Renée Defrance

Renée Defrance

Message par Plestin » 17 Déc 2019, 19:44

Dans "Var Matin" du 17 décembre 2019 :

https://www.varmatin.com/vie-locale/mil ... dee-440899

"Militante admirable", Renée Defrance est décédée

Toulon Vie locale

PAR Virginie Rabisse Publié le 17/12/2019

En août dernier, Renée Defrance poursuivait, sur la place publique, sa lutte pour les travailleurs. En privé, c’est un combat encore plus difficile qu’elle menait contre la maladie, qui l’a finalement emportée jeudi dernier.

Lundi, au crématorium de La Seyne, un hommage a été rendu à cette femme qui a passé sa vie à militer au sein de Lutte ouvrière.

Elle était de toutes les luttes, dès lors qu’elles étaient ouvrières. Infatigable militante, Renée Defrance a finalement mené sa dernière bataille. Celle contre la maladie qui l’assaillait depuis 2013. La flamme toulonnaise de Lutte ouvrière, poing levé et marqué du sigle de la CGT, s’est éteinte jeudi 12 décembre.

Lundi, au crématorium de La Seyne, un hommage a été rendu à une vie passée à militer. Inévitablement conclu par L’Internationale.

Enseignante à la retraite, Renée Defrance était engagée dans la lutte sociale depuis 1964. Désormais sexagénaire, elle distribuait encore récemment tracts et slogans pour « faire entendre la voix des travailleurs ».

Malgré sa santé fragile, elle n’hésitait pas à parcourir la ville lors des diverses manifestations destinées à défendre les droits des salariés, les conquis sociaux.

Dans son sillage, le petit chariot de son assistante respiratoire, comme témoin de son courage.

« Des militants comme Renée, on n’en rencontre pas tous les jours », confie Olivier Masini, secrétaire départemental de la CGT du Var, ému au moment d’évoquer la mémoire de cette petite femme, à l’indémodable coupe au carré « jamais défaitiste, qui ne s’arrêtait pas face à la difficulté du quotidien ».

Nul doute qu’en ce jour de manifestation, elle manquera au cortège. Son syndicat a d’ailleurs prévu de l’honorer lors du défilé, après la prise de parole unitaire.

Renée Defrance manquera aussi, en mars prochain, au scrutin municipal. Elle était en effet de toutes les élections.

En juin 2017, après avoir concouru aux Régionales de 2015, elle se présentait aux élections législatives dans la première circonscription de Toulon. « Quand il y a une élection, je suis candidate », nous assurait-elle en 2014, alors que pour la première fois son parti était représenté en nom propre à Toulon.

Lors du scrutin précédent en 2008, elle avait fait liste commune avec André De Ubeda du PCF. De cette aventure, affirme le communiste, était née une véritable amitié… « même si on n’était pas toujours d’accord ! ».

Son souvenir de Renée Defrance restera celui d’« une militante admirable », d’« une battante d’une grande honnêteté ».

À ses proches, Var-matin adresse ses plus sincères condoléances.
Plestin
 
Message(s) : 1229
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Renée Defrance

Message par artza » 18 Déc 2019, 06:08

Et aussi dans La Marseillaise le dernier quotidien régional lié au PCF je crois.

Renée Defrance est morte: ciao bella!
Cest avec tristesse au cours d'une action du mouvement social que nous avons appris la disparition de Renée Defrance: une militante cégétiste et politique infatigable dans son désir de faire entendre la cause des travailleurs. Un petit brin de femme qui a lutté presque jusqu'au bout, la clope au bec, contre le crabe en charriant sa bonbonne d'oxygène dans toutes les mobilisations.
Elle voulait d'ailleurs être sur le pavé le 5 décembre mais les médecins ne lui ont pas délivré de certificat de sortie. Une figure de la CGT vient de tirer sa révérence mais elle restera pour longtemps dans la mémoire des militants et des manifestants à qui elle n'avait pas son pareil pour refourguer le journal de Lutte ouvrière dont elle était la porte-parole et la candidate. "Nous voulons transformer cette société", disait-elle. Chiche.
Adieu camarade.
artza
 
Message(s) : 1410
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Renée Defrance

Message par artza » 18 Déc 2019, 06:16

Une petite précision: si Renée rencontra Voix ouvrière à Paris à l'automne 64, lycéenne à Bourges elle s'affirmait opposée à la guerre d'Algérie et favorable à l'indépendance, puis à Paris elle se réclama quelques temps de l'anarcho-syndicalisme en lien avec la CNT de l'époque, fut amie de Roda-Gil qui n'écrivait pas encore de chansons.
artza
 
Message(s) : 1410
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Renée Defrance

Message par Gayraud de Mazars » 18 Déc 2019, 11:51

Salut Artza,

artza a écrit :Et aussi dans La Marseillaise le dernier quotidien régional lié au PCF je crois.


Oui La Marseillaise, même en difficulté comme l'Humanité, reste un journal lié au PCF en Paca... C'est très bien, ce papier sur la camarade, Renée Defrance de Lutte Ouvrière, qui vient malheureusement de nous quitter...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 754
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Renée Defrance

Message par artza » 19 Déc 2019, 06:12

Un hommage public fut rendu à Renée par la CGT à l'issue de la dernière manif mardi à Toulon.

D'autres choses me reviennent en mémoire, lycéenne dans une institution catho à Bourges Renée avec deux autres lycéennes publia un petit canard anti-conformiste et féministe "la mère Ubu".
artza
 
Message(s) : 1410
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Renée Defrance

Message par Gayraud de Mazars » 24 Déc 2019, 14:11

Salut camarades,

En hommage à la camarade Renée Defrance...

Toulon : Décès de notre camarade Renée Defrance
Communiqué de Lutte Ouvrière
20/12/2019

https://www.lutte-ouvriere.org/en-regio ... 38445.html

Image

Notre camarade Renée était notre représentante à Toulon. C’était le pilier de notre petit groupe sur la ville.

Depuis près de 20 ans elle était candidate Lutte ouvrière à toutes les élections et participait à toutes nos activités.

Renée était depuis son adolescence révoltée contre toutes les injustices de cette société. Elle nous disait que ce qui l’avait poussé vers la révolte ça avait été la guerre d’Algérie. Anarchiste, elle a été convaincue des idées communistes révolutionnaires, trotskystes en 1964 et les a, ensuite, toujours défendues.

Elle a tout fait pour convaincre les gens autour d’elle que ça valait le coup de se battre pour changer les choses, que ce soit au Café Lecture de Toulon, dans son lycée, et dès qu’elle avait la moindre l’occasion de discuter.

Elle nous a marqué – pas seulement nous ses camarades, mais aussi tous ceux qui l’ont connue, par son opiniâtreté, sa détermination, sa volonté que nos idées soient défendues, diffusées ; que notre presse soit lue ; qu’on organise des réunions publiques, … Jusqu’à ses derniers jours elle s’est efforcée d’encourager les camarades à participer aux manifestations contre la « réforme » des retraites, elle enrageait de ne pas pouvoir y participer.

Un hommage émouvant lui a été fait par ses camarades de la CGT au départ de la manifestation du 17 décembre à Toulon et aussi la veille par tous ceux qui ont pu être présents à la cérémonie funéraire organisée à La Seyne, frères et sœurs, amis ou camarades.

Elle nous a quitté, ça nous rend très triste. Mais elle savait que nous continuerions à défendre les idées qui ont fait toute sa vie.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 754
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18


Retour vers Divers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité