Algérie, le "hirak" continue

Dans le monde...

Re: Algérie : la contestation s'amplifie

Message par com_71 » 27 Avr 2019, 23:04

Si cette organisation est bien "nouvelle", alors elle n'a rien à voir avec cet appel de 2014 :
Pièces jointes
VOS.jpg
VOS.jpg (23.04 Kio) Consulté 1217 fois
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2978
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Algérie : la contestation s'amplifie

Message par Duffy » 27 Avr 2019, 23:53

Un tract du 23 avril :

Image
Image

Un "Bulletin hebdomadaire de la Voie Ouvrière pour le Socialisme" :

Image

En recto-verso, et en arabe, avec les échos d'entreprises du bulletin hebdomadaire de la Voie Ouvrière pour le Socialisme de la SNVI :

Image
Image
Duffy
 
Message(s) : 182
Inscription : 10 Fév 2015, 23:48

Re: Algérie : la contestation s'amplifie

Message par Plestin » 28 Avr 2019, 09:12

Souhaitons-leur bon courage en tout cas, la tâche est immense, mais le climat social certainement plus favorable depuis quelques semaines... ;)
Plestin
 
Message(s) : 1089
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Algérie : la contestation s'amplifie

Message par com_71 » 05 Mai 2019, 11:26

dzvideo 4 mai 2019 a écrit :Bouchachi : le mouvement populaire est arrivé à une « étape cruciale »

L’ancien président de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme, Mostefa Bouchachi, a estimé jeudi à Bouira que le mouvement populaire pacifique enclenché le 22 février dernier est arrivé à une « étape cruciale », appelant le peuple à poursuivre ses marches pacifiques pour atteindre un « véritable changement ».

S’exprimant lors d’une conférence de presse organisée à l’auditorium de l’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira, en présence du militant des droits de l’Homme Samir Belarbi, Me Bouchachi a souligné la « nécessité pour les Algériens et les Algériennes de poursuivre, avec plus d’intensité, leurs marches pacifiques afin de renverser la situation et arriver à concrétiser un véritable changement politique dans le pays ».

« Nous sommes victimes d’un ancien système entaché de corruption, et nous devons lutter tous pour déraciner ce système. Le mouvement populaire est arrivé à une étape cruciale, et nous sommes tous obligés de poursuivre notre long chemin pour la démocratie et pour chasser tous les responsables corrompus », a insisté l’hôte de Bouira.

Devant une salle archicomble, le conférencier a appelé les étudiants du campus universitaire de Bouira à être au-devant de la scène pour sensibiliser sur le caractère « important » des manifestations pacifique que connaissent toutes les wilayas du pays durant la semaine. « C’est vous qui êtes l’élite et l’avenir de demain, vous devez être à l’avant-garde dans la lutte pour la démocratie et pour le changement », a-t-il lâché.

« Il est temps d’opérer ce changement », a encore insisté Me Bouchachi, mettant en garde contre toute tentative de division ou de découragement du Hirak populaire.

« Certaines parties tentent en vain de semer la zizanie et de diviser les rangs du mouvement populaire », a-t-il averti.

Au sujet des poursuites judiciaires enclenchées ces derniers jours contre *certains anciens responsables politiques et hommes d’affaires, l’avocat a estimé qu’il s’agissait d’une « tentative pour détourner les regards de l’opinion publique », car, a-t-il dit, « la lutte contre la corruption ne peut se faire qu’après le départ de tout le système ».

« Notre destin est entre nos mains, et nous devons préserver le cachet pacifique des marches populaires, et devons rester soudés et unis afin d’aller de l’avant vers un avenir prospère pour tous les Algériens en passant par une véritable période de transition qui pourra nous emmener vers une véritable démocratie », a souligné Me Bouchachi lors de son intervention.

APS

https://www.dzvid.com/2019/05/04/boucha ... -cruciale/

« C’est vous [les étudiants] qui êtes l’élite et l’avenir de demain, vous devez être à l’avant-garde dans la lutte pour la démocratie et pour le changement »

Les travailleurs peuvent déjà se méfier de tous ceux qui cherchent "l’élite et l’avenir de demain" pour assurer l'avenir du pouvoir de la bourgeoisie. Une assemblée constituante pour faire la claque à tous ces grands causeurs, ce serait la menace du bâillon pour le mouvement populaire...
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2978
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Algérie : la contestation s'amplifie

Message par Byrrh » 10 Mai 2019, 09:08

Je ne m'y serais pas attendu...
Algérie
Algérie: Louisa Hanoune incarcérée pour «complot contre l'autorité de l'État»


Par RFI Publié le 10-05-2019 Modifié le 10-05-2019 à 04:14

En Algérie, c'est l'indignation ce jeudi 9 mai soir après l’arrestation de Louisa Hanoune. La secrétaire générale du Parti des travailleurs avait été convoquée devant le tribunal militaire, tout comme, avant elle, le frère de l’ancien président Saïd Bouteflika. Elle a été incarcéré.

La télévision nationale a diffusé des images d’elle marchant seule vers les marches du tribunal militaire. Dans la soirée, Louisa Hanoune, la secrétaire générale du Parti des travailleurs, a été placée en détention provisoire dans le cadre de l’enquête pour « atteinte à l’autorité de l’armée » et « complot contre l’autorité de l’État » qui touche déjà le frère de l’ancien président, Saïd Bouteflika et deux anciens hauts responsables des services de renseignement.

Louisa Hanoune, 65 ans, avait été arrêtée à plusieurs reprises pendant les années 89 pour ses activités politiques au sein d’un parti d’extrême gauche. En 1990, elle créé le parti des travailleurs. Parti, au nom duquel elle est candidate à la présidentielle, en 2004, 2009 et 2014.

Dans la soirée, le Parti des travailleurs a dénoncé une « dérive gravissime » et une « criminalisation de l’action politique indépendante ». Sur les réseaux sociaux, personnalités politiques, de la société civile, des médias, s’indignent de son arrestation.

Dans un communiqué, la Ligue de défense des droits de l’homme parle d’une « escalade inquiétante et estime que cela ouvre la voix à tous les scénarios et à toutes les dérives ».

http://www.rfi.fr/afrique/20190510-alge ... orite-etat
Byrrh
 
Message(s) : 490
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Algérie : la contestation s'amplifie

Message par yannalan » 10 Mai 2019, 09:19

On doit la défendre, mais d'un autre côté elle paye sa proximité avec le régime quand elle lui servait de faire-valoir aux présidentielles, quand tous les autre partis boycottaient.
Le mouvement ouvrier en Algérie mériterait d'autres organisations
yannalan
 
Message(s) : 118
Inscription : 15 Déc 2005, 17:37

Re: Algérie : la contestation s'amplifie

Message par com_71 » 10 Mai 2019, 09:53

Incarcération de Louisa Hanoune : communiqué du PT
le 9 mai 2019

Suite à l’arrestation de Louisa Hanoune par le Tribunal militaire de Blida, le Secrétariat permanent du Bureau politique (SPBP) du Parti des travailleurs, réuni aujourd’hui 9 mai 2019, informe l’opinion publique des faits suivants :

Louisa Hanoune, Secrétaire générale du Parti des travailleurs, est mise en détention provisoire par le Tribunal militaire de Blida aujourd’hui après avoir répondu à une convocation du juge d’instruction comme témoin.

Tous les Algériennes et Algériens savent que le Parti des travailleurs a combattu depuis sa fondation en 1990 pour l’Assemblée constituante souveraine, pour l’avènement de la démocratie véritable et pour la souveraineté populaire. Il n’a jamais dévié de cette ligne directrice de sa politique.

C’est pourquoi le Parti des travailleurs, fidèle à sa politique, s’était prononcé contre le cinquième mandat de A. Bouteflika, a décidé de faire démissionner son groupe parlementaire de l’Assemblée populaire nationale et s’est exprimé contre toutes les manœuvres visant à contourner la révolution populaire exigeant le départ du système dont la prétendue transition qu’ils veulent faire déboucher sur la présidentielle du 4 juillet 2019.

C’est donc cela qui est reproché à Mme Louisa Hanoune. Pour le SPBP, c’est une dérive gravissime, un acte de criminalisation de l’action politique indépendante et l’expression d’une volonté de mise au pas des militants et activistes par le pouvoir de fait.

Il s’agit là d’une mesure contre le peuple algérien et sa mobilisation révolutionnaire entamée depuis le 22 février 2019. Il appelle à l’abandon de toutes les charges retenues contre elle et à sa libération inconditionnelle.

Le SBP en appelle à toutes les Algériennes et à tous les Algériens, à ceux qui partagent ou non nos positions, pour s’opposer à cet acte anti-démocratique qui est dirigé contre la révolution du 22 février.
Avec cette arrestation, c’est une nouvelle étape qui s’ouvre.

Le Secrétariat du Bureau politique du Parti des travailleurs
Alger, 9 mai 2019 16h40


https://www.dzvid.com/2019/05/09/incarc ... que-du-pt/
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2978
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Algérie : la contestation s'amplifie

Message par com_71 » 10 Mai 2019, 10:14

Il pourrait s'agir d'une initiative locale (Blida n'est pas Alger), les prochaines heures nous le diront.

Sinon, il faudra s'attendre à une initiative politique plus large du pouvoir qui pourrait éclairer les raisons de ce premier geste.
Une mise en cause du mouvement ouvrier en tant que tel ?
Une mise en cause de l'athéisme ou au moins de toute indépendance par rapport aux traditions religieuses ?
Une tentative de s'attaquer globalement à la liberté de parole existant de fait au sein du mouvement ?

Ou tout cela à la fois ?

Le pouvoir tente-t-il une réaction face au mouvement dans son ensemble en attaquant un point faible - un groupe politique qui a pu être considéré comme ayant été soumis au clan Bouteflika ?

Les réactions au sein du mouvement seront à suivre attentivement.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2978
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Algérie : la contestation s'amplifie

Message par yannalan » 10 Mai 2019, 10:59

Le tribunal de Blida n'est pas un simple tribunal de province, c'est le tribunal militaire qui s'occupe des grosses affaires sensibles.
yannalan
 
Message(s) : 118
Inscription : 15 Déc 2005, 17:37

Re: Algérie : la contestation s'amplifie

Message par Gayraud de Mazars » 11 Mai 2019, 10:27

Salut camarades,

Libérez Louisa Hanoune !
Publié le 11 mai 2019 par aplutsoc

https://aplutsoc.org/2019/05/11/liberez-louiza-hanoune/

Louiza Hanoune, dirigeante du PT algérien, vient d’être arrêtée ce 9 mai dans le cadre de l’enquête déclenchée par le clan militaire au pouvoir contre le clan Bouteflika.

Mais cela a une signification plus ample : le pouvoir veut montrer qu’il peut arrêter des dirigeants politiques, et ceci ne doit pas être accepté.

Tous les militants, notamment ceux de tradition trotskyste se sont, depuis les élections ayant suivi le printemps kabyle de 2001, boycottées par tous les partis autres que le FLN et le … PT, plus qu’interrogés sur la collusion entre la direction du PT, la Sécurité militaire algérienne et ce que l’on appelle « le système ».

On ajoutera que lors de la scission entre POI et POID en 2015 (où le PT était côté POI), nous avions envisagé que des vérités sortent à ce sujet, et dû constater que tel n’a pas été le cas (malgré le fait que Jean-Jacques Marie, du POID, s’était vu dénoncé par la direction du POI pour avoir posé des questions sur les liens avec l’État algérien dans une correspondance privée !), le courant de la TCI-POID préservant l’omerta à ce sujet puisque les manœuvres de L. Hanoune s’étaient faites en principe en accord avec Lambert et que tout ce qui touche à Lambert est sacré …

Mais le « système » est toujours au pouvoir en Algérie et le message qu’il lance avec cette arrestation vise toute la population et toutes les organisations indépendantes ou qui voudraient le devenir, telles ces sections UGTA qui se mettent à fonctionner comme des syndicats indépendants de l’État !

La militaro-kleptocratie au pouvoir n’a pas de légitimité pour juger qui que ce soit. Elle doit DÉGAGER.

S’il y a des explications à avoir, de manière franche et démocratique, avec quelque courant politique que ce soit, ce sera au grand jour et par la réalisation de la démocratie, qui implique qu’ils dégagent.

Donc : liberté inconditionnelle pour Louiza Hanoune !

Le 10-05-2019.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 693
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

PrécédentSuivant

Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité