Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Re: Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Message par Byrrh » 23 Juil 2020, 21:46

Plestin a écrit :C'est d'ailleurs une question que j'aimerais bien poser au camarade Greg Oxley : je présume que "l'entrisme" dans les grands partis ouvriers n'a pas vocation à durer jusqu'à la révolution, donc à partir de quel moment les conditions seraient réunies pour passer de la tendance de grand parti à un parti révolutionnaire indépendant ?

Comme des courants comme La Riposte n'ont pu se faire une place dans ces vieux PC que quand ceux-ci ont cessé d'être vraiment staliniens - mais aussi vraiment ouvriers -, on peut subodorer que ça n'arrivera jamais. Je pense qu'ils ont juste un décalage de 90 ans.
Byrrh
 
Message(s) : 718
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Message par artza » 24 Juil 2020, 07:35

"l'entrisme dans les grands partis ouvriers n'a pas vocation à durer jusqu'à la révolution...


Je crois bien que si et même après, les démocraties populaires, la Yougoslavie, la Chine, Cuba ont prouvé aux yeux de la plupart des militants se réclamant du trotskysme que l'existence d'un parti révolutionnaire ouvrier communiste n'est pas indispensable ;)
artza
 
Message(s) : 1634
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Message par Kéox2 » 24 Juil 2020, 12:00

Plestin a écrit :
Plus sérieusement, je ne connais pas assez bien cette tendance mais malgré sa pratique très éloignée de celle de LO, n'y trouve-t-on pas autant ou plus de gens qui se sentent sincèrement communistes que dans d'autres organisations réputées plus proches de LO ? Si demain un grand parti révolutionnaire surgit avec LO comme colonne vertébrale, ce sera un aimant pour certains et un répulsif pour d'autres, lesquels seraient dans le premier cas et lesquels dans le second cas ? La tendance de GdM et Greg Oxley sera-t-elle l'amorce des "pans entiers du PC" dont on a pu se dire qu'ils pourraient demain rejoindre un tel parti ?


Je pense que si nous devions entrer dans une période pré révolutionnaire, le Parti Communiste Révolutionnaire se formerait avec un noyau LO + des militants et sympathisants de base du PC et surtout de travailleurs venant de "nulle part" et "s'éveillant" rapidement à la conscience de classe et à la politique au travers de grèves et de luttes dures. Pour les autres organisations d'extrême gauche (je n'en vois d'ailleurs pas de proches de LO) qui pourraient venir s'y joindre comme les NPA, POID, POI, etc..., on les aura peut-être contre nous, peut-être des petits morceaux içi ou là...
Kéox2
 
Message(s) : 176
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Message par Gayraud de Mazars » 24 Juil 2020, 12:08

Salut camarades,

La Riposte - Le "trotskisme" et "l'entrisme"...

Peut - on qualifier La Riposte de « trotskiste » et l’accuser de pratiquer de l’« entrisme » dans le PCF. Le but de notre journal, de notre site web, de notre activité sur les réseaux sociaux, de nos brochures, de nos livres, des nombreuses réunions publiques que nous organisons et de toute notre activité en général est d’expliquer et de défendre les idées du marxisme. Quant à Léon Trotsky, nous considérons qu’il était l’un des plus grands révolutionnaires du XXe siècle. Pour nous, marxisme et « trotskisme » sont une seule et même chose.

Au demeurant, malgré quelques sectaires l’époque est heureusement révolue où la simple évocation du nom de Trotsky suscitait un réflexe d’hostilité, au sein du PCF. De l’eau a coulé sous les ponts. Conformément aux prédictions de Trotsky, le capitalisme a été restauré, en Russie et en Europe de l’Est, par ceux-là mêmes qui accusaient Trotsky d’avoir été un agent de la bourgeoisie. Par ailleurs, il faudrait que les détracteurs de Trotsky expliquent exactement ce qu’ils reprochent à celui qui, après avoir dirigé la révolution de 1917, aux côtés de Lénine, puis fondé et dirigé l’Armée Rouge, a finalement payé de sa vie sa lutte implacable contre la dégénérescence stalinienne de l’Etat Soviétique et de l’Internationale Communiste.

Venons-en maintenant à l’« entrisme ». Ce n’est pas pour rien que ce terme a une connotation extrêmement péjorative, dans le mouvement ouvrier français. A plusieurs reprises, des groupements d’extrême gauche (LCR, OCI) ont pratiqué ce qu’ils appelaient une tactique « entriste » dans le Parti Socialiste, le Parti Communiste ou les structures syndicales. Il s’agissait d’envoyer dans l’organisation ciblée des individus qui n’affichaient ni leurs véritables idées, ni leur appartenance à une même organisation, avec pour mission de s’emparer de positions clés. La plus connue de ces opérations a été menée dans le PS par les « Lambertistes ». Comme on le sait, Lionel Jospin était l’un de ces « pions ». Lorsqu’on demande à des soi-disant « trotskistes » de se comporter pendant de longues années comme des réformistes, ils finissent par le devenir, comme ce fut le cas de Jospin.

Il est parfaitement évident que la démarche de La Riposte n’a strictement rien à voir avec ce type d’opération. Elle ne mène aucune activité subversive ou sournoise. Ses idées sont affichées et expliquées au grand jour, lors de réunions publiques, dans son journal et sur son site internet. Loin de vouloir cacher ses idées, La Riposte s’efforce par tous les moyens de les porter à la connaissance d’un public aussi large que possible. Son approche envers l’ensemble des communistes est fraternelle et constructive. Elle contribue ainsi au débat démocratique au sein du PCF, sans le moindre sectarisme. Indépendamment des divergences qui existent entre La Riposte et la direction actuelle du parti, nous encourageons tous nos lecteurs et sympathisants à participer pleinement et loyalement aux campagnes publiques et à la vie interne du PCF.

Nous ne céderons pas un pouce de nos idées marxistes. Mais en même temps, le PCF pourra toujours et en toutes circonstances compter sur le soutien de La Riposte.

Il est totalement faux de dire que Ted Grant « faisait de l’entrisme le fondement de sa pratique politique. » Par contre, ce qu’il a toujours défendu, c’est l’idée que les marxistes ne doivent pas s’isoler du mouvement ouvrier, à la manière des organisations d'extrême gauche, et qu’ils doivent au contraire participer activement aux luttes et aux organisations traditionnelles des travailleurs. Nous sommes tout à fait d’accord avec cette idée, qui était aussi celle de Marx et de Lénine. Lénine lui-même insistait fortement, lors de la formation de l’Internationale Communiste, pour que les communistes britanniques participent par exemple activement au Parti Travailliste. Aujourd’hui, malgré tout ce que l’on peut reprocher aux dirigeants pro-capitalistes de ce parti, le fait est que le Parti Travailliste est le seul parti de la classe ouvrière britannique. Dès lors, les marxistes britanniques ont parfaitement raison d’y participer et d’y livrer une bataille politique.

Lorsque La Riposte a été lancée, dans les années 90, elle n’avait aucune influence et aucune « base » proprement dite – ni au PS, ni au PCF, ni nulle part ailleurs, pour être tout à fait franc. L’association était ouverte à tous ceux qui s’intéressaient aux idées du marxisme – qu’ils soient ou non membres du PCF, du PS ou d’un syndicat. Ce qui nous importait, c’était de regrouper ceux qui voulaient se battre pour nos idées révolutionnaires. Cette approche générale n’a pas changé, depuis. La Riposte est ouverte à tous ceux qui veulent militer pour les idées du marxisme. Cependant, dans la pratique, il s’est avéré qu’une large majorité des militants qui exprimaient un intérêt pour nos idées venait du PCF, du MJCF et de la CGT – ce qui ne devrait surprendre personne. Ainsi, La Riposten’est pas « passée du PS au PCF ». Ce sont plutôt des militants du PCF qui sont « passés » à La Riposte – tout en restant au PCF.

Ceci dit, il est vrai qu’à partir de 2002, alors que la majorité de nos membres étaient au PCF, notre association a décidé qu’elle soutiendrait désormais le PCF électoralement et encouragerait la jeunesse et les travailleurs à adhérer au parti, afin de le renforcer face à la droite et au capitalisme. Cette décision répondait d’ailleurs aux appels de Marie-George Buffet pour que les associations de gauche se rassemblent autour du parti. Depuis, l’influence de La Riposte n’a cessé de grandir, à l’intérieur comme à l’extérieur du PCF, grâce à notre travail patient et systématique d’explication des idées du marxisme.

Enfin, rappelons qu’au cours des 30 dernières années, le problème du PCF fut beaucoup moins l’« entrisme » que le « sortisme », pour ainsi dire. Le parti a perdu des centaines de milliers d’adhérents. Comme nous l’expliquions dans nos projets de texte alternatif aux différents Congrès, cette hémorragie de militants fut la conséquence du caractère de plus en plus ouvertement réformiste du programme du parti et, surtout, du comportement de sa direction sous les gouvernements Mitterrand et Jospin. Ce n’est pas La Riposte qui a affaibli le PCF. Au contraire, elle est là pour aider les communistes à redresser la barre.

La Riposte conserve, bien évidemment, sa structure propre. Tous les aspects de l’activité militante de La Riposte – la publication du journal, l’organisation de réunions publiques, l’impression de livres, de tracts et d’affiches, les déplacements, les frais postaux, participation aux Fêtes de L'Humanité à Paris et en province etc. – coûtent de l’argent. Ces mêmes activités doivent être gérées collectivement et démocratiquement par les adhérents de l’association. Tous les communistes comprendront que ceci implique un minimum d’organisation, dont un système de cotisations. Ce n’est pas au PCF de financer les activités de La Riposte. Reprocher à La Riposte d’être « organisée », c’est lui reprocher son existence même. L’un ne va pas sans l’autre. Le journal et toutes les activités de La Riposte sont entièrement financés par les communistes qui sont adhérents ou sympathisants de l’association. C’est-à-dire qu’en plus de leur cotisation au parti, ils versent une cotisation mensuelle à La Riposte. Les finances de La Riposte doivent être totalement séparées de celles du parti.

Nous restons ouverts bien sûr à une discussion sérieuse et fraternelle avec tous les camarades qui le souhaitent, dans le but de confronter nos idées et d’enrichir le débat interne et externe au parti. C’est la seule méthode de discussion correcte, entre militants communistes de toutes tendances.

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1045
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Message par Plestin » 24 Juil 2020, 12:28

Merci GdM pour cette réponse. Je ne mettais aucune connotation péjorative à "l'entrisme", seulement des guillemets. Bref, c'est pour La Riposte une stratégie qui consiste à militer ouvertement au sein des partis ouvriers, sans masquer son identité.

Ce fut une préconisation de Trotsky pour de toutes petites organisations débutantes coupées des travailleurs et qui ont besoin d'un milieu plus large leur permettant de se lier à des travailleurs politisés. Mais cela ne devait être que provisoire...

Ma question reste donc posée.

Et, quand il est écrit que :

Gayraud de Mazars a écrit :Lénine lui-même insistait fortement, lors de la formation de l’Internationale Communiste, pour que les communistes britanniques participent par exemple activement au Parti Travailliste. Aujourd’hui, malgré tout ce que l’on peut reprocher aux dirigeants pro-capitalistes de ce parti, le fait est que le Parti Travailliste est le seul parti de la classe ouvrière britannique. Dès lors, les marxistes britanniques ont parfaitement raison d’y participer et d’y livrer une bataille politique.


Où Lénine a-t-il dit que cette stratégie du moment était valable en tous temps et en toutes circonstances ? En lisant ça on se demande pourquoi le POSDR russe a éclaté entre Bolcheviks et Mencheviks...

Et d'autre part, à quoi a-t-il fallu renoncer à partir des années 1990 pour ne pas se faire exclure du Parti travailliste ?
Plestin
 
Message(s) : 1708
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Message par com_71 » 24 Juil 2020, 14:09

Plestin a écrit :Merci GdM pour cette réponse.


Non, ce n'est pas une réponse, mais une adaptation, rapide, d'une contribution de 2008 :
http://www.lheninois.com/article-21970235.html

On peut y lire, en 2020 comme en 2008 le passage suivant : " Aujourd’hui, malgré tout ce que l’on peut reprocher aux dirigeants pro-capitalistes de ce parti, le fait est que le Parti Travailliste est le seul parti de la classe ouvrière britannique. Dès lors, les marxistes britanniques ont parfaitement raison d’y participer". On aurait pu le lire aussi dans les années 50, et on est bien parti pour le lire encore, sous les mêmes plumes, encore un paquet d'années !

Bon, le Parti Travailliste est surtout l'un des deux principaux partis de la bourgeoisie britannique.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 3970
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Message par Gayraud de Mazars » 24 Juil 2020, 14:20

Salut Com,

Oui, j'ai adapté, j'aurai pu le dire, cette contribution de 2008 qui pour moi était juste, en réponse pour faire simple, car elle me semblait adaptée en parti aux questions posées, et de plus, nous n'avons pas changé à La Riposte, de position depuis...

Pour le Parti Travailliste en Grande Bretagne c'est beaucoup plus compliqué, par ses liens avec les syndicats ouvriers... Si le Parti Travailliste défend des positions bourgeoises, à la direction au Parlement, par son histoire et ses adhérents, il appartient au mouvement ouvrier politique...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1045
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Message par com_71 » 24 Juil 2020, 21:26

Gayraud de Mazars a écrit : défend des positions bourgeoises, à la direction au Parlement...


Et, régulièrement, depuis 1924, directement les affaires de la bourgeoisie, au gouvernement !
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 3970
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Message par artza » 25 Juil 2020, 07:41

Avec malignité GdM rappelle l'entrisme camouflé de l'OCI et mieux de la LCR dans le PS bien après 1981.

Il aurait pu y ajouter les premiers "grantistes" établis à Paris et les "cliffistes" du 1er "Socialisme international"!

Résultat des courses ce fut le PS qui rafla la mise, passage publique de tendances au PS (Cambadélis, Filoche) sans oublier tous les ralliements individuels.

Les mêmes choses doivent se faire aujourd'hui à LFI tant ces camarades sont routiniers.
artza
 
Message(s) : 1634
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Photos souvenir - famille et guerre d'Espagne

Message par artza » 25 Juil 2020, 07:45

On me prévient que les "grantistes" de "Révolution" et ceux de la Gauche révolutionnaire le font tout à fait publiquement.
artza
 
Message(s) : 1634
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

PrécédentSuivant

Retour vers Divers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron