Travail du dimanche, suite

Travail du dimanche, suite

Message par Plestin » 30 Nov 2017, 17:51

Alors celle-là, elle est pas mal dans son genre !

Cora Nord (Reims)
La "Justice" au service de la dictature patronale

Brève L.O.
30/11/2017

Un salarié de Cora a été licencié pour un commentaire posté sur la page Facebook du journal "L'Union" en septembre 2015. Ce commentaire venait à la suite d'un article sur l'ouverture du magasin le dimanche : « Aller y travailler le dimanche bande de charlot c pas vous qui vous lever et n’aver pas de vie de famille nous faite pas chier à venir le dimanche !!!!!!! »
Si le jugement aux prud'hommes a considéré que le licenciement était sans cause réelle et sérieuse, la Cour d'appel vient, elle, de considérer qu'il s'agissait d'une faute grave, d'un "abus dans l'exercice de la liberté d'expression". D'après elle, ces propos intimeraient l'ordre aux clients de ne pas venir et constitueraient ainsi un défaut de loyauté envers l'employeur. Si elle est ainsi encadrée par la loyauté à son patron, on se demande bien ce qu'il reste de la prétendue liberté d'expression.

Derrière tout le baratin sur le caractère volontaire du travail du dimanche, on voit que la dictature patronale n'est pas loin. Un salarié sans pouvoir n'a pas le droit de dire ce qu'il pense, mais un patron, aidé par la Justice d'un État aux petits soins pour les exploiteurs, peut non seulement faire taire des salariés, mais les condamner au chômage.
Plestin
 
Message(s) : 402
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Travail du dimanche, suite

Message par logan » 30 Nov 2017, 18:15

"Liberté d'expression" disent-ils...
logan
 
Message(s) : 243
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47


Retour vers Dans le monde du travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité