Les organisations trotskystes en Argentine

Dans le monde...

Les organisations trotskystes en Argentine

Message par Duffy » 23 Sep 2019, 10:58

Dans la série des organisations trotskystes en crise (je pense à l'IS britannique ou à l'ISO américaine, qui ont malheureusement largement dépassé le stade la crise...), le Partido Obrero s'est coupé en deux depuis son dernier congrès. C'est la conclusion de tensions plus anciennes sur lesquelles je n'épiloguerai pas... histoire de ne pas risquer de dire trop de bêtises ! Le dirigeant historique du PO, Jorge Altamira, s'est retrouvé en minorité, au sein de la direction, et dans les votes lors du dernier congrès... Et il n'a pas été réélu au CC. Il a décidé de former une fraction publique que la direction du PO considère comme une nouvelle organisation, de fait extérieure au PO.

Les textes (une partie au moins...) : https://po.org.ar/comunicados/2396-alta ... ido-obrero
Traduit en français par google : https://translate.google.com/translate? ... ido-obrero

Les autres organisations trotkystes argentines ont largement commenté la crise actuelle du PO. Je pourrai mettre quelques liens si ça intéresse quelqu'un.
Duffy
 
Message(s) : 182
Inscription : 10 Fév 2015, 23:48

Re: Les organisations trotskystes en Argentine

Message par com_71 » 23 Sep 2019, 12:58

Il semble qu'Altamira et son groupe ait évité de prendre l'initiative publique de lancer un nouvel organe de presse. En est-on toujours là ?
S'il existe des commentaires sérieux et responsables de la situation, venant d'autres courants, je pense que cela peut en intéresser plus d'un.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 3087
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Les organisations trotskystes en Argentine

Message par Duffy » 23 Sep 2019, 15:21

Altamira s'est exprimé dans la presse, par exemple :
https://actualidadenfoco.com/jorge-alta ... -03-07-19/
La direction du PO lui en a d'ailleurs fait le reproche :
https://prensaobrera.com/partido/64474- ... ido-obrero
Altamira et ses camarades ont aussi ouvert un site internet et une chaîne youtube :
https://altamiraresponde.com
https://www.youtube.com/channel/UCO4sLs ... 66R2_f-0MA
Mais ils n'ont pas lancé leur propre organe politique, non... pas à ma connaissance en tout cas. Leur position, pour le moment et si je n'ai rien raté, est de considérer qu'ils forment une fraction publique du PO, dont ils se considèrent membres, là où la direction considère que cette "fraction publique" est "de fait, un nouveau parti", comme on peut le lire ici :
https://prensaobrera.com/partido/64485- ... ido-obrero

Cette crise a été discuté au sein du regroupement international lié au PO (le CRCI, dont sont membres notamment l'EEK de Grèce et le DIP de Turquie, qui sont régulièrement présents à la fête de LO). Une réunion a eu lieu fin juillet à Athènes :
- Le rapport commun de cette réunion par le DIP, l'EEK et le MTL (Finlande) :
https://prensaobrera.com/partido/65225- ... io-de-2019
- La réponse de la direction du PO :
https://prensaobrera.com/partido/65226- ... ido-obrero
- La position du Parti des travailleurs d'Uruguay (membre du CRCI) :
https://prensaobrera.com/opinion/65166- ... de-la-crci
- La réponse d'un membre de la direction du PO, au PT d'Uruguay :
https://prensaobrera.com/partido/65167- ... -a-la-crci
- La position de Prospettiva Operaia, groupe sympathisant du CRCI en Italie :
https://prospettivaoperaia.com/2019/07/ ... al-del-po/

Les (certaines des) réactions des autres groupes trotskystes argentins (le PSTU n'a rien écrit à ma connaissance) :
- PTS :
http://www.laizquierdadiario.com/A-prop ... trotskista
- MST :
https://mst.org.ar/2019/07/04/crisis-en-partido-obrero/
- Nuevo MAS :
http://izquierdaweb.com/a-proposito-de- ... -en-el-po/
http://izquierdaweb.com/una-vez-mas-la- ... do-obrero/
Un article de l'IMT (Grant) :
https://www.marxist.com/en-ocasion-de-l ... onario.htm
Un autre de l'inévitable WSWS :
https://www.wsws.org/en/articles/2019/0 ... a-a05.html

(Je précise encore que je suis la vie des organisations trotskystes argentines de loin en loin... pour dire le moins. Je ne vais donc pas me risquer à une explication de texte...)

Pour les traductions, copier-coller le lien correspondant dans la barre google de la page suivante :
https://translate.google.com/translate? ... /po.org.ar
Duffy
 
Message(s) : 182
Inscription : 10 Fév 2015, 23:48

Re: Les organisations trotskystes en Argentine

Message par com_71 » 23 Sep 2019, 22:32

Au moins on révise [sic] ce qu'ont pu dire Lénine, Trotsky, Smirnov, Cannon... sur le droit de fraction. Même le nom de Gorky apparaît ! :shock:
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 3087
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Les organisations trotskystes en Argentine

Message par Duffy » 25 Sep 2019, 15:48

En fait si, la "Tendance PO" a bien une publication... facebook, intitulée "Política Obrera" (du nom de la première publication du groupe dont est issu le PO) :
https://www.facebook.com/PoliticaObrera/
Duffy
 
Message(s) : 182
Inscription : 10 Fév 2015, 23:48

Re: Les organisations trotskystes en Argentine

Message par Gayraud de Mazars » 28 Oct 2019, 11:24

Salut camarades,

Le candidat de centre gauche Alberto Fernández a remporté dimanche 27 octobre l’élection présidentielle en Argentine. Sa victoire marque le retour au pouvoir des péronistes, dans un pays miné par la récession et l’inflation.

Alberto Fernández a réussi dimanche soir son retour : le candidat péroniste de centre gauche a remporté l’élection présidentielle en Argentine au premier tour avec 48 % des voix, contre 40,44 % pour le président sortant libéral Mauricio Macri...

Le candidat de centre gauche péroniste, est ainsi au-dessus du seuil d'au moins 45% des suffrages dont il avait besoin pour éviter un second tour...

Le FIT soit le Frente de Izquierda y de los Trabajadores qui est une coalition électorale qui regroupe des organisations de la gauche radicale argentine de Nicolás del Caño dirigeant du Partido de los Trabajadores Socialistas (PTS) trotskyste, aurait obtenu 2,2 % des suffrages exprimés soit 561 214 voix, se qui n'est pas si mal, vu la bipolarisation du scrutin...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 762
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18


Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité