Silence, on tue ailleurs

Dans le monde...

Silence, on tue ailleurs

Message par Simon Bolivar » 16 Oct 2019, 09:34

Le Sahara occidental est annexé par le Maroc, seuls 20% sont contrôlés par le Front Polisario, et personne ne condamne. C'est une vraie dégueulasserie, et l impérialisme français est derrière les intérêts du roi du Maroc, les monopoles hexagonaux y sont présents, ce qui explique le silence mortifère des médias. Sans oublier que le Maroc est un pays pedotouriste et toxicotouriste. Silence, on tue.
Simon Bolivar
 
Message(s) : 21
Inscription : 15 Oct 2019, 03:10

Re: Silence, on tue ailleurs

Message par Plestin » 16 Oct 2019, 11:29

Au-delà de la question du Front Polisario lui-même, au Maroc le sujet est encore plus tabou qu'en Algérie et une prise de position en faveur de l'indépendance du Sahara occidental ou de la RASD comme on dit parfois (la "République Arabe Sahraouie Démocratique") peut coûter très cher. Par ailleurs, c'est le sujet qui représente une bonne limite pour évaluer un certain nombre de militants qui peuvent paraître par ailleurs radicaux ou révolutionnaires : en général, dès qu'on parle du Sahara occidental, le côté nationaliste se réveille et "on ne touche pas à l'intégrité du Maroc".

Par contre, si le gouvernement algérien a soutenu le Polisario, ce n'est pas pour l'amour du peuple sahraoui, mais bien pour entretenir en permanence une plaie au flanc de son rival marocain. Cela ne vaut guère mieux que quand Macron "soutient" les Kurdes... Peut-être était-ce le sens de l'intervention de Louisa Hanoune ? Ou peut-être pas...
Plestin
 
Message(s) : 1260
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Silence, on tue ailleurs

Message par Simon Bolivar » 16 Oct 2019, 13:00

Il n y a pas que l Algerie qui apporte son soutien aux Sahraouis,il y a également Cuba et les autres pays de l Alba.d ailleurs,Rabat a tout de suite reconnu le président autoproclamé Guaido au Venezuela,car le pion des puissances occidentales et de la droite latino-américaine veut rompre avec le Front Polisario,et avaliser l annexion du Sahara occidental par le Maroc.
Simon Bolivar
 
Message(s) : 21
Inscription : 15 Oct 2019, 03:10

Re: Silence, on tue ailleurs

Message par Plestin » 16 Oct 2019, 15:00

:idea: L'ALBA... Alliance bolivarienne pour les Amériques, OK, je comprends pourquoi ce pseudo Simon Bolivar...

En tout cas, la question des Sahraouis a l'air de revenir sur le devant de la scène :

http://www.aps.dz/monde/95633-sahara-oc ... evendiquee

https://www.spsrasd.info/news/fr/articl ... 23018.html

https://beninwebtv.com/2019/10/sahara-o ... polisario/

https://www.francetvinfo.fr/monde/afriq ... 23099.html

Maintenant, on reste dans les limites et les illusions du discours nationaliste du Polisario qui n'offre guère d'autres perspectives que d'essayer d'obtenir le soutien diplomatique de telle ou telle grande puissance... On dirait l'OLP... Cela risque fort d'être une impasse politique et de se terminer comme pour les Palestiniens. Ou les Kurdes de Syrie.

Il faudrait que se construise au Maroc un puissant parti ouvrier communiste et révolutionnaire, ennemi résolu du régime et des bourgeoisies marocaine et impérialiste, capable d'organiser les luttes sur un tout autre plan, aider à préparer une révolution ouvrière qui s'adresserait fraternellement aux Sahraouis pour leur accorder l'indépendance s'ils la souhaitent (tout en leur proposant de faire eux aussi leur révolution pour se rejoindre dans un futur Etat ouvrier de tous les peuples de la région...)

S'il y a une urgence, c'est bien celle-là. Mais y a-t-il seulement des militants qui s'y attellent ?
Plestin
 
Message(s) : 1260
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Silence, on tue ailleurs

Message par Simon Bolivar » 16 Oct 2019, 16:39

Je ne pense pas que le Maroc soit près pour la création d un parti ouvrier révolutionnaire.il y a eu par le passé des partis communistes au Maroc,mais la participation du PCF au Front Populaire,puis le vote des crédits de guerre par Pierre Mendès France pour la répression en Algérie en 1956 les décrédibilisent.n y a t il pas des héritiers de Mehdi Ben Barka , assassiné par la CIA,le Mossad et avec la complicité de Degaulle ?et,y a t il un mouvement au Maroc prônant l abolition de la monarchie rétrograde?
Simon Bolivar
 
Message(s) : 21
Inscription : 15 Oct 2019, 03:10

Re: Silence, on tue ailleurs

Message par Gayraud de Mazars » 16 Oct 2019, 17:50

Salut camarades,

Un article assez ancien mais qui est juste de Lutte Ouvrière et qui pose bien le problème politique au Sahara Occidental...

Sahara occidental - Des détenus en lutte pour briser le mur du silence
Journal Lutte Ouvrière n°2179, le 05 Mai 2010

https://journal.lutte-ouvriere.org/2010 ... 22288.html

Au Maroc, cinq prisonniers sahraouis qui faisaient une grève de la faim depuis la mi-mars l'ont arrêtée au bout d'un mois. Un sixième prisonnier avait déjà arrêté sa grève du fait de son état de santé. Ces militants protestent contre leur détention arbitraire qui dure depuis le 8 octobre 2009, et demandent à être soit jugés, soit libérés.

Les autorités marocaines les ont arrêtés à leur retour d'une visite dans des camps de réfugiés sahraouis en Algérie, gérés par le Front Polisario, organisation militant pour l'indépendance du Sahara occidental.

L'État marocain a fait main basse sur l'ensemble du Sahara occidental en 1979, après que la Mauritanie se fut retirée de la partie qu'elle occupait dans cette ancienne colonie espagnole. Le gouvernement du Maroc y maintient depuis cette date un régime encore plus autoritaire que dans le reste du pays. Un millier de Sahraouis seraient actuellement emprisonnés, sous le fallacieux prétexte qu'ils seraient des « terroristes islamistes ». Ils ont été jugés par des tribunaux militaires, où les droits des accusés sont amoindris par rapport à des tribunaux civils. D'autres, comme les six qui faisaient une grève de la faim, sont emprisonnés sans même avoir été jugés, pour le seul motif qu'ils dénoncent la dictature exercée par le régime de Mohamed VI et demandent l'autodétermination pour le Sahara occidental. Tortures, mauvais traitements, mises au secret sont des exactions courantes contre ces prisonniers. Tout juste tolérées dans le reste du royaume, les organisations humanitaires sont interdites au Sahara occidental, la liberté d'expression est un droit refusé aux Sahraouis et les informations se rapportant à la situation dans cette région sont systématiquement censurées.

L'organisation humanitaire Human Rights Watch déplore que la France, « le principal partenaire commercial du Maroc », ait « rarement critiqué les pratiques du royaume en matière de droits humains ». La critique est faible. Ainsi en avril 2009 puis à nouveau en avril 2010, à la demande du gouvernement français, toute référence aux violations des droits de l'homme a été écartée dans la résolution adoptée par l'ONU sur le Sahara occidental. Le gouvernement français ferme complaisamment les yeux sur la dictature exercée par le régime marocain sur l'ensemble de la population, et encore plus violemment sur le peuple sahraoui.

Marianne LAMIRAL


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 762
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Ammar saadani va lâcher le Sahara occidental

Message par Simon Bolivar » 20 Oct 2019, 22:40

Après la trahison de Trump contre les Kurdes de Rojava,Ammar Saadani lache les Sahraouis. http://www.rfi.fr/afrique/20191018-amma ... roc-sahara
Simon Bolivar
 
Message(s) : 21
Inscription : 15 Oct 2019, 03:10


Retour vers Actualités internationales

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)