Liberté pour Pablo Hasél ! Llibertat per Pablo Hasél !

Liberté pour Pablo Hasél ! Llibertat per Pablo Hasél !

Message par Gayraud de Mazars » 17 Fév 2021, 10:00

Salut camarades,

70 villes en Espagne ont été témoin hier soir des manifestations pour rejeter l'emprisonnement du rappeur communiste Pablo Hasél, condamné à 9 mois de prison pour ses paroles et ses tweets. La Monarchie espagnole a encore des relents de Franco !

Catalogne. Symbole de la liberté d’expression, Pablo Hasél a été emprisonné
Mercredi 17 Février 2021, par Christophe Deroubaix, sur le site de L'Humanité

https://www.humanite.fr/catalogne-symbo ... nne-700188

Condammé à neuf mois de prison pour des tweets, le rappeur catalan, qui avait trouvé refuge dans l’université de Lérida, a été arrêté le 16 février.

Un artiste arrêté dans une université pour ses opinions politiques : c’est arrivé mardi, en Espagne, en Catalogne plus précisément, au lendemain des élections régionales. Connu pour son engagement communiste et antimonarchiste, le rappeur Pablo Hasél, 32 ans, avait été condamné à neuf mois de prison pour des tweets contre la police et la monarchie, qualifiant notamment les forces dites de l’ordre de « mercenaires de merde ». La justice l’avait également accusé d’apologie du terrorisme pour certaines paroles de ses chansons. Il s’était réfugié dans l’enceinte de l’université de Lérida. C’est là que la police catalane est venue le cueillir au petit matin, mardi, sur ordre de la justice espagnole. « Ils ne nous feront jamais plier malgré toute la répression ! » a-t-il clamé alors qu’il était emmené par les policiers.

Tweet de Pablo Hasél du 12 février.

« Dernier communiqué avant mon incarcération.Aujourd’hui c’est moi, demain cela peut être toi, pour avoir dénoncé ceux qui gâchent tant de vies.Ce sont nos libertés qui sont en jeu, ne leur rendons pas la vie facile. Gagner ce bras de fer est possible. »

Pedro Almodóvar et Javier Bardem parmi ses 200 soutiens

En fin de semaine dernière, alors qu’il s’apprêtait à se retrancher dans l’université avec quelques dizaines de ses soutiens, il assumait son acte : « Ils devront venir m’enlever et cela servira aussi à dépeindre l’État sous son vrai visage, celui d’une fausse démocratie ! » Il peut notamment compter sur le soutien de 200 artistes, signataires d’une pétition, parmi lesquels le cinéaste Pedro Almodóvar et l’acteur Javier Bardem. Le gouvernement de gauche, au pouvoir à Madrid, bien embarrassé par ce cas de délit d’opinion, a promis une réforme du Code pénal, requalifiant notamment « l’acte de sédition. » En attendant, Pablo Hasél a été directement emmené dans un centre pénitentiaire.


Image

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1380
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Liberté pour Pablo Hasél ! Llibertat per Pablo Hasél !

Message par com_71 » 17 Fév 2021, 11:46

l'Humanité a écrit :Connu pour son engagement communiste et antimonarchiste, le rappeur Pablo Hasél, 32 ans, avait été condamné à neuf mois de prison...


Souhaitons sa libération rapide. Et relevons que du côté du PCE, l'engagement antimonarchiste était bien précaire :
C'est ainsi également que lors du débat à la commission constitutionnelle des Cortes [en 1978] sur la forme politique de l'État espagnol, les représentants du Parti Communiste ont voté contre l'amendement « républicain » présenté par le Parti Socialiste (qui ne livrait d'ailleurs qu'un baroud d'honneur dont il connaissait d'avance l'issue), et ont voté sans sourciller l'article premier du projet de constitution, disant que « la forme politique de l'État espagnol est la monarchie parlementaire » .

https://mensuel.lutte-ouvriere.org/docu ... pagne-a-la
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4329
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Liberté pour Pablo Hasél ! Llibertat per Pablo Hasél !

Message par yannalan » 18 Fév 2021, 15:37

Il n'est certainement pas sympathisant du PCE....
yannalan
 
Message(s) : 241
Inscription : 15 Déc 2005, 17:37

Liberté pour Pablo Hasél ! Llibertat per Pablo Hasél !

Message par Gayraud de Mazars » 23 Fév 2021, 08:22

Salut camarades,

Espagne : monarchie corrompue mais intouchable
Brève de Lutte Ouvrière, du lundi 22 février 2021

https://www.lutte-ouvriere.org/breves/e ... 54814.html

Image

L’incarcération et la condamnation à neuf mois de prison d’un rappeur entraînent des manifestations en Espagne. Pablo Hasel est accusé d’avoir posté des tweets contre la police et la monarchie.

La monarchie espagnole voudrait être intouchable. On comprend pourquoi quand on sait que l’ex-roi Juan Carlos a dû s’exiler, compromis par un scandale de corruption financière, et laisser le trône à son fils Felipe VI. Mais ce n’est pas multiplier les condamnations qui relèvera la couronne.


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1380
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Liberté pour Pablo Hasél ! Llibertat per Pablo Hasél !

Message par Gayraud de Mazars » 20 Mars 2021, 10:35

Salut camarades,

Catalogne : lettre de Jordi Cuixart à Pablo Hasel.
Date: 28 février 2021, publiée sur le site APLutSoc
Communiqué par Jean Puyade

https://aplutsoc.org/2021/02/28/catalog ... blo-hasel/

Jordi Cuixart, animateur de l’association Omnium Cultural, est emprisonné depuis 3 ans par la monarchie espagnole. Il écrit au rappeur populaire Pablo Hasel que le même régime vient d’emprisonner. Cela se passe en 2021, dans le grand partenaire de la France dans l’Union Européenne.

Lettre ouverte à Pablo Hasel

Après trois jours de mobilisations pour l’emprisonnement de Pablo Hasel, Jordi Cuixart, en prison depuis trois ans et quatre mois, lui adresse des mots dans cette lettre publié par El Salto et La Directa.

Jordi Cuixart. Ex président d’Omnium Cultural en prison depuis 3 ans
Le 19 février 2021

Carissimo Pablo,

Avec ce superlatif, Gramsci commença toutes les lettres à Tatiana; c’est l’une des premières choses que j’ai découvertes à Soto del Real il y a plus de trois ans. Je t’embrasse depuis la cellule, convaincu qu’ils ne t’ont pas mis en prison dans ton intérieur.

Ponent (note de traduction : Prison de LLeida où est incarcéré P Hasel) est à 120 kilomètres de Lledoners (note de traduction : Prison de Barcelone où est incarcéré J Cuixart), mais au fond, toutes les prisons du monde sont au même endroit, dans la partie la plus obscure du système, où personne ne veut regarder, car c’est là que réside la mère de toutes les injustices. Mais c’est ici aussi qui se rassemblent des tonnes d’humanité, presque impossibles à trouver au-delà des murs.

En 2018, lorsque nous avons présenté « Demà pots ser tu » note de la traduction : « Demain c’est peut-être toi), les avocats d’Òmnium m’ont expliqué que tu participais à la campagne. Et je me souviens que j’étais très excité, car pour l’aîné de mes deux enfants, tu as toujours été l’un des rappeurs référents, et cela nous a un peu plus unis.

La prison regorge d’apprentissages, et je suis convaincu que cela vous rendra encore plus rebelle de savoir de première main comment les inégalités s’acharnent sur de bon nombre de nos compagnons de module. Assumer les conséquences de ses propres actes pour dénoncer ceux qui emprisonnent la protestation et la dissidence politique (et culturelle) est aussi une raison pour donner un sens à nos vies. Pour transformer la frustration en lutte pour l’espoir.

La liberté d’expression est défendue en l’exerçant. En plein XXIe siècle, quand l’État espagnol se consolide en menant le classement de la répression artistique, devant l’Iran et la Turquie, comme le souligne Freemuse, tu as décidé d’utiliser ta situation comme une caisse de résonance, et cela mérite une reconnaissance absolue.

