début de suppression de postes

Message par Crockette » 28 Juin 2011, 12:22

Parti communiste français - Parti de gauche - Gauche unitaire - Mouvement des jeunes communistes - Gauche alternative 54 - Gauche solidaire du Pays haut



Le Front de Gauche 54, réuni le 24 juin 2011 à Pompey, déplore la situation budgétaire qui conduit le Conseil général de Meurthe-et-Moselle à supprimer 39 postes dans les services de la PMI (Protection maternelle et infantile), de l’Habitat et du logement, et de la prévention spécialisée à la jeunesse.

Cette situation est le résultat de la politique d’austérité imposée par M. Sarkozy et son gouvernement.

Pour maintenir des emplois au service des personnes âgées ou en situation de handicap, le Conseil général se voit contraint d’en supprimer au service des enfants et adolescents des classes populaires, premières victimes de la crise économique et sociale. On marche sur la tête !

Le Front de Gauche 54 soutient et exprime sa solidarité avec les salariés du Conseil général en lutte pour la défense de leurs emplois et de leurs missions au service des plus précaires de la population.

Le Front de Gauche 54 demande fermement à ses élus au Conseil général, et plus largement à tous les élus de gauche, de se mobiliser avec les salariés et les citoyens pour construire le rapport de force nécessaire pour obtenir de l’État qu’il s’engage financièrement à la hauteur des besoins de cette collectivité et de la population.



ya une chose qui me questionne le département est dirigé par le PS, qu'est c eque Nicolas Sarkosy vient faire la dedans ? la gestion de la taxe d'habitation et la politique des ressources humaine (je déteste c emot) ça dépend de sélus du PS...

j'ai appris que ds pas mal de CG géré par le PS, yavait une foule de cadres embauchés au détriment des petits salaires..ça c'est la super mode en cemoment, ils embauchent à tour de bras des cadres...avec des supers salaires...


Crockette
 

Message par ravine chien » 13 Juil 2011, 04:27

les élus du front de gauche ont voté les suppressions de poste, le vote a eu lieu le 23 juin.

Doc1.doc
ravine chien
 
Message(s) : 0
Inscription : 17 Mars 2003, 14:50

Message par ravine chien » 13 Juil 2011, 04:37

une autre

Doc2.doc
ravine chien
 
Message(s) : 0
Inscription : 17 Mars 2003, 14:50

Message par ravine chien » 13 Juil 2011, 17:21

Dans le n°4 de RésisteR
a écrit :Social :Dinet déconne

Monsieur le Président, je te fais une bafouille que tu liras sûrement…

Tout de même ! Qui ose déranger le « chef de file de l’action sociale » de cette manière ?
L’éducateur de prévention bien sûr !
Ou, si l’on préfère, l’éducateur/trice de rue, l’éducateur/trice de quartier. La fille, le gars qui va traîner ses guêtres en fin d’après-midi ou en soirée dans des quartiers ou des patelins où la concentration de personnes dans la mouise est inversement
proportionnelle à la probabilité de croiser un banquier d’affairesdans une bagnole 4 CV ! Hé oui, car bien loin de l’appétit vorace des spéculateurs à l’origine d’une crise financière et économique sans précédent, ce que je vois, moi, ce sont des gens qui triment et qui rament ! Loyers, factures d’énergie, gasoil, surendettement (passif le plus souvent), inégalités : tout explose… Sans compter que c’est souvent le parcours du combattant pour faire valoir ses droits !
Rue du Faubourg-Saint-Honoré, l’omniprésident à talonnettes croit avoir trouvé la solution miracle en dépeçant les services publics et en coupant les vivres à la culture et aux associations. On sait aussi que la philosophie actuelle de l’école de la République (qui t’est chère, je le sais) ressemble davantage à un vase qu’on remplit qu’à une fleur que l’on voudrait voir éclore… L’édifice se fissure un peu de tous les côtés ! Et va finir par s'écrouler, mais pas sur ceux qui ont allumé la mèche ! Non, grâce à une subtile réaction en chaîne, les plus belles pierres écraseront ceux qui trinquent déjà, mais pas au champagne !
Pour boucler ton budget, ça devient difficile, je ne le nie pas ! Et tu fais « le pari de la collaboration fructueuse avec les territoires ». Pourquoi pas ? Je pourrais suivre… Mais avant de vouloir couper un second bras à la prévention spécialisée – 8 postes sont déjà gelés depuis quelques mois –, pourquoi ne pas engager les «négociations-contractualisations » avec ces mêmes territoires avant de procéder aux grandes manœuvres qui impliquent professionnels et habitants ? Et pourquoi se limiter à des périmètres qui ne feront que renforcer la ghettoïsation des quartiers dits sensibles ?
Vision d’avenir ou vision d’horreur ? Peut-être bien les deux ! La société de vidéosurveillance, pardon… de « vidéo protection », est à nos portes ! (Il faut bien protéger les plus riches de la faim des moins bien lotis.) Finie la présence dans l’espace public à la rencontre des habitants… Et place demain à des gens pas formés, payés au lance-pierre (en CUI – contrat unique d’insertion. Authentique!
Je te garde l’annonce de Pôle Emploi sous le coude) pour aller aborder les jeunes et faire face à la détresse grandissante…
Alors une question me taraude : est-ce que t’es obligé de faire la même ? Et de rentrer dans ce cercle assez peu vertueux qui consiste à poursuivre le détricotage de ce lien social dont tous les sociologues sérieux s’accordent à dire qu’il « se délite » depuis 15 ans…
Plus de développement social ? Là encore, pourquoi pas ? Mais moi qui bosse depuis longtemps avec les services sociaux, les associations, les élus, les habitants… c’est quand même un peu ce que je fais ! Avec mes p’tits bras musclés, je suis quand même à l’origine de Pass’Sport et Culture ! Des associations intermédiaires ! Et en plus, je vois d’ailleurs bien comment les associations de quartier sont mises en concurrence par le biais des «contrats urbains de cohésion sociale». Hé oui, l'association qui a la plus belle plume ou qui intègre les mots «citoyenneté », « parentalité », etc., a une chance de survie. C'est la lutte pour la vie.
Le darwinisme fonctionne aussi pour les associations et les personnes fragiles que nous croisons sur notre chemin : les plus forts s'adaptent et écrasent la grande majorité des plus faibles qui cherchent une place à occuper… Et puis surtout, je
voudrais qu’on m’explique, comme si j’avais 4 ans 1 ⁄2, pourquoi, en France, ce sont toujours les politiques de prévention (de façon générale) qui font les frais des périodes de vaches maigres ?
Avec nos collègues de PMI, je te garantis qu’on a évité à un paquet de gamins (pas
tous, je te l’accorde…) de basculer du côté obscur de la force et à quelques familles de se retrouver au 36e dessous ! Par essence, c’est difficile de voir le bénéfice d’une action de prévention et sans vouloir ne m’en tenir qu’à « une stricte approche arithmétique », moi, le pari que je fais, c’est que tout ça ne débouche sur une aggravation de la situation pour les jeunes et les familles et, au final, sur des coûts
encore plus élevés pour le conseil général ! Monsieur Le Président, j’veux pas ta place ! Mais juste que ma réflexion ne passe pas à l’as… Y a parfois trop de personnes entre toi et moi Y a comme un court-circuit, on ne se parle pas
Et si tu supprimes quand même des postes, préviens le colonel, le capitaine et le lieutenant…Que je suis pas fainéant, non ! mais plutôt réticent Au futur de mon métier : on dirait du low cost ! Mais nous n'en sommes pas encore là et je me tiens à
ta disposition pour causer de tout ça ! Pour le collectif « La PrevDu54 »,
L’éducateur de prévention spécialisée
L’éducateur en Meurthe-et-Moselle
Espèce en voie de disparition

ravine chien
 
Message(s) : 0
Inscription : 17 Mars 2003, 14:50


Retour vers Dans le monde du travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité