"Les souffrances invisibles", essai de Karen Messing

"Les souffrances invisibles", essai de Karen Messing

Message par Byrrh » 29 Mai 2017, 10:52

Cet article du Nouvel Obs évoque l'ouvrage de l'ergonome québécoise Karen Messing Les souffrances invisibles. Pour une science du travail à l'écoute des gens : http://m.nouvelobs.com/bibliobs/idees/2 ... enage.html

Extrait de l'article :
Gare de l'Est, des femmes d'Afrique du Nord font le ménage dans les trains. Leurs grands seaux bleus sont trop lourds, chargés de choses inutiles imposées par le règlement. Karen Messing suit l'une d'entre elles, Nina Khaled, qui nettoie 200 toilettes chaque jour et court d'un quai à l'autre parcourant ainsi quotidiennement 24 kilomètres en moyenne. Pour gagner du temps, elle lave le sol en faisant glisser un chiffon savonneux sous ses pieds tandis qu'elle frotte le lavabo et le miroir, exécutant ainsi ce qu'elle appelle sa «danse».

La première guerre du Golfe jette dans les trains les militaires en permission. Les cuvettes portent la trace de leurs beuveries mais le matériel ne convient pas pour nettoyer la matière coagulée. Nina use d'un racloir qu'elle dissimule aux agents de la RATP car il pourrait endommager la porcelaine. Par ses travaux, Karen Messing a démontré que les concepteurs de train ne pensent pas à la façon dont il faudra les nettoyer. Elle a aussi rédigé des rapports sur le mal de dos de celles qui s'accroupissent pour nettoyer sous les sièges des wagons.
Byrrh
 
Message(s) : 136
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)