sur le site du NPA

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 05 Juin 2019, 08:36

Salut Cyrano,

Cyrano a écrit :

Il est bon d'être charitable. Pasque, euh, j'ai souvenir d'une élection municipale où LO allègrement était sur des listes avec le PS - histoire de préserver un ou une élue à l'utilité brumeuse.


D'ailleurs, à l'époque (en 2008), le NPA reprochait cela à LO... tout en faisant lui-même des listes similaires voire en étant sur les mêmes listes.

Dans mon souvenir, ça a certes eu pour effet de "préserver un ou une élue" comme tu le dis, ici ou là, mais ça n'était pas la raison principale (sinon, pourquoi ne pas l'avoir refait en 2014...)

On était en 2008, avec un sentiment croissant de rejet de Sarkozy parmi les travailleurs et LO n'avait pas envie, vis-à-vis des militants ouvriers de la gauche et des syndicats ou vis-à-vis des travailleurs en général, de passer pour l'organisation qui aidait les sarkozystes à faire tomber les municipalités de gauche, ni le PS à faire tomber les municipalités PCF. Il y a donc eu cette démarche politique de proposer aux partis de gauche (en priorité au PCF tantôt avec le PS tantôt en concurrence du PS, ensuite au PS) de faire liste commune sous réserve de garder une capacité de critique indépendante. En étaient exclues d'emblée les villes où la tête de liste avait eu des responsabilités gouvernementales (anciens ministres...) Dans les autres villes, soit le PCF et/ou le PS ont accepté et il y a eu une liste commune, soit ils ont refusé et LO a fait sa liste sans risque d'encourir les critiques d'avoir empêché la gauche ou le PCF de gagner. Cela a conduit malgré tout à davantage de listes LO (116) que de listes d'union (70).

Dans 6 cas (Alfortville, Vigneux-sur-Seine, Chartres, Fleury-les-Aubrais, Saint-Quentin et Lanester), l'union intégrait la LCR dès le premier tour, tandis que dans 5 cas (Aubervilliers, La Courneuve, Pantin, Toulon et encore Saint-Quentin), il y avait le PT (ancêtre des POI / POID) dès le premier tour.

Là où il y a eu un deuxième tour, dans un cas (Creil), une liste LO ayant dépassé le seuil de 5 % au premier tour a fusionné avec la liste de gauche au deuxième tour. Dans un autre cas (Romainville), la LCR a intégré la liste d'union au 2ème tour... Dans deux cas (Perpignan et 1er secteur de Marseille), LO a quitté la liste d'union car celle-ci fusionnait avec le Modem.

Faire des listes d'union, était-ce une politique juste ou pas ? Je sais que, sur le moment, une partie des militants LO (et pas que L'Etincelle) était sinon opposée du moins sceptique vis-à-vis de cette tactique. En tout cas, elle était discutable, et discutée. Une liste d'union a eu lieu dans ma commune et j'ai pu en mesurer quelques effets malgré tout : des relations plus cordiales avec le milieu militant et les électeurs de la gauche et aucun reproche par quiconque d'avoir fait cette alliance (sauf bien sûr par les représentants locaux de la droite et par quelques retraités d'extrême-droite). Les militants de LO passaient beaucoup moins pour des "extraterrestres" qu'auparavant. Ensuite, en 2014, le choix de faire des listes uniquement LO a parfaitement été compris et accepté et il n'y a pas davantage eu de critiques de la part des travailleurs du coin (malgré le fait que la mairie de gauche est tombée cette fois-ci au bénéfice de la droite). Enfin, bien qu'on ne se fasse aucune illusion sur la capacité des élus LO à faire des choses extraordinaires, il se trouve que les actions d'une élue LO pour faciliter l'expression des problèmes des handicapés (via une commission handicap ouverte au public) et la prise en compte de leurs difficultés dans les décisions municipales, a été très appréciée par les principaux intéressés, au point que la municipalité de droite qui a pris le relais n'a pas osé la supprimer officiellement (elle s'est contentée de ne presque plus la réunir...)

Je sais qu'au départ j'étais très sceptique sur ces alliances et qu'au final j'ai trouvé ça utile, dans ma ville en tout cas.

Mais, de l'eau a coulé sous les ponts et en particulier il y a eu la crise de 2008 et le gouvernement Hollande de 2012, bref en 2014 le contexte avait changé et il n'était plus question de faire de telles listes d'union, quoi que cela puisse coûter en termes d'élus en moins.
Plestin
 
Message(s) : 948
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par Cyrano » 05 Juin 2019, 13:37

Les raisons invoquées m'ont toujours semblé langue de bois, dans cette histoire de listes communes. Enfin communes, n'exagérons pas: LO n'arrivait pas avec 20% d'électeurs dans la corbeille mutuelle.
Mais un truc amusant dans mon coin:
Ça avait scandalisé des militants locaux de diverses chapelles (des gens de SUD, des gens d'ATTAC (!), etc.). Tout fout l'camp, LO s'allie avec PS, PC, ou va-t-on?
On entendait des remarques acerbes, au point que on s'était dit avec une copine qu'on ne savait pas que LO était à ce point leur boussole - sans qu'on le sache. Que ne l'avouaient-ils pas avant...
Cyrano
 
Message(s) : 100
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 05 Juin 2019, 14:10

Cela je l'ai effectivement entendu aussi, mais pas dans la ville où j'habite, plutôt à mon boulot en plein Lyon, dans un milieu de militants "divers gauchiste" ici aussi... (des gens qui aujourd'hui votent LFI ou PCF, ou à la rigueur Poutou à la présidentielle).
Plestin
 
Message(s) : 948
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 06 Juin 2019, 07:01

Tiens, un autre discours dans le dernier édito du NPA...

Il s'intitule "Contre l'acte II du Macronisme, construire les résistances, regrouper la gauche qui lutte"

Après avoir dressé le tableau de la situation générale en France, il s'achève ainsi :

S’unir pour agir

Gilets jaunes, enseignantEs, jeunes... TouTEs se sont mobilisés ces derniers mois autour de revendications sociales, démocratiques ou écologiques. Pour nos grèves et mobilisations, contre les projets de réformes gouvernementales, contre la répression, contre la menace de l'extrême droite, pour l’accueil des migrantEs, pour l’égalité des droits, pour la justice climatique, ces luttes doivent franchir un palier.

Pour les aider, pour ouvrir de nouvelles perspectives, il faut unir nos forces, les coordonner. L’ensemble de la gauche sociale et politique - organisations, courants, équipes militantes -, toutes celles et ceux qui n’ont pas renoncé à changer cette société, doivent se regrouper et mener ensemble toutes les actions possibles pour faire reculer Macron et ses amis les patrons.
Pour construire une gauche radicale, indépendante des institutions, anticapitaliste et internationaliste, nous avons besoin de débattre, d’échanger, de confronter les propositions à la lumière des mobilisations. Il y a urgence !

Le mardi 4 juin 2019


Il reste à déterminer QUI a le droit de figurer dans la catégorie "gauche sociale et politique"...

Et il ne s'agit pas que tous les militants se retrouvent ou se côtoient dans les luttes, par exemple des luttes qui seraient menées par les travailleurs eux-mêmes ; il s'agit que les militants se rencontrent... pour créer à l'avance une direction des luttes susceptible de s'imposer aux travailleurs ?
Plestin
 
Message(s) : 948
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par Gayraud de Mazars » 07 Juin 2019, 17:15

Salut camarades,

Quant la politique électorale de Lutte Ouvrière de 2008, pour les municipales, cela m'avait agréablement surpris, vraiment, je me suis dit, tiens, il se passe quelque chose à Lutte Ouvrière...

Suite à cette séquence de 2008, je ne sais plus si Lutte Ouvrière avait eu beaucoup d'élu(e)s sur les listes d'Unité ou sur son nom propre, mais au moins dans les communes et leurs conseils municipaux, faire entendre le camp des travailleurs... C'était une très bonne chose.

A refaire comme tactique électorale avec le PCF par exemple, j'y crois pas trop, mais quel défi se serait !

Redéfinir le camp de classe, notre classe, la classe des travailleurs doit être pour l'Unité, pas sur n'importe quoi, mais sur des programmes municipaux progressistes et radicaux !

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 574
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

preparation des municipales NPA

Message par ulm » 13 Août 2019, 09:23

Municipales. NPA Kemper appelle à une liste « citoyenne et démocratique »

Le comité NPA Kemper nous a fait parvenir un communiqué dans le cadre des prochaines élections municipales à Quimper.

« À huit ou neuf mois des futures élections municipales, les candidatures se font nombreuses et les promesses et intentions de bien faire ou de mieux faire rivalisent. Et pourtant un moment inédit comme celui des Gilets jaunes a fortement secoué le cocotier des politiciens professionnels pour la justice sociale, fiscale et écologique. Et pourtant de nombreuses luttes en cours contre les licenciements, contre le bradage des services publics, à La Poste, à l’hôpital, à la SNCF, les impôts ou encore le dérèglement climatique n’ont cessé de marquer l’actualité.

La dimension locale d’une élection municipale est intimement liée à l’approche globale et ne peut se désintéresser des régressions sociales, du péril climatique, de la pauvreté galopante et de l’inhumanité avec lesquelles sont traités les exilés, les réfugiés victimes des guerres, de l’exploitation néo-colonialistes, des désastres climatiques, de la dérive autoritaire et policière de l’État… »

« Des transports gratuits de qualité »
« Au cours des précédentes mandatures, Kemper a connu l’alternance. En quoi cet effet de balancier a amélioré la vie du plus grand nombre, des plus démunis, des plus défavorisés ? De Droite à Gauche et de Gauche à Droite, les repères se sont brouillés et n’ont fait que désespérer un peu plus les couches populaires, tout en confortant l’extrême droite antisociale, raciste et dangereuse. Face à ces dérives, une liste citoyenne, combative et unitaire doit pouvoir affirmer, sans détour, son refus du capitalisme, du productivisme et de la politique politicienne qui au nom du "réalisme gestionnaire" n’engage jamais les vrais combats "pour changer la vie"…

Pour répondre aux enjeux sociaux, écologiques et humanitaires de la période, il faut avoir la volonté politique et démocratique d’aller de l’avant en refondant une véritable politique sociale du logement, de la prévention, de la culture ; avec des transports gratuits de qualité, la défense des services publics et du retour de l’eau en régie publique, l’accueil et la protection des plus faibles et des réfugiés, tout en combattant les actes et les idéologies xénophobes et d’exclusion de l’autre…

C’est selon nous, NPA, la voie qu’une liste citoyenne et démocratique, répondant à l’urgence sociale, écologique et démocratique devrait emprunter et à laquelle, si cela se réalise, contribueront les militantes et militants du NPA Kemper ».

Retrouvez plus d'articles


© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/finistere/q ... diJXmjb.99
ulm
 
Message(s) : 111
Inscription : 08 Déc 2008, 16:12

Re: sur le site du NPA

Message par artza » 15 Août 2019, 07:55

Et rien sur la Bretagne, le breton!
Rien non plus contre Bruxelles!

Ce communiqué est un canulard :D
artza
 
Message(s) : 1321
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: sur le site du NPA

Message par pietro2 » 15 Août 2019, 11:13

PAS UN MOT DES LGBT ? UN VIRAGE A 180° ? UNE FAKE CANDIDATURE ?
pietro2
 
Message(s) : 9
Inscription : 14 Déc 2017, 18:01

Re: sur le site du NPA

Message par Cyrano » 15 Août 2019, 15:48

artza et pietro2, je vous trouve bien dur avec ce texte.
Moi j'aime bien, ça ma rappelle ma jeunesse, à condition de rajouter des "rrr":
«Pour rrépon-drrre aux enjeux sociaux, écologiques et humani-tairrres de la pé-rrrio-de, il faut avoir la volonté politique et démo-crrra-tique [bien faire sonner le démo-crra-tique] d’aller de l’avant en rreufondant une vé-rrri-table politique sociale»
Oui, ça ma rappelle Jacques Duclos, brasseur de vent, le bon temps.
La phrase ci-dessus pourrait être dite par n'importe quel politicienE de gauche, du centre, voire même de droite - ne pas oublier le ridicule "E" majuscule pour montrer son viril féminisme (au fait: à l'oral ça se prononce comment?)
Cyrano
 
Message(s) : 100
Inscription : 03 Fév 2004, 17:26

Re: sur le site du NPA

Message par Gayraud de Mazars » 15 Août 2019, 16:58

Salut Artza,

artza a écrit :Et rien sur la Bretagne, le breton!


Effectivement c'est désolant ! "Stourm a ran war bep tachenn", Je me bats sur tous les terrains, aurait pu écrire, le NPA en breton...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 574
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)