Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Rien n'est hors-sujet ici, sauf si ça parle de politique

Re: Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Message par Zelda_Zbak » 06 Mai 2019, 07:56

Mon ton t'est sans doute insupportable, parce que je me cogne de la diplomatie. Et seul le fond m'intéresse. Tu le dis toi-même : seul le spam papier explose, c'est pas ce que j'appelle du courrier ! Et les cartes de voeux ? Mais les cartes de voeux, c'est pas non plus de l'information. Les cartes de voeux, c'est la fonction phatique du langage. Typiquement, et c'est pas pour rien que ça passionne les spammeurs de la publicité, tu peux envoyer une carte de voeux à tout le monde la même, en changeant juste la variable "nom"... C'est pas pour rien. Une carte de voeux est sémantiquement pauvre, pour ne pas dire creuse.

Alors tu dis joliment "Levée du pied gauche ?"

lol... c'est une façon de voir. Je pense plutôt que "seule la vérité est révolutionnaire." Et c'est ce qui me plaisait chez Lénine, et qui me plaira toujours. Le progrès TECHNIQUE, on n'a jamais pensé que ça serait un frein pour le communisme. :D
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 780
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Message par Zelda_Zbak » 06 Mai 2019, 08:07

1) je ne suis pas cadre, dans le sens d'encadrer du personnel, ne le peux ni ne le veux. Je suis une grouilotte de ce point de vue. J'ai un chef et je fais (bien obligée) ce que mon chef me demande.
2) quel mal y a-t-il à reconnaître qu'un boulot est con ? Mon boulot est parfois très con ! parfois pas.

donc ne me prête pas des intentions que je n'ai pas.

en ce moment, je trouve mon boulot débile. et je dois quand même terminer une tâche, avant d'en prendre une autre, dont j'espère qu'elle sera moins con, et que j'y trouverai un peu d'intérêt ou de réconfort... Il n'y a pas que les cadres qui aiment bien réfléchir à l'intérêt de nos tâches, fort heureusement.
Et ce n'est pas mépriser le travailleur que réfléchir là dessus. Tous les travailleurs le font, non ?
Et puis, mon boulot dans le développement fait que j'ai précisément pour boulot de développer des outils qui font gagner du temps à mes collègues gestionnaires, en accord avec eux ou leurs chefs. C'et mon boulot de moderniser les moyens de production en gestion informatique. Tu vas quand même pas m'engueuler de trouver ça cool parfois. Quand est-ce que je trouve ça cool ? quand une collègue relègue à la machine ce que la machine fait mieux qu'elle ! Elle (la personne humaine) gère ce qui ne se modélise pas facilement, l'humain, le cas par cas. Elle (la personne humaine) me formalise les règles de gestion que je peux filer à manger au programme et qu'elle (la personne) règle ensuite en un clic. C'est passionnant, cette partie, et pour le coup, c'est mon coeur de métier, de faire le tri avec les collègues gestionnaires : qu'est ce qui relève de l'automatisation, même assez fine avec un système conditionnel de règles (où il n'y a plus d'erreurs humaines quand on passe en production) et qu'est ce que l'humain doit garder sous son coude ?

Alors on ne peut pas juste dire "Nan, mais faut rien changer. Dans cette société, dès qu'on change, c'est pire pour les travailleurs." Parce que ce n'est pas la vérité, tout simplement.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 780
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Message par Zelda_Zbak » 06 Mai 2019, 12:28


Bonjour ,


En retour à votre signalement 00098888 du 27/04/2019, veuillez trouver ci-dessous les informations obtenues de la part du service en charge de ce secteur :



Votre signalement a bien été pris en compte et sera traité dans les meilleurs délais.


La SNCF, fort de son engagement concernant la sécurité vous remercie pour votre implication.



Nous restons à votre disposition pour tout complément d’informations, et vous transmettons nos sincères salutations.



Cordialement.

L'équipe Vigi-Express
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 780
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Message par com_71 » 06 Mai 2019, 16:17

Discussion plus haut sur le fond, la forme, le ton (c'est bon...) ;)

On peut quand-même remarquer que faire faire gratuitement au client un travail qui était autrefois fait par des professionnels rémunérés, ce n'est pas forcément un progrès. On ne peut plus obtenir un renseignement de l'administration fiscale sans insister plusieurs semaines... la sécu idem...
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2972
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Message par Byrrh » 06 Mai 2019, 20:48

Zelda_Zbak a écrit :Mon ton t'est sans doute insupportable, parce que je me cogne de la diplomatie.

Pour moi c'est pourtant le minimum, et je me cogne que tu te cognes du fait d'être simplement civilisés. Au taf, on doit supporter sans broncher pléthore de connards et de connasses condescendants et agressifs, sinon c'est la porte ou 10 ans de harcèlement de la part de la hiérarchie. Même "dans le public". Alors ce qui serait vraiment cool, c'est que sur ce forum, au moins, on discute entre gens courtois et sympas, de façon détendue.

Quant au reste de ton message, je ne vais pas le commenter, mais tu continues sur la même lancée, sur le même ton donneur de leçons. Mais merde à la fin ! Ça va, moi aussi j'ai un cerveau. Un cerveau d'"ADJAENES", certes, mais un cerveau quand même.
Byrrh
 
Message(s) : 489
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Message par Byrrh » 06 Mai 2019, 21:02

Et pour continuer dans le "hors sujet" (ça va, on n'est pas en train d'écrire un traité philosophique, on peut quand même se permettre du hors sujet), oui, c'était cool quand les deux halls de la gare de l'Est n'étaient pas encombrés de boutiques de luxe, quand on n'était pas obligé de réserver deux mois à l'avance sur internet pour avoir un billet de train qui ne vous mette pas sur la paille, quand le métro et les gares n'étaient pas autant saturés de pubs dans tous les sens, quand la vie de tous les jours nous faisait échanger avec des humains plutôt qu'avec des applis pour smartphone, etc. etc. Le progrès technique de ces 25 dernières années, vois-tu, on l'a fait correspondre avec une régression sociale et humaine. Cette société est de plus en plus avancée, mais aussi de plus en plus dégueulasse à vivre. Je dis ça, et pourtant on ne peut pas me suspecter d'avoir la moindre accointance avec les décroissants ou les hippies.
Byrrh
 
Message(s) : 489
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Message par Cyrano » 06 Mai 2019, 21:03

Mais non Zelda, la Poste ne passait pas son temps à acheminer que du courrier.

Tu oublies que y'avait les paquets et c'était un très, très gros boulot. Tu as peut-être connu cette époque des "achats par correspondance" (c'était la formule): la Redoute, Quelle, Vert Baudet, Les Trois Suisses (et Manufrance même), etc. Y'avait pas internet, mais y'avait d'énormes catalogues dans lesquels les gens choisissaient et c'était des volumes hallucinants de colis qui créaient énormément de manutention, avec un sacré paquet de camions qui véhiculait tout ça sur la route. Ah putain, je les maudissais les clients qui commandaient "par correspondance", plus on en mettait dans les sacs postaux, plus y'en avait.

Et c'était trié à la main : selon le département, on jetait dans les sacs postaux, three points, two points. Puis y'a au des codes-barres, puis y'a eu des machines qui lisaient les codes-barres, et dans un bruit d'usine on s'est retrouvé à surveiller que tout se passe bien avec les machines, sans plus pouvoir se parler en bossant à des mètres les uns des autres.

Je crois que c'est Antonio Labriola qui écrivait que l'homme du futur sera un heureux et génial fainéant. Mais pour le moment, le futur technologique, c'est celui de la logique du capitalisme.

Certes, dès qu'on change est-ce vraiment pire pour les travailleurs? Zelda tu dis que ce n'est pas la vérité, c'est vrai, mouaih, cépafo, mais c'est vrai aussi que ça peut être pire, et que ça peut être un élément de vie qui s'en va. Foin de la caissière qui échangeait vite fait avec les clients qu'à force elle connaissait, maintenant, elle a monté en grade, elle est hôtesse de la caisse auto, elle cause à personne, sauf si un client a un problème, elle se déplace, appuie sur une touche, et retourne à sa place, avec un coup d'œil à la pendule qui s'obstine à ne pas bouger, saloperie d'aiguilles.

Un crétin de chef de burau de poste, avec un look de prétendant d'amour est dans le pré, m'a dit que «La poste à papa, c'est fini.» Eh bien, c'est dommage qu'elle soit finie ainsi: remplacée par des machines de merde qui font que pour acheter un timbre faut une carte bancaire, la machine n'accepte pas la monnaie. Et pour expédier un paquet, un colisssssimo? Ah bon, faut aussi passer par la machine? Gain de temps? Oui et non: l'employé de la poste vous montre et appuie sur l'écran à votre place. Et on peut se plaindre? Bien sûr, on n'est plus la poste à papa. Avant c'était un boulot harassant, fallait entendre les jérémiades des clients, hop, le progrès: musique, tapez 1, 2, 3, soleil, toutes les lignes sont occupées.

Comme tu l'écris Zelda, c'est de l'automatisation, même assez fine, avec des règles et sans erreurs humaines, bin non, même plus besoin, c'est la machine qui fait les conneries à notre place, même ça? oui, même ça. Fernand Raynaud avait automatisé une moissonneuse-batteuse qui replantait illico ce qui avait été récolté. Pas au point, qu'il disait. Le futur du capitalisme, c'est pas au point.
Cyrano
 
Message(s) : 141
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Message par Byrrh » 06 Mai 2019, 21:15

Cyrano a écrit :Le futur du capitalisme, c'est pas au point.

Quel sens de la synthèse ! :shock: À la fin de l'envoi (postal), il touche.
Byrrh
 
Message(s) : 489
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Message par Plestin » 07 Mai 2019, 04:02

Cyrano a écrit :

Tu oublies que y'avait les paquets et c'était un très, très gros boulot.


Je me souviens une fois d'avoir vu un pauvre facteur croulant sous le poids de son sac, parce que la Poste avait accepté de distribuer des échantillons de filets de sardine Saupiquet dans les boîtes aux lettres de la cité ! (toute ressemblance avec "le ton, c'est bon" du camarade Com serait purement fortuite :lol: )

Pour en revenir à la SNCF, "ils sont dingues" est bien l'expression qui me vient à l'esprit quand, comme je l'avais déjà relaté sur un autre fil, le TGV Lyon-Paris s'arrête en rase campagne et qu'on nous explique que le dépannage va prendre des heures, sauf si un passager a une clé à molette !
Plestin
 
Message(s) : 1088
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Ils sont dingues les responsables SNCF ?

Message par Cyrano » 07 Mai 2019, 13:19

Je ne voudrais pas que Zelda pense que je suis contre le progrès technique, ce fameux progrès qui combat le progrès, je veux dire le progrès d'avant le nouveau progrès.
Et bien sûr que nous nous libérerons des tâches abrutissantes. Je suis un grand fan de Paul Lafargue - et j'adore la chanson que Georges Moustaki lui a consacrée. Je suis aussi un grand fan du merveilleux Oscar Wilde, qui se fendit, lui le dandy, d'un petit écrit: "L'âme sous le socialisme". J'en cite un bout, pour complaire à dame Zelda:

«Bien des formes de travail sont de l’activité tout à fait dépourvue d’attrait, et devraient être regardées comme telles. Balayer pendant huit heures par jour un passage boueux quand le vent souffle de l’est, c’est une occupation dégoûtante. Faire ce nettoyage avec une dignité intellectuelle, ou morale, ou physique, me parait impossible. Le faire avec joie, ce serait terrifiant.
L’affaire de l’homme est autre que de déplacer de la boue. Tous les travaux de ce genre devraient être exécutés par des machines.
Et je suis convaincu qu’on en arrivera là.
Jusqu’à présent, l’homme a été, jusqu’à un certain point, l’esclave de la machine, et il y a quelque chose de tragique dans ce fait que l’homme a souffert de la faim dès le jour où il a inventé une machine pour le remplacer dans son travail.
Un homme possède une machine qui exécute la besogne de cinq cents hommes. En conséquence, voilà cinq cents hommes jetés sur le pavé, n’ayant rien à faire, rien à manger, et qui se mettent à voler.
Quant au premier, il récolte les produits de la machine, et il les garde. Il a cinq cents fois plus de temps qu’il ne devrait en avoir, et très probablement, beaucoup plus qu’il ne lui en faut, en réalité, ce qui est bien plus important.
Si la machine appartenait à tout le monde, chacun en profiterait.
Ce serait là un avantage immense pour la société.
Tout travail non-intellectuel, tout travail monotone et ennuyeux, tout travail où l’on manipule des substances dangereuses et qui comporte des conditions désagréables, doit être fait par la machine.
C’est la machine qui doit travailler pour nous dans les mines de houille, qui doit faire les besognes d’assainissement, faire le service des chauffeurs à bord des steamers, balayer les rues, faire les courses quand il pleut, en un mot, accomplir toutes les besognes ennuyeuses ou pénibles.
Actuellement, la machine fait concurrence à l’homme.
Dans des conditions normales, la machine sera pour l’homme un serviteur.
Il est hors de doute que tel sera un jour le rôle de la machine, de même que les arbres poussent pendant que le gentleman campagnard dort, de même l’Humanité passera son temps à s’amuser, ou à jouir d’un loisir raffiné - car sa destination est telle, et non le labeur - ou à faire de belles œuvres, ou à lire de belles choses, ou à contempler simplement l’univers avec admiration, avec enchantement pendant que la machine fera tout le travail nécessaire et désagréable.
Il est certain que la civilisation a besoin d’esclaves.
Sur ce point, les Grecs avaient tout à fait raison. Faute d’esclaves pour faire la besogne laide, horrible, assommante, toute culture, toute contemplation devient impossible

Oscar Wilde, "L'âme humaine sous le socialisme", publié en 1891
Cyrano
 
Message(s) : 141
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

PrécédentSuivant

Retour vers Tribune libre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : conformistepote et 1 invité