José, Ivan, Hervé, Silien, Jeanne, témoignages d'ex

Rien n'est hors-sujet ici, sauf si ça parle de politique

José, Ivan, Hervé, Silien, Jeanne, témoignages d'ex

Message par Zelda_Zbak » 03 Juil 2017, 07:51

Merci à celui ou celle qui a mis cela en ligne sur la section invités. J'ai lu ça hier, et c'est très long, avec un très grand intérêt.

https://forumamislo.net/viewtopic.php?f=14&t=33178

LO en prend plein la gueule, la fraction plus encore... mais ça n'est pas tant ça qui compte, que le ressenti de ces gens, qui adhèrent, puis dés-adhèrent, puis changent radicalement d'opinion pour s'avouer (d'abord à eux-mêmes) qu'ils ne sont plus trotskystes. Parcours pas si facile que cela. Apprendre à changer quand on a commencé sa vie d'adulte par une promesse de fidélité... qu'on ne peut plus tenir sauf à devenir infidèle à soi-même.

Tout ceci malgré les apparences, traite d'avantage d'affirmation de soi que de politique. Se dire et dire aux autres clairement et sincèrement où l'on en est, calmement et fermement, c'est un don que peu de gens ont.
Là, c'est LO ou la fraction qu'ils quittent, mais ça vaudrait pour à peu près tous les partis et tous les "engagements".
Au passage, certains sans s'en rendre compte réécrivent leur propre histoire : quelqu'un (peu importe qui) parle de son "enrôlement" à LO. Je suis absolument certaine qu'à l'époque, il l'a vécu comme un engagement, de toute sa personne, et pas comme un enrôlement (ie légèrement forcé). Il ne parvient juste pas à admettre et accepter qu'il a changé d'avis, qu'il n'y a pas de honte à avoir pour cela, mais qu'il n'y a pas davantage de honte (manquerait plus que ça) que les autres ex-camarades n'aient PAS changé d'avis ! Que diable, on a le droit d'être différent (de soi et des autres) sans se fâcher tout rouge. Passer de communiste à anarchiste (ou dans l'autre sens) n'est pas une trahison essentielle de ses valeurs profondes, que je sache.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 265
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: José, Ivan, Hervé, Silien, Jeanne, témoignages d'ex

Message par Ottokar » 03 Juil 2017, 08:54

Tout ceci malgré les apparences, traitent d'avantage d'affirmation de soi que de politique

Des amis m'ont dit que cela faisait plus thérapie de groupe que bilan critique (ce qui est toujours possible, de même que de changer d'avis comme dit Zelda). Du coup, ils ont tendance à réécrire l'histoire avec beaucoup de "c'était mieux avant" et de "je le pensais mais je ne le disais pas" (pourquoi ?).
Ottokar
 
Message(s) : 122
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: José, Ivan, Hervé, Silien, Jeanne, témoignages d'ex

Message par logan » 03 Juil 2017, 11:54

"je le pensais mais je ne le disais pas" (pourquoi ?).


C'est toute la question, mais c'est aux membres de Lo qu'il faut la poser
logan
 
Message(s) : 172
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

Re: José, Ivan, Hervé, Silien, Jeanne, témoignages d'ex

Message par artza » 04 Juil 2017, 06:24

La date de cet entretien peut tromper. Tout ça n'est pas une nouveauté de l'année.

L'un des principaux intervenants s'était d'ailleurs largement exprimé là-dessus il y a une vingtaine d'année à la télé, à une heure de grande écoute dans une émission animée par KarL Zéro (sic).

Zelda défend le droit à changer d'idées...bof, ça dépend des idées.

Qui n'entend qu'une cloche n'entend qu'un son :D
artza
 
Message(s) : 940
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: José, Ivan, Hervé, Silien, Jeanne, témoignages d'ex

Message par com_71 » 04 Juil 2017, 15:34

Zelda_Zbak a écrit : Passer de communiste à anarchiste (ou dans l'autre sens) n'est pas une trahison essentielle de ses valeurs profondes, que je sache.


Ca dépend de qui on parle. Les dirigeants anarchistes ont trahi la révolution espagnole à la fin des années 1930.

Mais ces "ex" sont-ils "anarchistes" ? je dirais plutôt sociaux-démocrates... Bon d'accord, c'est 2 nuances finalement assez proches...

Autre chose, les "ex" peuvent toujours témoigner. Mais émettre un témoignage politiquement intéressant, c'est une autre affaire.
Chirac (ex-JC, ou ex-UEC) aurait-il été spécialement politiquement crédible en témoin-critique du stalinisme ?
Si on parle de "révolution", "peuple révolutionnaire", "démocratie révolutionnaire", 9 fois sur 10 c'est mensonge ou aveuglement. La question est, Quelle classe fait la révolution ? Une révolution contre qui ? Lénine
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1645
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: José, Ivan, Hervé, Silien, Jeanne, témoignages d'ex

Message par Zelda_Zbak » 05 Juil 2017, 11:33

logan a écrit :
"je le pensais mais je ne le disais pas" (pourquoi ?).


C'est toute la question, mais c'est aux membres de Lo qu'il faut la poser

Bien vu. S'ils sont honnêtes, ils ne seront pas les derniers à comprendre pourquoi c'est si compliqué de ne plus être "dans la ligne".
C'est déjà compliqué de dire à de vagues voisins que l'on n'est pas d'accord sur un truc, alors à ses camarades "de toujours", sa famille politique.

Artza a écrit :Zelda défend le droit à changer d'idées...bof, ça dépend des idées.

Pas exactement. Je constate le fait que les gens changent d'idées, toujours, peu ou prou. Si on n'était pas évolutifs, quel ennui, c'est qu'on apprendrait rien de rien. Je récuse le fait que "changer d'idée", c'est forcément un problème et ça devrait être culpabilisant.

Com, Chirac, je m'en fous, José Chatroussat, je ne m'en fous pas. Il est revenu à ses premières amours de communiste libertaire... Qui est Holloway ? pas la moindre idée moi ?
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 265
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53


Retour vers Tribune libre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité