L'incendie de la rue Erlanger

L'incendie de la rue Erlanger

Message par com_71 » 05 Fév 2019, 22:54

En voyant les images de cet incendie d'une rare violence, embrasant pratiquement tout le bâtiment, on ne pouvait que se poser la question des matériaux qui l'alimentaient. La question n'a été publiquement posés qu'après près de 24h, au JT de 20h. On a donc appris qu'une habitante mettait en cause la moquette des escaliers et les barres - de plastique - qui la maintenaient en place. La moquette était-elle ignifugée ? Gageons que l'on en n'est qu'au début des révélations...
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2733
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: L'incendie de la rue Erlanger

Message par Byrrh » 06 Fév 2019, 10:36

Curieux qu'il y ait eu de la moquette dans les communs de ce type d'immeuble de l'entre-deux-guerres. Généralement, c'est du granito (terrazzo) ou du carrelage. Une rénovation en dépit du bon sens ?

D'après ce que j'ai lu, les communs étaient en travaux (peinture ?) : des bâches en plastique avaient été posées sur la moquette. En imaginant que la pyromane ait allumé un peu partout des fagots de papier et de bois, les ingrédients étaient rassemblés pour que le danger soit maximum.
Byrrh
 
Message(s) : 440
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: L'incendie de la rue Erlanger

Message par Zelda_Zbak » 06 Fév 2019, 11:31

Elle a probablement mis un comburant.
Et si c'est le cas, je ne sais pas si aucun matériau peut résister à un comburant efficace.

Ce drame réveille déjà l'extrême-droite (et la droite) selon le précepte : c'est une femme d'origine arabe (ils ne donnent pas son nom à la télé mais on le trouve en 10 secondes sur internet). Donc probablement le fruit de la politique d'Hidalgo "mixité de palier"... Voilà donc ce que donne la mixité de palier.

Ce qui est oublier l'essentiel : c'est probablement une schizophrène en plein délire (elle a fait 5 ans à Sainte Anne), là est l'essentiel. Une fois sortie de l'hôpital bien stabilisée grâce à ses cachets, elle arrête de les prendre, se saoule, et part dans sa fuite en avant. Dans tous les cas, il est certain qu'elle n'est pas "responsable" pénalement. Par ailleurs, elle est peut-être ingénieure et ne relève pas du tout de l'action sociale de Paris. Mais ça, c'est trop en demander à l'extrême droite...

Du point de vue de l'intérêt de la société pour l'avenir, il faudrait surtout revoir notre politique en matière de psychiatrie, ou devrais-je dire d'absence de prise en charge psychiatrique, même dans cette société. Je suis convaincue que l'immense majorité des gens en prison sont des psychopathes non suivis, des schizophrènes ou des bipolaires de type 1... non suivis. Ce qui ne veut pas dire que tous ces troubles mentaux sont en soit dangereux, le premier danger est surtout pour le patient. Mais entre le moment où il est interné de gré ou de force dans une prison ou dans un HP, et le moment où on le relâche sans aucun contrôle... il faudrait un entre deux, un contrôle doux, régulier, et bien évidemment gratuit et à vie... car pour l'instant, ce ne sont pas des maladies dont on guérit, ce sont des maladies que l'on peut rendre asymptomatiques. (peut-être la psychopathie est-elle encore la plus mal maîtrisée, mais même pour elle, il y a des techniques qui peuvent aider les patients à s'insérer dans la société).

Affaire à suivre.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 709
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: L'incendie de la rue Erlanger

Message par com_71 » 06 Fév 2019, 14:56

Zelda_Zbak a écrit :Elle a probablement mis un comburant.
Et si c'est le cas, je ne sais pas si aucun matériau peut résister à un comburant efficace.


Non, non, comburant ou pas, la gravité d'un incendie dépend en grande partie de la charge calorifique disponible. Cf. par exemple : http://www.pn-isi.fr/Rapports/A10-Evalu ... ifique.pdf
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2733
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: L'incendie de la rue Erlanger

Message par Byrrh » 06 Fév 2019, 17:35

Ce type d'incendie criminel pose également la question des dispositifs de prévention. Les détecteurs de fumée ne sont jamais placés dans les communs d'immeubles, toujours dans les appartements, pour la simple et bonne raison qu'une alarme se déclenchant dans les communs pourrait inciter des habitants à ouvrir leur porte et donc à faire entrer chez eux les flammes et les fumées toxiques.

Dans ce genre de grands immeubles collectifs, des détecteurs placés dans les communs devraient pourtant être envisagés, mais d'un type particulier : avec un signal d'alarme "déporté", par exemple chez le gardien d'immeuble ou dans un centre d'incendie et de secours. Après tout, on est bien capable de relier les cabines d'ascenseurs à des centres d'appel disponibles 24h/24, ou de télétransmettre automatiquement les données de compteurs de gaz et d'électricité...

A partir d'un certain nombre d'étages, l'installation de gicleurs d'eau qui se déclenchent en cas d'augmentation anormale de la température devrait également être mise en œuvre. Il y en a dans les centres commerciaux, pourquoi pas dans les couloirs des immeubles d'habitation ?
Byrrh
 
Message(s) : 440
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: L'incendie de la rue Erlanger

Message par Plestin » 06 Fév 2019, 19:10

En tout cas la localisation très peu accessible de l'immeuble, ne donnant sur aucune rue, semble avoir bien compliqué la tâche des pompiers.

Ici cet l'immeuble en forme de "H" entre la rue Erlanger et la rue Michel Ange, mais bien loin de chacune :

https://www.google.com/maps/place/17+Ru ... d2.2614852


Par ailleurs, on repère tout de suite la "presse de qualité" ayant grand souci d'une bonne information de ses lecteurs, comme Le Parisien repris par L'Express et se demandant si la rue Erlanger n'est pas "maudite" parce qu'en 40 ans il y a eu le suicide de Mike Brandt, l'étudiant japonais cannibale et cet incendie !
Plestin
 
Message(s) : 934
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: L'incendie de la rue Erlanger

Message par com_71 » 19 Mars 2019, 13:26

draguignan.jpg
draguignan.jpg (37.17 Kio) Consulté 402 fois
Hier, un autre incendie à Draguignan, toute la façade embrasée... On voit les squelettes des garde-corps des balcons... L'architecte avait mis du plexiglass ?
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2733
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: L'incendie de la rue Erlanger

Message par Byrrh » 19 Mars 2019, 17:07

Sur cette vue Google Street View, on voit le groupe d'immeubles concerné (le bâtiment qui a brûlé est à l'arrière-plan) : https://www.google.fr/maps/@43.5335472, ... 312!8i6656

Sur les balustrades des balcons, on distingue des plaques transparentes colorées qui, effectivement, pourraient bien ne pas être du verre. Mais il y a aussi des bardages en bois, qui devaient servir à faire un peu d'ombre, et un certain nombre d'ajouts de la part des locataires : canisses, stores, parasols.
Byrrh
 
Message(s) : 440
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35


Retour vers Divers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron