Rougeole aux Etats-Unis

Et lutte contre les pseudo-sciences et les obscurantismes

Rougeole aux Etats-Unis

Message par com_71 » 03 Mars 2015, 17:13

workers vanguard a écrit :Measles in the U.S.

Anti-Vaxxers: A Rash of Irrationality


The current Disneyland measles outbreak has brought the benighted anti-vaccine movement back into the limelight. With measles declared eradicated in this country over a decade ago, its comeback is a direct outcome of a decline in rates of MMR (measles, mumps and rubella) vaccination. Exuding unbridled individualism, parents tout their right to personal “choice” in not immunizing their own children, a choice that gambles with the health and lives of vulnerable populations like infants and the sick. Now there is the harsh reminder: measles is an extremely contagious respiratory disease that can lead to irreparable brain damage, blindness and death. So far this year, over 120 cases have been confirmed across at least 17 states.

In today’s anti-Enlightenment “Age of Endarkenment,” science-based medicine has lost ground to superstition and faith. The media crows over a vaccine “debate,” but the only debate is between fact and fiction. The fact is that vaccines have saved the lives of countless millions across the world. Before the measles vaccine’s introduction in 1963, four million cases were reported annually in the U.S. There is no better proof of the effectiveness of immunization, which made those numbers plummet to practically nil, than that measles is unknown to most young parents today. Ironically, the near disappearance of many preventable illnesses has given anti-vaxxers fodder to discount the danger of infectious diseases like measles, diphtheria or whooping cough.

Vaccine rejecters get their booster from ignorance and irrationality, a testament to this deeply religious and decaying social order. The most widespread myth is over a supposed link between the MMR vaccine and autism, a fairy tale swallowed by a sizable segment of the American population. The autism fear was bolstered by a fraudulent 1998 study in The Lancet concocted by “doctor” Andrew Wakefield, whose medical license was finally revoked in 2010. Multiple credible scientific studies, involving hundreds of thousands of children around the world, have found absolutely zero connection between vaccines and childhood developmental disorders. Another theory—just as fantastical—is that too many vaccines given too close together can be detrimental.

Capitalist politicians on both sides of the partisan divide pander to anti-vaccine quackery. GOP presidential hopefuls New Jersey governor Chris Christie and Kentucky Senator Rand Paul recently took center stage with an onset of “foot-in-mouth” disease. Though now backpedaling, Christie proclaimed that parents needed “some measure of choice.” Paul linked vaccines to “profound mental disorders,” drinking from the same Kool-Aid as Michele Bachmann, who in 2011 asininely asserted that the HPV vaccine causes mental retardation. That vaccine, which protects against cervical cancer, has puritanical politicians howling about innocent teens turning into sex machines.

With measles cases continuing to climb, Democrats masquerade as champions of vaccination. But on February 3 President Obama proposed slashing $50 million from an immunization program covering millions of the poor and uninsured. During the 2008 presidential campaign, Obama said the relationship between vaccines and autism was “inconclusive,” while Hillary Clinton pledged to investigate the matter.

Nearly half of Americans believe God created mankind in a single day less than 10,000 years ago, so anti-science baloney is hardly limited to radical evangelists. Opposition to vaccines makes strange bedfellows of small-government libertarians, anti-Big Pharma conspiracy theorists and well-heeled tree-huggers. “Alternative” medicine philistines swear that vaccines are harmful to the body, fancying a diet of organic kale and reiki therapy as a means to combat lethal microbes. Many prefer to expose their kids to deadly viruses through the notion of “natural” immunity—which is about as safe as inviting Hannibal Lecter over for dinner. Celebrity zealots like Jenny McCarthy, with her big-money affiliate Generation Rescue, went from fringe to fad after getting repeated airtime on Oprah and other talk shows. And while there are plenty of reasons to hate the profit-gouging pharmaceutical giants, the production of vaccines isn’t one of them.

The measles resurgence originated in California, where there are pockets with sickeningly low vaccination rates. One of 19 states permitting “personal belief” exemptions, California allows parents to enlist a “naturopath” as the doctor excusing them from mandatory vaccine requirements. At several wealthy schools, concentrated in West Los Angeles, up to 60 percent of children are unvaccinated, a figure that rivals South Sudan. Meanwhile, the state with the highest vaccination rate is Mississippi, known for its poverty and dismal health care. It has the strictest immunization laws in the country, along with West Virginia, allowing only medical exemptions.

Anti-vaccine crusaders would let millions contract preventable diseases like measles, which kills 400 people a day across the globe, especially in the imperialist-subjugated Third World, where access to vaccines, antibiotics and clean water is limited. At the same time, granola crunchers and Tea Partyers certainly make no bones about the full vaccination schedule mandated for immigrants and green-card seekers in this country. One viral tweet by Nigerian author Elnathan John mocked the racist hysteria in the U.S. around the recent Ebola epidemic in West Africa: “Our thoughts are with the measles-ravaged country America. I hope we are screening them before they come to Africa.”

“Personal” health choices involve things like picking a toothpaste, since cavities are not contagious. But getting vaccinated is about protecting the individual and everyone else as well. The collective effectiveness of vaccines depends on a large enough portion of the population being immunized. When there’s a critical drop in vaccination rates, immunity crumbles.

In the spirit of doctors’ Hippocratic oath to “do no harm,” personal and religious belief exemptions should be scrapped. Life-saving vaccines should be mandated and, like all health care needs, freely available to all. As Marxists, we defend science against religious and superstitious obscurantism as part of fighting for a socialist future in which the wealth, resources, scientific developments and medical technology of society are put to the service of the many, not the profits of the few. Only then will we be able to build a world, freed of medieval and crippling backwardness, where human life, worth and dignity matter.



http://www.icl-fi.org/english/wv/1062/anti-vaxxers.html

traduction automatique a écrit :20 Février 2015
La rougeole aux États-Unis

Les Anti-Vaccins: une éruption de l'irrationalité


L'épidémie de rougeole Disneyland actuelle a mis le mouvement anti-vaccin Benighted retour sous les projecteurs. Avec la rougeole déclarée éradiquée dans ce pays il ya plus d'une décennie, son retour est un résultat direct d'une baisse des taux de ROR (rougeole, oreillons et rubéole) vaccination. Dégageant individualisme débridé, les parents vantent leur droit de «choix» personnel à ne pas vacciner leurs propres enfants, un choix qui joue avec la santé et la vie des populations vulnérables comme les nourrissons et les malades. Maintenant, il est le dur rappel: La rougeole est une maladie respiratoire extrêmement contagieuse qui peut conduire à des lésions cérébrales irréversibles, la cécité et la mort. Jusqu'à présent cette année, plus de 120 cas ont été confirmés dans au moins 17 Etats.

Dans anti-Lumières d'aujourd'hui "Age of Endarkenment," la médecine scientifique a perdu du terrain à la superstition et la foi. Les corbeaux de médias plus un vaccin «débat», mais le seul débat entre les faits et la fiction. Le fait est que les vaccins ont sauvé la vie d'innombrables millions à travers le monde. Avant l'introduction du vaccin contre la rougeole en 1963, quatre millions de cas ont été signalés chaque année aux États-Unis Il n'y a pas de meilleure preuve de l'efficacité de la vaccination, qui fait ces chiffres chutent à pratiquement nulle, que la rougeole est inconnu de la plupart des jeunes parents d'aujourd'hui. Ironiquement, la quasi-disparition de nombreuses maladies évitables a donné anti-vaxxers fourrage pour actualiser le risque de maladies infectieuses comme la rougeole, la diphtérie ou la coqueluche.

mécréants de vaccins obtiennent leur rappel de l'ignorance et de l'irrationalité, un témoignage de cet ordre social profondément religieux et en décomposition. Le mythe le plus répandu est sur un lien supposé entre le vaccin ROR et l'autisme, un conte de fées avalé par un important segment de la population américaine. La crainte de l'autisme a été renforcée par une étude frauduleuse 1998 dans The Lancet concocté par «docteur» Andrew Wakefield, dont la licence médicale a finalement été révoqué en 2010. Plusieurs études scientifiques crédibles, impliquant des centaines de milliers d'enfants à travers le monde, ont trouvé absolument connexion zéro entre les vaccins et les troubles du développement de l'enfance. Est fantastique-autre théorie, tout comme que trop de vaccins administrés trop rapprochés peuvent être préjudiciables.

Politiciens capitalistes des deux côtés de la fracture partisane Pander au charlatanisme anti-vaccin. GOP espoirs présidentiels gouverneur du New Jersey Chris Christie et le Kentucky sénateur Rand Paul a récemment pris une place centrale avec une apparition de la maladie de la "fièvre aphteuse". Bien que maintenant faire marche arrière, Christie a proclamé que les parents avaient besoin "un certain degré de choix." Paul liée vaccins aux «troubles mentaux profonds," buvant dans le même Kool-Aid comme Michele Bachmann, qui en 2011 asininely affirmé que le vaccin contre le VPH provoque un retard mental. Ce vaccin, qui protège contre le cancer du col utérin, a politiciens puritaines hurlant sur les adolescents innocents se transforment en machines de sexe.

Avec les cas de rougeole continue de grimper, les démocrates mascarade en tant que champions de la vaccination. Mais le 3 Février président Obama a proposé sabrant 50 millions de dollars un programme de vaccination couvrant des millions de pauvres et non assurés. Pendant la campagne présidentielle de 2008, Obama a déclaré la relation entre les vaccins et l'autisme était "peu concluants", tandis que Hillary Clinton se est engagé à enquêter sur l'affaire.

Près de la moitié des Américains croient que Dieu a créé l'humanité en une seule journée, il ya moins de 10.000 ans, donc anti-science foutaise est à peine limitée à évangélistes radicaux. Opposition aux vaccins rend étranges compagnons de libertaires petite-gouvernementaux, anti-Big Pharma théoriciens de la conspiration et écolos bien nantis. "Alternatifs" philistins de médecine jurent que les vaccins sont nocifs pour le corps, croyant un régime de chou organique et thérapie reiki comme un moyen de lutter contre les microbes mortels. Beaucoup préfèrent exposer leurs enfants à des virus mortels à travers la notion de l'immunité, qui "naturelle" est d'environ aussi sûr que Hannibal Lecter invitant à dîner. fanatiques Celebrity comme Jenny McCarthy, avec son grand-argent affiliée Generation Rescue, sont passés de la frange à la mode du temps d'antenne après avoir répété sur Oprah et d'autres talk-shows. Et tandis que il y a beaucoup de raisons de haïr les profits abusifs géants pharmaceutiques, la production de vaccins ne est pas l'un d'eux.

La résurgence de la rougeole originaire de Californie, où il ya des poches où les taux de vaccination faibles écoeurante. L'un des 19 Etats autorisant exemptions "de croyance personnelle", en Californie permet aux parents d'enrôler un «naturopathe» que le médecin les excuser de besoins en vaccins obligatoires. À plusieurs écoles riches, concentrés dans l'ouest de Los Angeles, jusqu'à 60 pour cent des enfants sont vaccinés, un chiffre qui rivalise avec le Sud-Soudan. Pendant ce temps, l'état avec le plus haut taux de vaccination est Mississippi, connu pour sa pauvreté et les soins de santé lamentable. Il a les strictes lois de vaccination dans le pays, ainsi que la Virginie occidentale, permettant seulement exemptions médicales.

Croisés anti-vaccins laisseraient contrat en millions maladies évitables comme la rougeole, qui tue 400 personnes par jour à travers le monde, en particulier dans le impérialiste subjugué Tiers Monde, où l'accès aux vaccins, des antibiotiques et de l'eau propre est limité. Dans le même temps, mangeurs de granola et thé fêtards font certainement pas d'os sur le programme complet de vaccination obligatoire pour les immigrants et les demandeurs de carte verte dans ce pays. Un tweet virale par l'auteur nigérian John Elnathan raillé l'hystérie raciste aux Etats-Unis autour de la récente épidémie de virus Ebola en Afrique de l'Ouest: "Nos pensées sont avec la proie à la rougeole pays Amérique. Je espère que nous les diffuserons avant qu'ils ne viennent à l'Afrique ".

Choix de santé "personnels" impliquent des choses comme le choix d'un dentifrice, depuis caries ne sont pas contagieuses. Mais se faire vacciner c'est protéger l'individu et tout le monde autour. L'efficacité collective des vaccins dépend qu'une assez grande partie de la population soit vaccinée. Quand il ya une baisse critique des taux de vaccination, l'immunité s'effrite.

Dans l'esprit du serment d'Hippocrate des médecins à «ne pas nuire», les exemptions de "croyance personnelle et religieuse" devraient être supprimés. vaccins de sauvetage devraient être mandatés et, comme tous les besoins de soins de santé, librement accessible à tous. En tant que marxistes, nous défendons la science contre l'obscurantisme religieux et superstitieux dans le cadre de la lutte pour un avenir socialiste dans laquelle la richesse, les ressources, les développements scientifiques et la technologie médicale de la société sont mises au service de tous, et pas au service des profits de quelques-uns. C'est alors seulement que nous pourrons construire un monde libéré de la vile et médiévale arriération, où la valeur importante sera la vie humaine et la dignité.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1874
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Retour vers Sciences

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : gipsy et 1 invité