Grèce : privatisation d'Hellenic Petroleum

Dans le monde...

Grèce : privatisation d'Hellenic Petroleum

Message par Plestin » 17 Avr 2019, 16:18

Le gouvernement grec d'un certain Tsipras a lancé la privatisation de la principale entreprise pétrolière grecque, Hellenic Petroleum (qui détient trois des quatre raffineries du pays, ainsi que des réseaux de distribution et est aussi présente à Chypre, en Bulgarie et dans plusieurs pays de l'ex-Yougoslavie).

Enfin... L'Etat grec ne contrôlait déjà que 35,5% du capital et il était allié au riche groupe grec privé Latsis détenant 45,5%, le reste étant détenu par des "investisseurs institutionnels" (11%) et des actionnaires privés (8%).

Là, l'Etat grec et Latsis se sont mis d'accord pour tomber chacun à 15% grand maximum et mettre en vente 50,1% du capital d'Hellenic Petroleum, autrement dit céder le contrôle majoritaire de l'entreprise. Les candidats intéressés doivent se faire connaître avant le 18 mai 2019 mais plusieurs sont déjà sélectionnés, dont deux des trois principaux truands, pardon acteurs, du courtage pétrolier, à savoir les groupes Glencore et Vitol tous deux basés en Suisse. (Une activité lucrative et hautement spéculative : la cargaison d'un pétrolier allant d'un point A à un point B peut changer jusqu'à 70 fois de propriétaire).

Cela pourra certainement donner un petit coup de pouce à Tsipras pour mener sa politique de remboursement anticipé des prêts du FMI (il prévoit de payer 3,7 milliards d'euros dès maintenant, sur les 9,3 milliards qu'il est censé rembourser au FMI d'ici 2024). Bon payeur, ce Tsipras. Les banquiers doivent le plébisciter.
Plestin
 
Message(s) : 926
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Grèce : privatisation d'Hellenic Petroleum

Message par Gayraud de Mazars » 17 Avr 2019, 16:27

Salut Plestin,

Plestin a écrit :Bon payeur, ce Tsipras. Les banquiers doivent le plébisciter.


Oui, Tsipras a fait casquer les travailleurs grecs, les retraités, les jeunes, pour les banquiers, il a trahi les intérêts du prolétariat ! Il a choisi le camp de la bourgeoisie... Mais il a peur d'une chose, du retour de bâton de la classe ouvrière... cela serait mérité !

Enfin, il manque un parti révolutionnaire en Grèce, c'est pas le KKE, parti stalinien, qui va hélas jouer ce rôle... Même s'il organise en partie la classe !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 503
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18


Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron