Une autre face du désarroi et du désespoir dans notre classe

Une autre face du désarroi et du désespoir dans notre classe

Message par com_71 » 12 Mai 2017, 12:58

Creuse : les salariés de l'usine GM&S promettent de casser une machine par jour
Le Parisien avec AFP|12 mai 2017

Dans l'usine de La Souterraine, menacée de liquidation, les salariés sont à bout. Après avoir piégé le site, ils ont commencé à détruire le matériel.

La tension n'est pas prête de retomber. Des salariés en colère de l'équipementier automobile GM&S Industry à La Souterraine (Creuse), menacé de liquidation judiciaire, ont commencé jeudi à détruire du matériel et affirment avoir «piégé» leur usine, pour dénoncer l'attitude des constructeurs français qu'ils accusent de bloquer les négociations de reprise du site.
Les salariés ont détruit une presse, qu'ils ont découpée en deux au chalumeau, et écrasé une autre machine-outil dans l'après-midi. Ils ont promis de détruire une machine par jour tant qu'ils n'auraient pas de réponse sur l'avenir du site. Selon le délégué CGT de GM&S, Vincent Labrousse, l'usine de La Souterraine a aussi été «piégée» à l'aide de bonbonnes de gaz et de bidons d'essence.
«Nous refusons d'être baladés une minute de plus (...) Cela fait six mois que l'on se bat, et nous sommes désolés d'en arriver là, mais aujourd'hui la menace, c'est celle d'une liquidation pure et simple. Si tel devait être le cas, l'usine ne sera pas rendue intacte !», a-t-il menacé.

La liquidation prononcée le 23 mai ?

Il s'agit pour les 279 salariés du site, deuxième employeur privé du département placé en redressement judiciaire depuis décembre dernier, de faire pression sur PSA et Renault, leurs principaux clients, pour qu'ils s'engagent à maintenir un volume de commandes suffisant.
Sous la houlette du gouvernement, la direction de crise négociait depuis plusieurs semaines avec les constructeurs automobiles pour obtenir un engagement ferme sur ces commandes, dont l'ampleur permettrait de définir les conditions de reprise par GMD (premier sous-traitant français de l'emboutissage) qui, à plusieurs occasions, a montré son intérêt pour le site creusois.
Problème, l'intersyndicale (CGT-FO) de GM&S a annoncé mercredi «l'échec des négociations» pour une reprise de l'usine, dont la liquidation risque d'être prononcée le 23 mai par le tribunal de commerce de Poitiers. Les représentants des salariés réclament à présent une rencontre avec PSA, Renault et le président élu Emmanuel Macron, et «qu'on nous considère comme des interlocuteurs sérieux».
leparisien.fr
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1878
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Une autre face du désarroi et du désespoir dans notre cl

Message par com_71 » 12 Mai 2017, 17:39

brève LO a écrit : Imposons l’interdiction des licenciements !
12/05/2017

Les travailleurs de GM&S Industry à la Souterraine dans la Creuse en colère menacent de faire sauter leur usine. Celle-ci est en effet menacée de liquidation judiciaire parce que PSA et Renault, leurs clients principaux, ont réduit les volumes de leurs commandes. Du coup 279 travailleurs risquent de se retrouver jetés à la rue.

Face à ces travailleurs le dos au mur, les politiciens de gauche, de droite ou des deux bords à la fois, actuellement en campagne pour récupérer un siège au Parlement, vont sans doute verser quelques larmes de fausse compassion et expliquer, Macron le premier, qu’ils ne peuvent rien face au patronat, face à la loi du marché. Une chanson qu’on n’a que trop entendue.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1878
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Une autre face du désarroi et du désespoir dans notre cl

Message par Plestin » 12 Mai 2017, 18:55

Désarroi et désespoir, certes...

Il s'agit ici de la deuxième usine de la Creuse, dans une région qui n'en compte pas énormément et c'est donc d'autant plus une catastrophe économique et sociale pour la région.

Mais les travailleurs de GM&S ont tenté pas mal de choses, sont allés bloquer des sites Peugeot et Renault notamment. Ils se sont bien battus et ont arraché quelques commandes de plus, mais pas suffisamment aux yeux du candidat repreneur. Ils ont reçu un accueil favorable des travailleurs des sites visités, mais ce n'est pas la même chose que si ceux-ci étaient eux-mêmes allés jusqu'à faire la grève par solidarité, ce qu'on ne voit plus beaucoup de nos jours...

Et puis, le "faire sauter l'usine" n'a pas ici tout à fait le même sens qu'il avait lorsque par exemple les travailleurs de Cellatex dans les Ardennes menaçaient de faire sauter l'usine et déverser des produits chimiques toxiques dans la Meuse. Là, ce n'est pas une menace de saccager l'environnement ni la ville. Il s'agit plutôt de dire aux éventuels vautours prêts à mettre la main sur le matériel pour le revendre, dès que l'usine sera fermée, qu'ils n'auront rien et qu'ils n'en tireront pas un centime. Le côté "faire péter l'usine" est spectaculaire, mais sur le fond, le fait d'occuper l'usine laisse entendre que ses propriétaires ne pourront pas disposer de son matériel et de ses murs tant qu'une solution ne sera pas trouvée.

Cela fait quand même un peu bouger les choses puisque la CGT et FO ont décidé d'organiser mardi prochain (16 mai) une manifestation nationale à La Souterraine. Et s'il y a une issue, elle est bien dans cette direction...

Cette semaine des syndicalistes de l'hôpital de Guéret sont aussi venus leur apporter leur soutien...

Alors, la vraie issue, c'est que ça fasse tache d'huile ! C'est pas gagné, mais il n'y a pas que du désarroi et du désespoir...

http://www.lepopulaire.fr/souterraine/e ... 99897.html
Plestin
 
Message(s) : 397
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Une autre face du désarroi et du désespoir dans notre cl

Message par com_71 » 12 Mai 2017, 19:43

Plestin a écrit : C'est pas gagné, mais il n'y a pas que du désarroi et du désespoir...

Tant mieux, mais les images qu'on a pu voir, des gars écraser une machine, ou en découper une au chalumeau, n'étaient pas spécialement réjouissantes.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1878
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Une autre face du désarroi et du désespoir dans notre cl

Message par Plestin » 13 Mai 2017, 19:20

La manifestation d'aujourd'hui en gare de La Souterraine, elle-même menacée de mourir à petit feu...

http://actu.orange.fr/france/la-souterr ... I9ykO.html
Plestin
 
Message(s) : 397
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Une autre face du désarroi et du désespoir dans notre cl

Message par Plestin » 17 Mai 2017, 12:57

Et la manifestation de ce mardi 16 mai (où Mélenchon et Poutou étaient présents) avec 1.200 personnes :

http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 54787.html

http://www.ouest-france.fr/economie/ent ... nt-4997140

http://www.francetvinfo.fr/economie/emp ... 87503.html

Au-delà de la présence de Philippe Poutou qui a très simplement apporté son soutien aux travailleurs pour leur refiler "la pèche", les politiciens cherchent à se faire mousser : Mélenchon explique en gros que l'industrie automobile de demain aura toujours besoin de pièces et qu'il faut continuer à les fabriquer, tandis que le porte-parole de Macron fait semblant de se préoccuper du problème, et le député PS (ex-"frondeur") de la Creuse s'imagine employer des mots "durs" contre Renault et PSA.

Communiqué de Nathalie Arthaud du 15 mai :

https://www.lutte-ouvriere.org/communiq ... 91569.html
Plestin
 
Message(s) : 397
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Une autre face du désarroi et du désespoir dans notre cl

Message par Plestin » 18 Mai 2017, 06:32

La brève du site internet LO, qui parle de 2.000 manifestants, et évoque de futures actions prévues :

https://www.lutte-ouvriere.org/en-regio ... 91637.html
Plestin
 
Message(s) : 397
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Une autre face du désarroi et du désespoir dans notre cl

Message par Duffy » 21 Mai 2017, 19:15

Le Maire annonce avoir "obtenu des engagements" pour des augmentation des commandes à GM&S de la part de Renault et de PSA. Et d'ajouter aussitôt : "l’entreprise devra adapter son organisation afin de gagner davantage en compétitivité". Les travailleurs de GM&S n'en ont pas fini...
Duffy
 
Message(s) : 80
Inscription : 10 Fév 2015, 23:48


Retour vers Dans le monde du travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité