La crise finale du capitalisme...

Marxisme et mouvement ouvrier.

Re: La crise finale du capitalisme...

Message par ex lucky » 11 Mai 2018, 11:54

Le problème est bien plus simple. Premièrement les économistes marxistes actuels, sont partis après 1968, sur un espèce de nouveau départ du capitalisme. Je parle toujours du capitalisme mondial, et il suffit de comprendre que avec la concentration jamais vu du capitalisme, 8 abrutis possède la moitié des fortunes de l'humanité ! La crise du capitalisme est absolument partout, et les soit-disant reprise ne sont que de la spéculation. Enfin, tout de même, "l'époque des guerres et des révolutions", ce n'est pas de moi. Quand aux attaques dans tous les pays capitalistes industrialisés, contre les travailleurs à tous les niveaux, je ne les inventent pas.
Et celui qui ne voit pas la guerre arriver, il s'en rendra compte quand il aurait pris un missile sur la tronche!
Je m'excuse de répondre aussi sommairement, mais je dois foncer chez le kiné, et juste derrière je part 8 jours en vacances.
ex lucky
 
Message(s) : 22
Inscription : 04 Mai 2018, 16:07

Re: La crise finale du capitalisme...

Message par ex lucky » 11 Mai 2018, 11:57

P S: J'ai oublié de te dire a bientôt, et je donnerais une explication moins cassante en revenant. Salut!
ex lucky
 
Message(s) : 22
Inscription : 04 Mai 2018, 16:07

Re: La crise finale du capitalisme...

Message par ex lucky » 25 Mai 2018, 17:21

Plestin m'écrit : "affirmation n'est pas démonstration". L'autre lui répond:"L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes" et son ami rajoute
"Ou plus exactement l'histoire écrite". Marx et Engels pensent qu'on peut affirmer quand on a déjà démontré ! Ce que j'ai fait dans mon bouquin et que je ne vais pas réécrire toutes les cinq minutes.
ex lucky
 
Message(s) : 22
Inscription : 04 Mai 2018, 16:07

Re: La crise finale du capitalisme...

Message par ex lucky » 27 Mai 2018, 14:51

Pour Jacquemard,
Sa citation de Marx ne concerne en rien le problème de la baisse du taux de profit. D'ailleurs, il faudrait qu'il arrive a inventer une citation de Marx qui explique que le capitalisme est dans sa crise la plus grave, avec un taux de profit en hausse!
ex lucky
 
Message(s) : 22
Inscription : 04 Mai 2018, 16:07

Re: La crise finale du capitalisme...

Message par ex lucky » 27 Mai 2018, 17:05

a Jacquemart,
Juste avant de ce que tu as cité, Darmangeat écrit:" A la différence de Ricardo, Marx ne croit pas en la possibilité d'un capitalisme se stabilisant paisiblement sur une croissance zéro. La baisse du taux de profit entrainera la multiplication des convulsions, des crises, des guerres, et surtout des luttes sociales qui abattront l'organisation capitaliste pour la remplacer par un autre type d'économie et de société." Plus loin, la je le dis de mémoire, il dit que certains faits se sont déjà produit dans ce sens.
C'est au moins une belle neutralité, qui ne prononce jamais les mots de communisme ou socialisme. Et puis, pas un mot sur la crise. Quand a toi,et a lui, Lénine ne semble pas exister!C'est quand même le seul marxiste qui ai fait un apport a Marx, en parlant d'Impérialisme, et de l'époque des guerres et des révolutions.
ex lucky
 
Message(s) : 22
Inscription : 04 Mai 2018, 16:07

Re: La crise finale du capitalisme...

Message par ex lucky » 27 Mai 2018, 17:17

a Jacquemart, suite:
J'ai retrouvez ce que j' avais cité de mémoire: "Il n'en reste pas moins que le capitalisme a incontestablement connu plusieurs périodes caractéristiques de la configuration repérée par Marx". On ne prononce jamais "la commune", ni la révolution russe et je pourrais en metttre une tartine!
ex lucky
 
Message(s) : 22
Inscription : 04 Mai 2018, 16:07

Re: La crise finale du capitalisme...

Message par ex lucky » 27 Mai 2018, 20:17

Les soviets...vivement!
ex lucky
 
Message(s) : 22
Inscription : 04 Mai 2018, 16:07

Re: La crise finale du capitalisme...

Message par ex lucky » 28 Mai 2018, 21:16

toujours pour jacquemart,
Dans la citation de Darmangeat, tu n'a pas remarqué le plus important, a mon avis: Le progrès technique comme il dit, fait que le capital s'y adapte parfaitement . Le capitalisme a donc devant lui un avenir plus large que les champs élysés! Tout cela car le progrès technique fait diminuer la valeur du capital constant. Je garde pour plus tard l'argument qui tue encore plus fort!
ex lucky
 
Message(s) : 22
Inscription : 04 Mai 2018, 16:07

Re: La crise finale du capitalisme...

Message par ex lucky » 13 Juin 2018, 14:49

Juste un tout petit mot pour Jacquemard,
Si le capital constant augmente la productivité du capital variable, ce que tout le monde comprend, cela ne peut que forcément faire baisser la composition du capital variable dans la composition du capital, et donc faire baisser le taux de profit ! Ce qui signe fondamentalement l'arrêt de mort du capitalisme!
Ensuite, que cela peut-il changer dans la politique d'une organisation ? Ce qui est certain, c'est qu'une erreur théorique ne peut entrainer qu'une catastrophe.
ex lucky
 
Message(s) : 22
Inscription : 04 Mai 2018, 16:07

Précédent

Retour vers Histoire et théorie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité