General Electric : plus de 1000 emplois supprimés à Belfort

General Electric : plus de 1000 emplois supprimés à Belfort

Message par Gayraud de Mazars » 28 Mai 2019, 12:20

Salut camarades,

On apprend aujourd'hui comme un couperet, General Electric : plus de 1000 emplois supprimés à Belfort !

Pourquoi cela serait toujours aux travailleurs que payer les coûts des crises du capitalisme ? Il faut interdire les licenciements...

Sur les 4000 emplois de l'usine de Belfort, 1050 vont être supprimés, selon les informations de France 3 Régions.

Le chiffre est légèrement supérieur à celui anticipé par les syndicats. La direction de l'américain General Electric a annoncé ce mardi qu'elle allait supprimer 1050 emplois dans sa divisions énergie à Belfort, confirmant les informations de France 3 Régions. Le groupe a présenté mardi aux instances représentatives du personnel "des projets d'évolution de l'organisation de ses activités gaz et de ses fonctions support", qui "pourraient entraîner un maximum de 1.044 réductions de postes, essentiellement sur les sites de Belfort, Bourogne et Boulogne-Billancourt", a indiqué le groupe à l'AFP.

La division turbine à Gaz perdrait 792 emplois sur 1800 à Belfort et Bourogne tandis que 252 postes seraient supprimés dans les services administratifs hérités des activités énergie d’Alstom rachetées il y a trois ans par General Electric, a indiqué à Reuters Karim Matoug, délégué central de la CGT. "C'est plus de la moitié des salariés de l'activité gaz (...) qui vont perdre leur emploi avec cette annonce", soulignent des élus locaux dans un communiqué.

Les suppressions d'emplois représentent un quart des effectifs totaux de GE dans la ville. Les derniers bruits autour de ce dossier évoquaient 800 à 1000 suppressions de postes. Quant au site de Chonas-l'Amballan, en Isère, qui usine des pièces pour turbines à gaz et emploie 30 salariés, il serait vendu.

GE avait racheté l'entité de Belfort au français Alstom en 1999, puis la branche énergie entière d'Alstom en novembre 2015, alors qu'Emmanuel Macron était ministre de l'Économie.

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 693
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Retour vers Dans le monde du travail

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité