Aulnay-sous-Bois, provocation de PSA !

Message par piemme » 23 Jan 2013, 07:34

Comme il se doit, repris goulûment par le SIA (le syndicat maison, pro-patronal)
piemme
 
Message(s) : 8
Inscription : 30 Sep 2005, 10:47

Message par artza » 23 Jan 2013, 09:10

(piemme @ mercredi 23 janvier 2013 07:34 a écrit : Comme il se doit, repris goulûment par le SIA (le syndicat maison, pro-patronal)

Et qui pourtant n'hésite pas pour sa part à se livrer au tapage nocturne.
artza
 
Message(s) : 1377
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Message par Jacquemart » 23 Jan 2013, 23:27

Un petit reportage sur le rassemblement commun PSA Aulnay - Renault Flins de ce jour :

http://www.lemonde.fr/emploi/video/2013/01...86_1698637.html
Avatar de l’utilisateur
Jacquemart
 
Message(s) : 170
Inscription : 16 Déc 2003, 23:06

Message par Puig Antich » 24 Jan 2013, 22:28

Pauvres cadres supérieurs.

La vie est si dure.
Puig Antich
 
Message(s) : 0
Inscription : 25 Nov 2004, 02:02

Message par Proculte » 28 Jan 2013, 11:59

a écrit :
Production bloquée après la reprise du travail à l'usine PSA d'Aulnay
Le Monde.fr avec AFP | 28.01.2013 à 07h49 • Mis à jour le 28.01.2013 à 10h44


Salariés à l'usine PSA d'Aulnay, le 18 janvier.

Les ateliers de l'usine PSA Peugeot Citroën d'Aulnay-sous-Bois, à l'arrêt depuis dix jours, ont rouvert lundi 28 janvier au matin. L'ambiance était tendue, la direction ayant appelé plus de 200 cadres d'autres sites en renfort. Alors que ces équipes d'encadrement supplémentaires gagnaient leur atelier, elles se sont fait siffler, huer et interpeller par des grévistes qui distribuaient des tracts aux portillons d'entrée de l'usine gardés par des vigiles.


CHAÎNE DE PRODUCTION IMMÉDIATEMENT BLOQUÉE

La direction a décompté 180 grévistes, contre 400 selon la CGT, sur les 2 800 salariés de l'usine. Au moment de la reprise du travail, les grévistes – en habits de ville – se sont rassemblés dans l'atelier de montage derrière une banderole clamant "Non à la fermeture de PSA Aulnay !". Un cordon de sécurité les séparait d'une vingtaine de cadres extérieurs déployés en "observateurs" par la direction. Ils ont ensuite voté d'un seul homme la grève.

Sur les lignes, par petites grappes, des salariés, majoritairement intérimaires, attendaient que la ligne fabriquant la Citroën C3 se mette en marche, en vain. "Il y énormément d'absentéisme. Dans le seul atelier du montage, il y a entre 110 et 130 absents contre 50 un jour habituel, ce qui explique pourquoi on a du mal à tourner", indique une porte-parole de la direction. "Il y a des salariés qui n'ont pas eu envie de venir. Ils ont choisi cette solution pour ne pas casser la grève", a pour sa part jugé Jean-Pierre Mercier, délégué CGT, qui avait appelé à la grève le 16 janvier, dénonçant "les pressions de la direction".

NOUVELLE RÉUNION MARDI

La CGT, qui a lancé la grève qui a paralysé l'usine du 16 au 18 janvier, ensuite fermée sur décision de la direction la semaine dernière, a appelé à une reconduction du mouvement. L'usine, qui doit fermer en 2014 dans le cadre d'un plan de restructuration prévoyant la suppression de 8 000 postes, a été fermée pendant dix jours, depuis le début d'une grève avec occupation de l'usine du 16 au 18 janvier.

La semaine dernière, la direction avait décidé de ne pas rouvrir, en raison d'une avarie électrique mais surtout parce que, selon elle, les "conditions de sécurité" n'étaient "pas remplies" alors que certains grévistes ont cassé du matériel et exercé des "pressions" sur des non-grévistes, selon elle.

Au plus haut de la grève, moins de 400 personnes étaient en grève sur les 2 800 salariés du site, selon la direction, la CGT ayant affirmé compter 600 grévistes le premier jour du mouvement. Une nouvelle réunion sur le plan social est prévue mardi.

PLAN DE RECLASSEMENT

Selon Europe 1, le plan de reclassement lancé à l'été 2012 par le direction aurait commencé. Le cabinet Altedia aurait commencé à sonder les entreprises de Seine-Saint-Denis susceptibles d'engager des salariés de PSA.

La direction du groupe indique que 3 000 offres d'emploi au sein de PME mais aussi de grands groupes comme la SNCF, la RATP ou encore Aéroports de Paris ont été proposées.


Proculte
 
Message(s) : 38
Inscription : 25 Jan 2007, 23:14

Message par piemme » 28 Jan 2013, 15:22

Communiqué ce matin (lundi 27 janvier 2013)
a écrit :Quand PSA utilise des méthodes de gangster contre les travailleurs d’Aulnay-sous-Bois en grève
Depuis le 16 janvier, plusieurs centaines de travailleurs de l’usine PSA-Peugeot Citroën d’Aulnay-sous-Bois sont en grève contre la fermeture de leur usine, que la famille Peugeot a programmée en 2014. La direction utilise les méthodes de combat dont elle est coutumière depuis longtemps. Elle a d’abord fermé l’usine pendant une semaine pour disperser les travailleurs, orchestrant une campagne de presse visant à présenter les grévistes comme des voyous. En outre, la direction poursuit en justice cinq travailleurs, des militants CGT, qui sont convoqués cette semaine à la sûreté territoriale. Le gouvernement, qui protestait l’été dernier contre les licenciements de PSA, apporte maintenant son aide à la famille Peugeot contre les grévistes.
Ce lundi 28 janvier, la direction a mobilisé une centaine de vigiles de sociétés privées aux portes de l’usine, et fait venir quelque 200 cadres d’autres sites de l’entreprise pour essayer d’intimider les salariés afin qu’ils ne puissent se déclarer librement en grève. Mais la détermination des travailleurs de PSA Aulnay a été plus grande et ils ont largement reconduit la grève ce matin. Ils ont droit à la solidarité et au soutien de tous les travailleurs. Ils montrent la voie pour une riposte, tous ensemble, contre les licenciements !
piemme
 
Message(s) : 8
Inscription : 30 Sep 2005, 10:47

Message par Jacquemart » 28 Jan 2013, 15:37

Reportage plutôt sympathique au journal de France 2, filmé à l'intérieur de la boîte. On voyait les cadres en rangs d'oignons barrant le chemin aux grévistes, les vigiles les empêchant de rentrer, un cadre se demandant un peu ce qu'il foutait là (ils n'ont pas que des intellectuels) et au final, les intérimaires qui quittent les chaînes et l'usine qui ne démarre pas.

D'après ce reportage, clairement, grévistes 1 - direction 0.
Avatar de l’utilisateur
Jacquemart
 
Message(s) : 170
Inscription : 16 Déc 2003, 23:06

Message par luc marchauciel » 28 Jan 2013, 17:09

Ali Kaya de Renault-Flins et Jean-Pierre Mercier de PSA Aulnay au Petit Journal de Canal + :

http://vimeo.com/58130625

luc marchauciel
 
Message(s) : 73
Inscription : 12 Avr 2008, 18:37

Message par Jacquemart » 28 Jan 2013, 22:52

Le récit de la journée : http://vimeo.com/58377987
Quelques belles scènes saisies sur le vif. A voir absolument. =D>
Avatar de l’utilisateur
Jacquemart
 
Message(s) : 170
Inscription : 16 Déc 2003, 23:06

Message par Zorglub » 29 Jan 2013, 08:44

En effet, bravo pour le self-control et la détermination. 'chaud au coeur.
Zorglub
 
Message(s) : 250
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

PrécédentSuivant

Retour vers Dans le monde du travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron