Les bons riches

Message par Wapi » 09 Déc 2010, 12:14

On entend parfois que tous "les riches" ne sont pas si mauvais que cela. Il y aurait d'une part les terribles égoïstes, qui ne penseraient qu'à eux, comme beaucoup de patrons "français". D'un autre côté on trouverait, outre certains sportifs et artistes, des industriels ou financiers généreux, qui feraient la preuve de leur désintéressement en donnant une partie plus ou moins grande de leur fortune à des oeuvres de charité.

Certains y voient la preuve que ce n'est pas seulement la soif du profit individuel ou dynastique qui guide les capitalistes.

Que répondre de convaincant à ces arguments ?
a écrit :

Philanthropie : le mouvement de Bill Gates et Warren Buffet s'amplifie


Dix-sept milliardaires américains, dont le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, ont suivi l'appel lancé par Bill Gates (Microsoft) et le financier Warren Buffet pour donner au moins la moitié de leur fortune à titre philanthropique. Désormais, 57 milliardaires ont rejoint ce mouvement, baptisé "The Giving Pledge" ("La promesse de donner"), qui consiste à se défaire à titre gracieux d'au moins 50 % de sa fortune de son vivant ou après sa disparition.
Les riches sollicités sont invités à déclarer publiquement leur intention dans une lettre explicative. Outre le fondateur de Facebook, ceux qui viennent de rallier le mouvement lancé en juin par Bill Gates et Warren Buffet comprennent le cofondateur d'AOL, Steve Case, le financier Carl Icahn ainsi que Michael Milken, un ancien cadre dirigeant de Wall Street qui fut emprisonné pour avoir enfreint la législation sur les valeurs.

"Les gens attendent tard dans leur vie professionnelle pour rendre un peu de ce qu'ils ont reçu", explique le cofondateur de Facebook, héros du film The Social Network. "Mais pourquoi attendre alors qu'il y a tant à faire ?", s'interroge Mark Zuckerberg, qui a fait don en septembre de 100 millions de dollars à des écoles publiques de Newark, dans l'Etat du New Jersey. Il ajoute : "Avec l'arrivée d'une génération de jeunes qui ont réussi à monter leurs propres entreprises, c'est une excellente occasion pour beaucoup d'entre nous de rendre plus tôt ce qui nous a été donné et de constater l'impact de nos efforts philantrophiques."

Selon le magazine Forbes, les Etats-Unis comptent plus de 400 milliardaires. En septembre, Bill Gates et Warren Buffet avaient présidé à un dîner de gala à Pékin réservé aux milliardaires chinois pour promouvoir la philantrophie dans ce pays. Le duo envisage de se rendre en mars 2011 en Inde dans le même esprit. La liste complète des milliardaires et de leurs lettres d'engagement sont disponibles sur le site Internet givingpledge.org.
Wapi
 
Message(s) : 0
Inscription : 08 Jan 2005, 16:30

Message par jeug » 09 Déc 2010, 12:53

Les bouquins des Pinçon-Charlot apportent beaucoup d'éléments à la compréhension de l'état d'esprit de ce milieu.
D'abord, "désintéressé", ça ne veut pas dire grand chose. Car c'est peu dire que ces gens-là ne vivent pas que pour le fric. Dans leur quotidien, ils en parlent très peu, en fait. Ils en ont tellement, que ce n'est pas une préoccupation.
Quelque part, le type de relations qu'ils ont entre eux (très collectivistes comme insistent là-dessus les Pinçon) préfigurent d'une certaine manière ce que pourrait être une société où la totalité des être humains serait débarrasée des soucis d'argent.
Alors bien sûr, ça, c'est entre eux, pas avec le commun des mortel, que d'ailleurs ils ne fréquentent pas. Mais ça forge une mentalité que chacun va ensuite exprimer à sa manière. Pour certains, ça va jusqu'à cet espèce d'humanisme.
Un humanisme dont il est difficile de dire quand est-ce qu'il est sincère et désintéressé et quand est-ce qu'il est un soutien à l'image de l'individu et de sa lignée, tant tout ça s'entremêle.
Et puis ça dépend des individus qui parfois se partagent les rôles, l'un féroce patron et son frère grand dispensateur d'aumône. Mais ça peut être la même personne qui licencie sans état d'âme pour préserver son empire afin de se permettre ensuite les élans de générosité si médiatisés.
Mais les pinçons consacrent plusieurs chapîtres également à démontrer que les dons de ces gens-là sont rarement gratuits, y compris en retombées financières (et pas seulement fiscales). Même si ce n'est pas l'argument essentiel.
Faut vraiment lire les bouquins des Pinçons-Charlot.
jeug
 
Message(s) : 34
Inscription : 18 Jan 2007, 16:13

Message par shadoko » 09 Déc 2010, 21:26

Un autre aspect, c'est qu'indépendamment de ce que les capitalistes décident de faire de leur argent à posteriori, en supposant même qu'ils se mettent à le rendre presque complètement à la population sous une forme ou sous une autre (ce qui n'arrivera pas, bien sûr), cela resterait un système économique dans lequel le réel pouvoir est détenu par une infime minorité, qui décide du sort du reste de la population en fonction de critères qui sont tout sauf rationnels et profitables aux plus grand nombre. Quand une classe sociale transforme des régions industrielles en zones sinistrées par le chômage parce que ce type d'effets ne fait pas partie de ses préoccupations, et bien, le pouvoir, il ne faut pas le lui laisser. Après, les capitalistes peuvent bien redistribuer des miettes à titre personnel, et certains ne sont sans doute pas des monstres aveugles, mais ça n'est pas vraiment le problème.
shadoko
 
Message(s) : 2
Inscription : 17 Juin 2004, 19:35

Message par manitas » 11 Déc 2010, 21:05

Cet argent, ils l'ont, directement ou non, volé aux travailleurs. Un voleur qui rend la moitié de son butin reste un voleur.
manitas
 
Message(s) : 20
Inscription : 16 Avr 2005, 22:59

Message par cleo » 13 Déc 2010, 13:39

Je pense que tu peux trouver quelques arguments pour ce genre de discussion dans le très bon Clt sur la grande bourgeoisie.

Il me semble juste de rappeler en premier lieu que ces milliardaires ont batis et bâtissent toujours leur fortune sur l'exploitation des travailleurs.

Et dans le Clt, il y a un passage sur le train de vie de ces milliardaires, leur façon de dépenser sans compter. La conclusion de ce passage est que finalement la principale dépense qu'ils veulent voir diminuer est le salaire qu'ils versent à leurs salariés.

Du coup, et l'on retrouve ici une des contradictions du capitalisme, ces milliardaires exploitent les travailleurs, et essaient de réduire la part de plus-value destinée au prolétariat (ce qui mécaniquement augmente celle de la bourgeoisie). En faisant cela, ils appauvrissent la classe ouvrière.

C'est donc en détournant un partie de la plus-value produite par la classe ouvrière que ces milliardaires ont bâtit leur fortune. Et reverser un partie de ce détournement à la classe ouvrière n'en fait pas des saints-hommes...
cleo
 
Message(s) : 0
Inscription : 26 Nov 2009, 17:47

Message par Crockette » 15 Déc 2010, 19:14

marre dela charité marre de la bienfaisance....

ils gagnent trop pour ce qu'ils font...sans nos forces de travail, ils ne feraient rien, si, ils iraient prier à l'église...pour récupérer leurs capitaux et leurs outils de production. :boxing:
Crockette
 

Message par Crockette » 05 Jan 2011, 18:04

au fait à ce qui parait en france les palaces de plus de cinq étoiles seraient en plein boum...

ils souhaiteraient d'ailleurs avoir une reconnaissance officielle pour afficher des tarifs de plusieurs milliers d'euros....... la nuit... :wacko:


conclu : les gentils patrons et les cadres supérieurs ont encore des sous pour se payer le grand luxe en france...c'ets pas la crise pour tout le monde...


j'spère que les travailleurs de ces palaces touchent un peuplus que le smic...ça serait déjà ça...
Crockette
 

Message par jeug » 10 Jan 2011, 15:33

Dans "Un enfant du pays" le sujet est traité de manière très vivante.
Le riche blanc qui est à la fois patron et bailleur des quartiers noirs de Chicago file des millions pour l'amélioration des conditions de vie (soit-disant) des noirs alors qu'il les saigne par ailleurs avec férocité.
Il est de notoriété dans la région que c'est un ami des noirs, généreux avec les pauvres.
jeug
 
Message(s) : 34
Inscription : 18 Jan 2007, 16:13

Message par Tiro » 14 Avr 2011, 14:46

Le probleme, c'est pas de savoir si les riches sont bons ou mauvais.

Jouer le jeu de la machine et redistribuer une partie des richesses gagnées aux plus pauvres (ou en investissant dans des choses éthiques, ou dans la science), après avoir obtenu ce qu'ils voulaient (argent, notoriété, et pour les aristos(vieille bourgeoisie) préserver leur situation de rentier (ou l'ameliorer) et s'assurer de son maintien sur le long terme (pour sa descendance), c'est justement ça être de droite.

Sauf que le jeu est bidon. Et les prix du marché ne sont pas les justes prix.

Le probleme, c'est que les revenus de certains sont surévalués (bill gates a beau être informaticien, est-ce que son travail (et encore, il n'a jamais négligé le coté "business") justifie sa fortune de 53 milliards de dollars.(il doit avoir des journées de 200 000 heures)).

Pareil pour facebook. son fondateur a une fortune de 6,9 milliards de dollars. Et on ne peut pas vraiment dire que cela est justifié par son travail (a part une bonne idée dans le domaine de l'internet( et encore c'est peut etre pas la sienne),ça reste une réalisation simple)

sans parler des bettencourts & autres pures parasites.
Tiro
 
Message(s) : 0
Inscription : 14 Déc 2004, 00:55

Message par Crockette » 15 Avr 2011, 14:56

je vais vous donner un exemple d'un bon riche Jean Charles Naory, le pDG de carrefour...lui il ets tellement super gentil (cf l'émission de daniel mermet cette semaine...sur france inter) qu'il vait rejoint le cabinet de Beregovoy ah nos amis les socialistes...

grace à lui l'économie s'est modernisée....car les socialos trouvaient à l'époque que notre économie n'était pas assez libérale...

aujourd'hui on voit le résultat...meme à la CGT les économistes DUIgou et compagnie continuent de dire qu'il ne faut pas faire "d'antilibéralisme primaire"...
d'ailleurs ce message passe si bien que si on est anti-libéral on est presque taxé ici sur ce falo de pro-fn...

grave tout cela... :halalala:


Crockette
 

Suivant

Retour vers Divers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité