Election législative partielle dans l'Essonne

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Election législative partielle dans l'Essonne

Message par Plestin » 04 Nov 2018, 13:35

Suite à la démission de Manuel Valls, parti tenter sa chance à la mairie de Barcelone, une élection législative partielle est programmée les 18 et 25 novembre 2018 dans la 1ère circonscription de l'Essonne (cantons de Corbeil-Essonnes Est, Corbeil-Essonnes Ouest, Evry Nord et Evry Sud). Cela regroupe les communes d'Evry, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Bondoufle, Lisses et Villabé.

Lutte Ouvrière sera représentée par Jean CAMONIN, technicien de maintenance chez Safran-Snecma à Corbeil, et Chantal DUBOULAY, employée. En 2017, Jean CAMONIN avait obtenu 0,85 %.

Comme en 2017, le NPA sera également représenté, par Michèle FEDERAK et Stéphane LEGRUEL. En 2017, Stéphane LEGRUEL, titulaire, avait obtenu 0,35 %. Par contre, le POID qui avait présenté François RISACHER et obtenu 0,20 %, ne sera pas présent.

Il y a 11 listes en présence, contre 22 lors des législatives de 2017 (dont 2 qui avaient obtenu zéro voix !)

Le maire d'Evry, Francis CHOUAT, ex-PS et favori de Manuel VALLS, y représente LREM, le parti de Macron, "sans y être adhérent", avec le soutien des maires des 6 autres communes, y compris le maire ex-LR de Courcouronnes Stéphane BEAUDET qui a trouvé un petit arrangement avec CHOUAT : ils ont tous les deux voté la fusion des communes d'Evry et Courcouronnes à partir du 1er janvier 2019, et c'est BEAUDET qui se retrouverait maire d'Evry-Courcouronnes tandis que CHOUAT serait député...

Farida AMRANI est tête de liste de La France Insoumise ; elle avait obtenu 17,61 % au premier tour et raté de très peu (49,70 %) l'élection au 2ème tour face à VALLS en 2017.
Eva SAS est la candidate commune du PS et d'EELV.
Michel NOUAILLE est le candidat commun du PCF et de Génération.S, le parti de Benoît HAMON. Il avait obtenu 7,58 % au premier tour en 2017.
Jean-François BAYLE, adjoint au maire de Corbeil, est le candidat LR.
Grégory SAILLOL est le candidat du RN (ex-FN).
Yavar SIYAHKALROUDI est le candidat de l'UPR, le parti de François ASSELINEAU qui milite pour le "Frexit".
Rémy COURTAUX est un candidat sans étiquette.
Mikaël MATINGOU est un candidat sans étiquette.
Plestin
 
Message(s) : 613
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Election législative partielle dans l'Essonne

Message par Gayraud de Mazars » 04 Nov 2018, 14:55

Salut Plestin,

Plestin a écrit :Michel NOUAILLE est le candidat commun du PCF et de Génération.S, le parti de Benoît HAMON. Il avait obtenu 7,58 % au premier tour en 2017.


Et candidat aussi pour Ensemble !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 303
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Election législative partielle dans l'Essonne

Message par com_71 » 04 Nov 2018, 21:43

Ensemble ! présente Michel NOUAILLE en commun avec PCF et Génération.S ? ou soutient-il leur candidature sans avoir passé d'accord ?
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2321
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Election législative partielle dans l'Essonne

Message par Plestin » 09 Nov 2018, 10:22

Article du journal

https://journal.lutte-ouvriere.org/2018 ... 14763.html

Élection partielle : faire entendre le camp des travailleurs !
07 Novembre 2018

Lutte ouvrière présente des candidats à l’élection législative partielle qui aura lieu les 18 et 25 novembre dans la 1ère circonscription de l’Essonne. Elle fait suite à la démission de Manuel Valls, parti postuler à la mairie de Barcelone.

Lutte ouvrière saisit cette occasion pour permettre aux travailleurs, chômeurs et retraités de faire entendre leur colère contre la politique du gouvernement. Celui-ci n’a de cesse de prendre des mesures contre la population laborieuse, de prendre dans la poche des plus pauvres pour alimenter les caisses et la spéculation des plus riches.

Pour faire entendre une opposition qui vienne du camp des travailleurs, Lutte ouvrière présente en titulaire Jean Camonin, technicien de maintenance dans l’aéronautique, avec en suppléante Chantal Duboulay, employée.



La circonscription comprend :

Evry (54.000 habitants), préfecture de l'Essonne.
Corbeil-Essonnes (50.000 habitants).
Courcouronnes (13.000 habitants), qui doit fusionner avec Evry en janvier 2019.
Bondoufle (9.000 habitants).
Lisses (7.700 habitants).
Villabé (5.400 habitants).

Soit près de 160.000 habitants, et un secteur dont la population tend plutôt à augmenter.

LO a une présence historique chez Safran ex-Snecma à Corbeil (depuis que l'usine existe !), la plus grande usine d'Essonne (près de 3.300 personnes), et se présente aux municipales à Corbeil-Essonnes. Il y a aussi le NPA, dont l'ex-fraction de LO, l'Etincelle, qui si mes souvenirs sont bons était (est toujours ?) présente chez Altis Semiconductor (l'ex-IBM Corbeil), qui s'appelle X-FAB depuis 2016 et est la deuxième usine de la circonscription (920 personnes). La fraction et peut-être aussi LO étaient présentes chez LU-Belin à Evry, usine qui a été fermée par le groupe Danone en 2003.

A noter que Safran-Snecma à Villaroche en Seine-et-Marne est un très gros site (5.000 personnes) qui n'est qu'à 25 km de Corbeil (22 mn de voiture), dont une partie du personnel habite forcément dans la circonscription, et où LO est également bien présente. Il peut également y avoir pas mal de travailleurs d'Air France Orly (Val-de-Marne), où il y a aussi LO.

Les autres employeurs importants dans la circonscription sont le Centre Hospitalier Sud-Francilien à Evry, la Préfecture et d'autres administrations (mairies, éducation, CAF...), le grand centre commercial régional Evry 2 (avec Carrefour) ainsi que le siège du groupe Carrefour, de Toys R Us, de Playmobil, du prêteur Sofinco, du groupe hôtelier Accor, du groupe de gardiennage et sécurité Securitas... On y trouve aussi de nombreuses sociétés de logistique (Geodis, ID Logistics...), et aussi quelques usines (imprimerie, emballages, pièces antivibratoires pour l'automobile, agroalimentaire, diagnostic médical...) dont certaines sont devenues petites, quand elles n'ont pas fermé. Il y a enfin des activités liées à la recherche, dont le Génopôle (issu du Généthon, financé par le Téléthon).
Plestin
 
Message(s) : 613
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10


Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : conformistepote et 2 invité(s)