Eloge des Mathématiques

Eloge des Mathématiques

Message par com_71 » 18 Nov 2017, 17:11

Dans "Quid du centenaire de la révolution à St Petersbourg" (Histoire et théorie).
com_71 a écrit :
Zelda_Zbak a écrit :Je reviens sur l'article de LO, que je trouve encore une fois très bon.
C'est juste ce genre de phrases qui me gâchent le plaisir :
À défaut, elles ont décidé d’en faire un non-événement, même si, dans la population, ce jour reste une grande date qu’elle associe à la révolution d’Octobre et à l’instauration du pouvoir des ouvriers et des paysans.

Pourquoi un journal militant devrait-il jouer ce rôle d'infirmier réconfortant ? Cela m'échappe...


...Après tout, le 14 juillet 1789 (plus ancien de plus de 100ans) reste en France une grande date, associée à une révolution, la fin de la royauté, etc.
Même si on ne discute pas de ça dans les bals du 14 juillet.


Ironie du hasard, même pas 2 heures après avoir mis sur clavier cette comparaison, je la retrouve dans "Eloge des mathématiques" de Alain Badiou (2015).
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1880
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Eloge des Mathématiques

Message par com_71 » 18 Nov 2017, 18:21

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Badiou

j'avais lu avec intérêt Le Nombre et les Nombres, Paris, éd. Seuil (collection des Travaux), 1990
et en diagonale un truc genre "défense du communisme" dans les années 2000.

Le personnage est intriguant, militant mao en 1968 (tendance ENS), longtemps animateur d'une revue philosophico-militante "le Perroquet", il a assuré un cours de théorie des catégories à Jussieu, fut naturellement accusé d'antisémitisme pour ses positions relatives à Israël (entre autres par Eric Marty ;) ).

Son éloge des Mathématiques est plus une brochure qu'un livre - disponible dans l'archive d'ebooks proposée par ailleurs-. Une charge (facile) contre les nouveaux philosophes qui oublient que Aristote, Descartes, Leibniz, etc. pratiquaient maths et philo ensemble... Rien de bien nouveau mais on peut y consacrer une heure ou deux (il n'y a pas d'équations)...
Badiou a écrit :J'entends par "ontologie absolue" l'existence d'un univers de référence... doté de 4 caractéristiques :
... 2 ... il est non atomique. Prenez un rassemblement révolutionnaire... mettons la prise de la Bastille ...ne peut s'analyser en composants minimaux.
4 Il obéit à un principe de maximalité... Vous pouvez parler ...de la révolution russe de 1917 ...si vous êtes en état de faire valoir en quel sens tel ou tel aspect de votre action est cohérent avec les principes au nom desquels vous considérez la révolution russe comme ayant une valeur absolue...


suit une conclusion inattendue :
En ce sens, vous existez si je puis dire "intemporellement" avec la révolution russe comme co-conséquence de ces principes.
Il nous faut donc renoncer à Dieu sans perdre aucun de ses avantages...


Ouf, je ne perds pas les bénéfices divins par le choix de mon univers de référence. :roll: :roll: :roll:
Ce n'est après tout pas plus inabordable que Bensaïd (qui a lui aussi croisé le fer avec Badiou) commentant "Portier de nuit".
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1880
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14


Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité