Un évènement - Rassemblement contre l'antisémitisme...

Un évènement - Rassemblement contre l'antisémitisme...

Message par Gayraud de Mazars » 15 Fév 2021, 09:59

Salut camarades,

Un évènement politique.
Rassemblement contre l'antisémitisme, Paris 14 février 2021
Date : 14 février 2021, publié sur le site d'aplutsoc
Par ML & VP

https://aplutsoc.org/2021/02/14/un-evenement-politique/

Image
Rassemblement contre l'antisémitisme, Paris 14 février 2021 - AFP / Bertrand GUAY

Ce dimanche 14 février 2021, un évènement politique important s’est produit à Paris : un rassemblement contre l’antisémitisme sous toutes ses formes, commémorant l’infâme et atroce assassinat d’Ilan Halimi, a réuni plusieurs centaines de participants, et très significativement des jeunes participantes et de jeunes participants.

Le RAAR, Réseau d’Actions contre l’Antisémitisme et tous les Racismes, faisait là son apparition sur la scène publique : une apparition réussie, qui délimite d’emblée l’espace du combat unitaire commun pour le droit et la démocratie, associant le combat contre l’antisémitisme et le combat « contre tous les racismes » et réfutant tout déni et toute relativisation de la question antisémite dans la société capitaliste et dans le mouvement ouvrier lui-même.

Cette réussite exemplaire, avec l’aide d’Albert Herszkowicz de Mémorial98, du collectif des Juifves VNR, et des Juifs et Juives Révolutionnaires, constitue un évènement qui sera, sans nul doute, combattu, ou peut-être traité par le silence, mais qui s’impose immédiatement comme incontournable : sur le terrain du combat absolu pour les droits humains et la démocratie, des centaines de jeunes et de moins jeunes ont commencé à s’organiser pour combattre et vaincre l’antisémitisme.

En effet, ce rassemblement a vu le soutien de plusieurs organisations (liste complète ici), dont Aplutsoc, et a permis d’entendre les interventions, toutes dignes, toutes émouvantes, des quatre organisations initiatrices, de la Ligue des Droits de l’Homme, de l’Union Syndicale Solidaires, de l’organisation Ibuka intervenant au nom des victimes du génocide commis en 1994 contre les Tutsis du Ruanda, de l’association Ayeka, et, insistons-y particulièrement, la lecture d’un message de soutien d’Assa Traoré, empêchée de venir car « cas contact » au Covid, affirmant l’importance fondamentale, indispensable, que revêt pour elle la lutte contre l’antisémitisme.

Signalons aussi la présence des fanions, drapeaux ou emblèmes de la FSU, du PCF, de l’UCL, d’Ensemble … Ainsi, l’appel des 4 organisations initiatrices et la constitution du RAAR ont permis la réalisation de ce front commun, social et démocratique, contre l’antisémitisme.

Bien entendu cela ne pouvait pas plaire à tout le monde. Toutes les forces pour qui il ne doit pas y avoir de lutte indépendante contre l’antisémitisme en dehors du soutien aveugle ou au contraire de la détestation de la politique israélienne (et donc pas de lutte contre l’antisémitisme tout court), craignent plus que tout cette unité-là, qui fut assurée et garantie par la décision sage et ferme des organisateurs d’exiger l’absence de tous drapeaux nationaux à ce rassemblement. Le CRIF a donc multiplié les pressions contre un rassemblement traité d’ « antisioniste », cependant que l’UJFP pondait, la veille, un communiqué ahurissant dénonçant par avance, dans la pire tradition des amalgames staliniens, tous les « donneurs de leçons sur l’antisémitisme », tout en expliquant que l’antisémitisme ne doit pas être distingué des autres racismes, qu’il est d’ailleurs beaucoup moins grave, n’est-ce pas, et que sa dénonciation a le gros défaut d’être instrumentalisée par les islamophobes et par les partisans de la « laïcité républicaine ». CRIF et UJFP ont canardé et caviardé, chacun dans leur bunker, pour que l’entre-soi des défenseurs de l’ordre établi ne soit pas bousculé, pour que les vaches restent bien gardées et que chacun reste dans son pré carré. Ils ont échoué.

Ils ont échoué, car lorsque des centaines de jeunes se rassemblent pour dire ce qui est et le combattre, en ayant fédéré des centrales syndicales (CGT, FSU, Solidaires), la LDH ou le collectif Adama, c’est que quelque chose a commencé. Quelque chose qui va continuer, et nous agirons pour y aider !

Rappel : liste des organisations soutenant les initiateurs :

Ayeka, Club Laïque de l’Enfance Juive (CLEJ), Union des Juifs pour la Résistance et l’Entraide (UJRE), Une Autre Voix Juive (UAJV), Comité Adama Traoré, Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (ACORT), Collectif Nta Rajel, Association Ibuka, Collectif Asiatique Antiraciste, Panasiafem Paaf, Collectif Golema, Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), QTPOC autonomes, Coexister, Lallab, Acceptess-T, Fédération nationale des Maisons des Potes, Confédération Générale du Travail (CGT), Fédération syndicale unitaire (FSU), Union syndicale Solidaires, Solidaires Étudiant-e-s, la FIDL, Union Départementale des Syndicats CGT de Paris, l‘UNEF (l’Union Nationale des Etudiants de France), Vigilance Informations Syndicales Antifascistes (VISA), CNT STE75 et Sup-recherche région parisienne, Ensemble, Fédération Anarchiste (FA), Génération.s, Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Parti de Gauche (PG), Union Communiste Libertaire (UCL), Parti Communiste Français (PCF), La France Insoumise (LFI), Attac France, Action révolutionnaire LGBQTI, Collectif Ecolo-Libertaire Anti-fasciste & Féministe (ELAfF), Collectif Irrécupérables, Collectif féministe révolutionnaire (CFR), Collectif Paris Queer Antifa, Collectif Agitations, Éditions syndicalistes, IPAM/CEDETIM, Jeune Garde, La Horde, Collectif Jaggernaut (revue), Les Amis de La Révolution Prolétarienne (revue), SIAMO, Séminaire ETAPE, Transgrrrls, RESOME, Aplutsoc – Arguments Pour la Lutte Sociale, PEPS (Pour une Ecologie Populaire et Sociale), Fondation Copernic, Unité Communiste-ICOR, Gauche Démocratique et Sociale (GDS).


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1375
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Un évènement - Rassemblement contre l'antisémitisme...

Message par com_71 » 15 Fév 2021, 12:09

Le texte de ce communiqué est critiquable. M'a sauté aux yeux le passage suivant :
...Bien entendu cela ne pouvait pas plaire à tout le monde. Toutes les forces pour qui il ne doit pas y avoir de lutte indépendante contre l’antisémitisme en dehors du soutien aveugle ou au contraire de la détestation de la politique israélienne (et donc pas de lutte contre l’antisémitisme tout court), craignent plus que tout cette unité-là...

Déjà la notion bien vague d'"indépendance". "Indépendance" de quoi ? Ensuite la condamnation de la "détestation de la politique israélienne". Celle-ci ne mériterait pas d'être détestée ? Entre autre parce qu'elle favorise la diffusion de l'antisémitisme ?
Cette détestation serait contraire à la "lutte contre l’antisémitisme tout court" ! Ne voit-on pas ici la réintroduction en contrebande d'un lien "sui generis" entre une judéité réelle ou supposée et Israel ou sa politique.
Bref un communiqué que LO me semble avisée de n'avoir pas signé.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4326
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14


Retour vers Presse et communiqués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : conformistepote et 2 invité(s)