M. l'enfant du siècle

M. l'enfant du siècle

Message par Karzmisz » 13 Jan 2021, 17:03

Je suis en train de lire un roman d'Antonio SCURATI, "M. l'enfant du siècle". Le sujet est très intéressant car il traite de la montée et de la prise du pouvoir par les fascistes et surtout, il met en évidence l'incompétence du mouvement ouvrier italien, en particulier le PS, qui fut incapable de permettre la prise du pouvoir par la classe ouvrière au lendemain de la révolution russe. Le sujet de cet ouvrage est très en rapport avec l'actualité, en particulier celle récente de l'attaque du Capitol par l'extrême droite américaine.
Karzmisz
 
Message(s) : 3
Inscription : 05 Déc 2020, 08:53

Re: M. l'enfant du siècle

Message par Ottokar » 14 Jan 2021, 08:48

Un livre très intéressant en effet. Grand succès en Italie, qui n'a visiblement pas fini de régler ses comptes avec Mussolini. Long (800 pages) mais écrit gros, de petits chapitres entrecoupés de documents d'époque. "M", c'est Mussolini, que l'on suit (en détail, un peu trop, j'avoue avoir lu certaines pages en diagonale) de 1918 à 1924, après la marche sur Rome, l'assassinat de Matteoti et l'instauration de la dictature. Impressionnant sur la force de la vague révolutionnaire des années 20, l'impuissance du parti socialiste qui parle de révolution sans la faire, et à quelle rapidité et avec quelle violence vient la réaction, le contre-coup facsiste ensuite. Le PC est peu présent dans le texte, il intéresse moins l'auteur que nous ! Il est en formation, ou englué dans ses problèmes internes, la délimitation du PS. En plus, certains de ses leaders sous-estiment le danger, comme Bordiga.
Gros livre pesant et peu pratique pour lire en transports ou au lit, mais qui vaut le prix qu'on le paye, 24 € environ.
Ottokar
 
Message(s) : 331
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: M. l'enfant du siècle

Message par com_71 » 14 Jan 2021, 10:06

Ottokar a écrit :Gros livre pesant et peu pratique pour lire en transports ou au lit.


http://dl.free.fr/sGhBhI5G0
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4326
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: M. l'enfant du siècle

Message par pouchtaxi » 14 Jan 2021, 10:26

com_71 a écrit :xxxxxxxxxx


Merci Com, bonne idée, mais le lien semble corrompu !
pouchtaxi
 
Message(s) : 151
Inscription : 08 Mai 2006, 18:19

Re: M. l'enfant du siècle

Message par com_71 » 14 Jan 2021, 10:31

Je l'ai changé, il fonctionne.
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4326
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: M. l'enfant du siècle

Message par NazimH » 14 Jan 2021, 11:12

J'ai aussi lu et beaucoup apprécié.

1) l'auteur a beaucoup de sympathie pour le personnage et les positions de Matteoti (dirigeant socialiste assassiné en 1924). C'est avec son ressenti que l'on vit une bonne part des débats socialistes et des attaques fascistes contre les socialistes.
Cela donne une coloration très particulière au livre. En gros la situation est toujours désespérée. Matteoti qui alterne les conseils comme "le courage de la passivité" aux socialistes (sur la base d'après l'auteur d'une estimation négative du rapport de force politique et militaire ; tout le problème est que ce rapport de force est estimé d'une façon très conservatrice) et des moments de courage individuel n'est évidemment pas un bon repère pour des révolutionnaires dans la période. Retenons que pour l'auteur une grande occasion manquée est que les socialistes refusent d'entrer au gouvernement... (pour y faire quoi on se demande bien... ? appeler les troupes par le biais des officiers en place à "modérer" les fascistes alors qu'ils passent leur temps à faire l'inverse ???)

2) La politique des socialistes "maximalistes" (en gros des adeptes de la révolution par le verbe d'après l'auteur) et des communistes (des sectaires incorrigibles d'après l'auteur) est tournée en ridicule ... Là encore ce livre ne suffit surement pas pour se faire une opinion. Ce n'est effectivement pas le sujet de l'auteur.

3) le très gros point fort du livre c'est la description des fascistes (qui ils sont, la tentative de se glisser dans la tête de plusieurs d'entre eux, leur tactique...). C'est aussi celle de leurs rapports avec les différents couches de la bourgeoise -petite et grande- avec les politiciens classiques (qui font le choix d'"utiliser les fascistes" puis de les appeler au pouvoir). La rapidité de leur progression quand ils cristallisent le choix de la bourgeoisie de les soutenir comme hommes de main contre les socialistes (et notamment les ouvriers agricoles socialistes).

Ce n'est pas tout à fait un roman. Chaque petite partie s'appuie sur un extrait de discours ou d'un journal de l'époque qu'il fait revivre...
Bref c'est long mais c'est bien.
NazimH
 
Message(s) : 24
Inscription : 15 Oct 2003, 15:34


Retour vers Livres, films, musique, télévision, peinture, théâtre...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)