti des payeurs d'impôts"). Tout candidat autre est contraint de se présenter sous l'étiquette "indépendant". Il est toujours étonnant de noter que même les Démocrates et les Républicains ne se présentent pas forcément partout, et c'est encore plus vrai pour les autres partis. Cela peut parfois donner des configurations originales (et on est très loin des législatives à plus de 20 candidats dans certaines circonscriptions françaises...)

Dans les 5 circonscriptions du Congrès et les 4 du Sénat, la configuration électorale est la suivante (D = Démocrate, R = Républicain) :

5ème district du Congrès (Flint, Saginaw, Bay City, Standish, Tawas City) :

- Dan KILDEE (D)
- Travis WINES (R)
- Kathy GOODWIN (WCP)

9ème district du Congrès (Warren, Sterling Heights...) :

- Andy LEVIN (D)
- Candius STEARNS (R)
- John MCDERMOTT (Green)
- Andrea KIRBY (WCP)

12ème district du Congrès (Ann Arbor, Dearborn...) :

- Debbie DINGELL (D)
- Jeff JONES (R)
- Gary WALKOWICZ (WCP)
- Niles NIEMUTH (indépendant, en fait le Socialist Equality Party)

13ème district du Congrès (Detroit centre, ouest et nord-ouest, Westland, Dearborn Heights...) :

- Rashida TLAÏB (D)
- D. Etta WILCOXON (Green)
- Sam JOHNSON (WCP)

14ème district du Congrès (Detroit sud, est et nord, Hamtramck, Farmington Hills, Southfield, Pontiac...)

- Brenda LAWRENCE (D)
- Marc HERSCHFUS (R)
- Philip KOLODY (WCP)

3ème district du Sénat (Detroit ouest, Dearborn, Melvindale...)

- Sylvia SANTANA (D)
- Kathy STECKER (R)
- Hali MCEACHERN (WCP)

5ème district du Sénat (Detroit nord-ouest, Inkster, Dearborn Heights...) :

- Betty Jean ALEXANDER (D)
- DeShawn WILKINS (R)
- Larry BETTS (WCP)

18ème district du Sénat (Ann Arbor et environs) :

- Jeff IRWIN (D)
- Martin CHURCH (R)
- Thomas REPASKY (WCP)

29ème district du Sénat (Grand Rapids) :

- Winnie BRINKS (D)
- Chris AFENDOULIS (R)
- Louis PALUS (WCP)
- Robert VAN NOLLER (Libertarian)

A l'échelle de l'Etat, au Bureau d'Etat de l'Education (State Board of Education), où il est possible de présenter un ou deux candidats, on retrouve les 6 partis, avec la configuration suivante :

- Richard ZELLE et Tami CARLONE (R)
- Judith PRITCHETT et Tiffany TILLOY (D)
- Karen ADAMS et Douglas LEVESQUE (U.S. Taxpayers)
- Mary Anne HERING et Logan SMITH (WCP)
- Sherry A. WELLS (Green), candidate unique
- Scott BOMAN et John TATAR (Libertarian)

Il y a quelques mois, les camarades de Spark estimaient que le WCP risquait de faire moins bien qu'en 2016 du fait de la situation politique (fort rejet de TRUMP pouvant bénéficier aux Démocrates, en particulier dans la population noire qui vote déjà majoritairement démocrate ou s'abstient). Nous verrons ce qu'il en est... bientôt ! (les élections sont le 6 novembre, c'est-à-dire demain, avec le décalage horaire les résultats seront probablement disponibles ici dans la journée du 7). Vu sous cet angle, la configuration électorale la plus favorable semble être celle du 13ème district du Congrès, où le Démocrate sortant n'a aucun adversaire Républicain.

Il faut noter, dans le 12ème district du Congrès, la présence de Niles NIEMUTH, diplômé d'Histoire, un candidat du Socialist Equality Party (Parti Socialiste de l'Egalité), un groupe qui se réclame du trotskysme et qui est actif à Detroit, surtout dans les milieux universitaires. C'est malheureusement un groupe à l'attitude peu fraternelle, pour ne pas dire hostile. Ils viennent de sortir un article sur leur WSWS (World Socialist Web Site) où ils ciblent... le camarade Gary WALKOWICZ.

Ils reprochent au WCP de ne pas se réclamer ouvertement du socialisme (c'est quelque chose que l'on peut entendre, car c'est une question d'analyse de la situation et de stratégie électorale ; mais enfin, on pourrait reprocher au SEP de ne pas se dire communiste, contrairement à Spark).

Ils reprochent à Gary WALKOWICZ d'être un responsable du syndicat UAW (United Auto Workers) - il a défendu à plusieurs reprises à l'intérieur de l'UAW une ligne de lutte de classe en opposition totale à celle de la direction du syndicat - et au WCP d'être non pas un parti de la classe ouvrière, mais un parti de la bureaucratie syndicale. Ils vont jusqu'à faire une analogie avec le Parti des Travailleurs de Lula au Brésil, pour expliquer qu'il s'agit d'une impasse ! Tout en traitant au passage Spark de parti de "pseudo-gauche".

Et puis, ça ils ne peuvent pas s'en empêcher, ils continuent à raconter que Spark est une organisation "centriste de droite", liée à l'Union Communiste Internationaliste et Lutte Ouvrière qui prétendraient que "la 4ème internationale de Léon Trotsky a fait faillite", et qui aurait "refusé de participer à sa fondation", véhiculant ainsi le mensonge selon lequel LO considérerait que c'est du vivant de Trotsky que la "4" aurait fait faillite... On ne se refait pas.
Plestin
 
Message(s) : 618
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Elections 2018 dans le Michigan

Message par com_71 » 05 Nov 2018, 10:47

Plestin a écrit :il a défendu à plusieurs reprises à l'intérieur de l'UAW une ligne de lutte de classe en opposition totale à celle de la direction du syndicat


Et, une fois, symboliquement, en se présentant lui-même au poste de président de l'UAW.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2324
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Elections 2018 dans le Michigan

Message par com_71 » 05 Nov 2018, 11:13

Plestin a écrit : ils continuent à raconter que Spark est une organisation "centriste de droite", liée à l'Union Communiste Internationaliste et Lutte Ouvrière qui prétendraient que "la 4ème internationale de Léon Trotsky a fait faillite", et qui aurait "refusé de participer à sa fondation", véhiculant ainsi le mensonge selon lequel LO considérerait que c'est du vivant de Trotsky que la "4" aurait fait faillite... On ne se refait pas.

On peut très bien vivre sans avoir lu cet article, mais pourquoi bouder des petits plaisirs gratuits ?
https://www.wsws.org/fr/articles/2018/1 ... y-n03.html

Bof, par chez moi on dit simplement "c'est des malhonnêtes" et on a tout dit... c'est-à-dire qu'on en a dit finalement beaucoup plus...

PS. Ce mensonge-là (LO a refusé de participer à la fondation de...), beaucoup de malhonnêtes sont sur les rangs pour le propager... Même que ça n'empêche pas d'être invité à la fête de LO. Mais il paraît qu'ils sont très sectaires à LO, ça doit être pour ça... :lol:
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2324
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Elections 2018 dans le Michigan

Message par com_71 » 06 Nov 2018, 00:44

Ils se sont quand même surpassés. J'aime bien celle là, mais tout le reste est de la même eau :

WSWS a écrit :Lorsqu'il s'est présenté comme président du syndicat au congrès de l’UAW en juin, Walkowicz a averti les délégués au congrès dans une lettre ouverte : «Beaucoup de travailleurs ont perdu confiance dans les syndicats. C'est la dangereuse conséquence de la politique de partenariat de la direction du syndicat avec les gens qui nous attaquent.»

L'objectif de Walkowicz, en d'autres termes, est d’encourager la «confiance» des travailleurs dans une organisation qui, de son propre aveu, travaille main dans la main avec les entreprises pour faire respecter les licenciements et les concessions...
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2324
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Elections 2018 dans le Michigan

Message par com_71 » 06 Nov 2018, 04:09

Spark a écrit :Votez Parti de la classe ouvrière
29 octobre 2018

Ce qui suit est un discours de Gary Walkowicz, candidat Parti de la classe ouvrière pour le Congrès dans le 12e district du Michigan.

Le 6 novembre est le jour du scrutin. Mais pour beaucoup de gens de la classe ouvrière, le jour des élections est une journée où l'on reste à la maison. Face au choix entre deux partis qui n'ont rien fait pour représenter nos intérêts en tant que travailleurs, environ la moitié de la classe ouvrière ne vote généralement pas. Pour la moitié de la classe ouvrière qui vote, les gens pourraient choisir de voter pour «le moindre de deux maux»; ou choisir de voter pour des candidats qui pourraient sembler différents d'un homme politique typique; ou choisir de voter pour des candidats qui abordent un problème social particulier qui les préoccupe. Et certains travailleurs vont voter, juste pour voter CONTRE.

Pendant des années, les gens de la classe ouvrière n'ont eu aucun candidat pour voter POUR, car la classe ouvrière n'a pas son propre parti politique, un parti qui défende nos intérêts en tant que travailleurs. Mais cette année, il y a quelque chose pour voter POUR. Le Parti de la classe ouvrière se présente dans le Michigan.

Maintenant, un vrai parti de la classe ouvrière sera un parti de masse dans tout le pays. Un véritable parti ouvrier sera un parti qui essaiera de mener les luttes de la classe ouvrière. Nous ne sommes pas là aujourd'hui.

Mais dans le Michigan, le 6 novembre, les travailleurs peuvent utiliser leur vote pour dire quelque chose. Nous pouvons dire que les deux principaux partis ne nous représentent pas . Nous pouvons dire que les intérêts des travailleurs et ceux de nos patrons ne sont pas les mêmes. Nous pouvons dire que la classe ouvrière a besoin de son propre parti pour défendre ses intérêts.

La classe ouvrière de ce pays traverse une crise économique depuis plus de 40 ans. Notre niveau de vie continue de se détériorer et de s'aggraver. Il y a une raison pour que cela se produise. Les entreprises et les banques derrière elles, qui ne se préoccupent que de plus en plus de profits, ont supprimé des emplois à temps plein et obtenu des concessions des travailleurs, réduisant les salaires et les avantages sociaux, n'engageant que sur des emplois à temps partiel. Par rapport à il y a 40 ans, le travailleur automobile moyen travaille deux fois plus dur, pour à peine plus de la moitié de salaire, compte tenu de l'inflation.

Les riches s'emparent de l'argent public, payé par nos impôts, et s'en servent pour s'enrichir. Les Gilberts et les Illitchs et Ford Motor Company, entre autres, se voient remettre cet argent public par les politiciens des deux grands partis. Pendant ce temps, dans les écoles de la classe ouvrière, nos enfants n'ont pas assez de livres, s'assoient dans des salles de classe surpeuplées et ne peuvent même pas avoir d'eau potable.

Les services publics sont en train de s'effondrer et les services sociaux sont coupés parce que les riches prennent l'argent dont nous avons besoin.

Mais le 6 novembre, les travailleurs peuvent voter POUR quelque chose. Nous pouvons voter pour un programme de la classe ouvrière.

Nous pouvons dire que la classe ouvrière doit mettre la main sur toutes les richesses que nous avons créées et que les capitalistes nous ont volées. Nous pouvons utiliser cette richesse pour en faire profiter tout le monde. Répartissez les heures de travail, réduisez le rythme de travail, créez plus d'emplois, afin que tous ceux qui souhaitent travailler puissent avoir un emploi. Payez un salaire décent à tout le monde. Assurez-vous que les salaires, les retraites et la sécurité sociale augmentent tous immédiatement lorsque les prix montent. Il y a assez d'argent dans cette société pour faire tout cela, et même plus.

Nous pouvons utiliser cet argent pour embaucher plus d'enseignants et réparer les écoles. Nous pouvons utiliser cet argent, notre argent, pour réparer les routes et les ponts. Nous pouvons utiliser cet argent, notre argent, pour nous assurer d'avoir de l'eau potable et des réseaux d'égouts en état de fonctionnement. Nous pouvons utiliser cet argent, notre argent, pour nous assurer de disposer d'un réseau électrique fiable et de conduites de gaz sécurisées. Faire cela profiterait à tous. Et cela créerait aussi des millions d’emplois.

Le 6 novembre, les gens peuvent dire que la classe ouvrière a droit à ces choses. Les gens peuvent voter pour le parti de la classe ouvrière. Personne d'autre ne dira ces choses. Les républicains et les démocrates ne proposeront jamais que la classe ouvrière ait le droit de reprendre ce que les capitalistes nous ont volé. Les deux partis représentent et travaillent pour la classe très capitaliste dont la quête de profits est un désastre pour toute la société.

Mais le 6 novembre, nous pouvons voter POUR un parti de la classe ouvrière.

Maintenant, nous savons que les élections elles-mêmes ne changeront rien. Les grandes entreprises, les banques et les riches ne vont jamais abandonner volontiers ce qu'ils nous ont pris. La classe ouvrière devra se battre pour mettre la main sur la richesse produite par notre travail et l'utiliser pour nos propres besoins.

La classe ouvrière n'a pas mené un combat massif depuis des années. Mais la classe ouvrière a le pouvoir de mener ce combat. Nous faisons tout le travail, nous construisons tout. Nous faisons tout courir. Nous savons où se trouve l'argent et comment mettre la main à la pâte pour tout gérer nous-mêmes. Lorsque la classe ouvrière décide de se battre, nous avons le pouvoir de changer la société.

Notre objectif aujourd'hui doit être de se préparer pour ce combat. Nous devons rassembler nos forces. Les patrons essaient de nous diviser pour nous affaiblir. Ils essaient de dresser les travailleurs blancs contre les travailleurs noirs, les travailleurs nés dans le pays contre les travailleurs immigrés, les hommes contre les femmes. Ceux qui essaient de nous diviser sont nos ennemis et nous devons les repousser. C'est un programme de la classe ouvrière pour lequel nous pouvons nous battre.

Nous devons demander aux gens de voter pour nous le 6 novembre. Aux travailleurs qui votent habituellement, nous pouvons donner une raison de voter POUR le parti de la classe ouvrière. Aux travailleurs qui ne votent généralement pas , nous pouvons dire qu'ils ont la chance cette année de voter POUR un parti qui défende leurs intérêts de classe.

Pour tous les membres de la classe ouvrière, nous pouvons demander de voter cette année POUR CE qu’ils veulent : un parti construit par la classe ouvrière.

Votez pour le Parti de la classe ouvrière.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2324
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Elections 2018 dans le Michigan

Message par com_71 » 06 Nov 2018, 15:35

Plestin a écrit :Il y a quelques mois, les camarades de Spark estimaient que le WCP risquait de faire moins bien qu'en 2016 du fait de la situation politique (fort rejet de TRUMP pouvant bénéficier aux Démocrates, en particulier dans la population noire qui vote déjà majoritairement démocrate ou s'abstient). Nous verrons ce qu'il en est... bientôt !


Une autre considération était celle-ci :
Spark a écrit :In 2016, we already ran into some black workers who questioned suspiciously what “working class” meant. After all, Trump talked about workers, even working class. Did it mean we were supporting him? People who asked would listen to what we had to say, but what about those who didn’t ask? And how many more will there be this time who don’t ask? The fact that Trump won, despite all predictions, and that he has made racism an every-day staple of his administration, has already led to wider suspicion, if not hostility and a kind of nationalist sentiment in parts of the black population. We should remember, for significant parts of that population, their vote is a right won by bloody sacrifice – and there are many people who resent being told by anyone else what to do with it.

We will face this suspicion – and there is no way to deal with it by explaining how bad the Democrats are. Yes, on the political level, both parties are equally “bad” – but we exist within the framework of a two-party, winner-take-all electoral system that practically forces people to choose one or the other. Trump, who makes racism his byword, drives the black population and many immigrants into the hands of the Democrats. And if we focus our discussion on criticizing their choice, why wouldn’t they hear that criticism as support for Trump and the Republicans? The two-party system puts us in a box so long as we focus on what’s wrong with one of the two parties, instead of on what we stand for. We have to offer OUR perspective – it’s the only meaningful way to answer people who support one or the other of the two parties. The reason revolutionaries participate in bourgeois elections is to express their own policy, which otherwise wouldn’t be voiced.

https://the-spark.net/csart961.html
traduction automatique a écrit :En 2016, nous avons rencontré des travailleurs noirs qui se demandaient ce que voulait dire «classe ouvrière». Après tout, Trump parlait des travailleurs, même de la classe ouvrière. Cela voulait-il dire que nous le soutenions ? Les personnes qui ont demandé ça écoutaient ce que nous avions à dire, mais qu’en est-il de celles qui n’ont rien demandé ? Et combien d’autres vont se poser la question cette fois-ci ? Le fait que Trump ait gagné, en dépit de toutes les prédictions, et qu'il ait fait du racisme son pain quotidien, a déjà suscité une suspicion accrue [lire envers l'ensemble des blancs, com], voire de l'hostilité et une sorte de sentiment nationaliste dans certaines parties de la population noire. Nous devrions nous rappeler que, pour des parties importantes de cette population, leur droit de vote est un droit acquis par de sanglants sacrifices - et nombreux sont ceux qui n'entendent pas que quiconque leur dise quoi faire.

Nous allons faire face à cette suspicion - et il n’y a aucun moyen de résoudre ce problème en expliquant à quel point les démocrates sont mauvais. Oui, sur le plan politique, les deux partis sont également «mauvais» - mais nous existons dans le cadre d'un système électoral à deux partis, à un seul tour, qui oblige pratiquement les gens à choisir l'un ou l'autre camp. Trump, qui fait du racisme son mot d'ordre, pousse la population noire et de nombreux immigrés dans les bras des démocrates. Et si nous centrons notre discussion sur la critique de leur choix, pourquoi n’entendraient-ils pas cette critique comme un soutien à Trump et aux républicains ? Le système à deux partis nous place dans ce piège aussi longtemps que nous nous concentrons sur ce qui ne va pas avec l’un des deux partis, au lieu de nous concentrer sur ce que nous défendons. Nous devons offrir notre perspective - c’est le seul moyen efficace de répondre aux personnes qui soutiennent l’une ou l’autre des deux partis. La raison pour laquelle les révolutionnaires participent aux élections bourgeoises est d’exprimer leur propre politique, qui sinon ne serait pas exprimée.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2324
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Elections 2018 dans le Michigan

Message par com_71 » 06 Nov 2018, 17:02

Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2324
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

PrécédentSuivant

Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité