1871 Commune de Paris

Marxisme et mouvement ouvrier.

1871 Commune de Paris

Message par com_71 » 28 Fév 2017, 12:21

Libération a écrit : Démolir le Sacré-Cœur ou honorer les morts de la Commune ?
Par Pierre Benetti — 28 février 2017

La proposition d'un habitant de Montmartre met en lumière l'absence de la Commune dans la mémoire parisienne.

Démolir le Sacré-Cœur ou honorer les morts de la Commune ?


La nouvelle a suscité l'émoi : un habitant du XVIIIe arrondissement de Paris, à l’esprit aussi révolté que taquin, a proposé l'inscription de la démolition de la basilique du Sacré-Cœur au budget participatif organisé par la Mairie. Vaille que vaille, mais sous pseudonyme, le malin expliquait : «Le Sacré-Cœur est une verrue versaillaise qui insulte la mémoire de la Commune de Paris. Le projet consiste en la démolition totale de la basilique lors d’une grande fête populaire.» La Mairie a jugé l’idée «non recevable». L’inverse nous aurait étonnés.

Vous voyez le Sacré-Cœur, à Montmartre ? Difficile de louper le deuxième monument le plus visité de France, sur le point culminant de Paris. Ce n'est pas forcément «une verrue» (quoique la question esthétique se pose), mais, sans aucun doute, l’inscription dans le paysage parisien d’une mémoire très particulière, pour ne pas dire partiale, de l’histoire de la République. Les touristes ont beau goûter avec délices ce chou à la crème criard, le Sacré-Cœur reste terriblement associé à la Semaine sanglante. La quoi ? Vous n’êtes pas le seul, lecteur, à l’avoir oubliée. Elle, et d'ailleurs tout ce qui l'a précédée : la guerre franco-allemande de 1870, la défaite puis la capitulation française, l'installation du gouvernement à Versailles, la sécession de Paris, son siège, son organisation en commune, et le massacre des communards par l'armée versaillaise, du 21 au 28 mai 1871. «Murailles rougies», écrit Rimbaud. Les historiens ne connaissent pas les chiffres exacts : entre 6 000 et 20 000 morts. Deux ans plus tard, l'Assemblée nationale ne trouve rien de mieux à voter que l'édification d'une église à Montmartre, là même où on a tué. Entre temps, les survivants ont été arrêtés et déportés. Il ne faudra plus que deux guerres mondiales pour faire oublier le rêve et la peine de la Commune.

Alors, démolir le Sacré-Cœur, pour ne plus célébrer les Versaillais ? A ce train-là, au risque de raviver les souvenirs de guerre civile tranquillement dilués dans le tourisme de masse, il faudrait détruire, pour être quittes, un monument de taille semblable associé aux Communards. Le problème, c’est qu’il n’y en a pas. Promenez-vous dans Paris : leurs traces sont rares, peu visibles et peu honorées. Il y a le Mur des fédérés, qui rend hommage aux soldats communards abattus le long du cimetière du Père-Lachaise ; à Belleville, deux plaques commémorent la dernière barricade ; une autre, à l'Hôtel de Ville, en hommage aux élus de la Commune. Mais c'est tout. Pas une statue, pas un monument, pas un Sacré-Cœur.

Au moins, aussi loufoque que sérieuse, l'idée du Parisien – qui a reçu le plus grand nombre d'approbations en ligne !– aura eu le mérite de faire reparler de la Commune et d'ouvrir un débat occulté. Elle démontre par l'absurde l'invisibilisation de ce qu'a vécu Paris : un rêve social, et un massacre de masse. Pourquoi pas un métro Belleville-La Commune ? Ou une avenue Louise-Michel ? Il serait temps d'y penser. Cent-quarante-six ans après, les morts de la Commune n'ont toujours pas droit de cité.

Pierre Benetti
"...est-ce qu'un parti révolutionnaire renonce à exercer une pression sur la bourgeoisie... non, cela va de soi... Mais la voie des réformes convient aux questions secondaires... On ne peut obtenir le pouvoir au moyen de réformes."
L. Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1420
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: 1871 Commune de Paris

Message par Gayraud de Mazars » 18 Mars 2017, 09:34

Salut camarades,

Le 18 mars, marque la célébration anniversaire, des débuts de la Commune de Paris de 1871...

"Dans un message adressé aux travailleurs français, en 1892, pour marquer l’anniversaire de la prise du pouvoir par la Garde Nationale, Friedrich Engels écrivait :

« Il y a 21 ans aujourd’hui que le peuple de Paris arborait le drapeau rouge, en défi à la fois au drapeau tricolore français qui flottait à Versailles et au drapeau tricolore allemand qui flottait sur les forts occupés par les Prussiens. […] Ce qui fait la grandeur historique de la Commune, c’est son caractère éminemment international. C’est ce défi hardiment jeté à tout sentiment de chauvinisme bourgeois. La classe ouvrière de tous les pays ne s’y est pas trompée. Que les bourgeois célèbrent leur 14 juillet ou leur 22 septembre. La fête de la classe ouvrière, partout et toujours, sera le 18 mars ! »

La Commune de Paris, 1871
Par La Riposte
[Article de 2003]

http://www.lariposte.org/2003/12/la-com ... aris-1871/

Vidéo d’une réunion publique sur la Commune de Paris (1871)

https://vimeo.com/26200944

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 116
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: 1871 Commune de Paris

Message par Gayraud de Mazars » 18 Mars 2017, 11:43

Salut camarades,

« Sommes-nous donc aveugle ?

Faut-il attendre que les pauvres soient si pauvres, qu’ils ne restent plus qu’à se révolter ?

Un jour, les hardes qui pendent au clou deviennent immanquablement l’étendard de la haine !
»

Image
[Tardi et Vautrin, dans Le cri du peuple, tome 2 l'espoir assassiné]

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 116
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18


Retour vers Histoire et théorie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité