Déclaration commune des partis communistes,

Message par Louis » 09 Fév 2003, 00:20

des partis des travailleurs et autres partis de gauche



Nous vivons actuellement une période critique au cours de laquelle les Etats-Unis et la Grande-Bretagne intensifient leurs préparatifs en vue de déclencher une nouvelle guerre impérialiste, guerre que l’Otan décidait également de soutenir lors de son récent sommet de Prague. En vue de cette guerre, la déjà vaste capacité militaire des bases américaines en Europe s’accroît encore considérablement. Les préparatifs de cette guerre d’agression ont entraîné nombre de violations des constitutions, lois et traités internationaux de certains pays bien précis.

Récemment, l’administration américaine a demandé à ses alliés, par le biais de l’Otan, de lui accorder des surcroîts de facilités sur leurs propres territoires et de participer militairement à « l’occupation de l’Irak ».

Il ne subsiste aucun doute : les préparatifs de guerre ont été décidés d’avance, sans tenir compte le moins du monde de la résolution 1441 de l’ONU, ni du travail de ses inspecteurs, ni des mesures prises par l’Irak en vue de satisfaire aux exigences de cette même ONU. Il est de plus en plus clair que les plans de guerre auront comme objectif militaire le contrôle d’une région stratégique, de son pétrole et de ses marchés. En même temps, il s’agit, de la part du gouvernement américain, d’une tentative de surmonter sa crise économique et de résoudre ses problèmes au détriment d’autrui.

La guerre se traduira par d’énormes pertes parmi le peuple irakien, qui a déjà souffert durement suite à des années d’embargo, de frappes aériennes et suite aux choix politiques du régime de Saddam Hussein.

La guerre contre l’Irak, bien que le pays se soit montré coopérant avec les inspecteurs de l’ONU, servira les visées militaires des Etats-Unis au Proche-Orient et elle cadre particulièrement bien avec leur soutien au gouvernement d’Israël et la tolérance qu’ils affichent à l’égard de l’occupation répressive par Israël des territoires palestiniens.

L’agression contre l’Irak, qui s’appuie sur la nouvelle doctrine américaine des frappes « préventives », risque de déstabiliser toute la région et d’amener de lourdes conséquences pour la civilisation humaine dans son ensemble. Elle constitue également une menace énorme pour la paix internationale et pour le système des législations internationales, tout en créant un précédent à d’autres actes arbitraires d’agression. Aucun argument, aucun tour de passe-passe ne pourraient justifier que l’ONU impose un quelconque soutien à cette guerre.

Nous condamnons l’attitude des gouvernements et des autorités politiques de ces pays de l’UE qui n’ont pas entrepris les démarches nécessaires ni fait d’effort réel pour arrêter cette guerre d’agression injustifiée, attitude qui, en pratique, équivaut à soutenir la politique américaine en faveur de la guerre.

La tension internationale s’accroît de jour en jour, les relations militaires sont de plus en plus militarisées, les budgets militaires subissent de fortes hausses et l’on assiste à la création de nouvelles « forces de déploiement rapide », tant au niveau national qu’au sein de l’UE et de l’Otan.

Par ailleurs, la menace de guerre a entraîné partout dans le monde des protestations amplement justifiées et une mobilisation d’une ampleur sans précédent de l’opinion mondiale contre la guerre, contre les bases militaires américaines, contre l’Otan et contre les lignes politiques bellicistes des gouvernements.

De nombreux Etats, y compris des mouvements réunissant des intellectuels, des artistes, des hommes politiques et des diplomates non engagés politiquement en ce sens, plaident en faveur d’un règlement pacifique de la question.

Nos partis, qui ont déjà lancé diverses initiatives, jouent un rôle actif dans ce vaste mouvement contre la guerre et réclament une mobilisation plus massive encore du peuple. Nous devons intensifier la campagne contre la guerre parmi la population, dans les lieux de travail, au sein des syndicats, dans les médias, dans les parlements et partout où il est possible de le faire.

Nous devons arrêter cette guerre d’agression contre l’Irak. Nous devons mettre tout le monde en garde contre les tentatives des grandes puissances d’imposer leur chantage aux Nations unies. Nous devons nous opposer à toute forme de participation et de soutien de l’Europe à la guerre. Nous exigeons que nos pays ne fournissent aux Etats-Unis aucune aide militaire ni aucune facilité de quelque sorte qui leur permettraient d’atteindre leurs objectifs agressifs. 


AKEL ( Parti progressiste des Travailleurs, Chypre)

Alliance rouge-verte du Danemark

Izquierda Unida (Gauche unie, Espagne)

Mouvement de la Gauche Unie, Luxembourg

Nouveau Parti communiste de Grande-Bretagne

Nouveau Parti communiste de Yougoslavie

Nouveau Parti communiste des Pays-Bas

Parti communiste allemand (DKP)

Parti communiste australien

Parti communiste autrichien

Parti communiste bulgare

Parti communiste chilien

Parti communiste d’Israël

Parti communiste de Bohême & Moravie

Parti communiste de Grande-Bretagne

Parti communiste de Grèce

Parti communiste de la Fédération russe

Parti communiste de Norvège

Parti communiste de Slovaquie

Parti communiste de Turquie

Parti communiste du Canada

Parti communiste du Danemark

Parti communiste du Peuple espagnol

Parti communiste du Soudan

Parti communiste espagnol

Parti communiste finnois

Parti communiste irakien

Parti communiste irlandais

Parti communiste ouvrier de Bosnie & Herzégovine

Parti communiste polonais

Parti communiste portugais

Parti communiste syrien

Parti des Communistes de Biélorussie

Parti des Communistes mexicains

Parti du travail de Belgique (PTB)

Parti du Travail de Hongrie

Parti socialiste du Travail de Croatie

Parti socialiste letton

Parti socialiste roumain

Parti Tudeh de l’Iran

Rifondazione (Parti du Renouveau communiste, Italie)
Louis
 
Message(s) : 0
Inscription : 15 Oct 2002, 09:33

Message par Screw » 09 Fév 2003, 14:49

Tu polémiques un peu Wolf! :D
Le SU ne contrôle pas encore pour l'instant ni Izquierda Unida ni Rifondazione.
Screw
 
Message(s) : 0
Inscription : 15 Oct 2002, 18:00


Retour vers Presse et communiqués

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : conformistepote et 1 invité