PMA

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

PMA

Message par Zelda_Zbak » 11 Oct 2018, 13:06

Vous connaissez peut-être la bonne bouille de Marie Labory, journaliste sur Arte...
Je la kiffe ! Alors voilà, je voulais faire circuler... :D

https://www.francetvinfo.fr/societe/mar ... 79285.html
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 530
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: PMA

Message par Byrrh » 11 Oct 2018, 13:23

La PMA ne fait de tort à personne, me semble-t-il. Il faut vraiment que l'époque soit crasseusement réactionnaire pour que des imbéciles y étant opposés parviennent à en faire un produit pour leur marketing politique.

Alors, qu'on autorise vite les couples de femmes ou les femmes célibataires à y avoir accès, histoire qu'on arrête enfin de nous soûler avec ces histoires de famille et de pouponnage. 8-)
Byrrh
 
Message(s) : 298
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: PMA

Message par Zelda_Zbak » 12 Oct 2018, 11:29

Après bien sûr, si on donne le droit aux femmes célibataires ou lesbiennes de procréer médicalement, il faut le donner aux hommes, célibataires ou gays.
Question de principe ! Et là, ben, ça se complique un chouïa pour des raisons techniques. Si tu as des lumières Byrrh, elles m'intéressent.
Autant en tant que femme, je serais prête à faire des dons (anonymes bien sûr) d'ovule pour des hommes qui veulent devenir pères, autant je ne serais pas prête à porter un enfant pour autrui.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 530
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: PMA

Message par Byrrh » 12 Oct 2018, 12:26

Je n'ai pas particulièrement de lumières, mais je pense quand même que les deux situations ne sont pas identiques : d'un côté, une femme souhaite bénéficier d'une insémination ou d'une FIV pour porter elle-même un enfant ; de l'autre, des hommes voudraient avoir recours à une mère porteuse (GPA). D'un côté, il y a le droit d'une femme à pouvoir disposer de son propre corps (car je pense que c'est ça la question principale, en fait) ; de l'autre, il y a le souhait de pouvoir disposer du corps d'autrui.

D'un point de vue basiquement féministe, je ne suis donc pas favorable à la GPA. En revanche, il pourrait y avoir comme solution envisageable la coparentalité, par exemple entre un couple d'hommes et un couple de femmes, ou entre un couple d'hommes et un couple hétéro dont l'homme est stérile.

Après, comme je le dis souvent, l'idéal serait l'invention d'utérus artificiels ! :-) On mettrait ainsi fin à une situation asymétrique entre individus. À l'instar des hommes, les femmes devraient avoir la possibilité de procréer sans avoir à porter d'enfants (et sans les faire porter par d'autres femmes).
Byrrh
 
Message(s) : 298
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: PMA

Message par Zelda_Zbak » 12 Oct 2018, 12:39

Oui, OK avec toi.
Mais par expérience vécue, je me dis souvent que le désir d'enfants, dont je ne sais s'il a une base biologique ou non (pourquoi pas, après tout, c'est bien un atout évolutif !), est aussi fort et prégnant chez certains hommes que chez certaines femmes.
Ce serait plutôt quelque chose qui évolue chez l'individu au cours de sa maturation : désir puissant à 20 ans, puis crescendo jusqu'à 30, puis qui s'émousse, puis qui revient (en désir de devenir grand-mère ou grand-père vers 45 ans)... Puis ce désir à nouveau s'émousse à 70, 75 ans, quand on fatigue... C'est peut être un truc qui a une base hormonale.
Et la société a beau l'avoir très longtemps nié, si instinct maternel il y avait, alors il y a instinct paternel.
Et je trouve que c'est un formidable progrès qu'en cas de divorce, les hommes et les femmes aient de plus en plus souvent la garde partagée 50/50 ! la seule acceptable à mon avis, sauf exception.

Bref, il faudra régler le problème des ces hommes, et en particulier de ces couples gays, qui désirent un enfant très fort... et un enfant à eux au moins en partie (avec leurs gènes)... c'est comme ça.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 530
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: PMA

Message par Byrrh » 12 Oct 2018, 12:53

Je pense aussi - et c'est valable pour tous les couples, hétéros comme homos - qu'il faudrait remettre en question l'idée qu'il est important d'avoir un enfant issu de ses gènes, de sa "lignée" (de sa "race" ?). C'est quand même assez réac, non ? Un peu médiéval même. Je crois que beaucoup de gens sont attachés à ça non pas par instinct, mais parce que c'est l'idéologie dominante depuis des lustres. Cela peut avoir son intérêt pour les greffes d'organes, mais au-delà de ça ? N'y aurait-il pas un peu de narcissisme et de fierté mal placée ? Il ne faudrait surtout pas avoir un "bâtard", un enfant de "cocu"...

Pour revenir à la coparentalité : j'imagine bien la société communiste obéissant peu ou prou à ce principe. L'importance donnée à chaque enfant, et les responsabilités à avoir vis-à-vis d'elle ou de lui, concerneraient théoriquement l'ensemble des adultes de confiance. L'appartement familial laisserait la place à une autre forme d'habitat, plus socialiste et collectif, permettant davantage les interactions tout en sachant respecter le besoin de solitude que tout un chacun peut avoir à tel ou tel moment. La primauté du lien biologique s'estomperait, passerait tout à fait à l'arrière-plan. On ne chercherait plus à faire d'un enfant le miroir de soi-même, à plus forte raison en s'occupant d'enfants avec lesquels on n'aurait aucun lien de parenté : on chercherait à en faire de futurs adultes heureux. Les adultes potentiellement dangereux ou nuisibles pour les enfants seraient maintenus à distance respectables de ceux-ci, y compris quand il s'agirait de leur(s) parent(s) biologique(s). Bref, toutes choses dont on peut rêver mais qui ne peuvent exister dans la société actuelle.
Byrrh
 
Message(s) : 298
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: PMA

Message par Zelda_Zbak » 12 Oct 2018, 14:19

C'est sûr que c'est le fond du problème, cette histoire de faire un enfant "à soi, comme soi, ou comme celui qu'on aime", le mythe du mini-nous pour appeler les enfants (une expression à la mode (mini-moi, mini-nous) qui me débecte d'ailleurs). D'aucuns me disent parfois que c'est parce que je n'ai pas eu d'enfant "à moi" que je ne peux pas comprendre, et ma foi, tout est possible. Mais en attendant, je sais que je m'attache facilement à des gosses, pas besoin de regarder leur ADN.
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 530
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53


Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)