La police entre à l’université pour arrêter et emprisonner un chanteur, pendant que le fascisme ravive la haine dans les rues, devant les tribunaux, sur les réseaux sociaux et dans les parlements, en même temps que les crimes de haine contre les personnes LGTBI se multiplient, comme le rapporte l’Observatoire contre l’homophobie. Xavier Vinader (note de traduction : journaliste d’investigation) l’a déjà dit: « L’Etat ne voit pas l’extrême droite comme un danger, mais comme une collaboration nécessaire ».

Le fonctionnement des pouvoirs de l’État contre la dissidence est permanent et ne s’arrête malheureusement pas à ton emprisonnement. En fait, des condamnations comme celle de la Cour suprême du 1er octobre donnent carte blanche pour la persécution des droits et libertés de tous les citoyens. Ton emprisonnement, comme celui de Dani Gallardo ou des camarades d’Altsasu, sont les mêmes visages d’une vague qui somme également environ 3000 poursuivis dans la lutte pour l’autodétermination.

Mais que personne ne l’oublie: cette répression vient de loin. Parce que le dictateur est mort au lit et, tant que justice n’est pas rendue aux crimes du régime franquiste, l’État est condamné à vivre avec ses propres fantômes. Aujourd’hui, le fascisme n’a pas quitté les structures du pouvoir étatique et, pour commencer, Felipe VI représente l’héritage franquiste et est prêt à tout pour ne pas perdre les privilèges hérités de son père et du régime de 1978.

“Nous agissons plus en condamnant les injures à la couronne que condamner les injures de la couronne”, a reconnu l’actrice Ana Milán alors que la voiture t’emmenait. Il est clair qu’il serait imprudent d’accepter docilement la crise démocratique et sociale que nous traversons, ainsi que l’urgence climatique, le patriarcat et les ravages d’une pandémie mondiale. Car en plus d’être le seul état de l’Union européenne auquel Amnesty International réclame la libération des militants, l’Etat espagnol mène aujourd’hui un autre triste classement, celui de 40% de chômage des jeunes. Ils croient que les jeunes resteront chez eux et renonceront à se battre pour leur avenir?

Lorsque le droit fondamental à une vie digne est violé, nous n’avons d’autre choix que de cultiver le respect des droits humains, même en dehors de la loi. Après tout, souligner ses lacunes est le meilleur service que nous puissions rendre en démocratie. La pression citoyenne est avant tout une garantie contre l’immobilité de l’état de droit, car aucune société n’est libre sous des lois auxquelles elle ne reconnaît aucune légitimité.

Et, comme l’a expliqué Howard Zinn, si nous obéissons tous à la voix de la conscience, le chaos ne se produit pas, mais ceux qui répriment le font déjà en suivant leur propre conscience. Précisément pour cette raison, au lieu de préserver la création, qui nous stimule et nous donne du pouvoir, au milieu d’une spirale régressive, l’état se consacre à emprisonner la culture.

Ainsi, face à la peur des rappeurs, des urnes ou des militants culturels, la seule réponse est de recommencer. Tout comme font l’ami Abel Azcona ou la journaliste Helena Maleno après instructions et plaintes; nous devons continuer à exercer les droits poursuivis chaque fois que cela soit nécessaire et où que ce soit.

Mon cher Pablo, résiste. Tu sais que tu as le soutien de milliers et de milliers de personnes qui ne cesseront jamais d’exiger ta libération immédiate. Et, de plus, tu as fait que beaucoup de gens, et quelques artistes qui regardaient ailleurs pendant trop longtemps, élèvent leur voix contre la loi du bâillon.

Le seul combat qui est perdu est celui qui est abandonné, alors, quoi qu’il arrive, n’oublie pas de respirer et que liberté intérieure, même s’ils nous enferment longtemps dans la cellule, personne ne pourra jamais nous l’enlever. Et c’est aussi notre victoire.

Reste libre et ayons du courage.

Siempre hacia adelante !


Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1380
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18


Retour vers Divers

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)