gran torino

Message par Ottokar » 09 Mars 2009, 07:23

(la chambre bleue @ dimanche 8 mars 2009 à 19:27 a écrit : Mc Cain, au delà de toute considération politique, est un vrai démocrate
Donc pas besoin d'associer le nom de Bush avec celui de Mc Cain,

la différence entre Mc Cain et Bush est du genre de celle qui sépare les frites du même nom de celles de Mc Do... quant à Obama, il n'a pas fallu longtemps pour voir que sa politique ressemble à la différence entre ketchup et mayonnaise. Cela reste du Mac Do, du capitaliste qui fait la guerre en Irak et arrose les grandes banques et les industriels.

Bon mais on discutait de film, pas de Bush et Mc Cain. Que ceux qui jugent ce sujet intéressant (pas moi) ouvrent un fils pour en parler.

Pour revenir au film, donc, j'ai dit que Dirty Harry est une merde parce qu'il défend l'idée que la justice est impuissante face aux criminels, qu'elle remet en circulation des voyous dangereux et qu'il faut les éliminer physiquement soi-même, non seulement en appliquant la peine de mort, ce qui est barbare, mais en le faisant soi-même, ce qui est encore pire si c'est possible.

Là, on a encore des voyous, et les braves gens sont dépassés face aux gangs, mais le traitement est différent (chut, ne dites rien).
Ottokar
 
Message(s) : 220
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Message par Valiere » 09 Mars 2009, 08:49

mais il explique aussi dans son film que l'angrenage de la violence n'apporte rien...Il existe des lois... mais chut aussi!
Valiere
 
Message(s) : 0
Inscription : 07 Mars 2004, 22:35

Message par Ottokar » 09 Mars 2009, 09:23

(Valiere @ lundi 9 mars 2009 à 07:49 a écrit : mais il explique aussi dans son film que l'angrenage de la violence

je ne fais jamais remarquer les fautes d'orthographe, mais quand c'est un instit qui nous bassine à longueur de fils sur l'éducation...
ENgrenage, nom de Dieu !
Ottokar
 
Message(s) : 220
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Message par Vérié » 09 Mars 2009, 18:19

a écrit :
la différence entre Mc Cain et Bush est du genre de celle qui sépare les frites du même nom de celles de Mc Do


Les frites Mc Cain ? Les frites Bush ? :blink: Jamais mangé ni entendu parler...
Vérié
 
Message(s) : 0
Inscription : 08 Sep 2007, 08:21

Message par Ottokar » 09 Mars 2009, 18:38

c'est pas parce que la journée de la femme est passée qu'il ne faut pas faire les courses, Vérié :D
en fait je suis mauvaise langue, il ne mange jamais de frites surgelées.
Ottokar
 
Message(s) : 220
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Message par Vérié » 09 Mars 2009, 18:40

(Ottokar @ lundi 9 mars 2009 à 18:38 a écrit : en fait je suis mauvaise langue, il ne mange jamais de frites surgelées.

Sauf celles de la fête de LO ?
Sinon, j'ai une excellente friteuse...
Vérié
 
Message(s) : 0
Inscription : 08 Sep 2007, 08:21

Message par Wapi » 09 Mars 2009, 19:04

A la fête, les frites ne sont pas surgelées ...

Encore une approximation politique de Vérié. :hinhin:
Wapi
 
Message(s) : 0
Inscription : 08 Jan 2005, 16:30

Message par Vérié » 09 Mars 2009, 19:16

(Wapi @ lundi 9 mars 2009 à 19:04 a écrit : A la fête, les frites ne sont pas surgelées ...

Encore une approximation politique de Vérié. :hinhin:
Tu n'as vu le point d'interrogation ?
Vérié
 
Message(s) : 0
Inscription : 08 Sep 2007, 08:21

Message par Ottokar » 09 Mars 2009, 19:25

Moi je n'en jurerais pas. Cela dépend quelles frites et à quelle fête. Elles sont meilleures que les frites à réchauffer Mac Cain c'est sûr.
Ottokar
 
Message(s) : 220
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Message par luc marchauciel » 10 Mars 2009, 15:50

(Ottokar @ lundi 9 mars 2009 à 07:23 a écrit : Pour revenir au film, donc, j'ai dit que Dirty Harry est une merde parce qu'il défend l'idée que la justice est impuissante face aux criminels, qu'elle remet en circulation des voyous dangereux et qu'il faut les éliminer physiquement soi-même, non seulement en appliquant la peine de mort, ce qui est barbare, mais en le faisant soi-même, ce qui est encore pire si c'est possible.


Il défend ça ou bien il montre ça, le met en scène ?
Faudrait revoir....
D'autre part, cela va sans dire, on ne peut pas qualifier de "merde" un film parce que son contenu idéologique nous déplaît. J'aurais plutôt tendance à utiliser ce qualificatif (mais quand même pas) pour "Louise Michel" , aussi sympathique soit (a priori) le message politique du film.
Parce que Don Siegel derrière la caméra, c'est autre chose que les mecs de Groland..
luc marchauciel
 
Message(s) : 73
Inscription : 12 Avr 2008, 18:37

PrécédentSuivant

Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité