Retraites: violents incidents place de la Concorde

Message par stef » 11 Juin 2003, 07:58

Il est à noter que pour des milliers de travailleurs passer devant l'Assemblée où est voté le projet Fillon et se disperser tranquillement vers la Madeleine (voire aller à Asnières comme y invitaient les dirigeants CGT) était insupportable. C'était de façon très concrète indiquer qu'il n'y aurait pas de répétition de ce qui s'était déroulé en 1986.

Libé :
CITATION
Place de la Concorde, on veut éviter le face-à-face : «C'est bloqué», résume un gros bras de la CGT. Deux cordons du service d'ordre du syndicat déroutent le cortège vers l'Opéra. Plus loin, les grilles et les fourgons des CRS barrent l'entrée du pont vers le Palais-Bourbon. «C'est à gerber. Les groupuscules tournent le dos à l'Assemblée nationale, alors que les vraies décisions y sont prises. C'est là, devant, qu'il faut se poser, symboliquement», proteste Vincent, fonctionnaire territorial.
[/quote]

C'est pourquoi vers 18 h des manifestants ont tenté et partiellement réussi d'empecher certains cortèges de se disperser et au contraire de se diriger vers l'Assemblée. Ce qui impliquait évidemment de s'opposer à la dispersion organisée par l'appareil CGT.
Ca n'avait rien de provocateur et exprimait simplement la volonté de combattre le gouvernement jusqu'au bout et ne s'ne donnant les moyens.
stef
 
Message(s) : 0
Inscription : 15 Oct 2002, 11:50

Message par ianovka » 11 Juin 2003, 21:00

Un témoignage :

CITATION
Je suis un peu fatiguée et écoeurée ce soir...



Sur le pont de la Concorde la première grenade lacrymogène tirée l'a été pour rien...On y étais !!

Ensuite les flics ne voulaient pas nous laisser sortir  de la manif pour aller vers CDG-Etoile prendre le RER si on n'en n'enlevait pas nos badges style : "37,5 pour tous'' et "'partageons la richesse pas la misère''. Bonjour la démocratie...

P a dit très calmement à la petite foule qui étais là : "regardez pour sortir il faut enlever ses badges" et les a enlevés et le chef des CRS a dit "barrage" pour nous empêcher de sortir. Les boucliers plexi ont été dressés On a remis nos badges et on a donc fait le tour par la "sortie manifestants" et l'église de la Madeleine...

En rentrant de la manif avec L et P on s'est fait agresser verbalement par des usagers des transports : on avait juste un badge, on ne disait rein à personne.

Ils réussissent leur campagne de désinformation et de division des gens...[/quote]
Avatar de l’utilisateur
ianovka
 
Message(s) : 57
Inscription : 30 Août 2002, 11:30

Précédent

Retour vers Dans le monde du travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité