Gros, obèse ? Maigrir sans régime

Rien n'est hors-sujet ici, sauf si ça parle de politique

Message par Gaby » 29 Jan 2013, 03:50

(pelon @ dimanche 27 janvier 2013 14:29 a écrit : Une bonne nouvelle pour les gros.
D'après des chercheurs américains ayant compilé 97 études concernant 2,9 millions de personnes, les sujets souffrant d'embonpoint avec un IMC compris entre 25 et 30 kg/m2 vivent aussi longtemps que ceux qui ont un poids "normal" (IMC entre 18 et 25 kg/m2). Au contraire : le risque de décès précoce serait même inférieur de 6% à celui des sujets de poids normal. Autre conclusion : le risque de décès précoce serait peu significatif en cas d'obésité modérée (IMC entre 30 et 35 kg/m2). Mais l'obésité sévère (au delà de l'indice de 35 kg/m2) apparait clairement dangereuse et le risque de de décès prématuré augmente beaucoup, à plus de 29%.
Rappelons que des assurances sont majorées pour des gens ayant un IMC supérieur à 25. Pas de petit profit pour les assureurs. Ils ne sont peut-être pas obèses mais comme on dit, ils profitent.

J'avais vu cette recherche, et je trouve sa présentation biaisée et dangereuse (ou au moins ce qu'en ont fait les journalistes). Il me semble que la bonne conclusion à tirer des données est que nombre de personnes dont l'IMC est dit normal sont en réalité aussi mal alimentées que les personnes en surpoids. Quelqu'un qui se limite à 2000 calories par jour sera mince, mais il peut très bien s'alimenter uniquement par du fast-food. Il peut avoir de graves carences (trop de glucides, pas assez de protéines, de vitamines, etc). Dans le monde du bodybuilding, il y a un terme pour désigner ce prototype : skinny fat (gras mince). Il ne s'agit donc pas de dire qu'être gros est équivalent, mais qu'il est nécessaire pour tous de faire de l'exercice, cardio, musculation ou sport.
Gaby
 
Message(s) : 315
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Message par Zelda » 29 Jan 2013, 12:53

Voici ce que GA en dit, de cette étude.

http://www.linecoaching.com/maigrir/dossie...-plus-longtemps
Zelda
 
Message(s) : 0
Inscription : 31 Jan 2010, 14:08

Re: Gros, obèse ? Maigrir sans régime

Message par Kéox » 29 Déc 2013, 19:19

Bon ben, c'est peut-être la période mais j'ai bien envie de tenter un "petit" régime quand même, j'abandonne Dukan qui au bout de deux ou trois fois (expérience personnelle) n'a plus trop d'effet. J'ai parcouru ce fil très intéressant et je vais tenter la méthode Apfeldorfer et Zermati déjà testée par Zelda. :|
Kéox
 
Message(s) : 27
Inscription : 05 Août 2009, 13:36
Localisation : Alsace

Re: Gros, obèse ? Maigrir sans régime

Message par com_71 » 29 Déc 2013, 22:04

Il y a aussi la méthode natation et marche à pied... :P
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1486
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Gros, obèse ? Maigrir sans régime

Message par pelon » 31 Déc 2013, 15:28

C'est marrant que ce fil se réanime au moment des fêtes.
pelon
 
Message(s) : 29
Inscription : 30 Août 2002, 10:35

Re: Gros, obèse ? Maigrir sans régime

Message par églantine » 25 Avr 2014, 11:04

Salut Zelda, tu te souviens d'églantine ?
Toujours aussi grosse, et comme toi toujours aussi belle ! :lol:
J'ai toujours refusé de faire régime parceque je savais que j'en étais incapable, ce qui a changé ces derniers temps, c'est que l'on mette en question cette notion de régime et du coup, me réconforte avec l'idée que peut-être moi aussi je pourrais maigrir. Une chose qui n'est que trop rarement exprimée : le patrimoine génétique, la cellule-même appelle le gras (je sais c'est pas scientifiquement dit) même une fois après avoir perdu du poids la cellule n'aura pas changé, elle continuera à appeler le gras !
Par contre la culpabilité, elle, n'est pas génétique, et tous autant que nous sommes, nous en souffrons, et en plus d'autres pathologies s'insèrent, le diabète, problèmes cardios, etc...
Au boulot, mes collègues concernées ne veulent surtout pas le voir, c'est comme une obsession... maigrir :evil: :twisted:
églantine
 
Message(s) : 3
Inscription : 25 Avr 2014, 10:35

Re: Gros, obèse ? Maigrir sans régime

Message par Gaby » 25 Avr 2014, 12:52

Une chose qui n'est que trop rarement exprimée : le patrimoine génétique, la cellule-même appelle le gras (je sais c'est pas scientifiquement dit) même une fois après avoir perdu du poids la cellule n'aura pas changé, elle continuera à appeler le gras !

C'est surtout la taille de l'estomac. C'est toujours les deux premières semaines les plus difficiles, où le sentiment de faim dévore le ventre. Après l'estomac rétrécit et la sensation disparaît. Ce n'est plus affaire de douleur, c'est ensuite une affaire de discipline. Et ce n'est pas facile.
Gaby
 
Message(s) : 315
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: Gros, obèse ? Maigrir sans régime

Message par Zorglub » 25 Avr 2014, 19:48

Je pense qu'Eglantine fait référence aux nombres des adipocytes.
Zorglub
 
Message(s) : 200
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: Gros, obèse ? Maigrir sans régime

Message par églantine » 26 Avr 2014, 22:11

Non, non ce n'est pas la taille de l'estomac, ni des intestins,
ni de tout ce que l'on voudra, c'est la constitution même de la personne.
"Le gras c'est génétique aussi" :mrgreen:
Une personne issue du peuple peul est plus souvent filiforme
alors qu'un bambara est plus rond.
Sauf qu'aujourd'hui en Chine ils sont aussi confrontés aux
problèmes d'obésité comme ici et avec les mêmes soucis.
Bon, un vrai problème de société en somme et partout :cry:
églantine
 
Message(s) : 3
Inscription : 25 Avr 2014, 10:35

Re: Gros, obèse ? Maigrir sans régime

Message par Zelda_Zbak » 05 Mars 2017, 10:55

Je fais remonter ce très vieux sujet, parce que j'ai trouvé ça sur le net, c'est pas neuf, ce sont des vidéos de 2009, mais je crois que ça reste totalement juste, ce topo de Zermati : le normatif fait-il grossir ?

Ce sont des cours du CNED de Zermati et Apfeldorfer destinés à des élèves nutritionnistes. Juste passionnant, scientifique et iconoclaste.
Avec ça, on arrêtera peut-être un jour de stigmatiser les gros. Il faut les soigner, pas les faire chier en leur demandant de faire ce qu'aucun mince ne fait : la restriction cognitive.
Suivre son instinct, son ventre, sa bouche, savourer son ataraxie alimentaire, pas sa tête, pas le diététiquement correct du jour...

https://www.canal-u.tv/video/cned/du_nu ... e_1_5.5881

Ce topo (partie 3) est particulièrement intéressant et développe la partie la plus nuancée : Slide sur le mangeur émotionnel

https://www.canal-u.tv/video/cned/du_nu ... e_3_5.5883

Est-ce normal de manger pour se réconforter ? Quand sort-on de la normalité ?
Oui, c'est normal si 1) cela procure du réconfort et seulement du réconfort (pas de la culpabilité) 2) Ca me coupe l'appétit pour le repas d'après et je retourne à l'homéostasie sans souci.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 233
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

PrécédentSuivant

Retour vers Tribune libre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité