"Du silence et des ombres", film de R. Mulligan (USA, 1962)

"Du silence et des ombres", film de R. Mulligan (USA, 1962)

Message par Byrrh » 13 Juin 2017, 17:20

Image

Lundi 26 juin 2017 à 23h20, Arte diffusera le film Du silence et des ombres (To Kill a Mockingbird) de Robert Mulligan (USA, 1962), avec Gregory Peck, qui était ressorti dans les salles françaises en février. Il s'agit d'une adaptation de l'ouvrage Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (To Kill a Mockingbird) de la romancière Harper Lee, publié en 1960. Ce roman, bien qu'il soit aujourd'hui un classique couramment étudié par les lycéens aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, est relativement méconnu en France. Il fait partie de la littérature progressiste américaine, contemporaine du mouvement afro-américain des droits civiques. La droite britannique a d'ailleurs voulu le retirer des programmes, à l'instar des romans de John Steinbeck ou d'Arthur Miller : http://www.socialistparty.org.uk/articl ... st-postbag ou http://www.workersliberty.org/story/201 ... ter-vision

Synopsis du film :
En 1932, à Maycomb, une petite ville de l'Alabama, un avocat, Atticus Finch, veuf et père de deux enfants, Scout et Jem, est amené à défendre Tom Robinson, un ouvrier noir qu'un fermier brutal, Bob Ewell, accuse d'avoir tenté de violer sa fille. Finch n'a cure des menaces d'Ewell et de sa bande d'ivrognes et prend le dossier en charge. A la veille du procès, les fermiers, excités par Ewell, prennent d'assaut la prison avec l'intention de lyncher Robinson. Finch monte la garde devant la cellule et le pire est évité grâce à une initiative de ses enfants. Lors des débats, l'avocat n'a aucune peine à démontrer l'inanité des accusations qui pèsent sur Robinson...

Lu ailleurs :
Derrière les apparences d’une peinture mélancolique de l’enfance, le film (et le roman) est aussi un pamphlet contre l’intolérance. Sans doute moins caricatural que La Porte s’ouvre (Joseph L.Mankiewicz 1950), moins didactique que Graine de violence (Richard Brooks 1955) et La Chaîne (Stanley Kramer 1958) et moins philosophique que Le Monde, la chair et le diable (Ranald MacDougall 1959), Du silence et des ombres aborde la question du racisme aux Etats-Unis de façon réaliste. Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur paraît au début des années 60, en plein mouvement pour les Civil Rights (au moment des rassemblements pacifiques autour de Martin Luther King et des boycots des bus par les Noirs). Le roman se déroule trente ans auparavant et la ségrégation raciale y est très présente.

À l’école de Scout, aucun enfant noir n’est scolarisé. Les Noirs habitent des quartiers en dehors de Maycomb, ils ont leur église et leur galerie au tribunal pour assister au procès. Ils ne se mélangent pas aux Blancs, pourtant Scout et Jem vont s’introduire dans ces lieux réservés (le film ne reprend pas la scène où les enfants accompagnent Calpurnia pour la messe à l’église noire). Calpurnia, la gouvernante noire d’Atticus, fait partie intégrante de la famille. Elle est respectée par Atticus et fait autorité auprès des enfants. Dans le film, elle est sans doute le personnage féminin le plus important (Mrs Dubose, Miss Maudie Atkinson ou la tante de Dill sont moins présentes et le personnage de tante Alexandra, la sœur d’Atticus est complètement absente). Roman et film reprennent le vocabulaire en pratique à l’époque pour décrire les noirs : ils sont appelés « nègres et négresses » (nigger ou negro en anglais). Dans le roman, l’accusé noir Tom Robinson le dit lui-même : « Mr Finch, si vous étiez un nèg’ comme moi, vous au’iez eu peu’ vous aussi ». Atticus Finch est qualifié de « défenseur » ou « d’ami des nègres » (nigger lover). Il n’hésite pas à reprendre Scout lorsqu’elle lui demande s’il défend des nègres, en répondant « Ne dis pas nègre Scout, c’est vulgaire ». « Tout le monde dit ça à l’école », rétorque-t-elle. « Désormais ce sera tout le monde sauf toi… ». Ce passage (du livre et) du film et surtout la longue plaidoirie d’Atticus ne laissent aucun doute sur la dénonciation du racisme et des préjugés alors courants.

http://www.lostfilmsdistribution.com/fi ... che_film=2
Byrrh
 
Message(s) : 130
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité