La Riposte : 37e congrès PCF - Texte alternatif

La Riposte : 37e congrès PCF - Texte alternatif

Message par Gayraud de Mazars » 01 Fév 2016, 19:17

Salut camarades !

Le 37e Congrès du PCF sera juin 2016...

Nous vous présentons ici, au nom des premiers signataires listés à la fin du document, le projet de texte alternatif soutenu par La Riposte - Pour une politique communiste, en vue du 37e Congrès National du PCF.

Présenté dans un esprit fraternel et constructif, le texte examine la situation politique et sociale en France et dans l’Union Européenne. Il tire les enseignements de l’acharnement de l’Europe contre ce qui se présentait comme une alternative à l’austérité en Grèce. Il traite la question du programme du parti et la nécessité de rompre avec le réformisme. Il propose un programme de mesures décisives contre la propriété privée des grands groupes bancaires, industriels et commerciaux. Il avance des propositions pour renforcer le parti sur les plans politique et organisationnel, ainsi que dans son fonctionnement démocratique interne. Le problème des alliances électorales et de notre attitude envers le PS est également abordé. Enfin, le texte prend clairement position contre l’État d’urgence et souligne l’importance de la lutte contre l’impérialisme et la guerre.

Pour l'instant, plus de 200 camarades du PCF ont signé notre texte alternatif... Il en faut 300 pour déposer un texte alternatif !

Pour une politique communiste – Appel aux signatures

http://www.lariposte.org/2015/12/pour-u ... natures-2/

Fraternellement,
Gayraud de Mazars
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 197
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: La Riposte : 37e congrès PCF - Texte alternatif

Message par artza » 01 Mars 2016, 22:12

Le PCF n'est-ce pas ce parti qu'il y a finalement pas si longtemps était au gouvernement et quel gouvernement, et fini par militer pour le vote Chirac...Je ne vais pas remonter plus loin.

Parler d'un "Parti de luttes et de résistances" c'est tromper le monde à commencer par les adhérents du PCF.
Rappeler les traditions de militantisme de ce parti est une bonne chose si on n'oublie pas de rappeler que ce militantisme fut asservi à une bien mauvaise cause.
artza
 
Message(s) : 1020
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: La Riposte : 37e congrès PCF - Texte alternatif

Message par pietro » 16 Mars 2016, 10:36

Entièrement d'accord avec artza sur cette tentative de ravalement d'une façade bien délabrée. Y rajouter le vote ....estrosi par le pcf en PACA !!!
pietro
 
Message(s) : 15
Inscription : 23 Avr 2007, 12:09

Re: La Riposte : 37e congrès PCF - Texte alternatif

Message par Gayraud de Mazars » 08 Avr 2016, 17:16

Chers camarades,

C'est une belle victoire, la Commission de transparence des débats du PCF a validé le texte alternatif qui porte le numéro 2 - "Pour une politique communiste" soutenu par La Riposte et ses militants...

Voilà camarades,

Le texte alternatif à la base commune présenté par le CN du PCF, "Pour une politique communiste", soutenu par La Riposte, avec les plus de 450 signataires, leurs diverses attestations, ont été déposées à Colonel Fabien... Qui a dit que La Riposte était un groupuscule !

La réponse est favorable, merci à tous les militants communistes qui ont signé, donné de leur temps, leur énergie, pour que cela soit possible... Plus de 300 signataires à jour de cotisation sélectionnés, avec leur attestation de signatures, beaucoup plus en fait !

La lutte dans le PCF ne doit pas occulter la lutte générale contre le capitalisme, contre cette loi El Khomri, qui doit être mise à bas !

N'empêche pour nous, cela reste un grand succès d'avoir pu déposer notre texte avec tant de signatures !

Allez camarades, la lutte n'attend pas...

Image
Image

Communiqué de la commission de transparence des débats

"Validation des textes alternatifs // Communication de la commission de transparence des débats

Conformément à nos statuts, des adhérent-e-s ont la possibilité de proposer un projet de texte alternatif au projet de base commune adopté par le Conseil National.

Chaque projet de texte alternatif, pour être validé par la commission de transparence des débats, doit selon nos statuts « traiter de l'ordre du jour du congrès et respecter la cohérence de celui-ci ». « Sa dimension ne saurait excéder celle du projet adopté par le Conseil national.»

Il doit également être porté par « trois cents adhérent-e-s à jour de leurs cotisations » et « issu-e-s d'au moins un quart des fédérations ». « Le nombre de signataires par fédération ne peut pas excéder 10% de la totalité de la liste.». « Ils et elles y apportent leur soutien par une attestation signée et fournissent le justificatif de paiement de leur cotisation ».

La commission de transparence des débats s'est réunie le jeudi 7 avril pour procéder à la validation des projets de textes alternatifs à partir de ces critères statutaires.

Elle a constaté que chacun des quatre projets de texte alternatifs qui lui ont été soumis réunissait ces critères.

Ainsi, les textes alternatifs au projet de base commune adopté au Conseil National du PCF du 6 mars 2016 sont les suivants :

Texte alternatif n°1 :

« L’AMBITION COMMUNISTE POUR UN FRONT DE GAUCHE POPULAIRE ET CITOYEN »

Texte alternatif n°2 :

« POUR UNE POLITIQUE COMMUNISTE »

Texte alternatif n°3 :

« UNIR LES COMMUNISTES, LE DÉFI RENOUVELÉ DU PARTI COMMUNISTE ! »

Texte alternatif n°4 :

« RECONSTRUISONS LE PARTI DE CLASSE ! PRIORITÉ AU RASSEMBLEMENT DANS LES LUTTES»

Les adhérent-es recevront par courrier dès la semaine prochaine un document comportant l'ensemble des textes et leurs résumés. Les textes seront également publiés sur le site internet du Congrès.

Le vote est organisé du 2 au 5 mai à 16h pour choisir le texte qui deviendra la base commune de discussion des congrès locaux, départementaux et national. Le texte qui obtiendra le plus de suffrages deviendra la base commune de discussion de tous les communistes.

Paris, le 7 avril 2016.

La commission de transparence des débats.


Fraternellement communiste,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 197
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: La Riposte : 37e congrès PCF - Texte alternatif

Message par Gayraud de Mazars » 11 Avr 2016, 10:13

Salut camarades,

Quand on parle de La Riposte dans L'Humanité !

Les communistes vont plancher sur cinq copies
L'Humanité du 11/04/2016

"Les partisans du texte « Pour une politique communiste », notamment signé par les animateurs de l’association La Riposte, qui avait réuni près de 10 % des voix en décembre 2012, jugent que des « accords présentant le PCF comme un “allié” du Parti socialiste posent clairement problème » sans se prononcer plus avant sur les échéances de 2017. Plaidant pour un « parti mieux à même de mener campagne sous ses propres couleurs et en son propre nom, tout en étant ouvert à la conclusion d’alliances en cas de nécessité et en fonction de critères politiques clairement établis », les communistes à l’origine de ce texte prônent « un programme qui relie les revendications immédiates et partielles à des mesures qui s’attaquent à la source du pouvoir capitaliste, à savoir la propriété privée des banques et des grands groupes de l’industrie et du commerce »".

http://www.humanite.fr/les-communistes- ... ies-604258
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 197
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: La Riposte : 37e congrès PCF - Texte alternatif

Message par Gayraud de Mazars » 29 Avr 2016, 17:01

Salut camarades,

Des 2 au 5 mai 2016, les militants communistes à jour de cotisation, votent pour leur base commune, pour le Congrès de juin, et ont le choix entre 5 textes...

Voici la critique de La Riposte, de la base commune présentée par le Conseil National du PCF, précisant que La Riposte soutient le texte alternatif n°2, intitulé - Pour une politique communiste....

« Le temps du commun » : la médiocrité réformiste à la place d’une politique communiste

http://www.lariposte.org/2016/04/temps- ... ommuniste/

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 197
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: La Riposte : 37e congrès PCF - Texte alternatif

Message par Gayraud de Mazars » 15 Mai 2016, 15:37

Salut camarades,

A votre lecture l'analyse du vote des communistes par La Riposte, pour leur base commune, pour le 37e Congrès du PCF de juin 2016...

Textes alternatifs : le vote des communistes
Par La Riposte

http://www.lariposte.org/2016/05/textes ... mmunistes/


Le scrutin interne pour choisir la « base commune » au 37e Congrès du PCF a traduit une très forte contestation de la ligne de Pierre Laurent. La question des « primaires » a focalisé l’attention des militants, au détriment des questions de programme, d’orientation politique générale ou de démocratie interne. Mais tout est lié. La politique réformiste défendue par le groupe dirigeant et constamment validée par un Conseil National trié sur le volet a conduit le parti d’échec en échec. Ses effectifs sont en baisse. Sa base électorale est de plus en plus fragile. Parmi ceux qui ont voté pour le texte de la direction (51,2%), tous ne sont pas d’accord avec les « primaires ». Ceux qui se déclarent satisfaits de son contenu politique sont très fortement minoritaires. Les militants ont l’impression que la direction navigue à vue, ne sachant pas ce qu’elle veut ni où elle va. En vérité, c’est bien plus qu’une impression.

En plus des textes issus des regroupements oppositionnels – dont La Riposte – qui, depuis une dizaine d’années, ont contesté les orientations de la direction, un autre texte, Ambition communiste, a été soumis au vote des militants signé notamment par Patrice Cohen-Séat. Ce dernier représente une tendance « liquidatrice », favorable au remplacement du PCF par un nouveau mouvement « horizontal » aux contours incertains. Le texte milite dans le même sens, puisqu’il prône l’adhésion individuelle au Front de Gauche. Ceci signifierait, en substance, la fin du PCF. Mais combien de communistes ont compris cet aspect du texte ? Son succès indéniable, avec 23% des voix, se doit essentiellement à son opposition aux « primaires ».

Notre texte, Pour une politique communiste, a récolté 5,40% des voix. La division de l’aile réformiste du parti et la présentation d’un texte oppositionnel supplémentaire ont sérieusement modifié les paramètres du scrutin. Les voix portées sur Ambition communiste l’ont été au détriment des autres textes alternatifs, mais surtout du nôtre. Ceci est dans l’ordre des choses. Les autres textes bénéficient d’une implantation militante et organisationnelle bien plus ancienne et, à ce stade, bien plus importante que nous.

Ce qui est très encourageant, c’est que dans les sections et fédérations où nous avions des militants communistes impliqués dans la vie du parti pour défendre et expliquer nos idées, nous avons obtenu 15%, 20%, et parfois plus de 30% et 40% des voix, par la seule force des arguments.

Pour La Riposte, la conclusion qui découle de ce scrutin est donc évidente. Notre campagne nous a mis en contact avec des centaines de communistes. Elle nous a montré que nous avons une réserve de soutien considérable dans le parti, comme dans la CGT. Et pourtant nos ressources militantes et matérielles sont beaucoup trop faibles. A nous maintenant d’élargir et mieux organiser notre base militante active en impliquant d’avantage nos sympathisants dans le travail de La Riposte. Nous devons réunir nos camarades et sympathisants dans les localités, enrichir notre contribution politique et théorique au mouvement, renforcer notre présence sur le terrain, développer notre journal, notre site internet et nos moyens de communication. Notre objectif n’est pas de paraître plus forts, mais d’être plus forts. C’est sur cette tâche que nous devons maintenant concentrer nos efforts.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 197
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Congrès du PCF - Que retenir au final ?

Message par Gayraud de Mazars » 09 Juin 2016, 10:46

Salut camarades,

Cet article du journal Lutte ouvrière sur le bilan du 37e Congrès du PCF me semble très juste...

Congrès du PCF : perdre sa base pour conserver quelques sièges ?
08 Juin 2016

http://journal.lutte-ouvriere.org/2016/ ... 68506.html

Lors de son congrès réuni du 2 au 5 juin, Pierre Laurent a été réélu secrétaire national du PCF par 81 % des votants. Ce bon score ne dissimule pas une baisse régulière du nombre des adhérents qui participent à la discussion préparatoire du congrès, ni les désaccords qui le traversent, puisque le texte présenté par la direction n’a recueilli qu’une très courte majorité, 51 % des votants.

Ces divergences portent, pour l’essentiel, sur la meilleure formule pour aborder les élections de 2017 et, en fait, sur la meilleure façon de paraître opposé à Hollande et à son gouvernement, sans rompre les amarres avec le Parti socialiste. Il s’agit de ne pas couler avec le navire, mais de ne pas sauter par-dessus bord. Ce dilemme se répète après chaque épisode où la gauche, avec ou sans ministres du PCF, s’est discréditée auprès de ses électeurs, ouvrant à la droite la perspective d’une victoire électorale. Sauf que, dans la situation actuelle, le discrédit du PS est considérable et que le poids électoral du PCF régresse.

Dans la ligne de mire électorale du PCF, ce n’est pas tant l’élection présidentielle qui préoccupe ses notables. Ils aimeraient bien obtenir le maximum de sièges de députés, suffisamment pour disposer d’un groupe parlementaire et des avantages qui vont avec. Dans cet objectif, des alliances avec le PS sont nécessaires.

Pour montrer que les ponts ne sont pas rompus avec le PS et la gauche de gouvernement, d’anciens ministres de Hollande, Hamon du PS ou Duflot des Verts, étaient invités au congrès, tout comme un des chefs de file des frondeurs, Christian Paul. Tout cela relève de combinaisons politiciennes qui avaient vu le jour, dans le passé, sous les formules mille fois entendues de « vraie gauche », « vrai rassemblement à gauche », qu’il faudrait replâtrer pour 2017. Et comme les expressions « uni » ou « front de gauche » sont usées, le congrès du PCF a opté pour celle de « front populaire et citoyen » derrière lequel devrait se rassembler une énième version de la gauche, ou plutôt des équipes politiciennes qui l’incarnent.

Faute de trouver un personnage qui puisse incarner ce rôle, le congrès a surtout décidé de ne rien décider. Avec « La parole au peuple », puis une éventuelle « votation citoyenne », l’échéance est reportée à novembre 2017. Cela pourrait bien se terminer par un ralliement à Mélenchon, dont le PCF a activement contribué à élargir l’audience dans ses propres rangs et, plus encore, dans son électorat.

Ce congrès s’est aussi fait l’écho de la lutte contre la loi travail, dont nombre de militants du PCF sont partie prenante dans les entreprises et les manifestations. Et ce sont ces militants, qui continuent à faire la force réelle du PCF, qui assurent son existence et son enracinement, qui peuvent contribuer à son maintien comme force sociale et politique. Pourtant, les dirigeants du PCF n’ont à leur proposer aucune autre perspective que l’usage du bulletin de vote, dont on a pu vérifier, encore récemment, qu’il menait à une impasse.


Je rajouterai, suite à un Congrès du PCF pour moi, très décevant et démoralisant, d'où il ne ressort rien qui est à voir avec le marxisme vivant et révolutionnaire, c'est très bien d'avoir pris du recul !

Et quand je pense que La Riposte n'a même pas un représentant au CN du PCF, on se moque des 1545 militants qui ont voté le texte n°2 !

On nous dit le congrès du PCF est un succès triomphal ! Ah bon, on sait pour qui en tout cas ! Le camarade Pierre Laurent élu avec 81% des voix des congressistes Secrétaire National, faut pas le nier c'est un succès. Elle est terrible cette direction capable de transformer une quasi défaite politique du moins une victoire si fragile en triomphe... Non c'est pas de la magie... A minorer les oppositions, on ne peut que gagner, le Parti des vainqueurs sera-t-il à la hauteur, ma démoralisation profonde me fait craindre le pire pour mon Parti !

Ni Mélenchon, ni consultations citoyennes, ou primaires, qui diable donc, le PCF va mettre en avant, sur quel programme, j'en frémis d'avance !
Alors on va voir, je n'ai pas encore pris ma décision, mais vous ne serez pas surpris si en dernière analyse, par conscience de classe et communiste,

je choisis de faire campagne ailleurs dans mon camp de travailleur pour Lutte Ouvrière et Nathalie Arthaud...

J'ai beaucoup de fraternité pour mes camarades du PCF, avec qui je milite pour des années, mais il est des moments où il faut mettre carte sur table, et dans mon immense inquiétude pour demain, de poser les problèmes politiques !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 197
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: La Riposte : 37e congrès PCF - Texte alternatif

Message par artza » 11 Juin 2016, 07:42

Il était fort peu probable que de ce congrès sorte une orientation sinon communiste mais même pas un pas vers une politique destinée à armer et regrouper la classe ouvrière pour et autour de ses intérêts.

La préoccupation de la direction du PC mais aussi de la grande majorité de ses adhérents c'est de chercher les voies des alliances électorales pour préparer un retour aux affaires.
Bref recommencer encore et encore le même tour de passe-passe de tous les gouvernements de gauche depuis 1981.
On peut remonter plus loin si on veut, jusqu'en 1848. Ce qui fut dénoncé magistralement par Blanqui.

Le PC a une longue histoire, bientôt centenaire.
On peut dire que la malfaisance du stalinisme fut énorme. Après avoir clos la porte vers un parti ouvrier révolutionnaire communiste et transformé ce parti en parti chauvin de gouvernement anti-ouvrier, c'est maintenant peut-être à sa disparition en tant que parti tant soit peu ouvrier que nous assistons.
Il n'y a pas là motif à réjouissance.
La nécessité d'un parti communiste authentique demeure et c'est à ça que les militants qui se réclament de Trotsky doivent se dévouer au sein de la classe ouvrière.
1545 adhérents du PC ont voté pour le texte de La Riposte. Ils ne sont pas représentés à la direction nationale du parti. Je ne crois pas qu'ils y perdent grand chose.
Qu'entendent-ils faire maintenant?
artza
 
Message(s) : 1020
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22


Retour vers Presse et communiqués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité