Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Message par logan » 18 Nov 2017, 16:56

http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html
A Clichy, le conflit sur les prières de rue s’enlise

Depuis l’élection de Rémi Muzeau (LR) à la mairie en 2015, les relations entre municipalité et musulmans se sont dégradées.

LE MONDE | 18.11.2017 à 10h47 | Par Louise Couvelaire

Des personnes de confession musulmane manifestent à l'appel de l'UAMC (Union des associations musulmanes de Clichy), le 17 novembre 2017 sur la place du marché de Clichy, pour réclamer le droit à prier dans la rue.

Une poignée d’hommes seulement, tapis de prière plié sous le bras, se sont présentés place du Marché, en face de la mairie de Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine), à 12 h 30 ce vendredi 17 novembre, comme ils le font chaque semaine depuis huit mois. Depuis l’évacuation par les forces de l’ordre de la salle de prière qu’ils occupaient depuis plus de trois ans dans le centre-ville, c’est ici, dans la rue, qu’ils prient, « en attendant un lieu digne ». Vendredi, ils ont été accueillis par une vingtaine de camionnettes de CRS. Ces quelques fidèles n’avaient pas été informés de l’interdiction émise la veille par le préfet. Les autres l’ont respectée et ne sont pas venus. Cette décision préfectorale est le énième épisode d’un conflit qui s’enlise.

Cela fait des mois que le maire LR de Clichy, Rémi Muzeau, et l’Union des associations musulmanes de Clichy (UAMC) se livrent à un véritable bras de fer. La tension est montée d’un cran vendredi 10 novembre. A l’appel de l’édile, une centaine d’élus LR, UDI, FN et MoDem en écharpe tricolore et munis d’une banderole « Stop aux prières de rue illégales » se sont rassemblés en chantant la Marseillaise – la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, en tête – pour tenter d’empêcher les musulmans de faire leur prière dans la rue.
« On ne veut pas prier dans la rue. Pour nous, c’est une humiliation », un musulman de Clichy

L’ultime réunion de conciliation, qui s’en est suivie jeudi 16 novembre, menée par le préfet des Hauts-de-Seine, n’a satisfait que la mairie. Pour Rémi Muzeau, l’affaire est pliée. « Je voulais que les prières de rue soient interdites, c’est le cas, se félicite-t-il, convaincu que la décision du préfet va créer un précédent. Pour moi, ça s’arrête là ». Pas pour l’UAMC. Même si, au fil des mois, la mobilisation s’était essoufflée : les fidèles étaient entre 1 200 et 2 000 dans la rue le 24 mars, à peine cent début...
logan
 
Message(s) : 243
Inscription : 23 Fév 2004, 13:47

Re: Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Message par com_71 » 19 Nov 2017, 14:48

"Il n'y aura pas de prières de rue" à Clichy, assure Gérard Collomb
L'Express.fr19 novembre 2017

Des fidèles musulmans protestent depuis mars contre la fermeture de leur lieu de culte dans le centre de Clichy et comptent organiser une nouvelle prière de rue vendredi.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a affirmé ce dimanche que les autorités empêcheraient les prières de rue à Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, alors qu'une association locale de musulmans a l'intention d'en organiser une vendredi prochain en centre-ville.

"Il n'y aura pas de prières de rue, nous empêcherons les prières de rue", a affirmé le ministre, dans l'émission Questions politiques (Franceinfo, France Inter, Le Monde). Il a ajouté qu'il fallait "que les musulmans puissent avoir un lieu de culte pour pouvoir prier", "on fera en sorte que l'on résolve dans les prochaines semaines ce conflit", a-t-il ajouté.

Écharpe tricolore

Des fidèles musulmans protestent depuis mars contre la fermeture de leur lieu de culte dans le centre de Clichy, accusant le maire de ne pas leur proposer de terrain adapté pour qu'ils puissent y construire un nouveau local. Le maire fait valoir, lui, qu'une mosquée existe déjà dans le nord de la commune et peut les accueillir, ce qu'ils contestent arguant qu'elle est excentrée, mal desservie par les transports en commun et trop exiguë.

La situation s'est envenimée vendredi 10 novembre lors du rassemblement d'une centaine d'élus ceints de leur écharpe tricolore, qui ont tenté d'empêcher les fidèles de faire leur prière dans la rue.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1880
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Message par com_71 » 19 Nov 2017, 14:54

Clichy : le maire en campagne contre les musulmans
15 Novembre 2017

Depuis le mois d’août, une grande banderole arborant « Stop aux prières de rue illégales » est suspendue au-dessus du boulevard Jean-Jaurès, à la hauteur de la mairie de Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine.

Pour donner plus de corps à sa campagne, le maire LR Rémi Muzeau (ancien suppléant de Patrick Balkany) aidé de la présidente du conseil régional Valérie Pécresse, accompagnés du ban et de l’arrière ban des élus de droite d’Île-de-France, n’ont pas hésité à descendre dans la rue. Vendredi 10 novembre, ils étaient quelques dizaines, drapés de bleu-blanc-rouge, à défiler pour demander… « qu’un sang impur abreuve nos sillons ».

Le maire tout comme l’ancien maire « socialiste » ont joué sur la multiplicité des associations marocaines pour s’attirer les bonnes grâces des unes face aux autres dans leur conquête de Clichy aux dernières municipales.

Dans plusieurs interviews, Rémi Muzeau comme Valérie Pécresse n’ont pas hésité à donner des arguments aussi mensongers que révélateurs de leurs réelles préoccupations. D’après eux, il y aurait « deux mosquées à Clichy » – ce qui est faux –, les prières de rues seraient illégales, ce qui est faux également puisque les processions religieuses sont permises, enfin les prêches seraient en arabe alors que ce serait interdit – ce qui est encore faux. Le maire décrit Clichy comme une ville « où il y a beaucoup de sièges sociaux…. comme L’Oréal, Amazon, Bic » et déplore « l’image que l’on donne de sa ville », ajoutant : « Lorsqu’on voit dans le monde entier cette image de Clichy, on ne supporte plus. » Il parle à la place des Clichois et leur fait dire qu’ils n’en peuvent plus. Il n’hésite pas à mettre de l’huile sur le feu en montant les uns contre les autres, en accusant « des gens qui bafouent la République », et en brandissant la peur du radicalisme.

C’est depuis la fermeture d’un lieu provisoire, accordé par l’ancienne municipalité et dont le bail expirait en mars dernier, que les prières ont commencé, au début dans la rue puis sur la place du marché le vendredi. Ouvrir un lieu de prières était d’ailleurs une promesse électorale de Rémi Muzeau.

Ces gens-là ne sont jamais avares de promesses pour se faire élire. Une fois élu, le maire a aussi remis en cause l’existence d’un centre de santé municipal accueillant jusqu’à 5 000 habitants, ainsi que celle de deux immeubles HLM de plusieurs centaines de logements. Enfin, pour ne pas être gêné lors des conseils municipaux par des habitants mécontents, il vient de décider de déplacer les réunions le matin.

Sa campagne mensongère lui a finalement permis d’entraîner quelques militants du Front national derrière lui… Normal, quand on va chercher ses arguments dans le caniveau.

Correspondant LO
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1880
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Message par com_71 » 19 Nov 2017, 15:04

Donc le maire reçoit le soutien du ministre de l'intérieur.
D'un autre côté, que la revendication au nom de la "liberté de culte" soit justifiée ou non dans ce cas d'espèce, il ne doit pas en tout cas être accepté comme naturel que de telles revendications soient portées par des congrégations religieuses qui choisissent bien sûr leur manière.
Une preuve de plus de l'affaiblissement dramatique du mouvement ouvrier
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1880
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Message par Patrocle » 20 Nov 2017, 00:37

com_71 a écrit :D'un autre côté, que la revendication au nom de la "liberté de culte" soit justifiée ou non dans ce cas d'espèce, il ne doit pas en tout cas être accepté comme naturel que de telles revendications soient portées par des congrégations religieuses qui choisissent bien sûr leur manière.

Qu'est ce que tu veux dire par là ? Qu'il y a un doute sur la justification de la revendication de "liberté de culte" dans ce cas ? Tu as des éléments tangibles concernant cette affaire à ce propos ?
Que proposes tu concrètement pour lutter contre les "manières" des congrégations religieuses dans un contexte où le rejet de la prière de rue n'est qu'une campagne de plus pour stigmatiser les musulmans réels ou de "tradition", pour nourrir la haine islamophobe et tenter d'attiser la division dans les quartiers populaires.
Patrocle
 
Message(s) : 85
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Message par com_71 » 20 Nov 2017, 03:16

Patrocle a écrit :Qu'est ce que tu veux dire par là ?


Exactement ce que j'ai dit, en français standard.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1880
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Message par Patrocle » 20 Nov 2017, 08:33

On ne saura donc pas comment com71 compte lutter contre les "manières" des congrégations religieuses à Clichy au moment même où le rejet de la prière de rue n'est qu'une campagne de plus pour stigmatiser les musulmans réels ou de "tradition", pour nourrir la haine islamophobe et tenter d'attiser la division dans les quartiers populaires.
Patrocle
 
Message(s) : 85
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Message par Gestetner » 20 Nov 2017, 18:36

Patrocle a écrit :... et tenter d'attiser la division dans les quartiers populaires.

Unissons nous dans la prière.
Amen
Gestetner
 
Message(s) : 4
Inscription : 23 Avr 2017, 19:04

Re: Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Message par com_71 » 21 Nov 2017, 00:30

Patrocle a écrit :On ne saura donc pas comment com_71 compte lutter contre les "manières" des congrégations religieuses...


J'ai parlé des "manières" (pluriel) des congrégations religieuses ?
Ou de leur manière (pour 'façon', au singulier) de porter de 'telles revendications' ?
Et au fait, j'ai parlé de 'lutter' contre ceci ou cela ?

Par ailleurs, mais pas sans lien avec ce qui précède, je vais relire avec profit la somme de Nathan Weinstock (qui se réclamait alors du trotskysme, il est retourné ensuite vers un certain 'nationalisme juif') "Le Pain de Misère. Histoire du mouvement ouvrier juif en Europe". Il n'est pas sans intérêt de revisiter la façon dont le mouvement social-démocrate, et sa composante juive, concevait sa lutte contre les pogromes et les pogromistes. Il s'agissait d'une lutte pour la survie de dizaines de milliers de personnes. Cette lutte impliquait-elle le moindre comblement du fossé idéologique qui séparait les socialistes du rabbinat, dont une des raisons d'être était de maintenir les masses juives dans l'arriération ?
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 1880
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Priere de rue : l'union sacrée du Modem au FN

Message par Patrocle » 22 Nov 2017, 02:05

com_71 a écrit :Cette lutte impliquait-elle le moindre comblement du fossé idéologique qui séparait les socialistes du rabbinat, dont une des raisons d'être était de maintenir les masses juives dans l'arriération ?

Sincèrement je ne comprends pas cette phrase dans le contexte des années 30.
Patrocle
 
Message(s) : 85
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Suivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron