Législatives partielles 2020

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 11 Sep 2020, 14:39

Merci camarade GdM pour ces précisions.
.
Voici un point sur la 3ème circonscription du Maine-et-Loire :

Cette circonscription dite de "Saumur Nord" inclut tout le nord-est du département du Maine-et-Loire, à savoir, les anciens cantons d'Allonnes, Baugé, Beaufort-en-Vallée, Durtal, Longué-Jumelles, Noyant, Saumur Nord, Seiches-sur-le-Loir, au nord de la Loire. La situation est rendue complexe par les récentes fusions de communes, très nombreuses dans le secteur et qui ont eu lieu en dépit des limites cantonales et législatives !


Principales communes de la 3ème circonscription (populations légales 2017) :

Baugé-en-Anjou (11.892 hab.), commune nouvelle issue de la fusion de 15 communes dont Baugé
Beaufort-en-Anjou (7.226 hab.), commune nouvelle issue de la fusion de 2 communes dont Beaufort-en-Vallée
Longué-Jumelles (6.794 hab.)
Mazé-Milon (5.799 hab.), commune nouvelle issue de la fusion de 2 communes dont Mazé
Noyant-Villages (5.633 hab.), commune nouvelle issue de la fusion récente de 14 communes dont Noyant
Loire-Authion - seulement les ex-communes de Bauné et Corné (soit environ 4.600 habitants sur les 15.702 de la commune nouvelle issue de la fusion de 7 communes)
Gennes-Val de Loire - seulement les ex-communes de Les Rosiers-sur-Loire et Saint-Martin-de-la-Place (soit environ 3.450 habitants sur les 8.724 de la commune nouvelle issue de la fusion de 7 communes).
Durtal (3.387 hab.)
Morannes sur Sarthe-Daumeray - seulement les ex-communes de Morannes et Daumeray (soit environ 3.380 habitants sur les 3.660 de la commune nouvelle issue de la fusion de 3 communes, l'ex-Chemiré-sur-Sarthe étant hors circonscription)
Saumur - seulement la partie au nord de la Loire, ex-Saint-Lambert-des-Levées (3.246 habitants sur les 26.734 de la commune de Saumur)
Allonnes (3.029 hab.)
Seiches-sur-le-Loir (2.978 hab.)
Jarzé Villages (2.742 hab.), commune nouvelle issue de la fusion de 4 communes dont Jarzé
Les Bois-d'Anjou (2.653 hab.), commune nouvelle issue de la fusion de 3 communes dont Brion et Fontaine-Guérin
Vivy (2.582 hab.)

Sur ces communes, certaines possèdent un véritable centre urbain mais d'autres sont plutôt des collections de villages disséminés.

Aux élections législatives de 2017, cette circonscription plutôt rurale a été remportée par LR à 52% face à une candidate LREM à 48%. Au premier tour, LREM était pourtant en tête à 29,96% devant LR 27,17%, le FN 12,49%, LFI 9,78%, un divers droite 7,37%, EELV 4,43%, le PRG 4,26%, le PCF 2,42%, un divers droite 0,93%, LO 0,73% et l'UPR d'Asselineau 0,46%.

En septembre 2020, les candidats LO seront Patricia Peillon, postière (déjà candidate en 2017) avec pour remplaçant Bernard Mougey, retraité de la métallurgie. Au total il y aura 7 candidats en 2020 contre 11 en 2017. LFI, PCF et PRG seront absents ou à la remorque du tandem EELV / PS (le remplaçant de la candidate EELV est PS). Hormis LO, tous les autres candidats sont de droite ou d'extrême-droite et plusieurs sont enracinés localement en tant que maires ou ont un remplaçant maire.


Profil industriel de la circonscription :

Contrairement aux deux circonscriptions précédentes de Seine-Maritime et du Haut-Rhin, celle-ci ne compte aucune très grande usine, seulement des usines de taille petite ou moyenne, mais elles sont nombreuses (notamment dans la tranche 50 à 100 personnes) et les grands groupes internationaux n'en sont pas moins présents pour autant.

Les activités agricoles très développées dans la région sont marquées par la tradition angevine de l'horticulture, du maraîchage et de la culture des fruits sous serre, avec de nombreux pépiniéristes et, en amont, des producteurs de semences et de plants comme Vilmorin, HM Clause, Terrena ou d'autres, dans la circonscription ou sur ses limites. La culture des champignons est également développée. Par contre la vigne est beaucoup moins présente que sur la rive sud de la Loire. On rencontre aussi d'autres activités plus classiques du secteur agroalimentaire (abattoir de volaille, laiterie-fromagerie...) et parmi les autres industries, la métallurgie prédomine.

Ici, les deux usines de la société métallurgique Devillé à Baugé-en-Anjou, qui totaliseraient 540 personnes selon une source (une autre plus ancienne donne 280 personnes dont 155 sur un site et 125 sur l'autre) : respectivement, celle de la filiale Devillé ASC (Automotive Safety Components) située avenue de Paris ("route de La Flèche") qui fabrique des éléments d'attaches pour ceintures de sécurité, des pièces pour airbags et des colonnes de direction ; et le vieux site historique Devillé SA de l'avenue de Chandelais qui fabrique des sécateurs et d'autres outils à main :

https://www.google.com/maps/place/DEVIL ... -0.1046323

https://www.google.com/maps/@47.5356219 ... 312!8i6656

Ici, à gauche l'abattoir de volailles Guillet - groupe LDC, 450 personnes, et à droite, l'usine Rivard, plus de 300 personnes, qui fabrique des engins pour l'assainissement, l'industrie et les travaux, à Morannes-sur-Sarthe-Daumeray :

https://www.google.com/maps/place/Rivar ... 4d-0.35306

L'abattoir Guillet vu du sol :

https://www.google.com/maps/@47.6988236 ... 312!8i6656

Une vidéo montrant les activités de Rivard :

https://www.youtube.com/watch?v=H3_V7sq3zwM

Ici, le site de semences Vilmorin-Mikado à La Ménitré, filiale de la grande coopérative Limagrain, qui regroupe un siège social, de la recherche et de la production ; le tout emploie 370 personnes à La Ménitré dont 82 personnes dans l'unité de production qui vient de recruter 20 personnes pour compenser des départs en retraite ; l'usine traite des semences potagères (carotte, laitue, tomate, poivron, courgette, chou-fleur, endives, betterave...) qu'elle expédie vers une centaine de pays :

https://www.google.com/maps/place/Vilmo ... -0.2769696

Ici, la Fromagerie Louis Tessier à Cornillé-les-Caves, 318 personnes, filiale du groupe Savencia (ex-Bongrain) ; elle a connu pour la première fois depuis 18 ans une grève pour une prime en 2018 :

https://www.google.com/maps/@47.482937, ... 384!8i8192

Ici, l'usine Assa-Abloy (anciennement Bezault) à Longué-Jumelles, 300 personnes, fonderie qui produit les poignées de portes et des éléments de serrures de la marque Vachette pour le compte de la multinationale suédoise Assa-Abloy :

https://www.google.com/maps/@47.3884739 ... 312!8i6656

Ici, le pépiniériste Hortival Diffusion / Pépinières Minier à Beaufort-en-Anjou, spécialiste des arbres et arbustes d'ornement (hibiscus, hortensias, magnolias, lilas, glycines...) et qui emploie 370 personnes dans la région dont entre 200 et 250 sur le site de Beaufort :

https://www.google.com/maps/place/P%C3% ... d-0.185087

Ici, l'usine Ametra Intégration, ex-Anjou-Electronique, à Longué-Jumelles, un sous-traitant de l'aéronautique qui emploie 190 personnes à Saumur dont 65% de femmes et a bénéficié d'un gros contrat pour Thalès destiné à l'avion de chasse Rafale de Dassault :

https://www.google.com/maps/@47.3695373 ... 384!8i8192

Une vidéo sur l'activité de cette usine :

https://www.youtube.com/watch?v=6Hg5027qJ3E

Une vidéo interviewant la patronne du groupe Ametra (700 salariés dans le monde) qui revendique que l'industrie emploie des femmes :

https://www.youtube.com/watch?v=DxvJflQuv4Q

Ici, l'usine DS Smith Packaging (ex-Europac Cartonnerie Atlantique) à Durtal, 180 personnes, filiale d'un grand groupe britannique, qui fabrique des emballages en carton ondulé :

https://www.google.com/maps/place/DS+SM ... 4d-0.22111

Ici, le site Cultures France Champignon à Longué-Jumelles, 180 personnes, filiale de France Champignon chargée de cultiver les champignons pour le compte des autres sites de conditionnement, mise en conserve ou transformation ; France Champignon fait partie du groupe Bonduelle, a d'autres sites dans le Maine-et-Loire (hors 3ème circonscription) et a supprimé de nombreux emplois :

https://www.google.com/maps/place/Cultu ... -0.1105571

Ici, l'usine Terrena Semences à Beaufort-en-Anjou, filiale d'une des plus grandes coopératives agricoles ; elle traite 45.000 tonnes de semences par an (maïs, autres céréales, plantes fourragères, semences potagères, pois, tournesol, lupin...) exportées vers 77 pays et provenant de 587 agriculteurs de la région, et emploie 150 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.4356437 ... 384!8i8192

Ici, l'usine Igreca à Seiches-sur-le-Loir, une fabrique de poudre d'oeufs qui emploie 130 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.5946557 ... 384!8i8192

Ici, l'usine Carpenter ex-Sonatex à Noyant Villages, filiale d'un groupe américain, qui produit et confectionne de la mousse de polyuréthane (pour matelas, meubles, médical, transports, industrie...) avec environ 130 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.5152221 ... 384!8i8192

Ici, le centre d'Alloga Angers à Seiches-sur-le-Loir, un distributeur pharmaceutique qui emploie 110 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.5967804 ... 384!8i8192

Ici, l'usine Martin Technologies à Huillé-Lézigné, entreprise de marquage industriel sur métal et plastique, qui emploie 100 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.6354779 ... 312!8i6656

Une vidéo sur ce que fait cette usine :

https://www.youtube.com/watch?v=_oQUfF4DiCs

Ici, l'usine Schneider Electric / Merlin Gérin Loire à Saumur, un site qui fabrique des disjoncteurs moyenne tension et dont l'effectif est passé de 200 personnes en 2014 à moins de 100 personnes aujourd'hui, inquiétant les syndicats du groupe sur son avenir :

https://www.google.com/maps/@47.2789954 ... 384!8i8192

Ici, la nouvelle usine Castel à Neuillé où a été relocalisé un ancien site de Saumur et qui emploie 90 personnes ; Castel, filiale du groupe italien Urmé, est spécialisé dans les interphones et autres équipements de contrôle d'accès :

https://www.google.com/maps/@47.3128353 ... 312!8i6656

Ici, l'usine Pichard-Balme à Saumur, filiale du groupe Arthus-Bertrand, fabricant de médailles, décorations civiles et militaires pour l'Etat, mais aussi de bijoux pour de grandes marques de luxe ; elle s'est récemment installée ici dans les anciens locaux de l'usine de sous-traitance électronique Celestica fermée en 2006 (208 licenciements suite à une perte de contrat et une délocalisation du reste en République Tchèque) et emploie 90 personnes après y avoir regroupé ses deux anciens sites de Saumur et Allonnes ; une usine discrète sans inscription extérieure de son nom, car un ancien site a déjà été victime d'un braquage :

https://www.google.com/maps/@47.2793404 ... 384!8i8192

Ici, son voisin et concurrent Martineau à Saumur, fabricant lui aussi de médailles ainsi que de chapelets et autres objets religieux et qui emploie 65 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.2815478 ... 384!8i8192

Ici, l'usine de chaussures de sécurité Parade à Jarzé Villages, une filiale du groupe Eram employant 80 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.5600169 ... 384!8i8192

Une vidéo sur la fabrication des chaussures Parade :

https://www.youtube.com/watch?v=jS5WlIu0wpQ

Ici, l'usine Hydrovide à Huillé-Lézigné, qui fabrique des véhicules d'assainissement (égouts, fosses septiques, pompage de boues...) avec 80 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.6368523 ... 312!8i6656

Ici, l'usine France Fil International à Saint-Clément-des-Levées, une filiale du grand tréfileur belge Bekaert, qui emploie 75 personnes à la fabrication de fils et conteneurs pour vignobles :

https://www.google.com/maps/@47.3354225 ... 384!8i8192

Une vidéo montrant l'activité de l'usine :

https://www.youtube.com/watch?v=QnaCzeCdkGg

Ici, le pépiniériste Taugourdeau JCT Plants à Beaufort-en-Anjou, qui emploie 65 salariés permanents et 25 "permanents intermittents" d'un groupement d'employeurs local, plus 200 saisonniers entre fin avril et début mai pour le repiquage des plants, la mise en barquettes et l'expédition ; elle fait des plantes potagères, aromatiques et des petits fruits ; c'est l'ancienne société du député LR démissionnaire qui déclenche l'élection partielle, et maire de Beaufort-en-Anjou, Jean-Charles Taugourdeau, mais il l'a cédée en 2010 à une entreprise locale (et a tenté depuis de revenir dans le domaine du conseil en plants potagers, ce que le conseil constitutionnel lui a interdit pour cause de risque de conflit d'intérêt avec son mandat de député) :

https://www.google.com/maps/place/Taugo ... -0.1989048

Une vidéo sur le repiquage des plants de tomate, ce sont probablement des saisonniers que l'on peut y voir :

https://www.youtube.com/watch?v=BnK-QQDsmIw

Ici, l'usine de plasturgie Carolex à Longué-Jumelles, spécialisée dans l'extrusion de films thermoplastiques rigides pour le médical, la pharmacie, la cosmétique, l'alimentaire et l'emballage, n° 2 européen de son secteur et qui emploie 61 personnes en CDI (et souvent une dizaine d'intérimaires) :

https://www.google.com/maps/@47.3697209 ... 384!8i8192

Ici, l'usine PPS à Saumur, filiale du grand groupe de sous-traitance Ponticelli, emploie 50 personnes et a débuté en 2019 une campagne de recrutements pour monter à 100 personnes ; elle s'occupe de tuyauterie industrielle et de chaudronnerie pour la préfabrication et le montage sur site :

https://www.google.com/maps/@47.2781893 ... 384!8i8192

Ici, l'usine de briques de structure Wienerberger à Durtal, qui emploie 50 personnes, a été construite en 2010 au prix d'un investissement de 45 millions d'euros, non loin de carrières d'argile ; elle fait partie du groupe autrichien Wienerberger, n°1 mondial des briques et tuiles en terre cuite :

https://www.google.com/maps/@47.6769434 ... 312!8i6656

Une vidéo sur le site :

https://www.youtube.com/watch?v=3RAGi6RcWks

Ici, la société de transport frigorifique Transcosatal Atlantique à Allonnes, qui emploie 50 personnes, est une filiale commune du réseau Primever (qui est spécialisé dans les fruits et légumes) et du grand transporteur frigorifique STEF ; ce n'est que l'une des nombreuses sociétés du secteur spécialisées dans le transport par camions des fruits, légumes ou plants :

https://www.google.com/maps/@47.3031126 ... 312!8i6656

Ici, l'usine Bioprox à Noyant Villages, filiale du groupe Proxis Développement, produit des ferments lactiques avec 45 personnes ; elle fait partie du même groupe que l'usine Synthron ex-Protex en Indre-et-Loire qui fut responsable de nombreuses pollutions et accidents :

https://www.google.com/maps/place/Biopr ... d0.0895186


Usines récemment fermées :

Ici, l'usine ATM Petfoods à Longué-Jumelles, qui produisait des aliments pour animaux de compagnie (croquettes pour chiens et chats) et vient d'être liquidée ; elle employait 170 personnes, puis 114 après sa reprise par le groupe belge Depré fin 2014 :

https://www.google.com/maps/@47.4090054 ... 384!8i8192

Ici, l'usine SEVA Emballages à Beaufort-en-Anjou, qui produisait des caisses légères et paniers en bois de peuplier pour les fruits et légumes pour tout le Grand Ouest de la France ; elle était intégrée en amont sur ses propres plantations de peupliers et réalisait l'écorçage et le déroulage des bois servant à la confection des produits ; elle employait environ 90 personnes mais a été placée en redressement judiciaire en 2018 et liquidée depuis :

https://www.google.com/maps/@47.4336138 ... 384!8i8192


Quelques services

Ici, l'hôpital local de Longué-Jumelles, qui emploie 170 personnes dans un hôpital de proximité doublé d'un EHPAD ; fortement déficitaire, il devait être privatisé au profit du groupe d'EHPAD nantais LNA ("Le Noble Âge"), mais les pouvoirs publics ont craint le précédent et ont finalement renoncé (au grand dam de la droite représentée par LR mais aussi par le maire Debout la France de Longué-Jumelles) ; il est regroupé avec l'hôpital de Saumur qui récupère son déficit :

https://www.google.com/maps/place/H%C3% ... -0.1030129

Ici, l'hypermarché Intermarché à Saumur (nord), qui emploie environ 100 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.279317, ... 384!8i8192

Ici, le centre de RTE - Réseau de Transport d'Electricité à Saumur (nord), qui emploie 80 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.2819496 ... 384!8i8192


Hors circonscription :

Les travailleurs de la 3ème circonscription peuvent bien entendu travailler en dehors, beaucoup le font dans l'agglomération d'Angers, ou dans la partie de la ville de Saumur hors 3ème circonscription ; ce peut être aussi dans les départements voisins, tels les bassins d'emploi de La Flèche ou Le Lude dans la Sarthe, ou encore l'Indre-et-Loire jusqu'à Tours. Parmi les gros employeurs de la région, la centrale nucléaire EDF de Chinon à Avoine (Indre-et-Loire) est vraiment toute proche et emploie 2.000 personnes :

https://www.edf.fr/groupe-edf/producteu ... esentation

Ici, le Centre Hospitalier de Saumur, à Saumur, qui emploie 1.200 personnes (effectif incluant un EHPAD à Montreuil-Bellay et l'hôpital local de Longué-Jumelles) :

https://www.google.com/maps/@47.2476879 ... 312!8i6656

Ici, l'hypermarché E. Leclerc à Saumur, qui emploie 260 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.2628667 ... 384!8i8192

Ici, l'usine Alltub ex-Cebal à Saumur (dans la partie sud de la ville), une ancienne filiale de Péchiney passée chez Alcan, qui emploie 240 personnes à la fabrication de tubes en aluminium, principalement pour la pharmacie (pommades, crèmes...) et accessoirement l'industrie des mastics :

https://www.google.com/maps/@47.2376112 ... 312!8i6656

Une vidéo de présentation :

https://www.youtube.com/watch?v=awTGaX0FeDg

Ici, l'usine de lubrifiants pour l'automobile et l'industrie Unil-Opal à Saumur (partie sud), une ancienne filiale de Shell, qui emploie entre 80 et 140 personnes selon les sources :

https://www.google.com/maps/@47.236733, ... 312!8i6656

Un petit film de présentation d'Unil-Opal :

https://www.youtube.com/watch?v=iPwKRfwqIeg

Ici, le semencier Limagrain Europe / Advanta à Saint-Mathurin-sur-Loire, commune de Loire-Authion, qui emploie 170 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.415042, ... 384!8i8192

Ici, le centre de recherche sur les semences HM Clause à La Bohalle, commune de Loire-Authion, encore une filiale de Limagrain, emploie 100 personnes ; il identifie les particularités génétiques des plantes et met au point de nouvelles semences (en particulier mâche, roquette, fenouil, céleri, carotte, navet, chou-fleur, brocoli) :

https://www.google.com/maps/@47.4269145 ... 384!8i8192

Ici, le producteur de bulbes et semences Ernest Turc à Brain-sur-l'Authion, commune de Loire-Authion, qui produit notamment des bulbes de dahlias, tulipes, astromérias, jacinthes, narcisses... et emploie environ 70 personnes :

https://www.google.com/maps/@47.449271, ... 312!8i6656

Ici, un petit reportage intéressant sur l'un des innombrables sous-traitants des grands pépiniéristes, s'occupant de boutures et de jeunes pousses, à Saint-Mathurin-sur-Loire (c'est un morceau hors 3ème circonscription de la commune nouvelle de Loire-Authion qui est à cheval sur la 3ème et une autre) :

https://www.youtube.com/watch?v=XARSeZ1x8uA

Ici, les caves Ackerman à Saumur (rive sud), l'un des principaux acteurs de la filière vinicole locale, avec 40 salariés :

https://www.google.com/maps/@47.2719458 ... 384!8i8192

Ici, un paysage de vignes, non loin du domaine Filiatreau à Saumur (on l'aperçoit au fond ; 40 salariés) :

https://www.google.com/maps/@47.2221961 ... 312!8i6656

Quelle qu'en soit la motivation (château, musées, vins, vallée de la Loire...), le tourisme est une activité importante à Saumur ; ici, vue de la ville à cheval sur la Loire depuis le château :

https://www.google.com/maps/@47.2569786 ... 680!8i3840

Longtemps centré sur les activités de cavalerie militaire, Saumur abrite aujourd'hui l'Institut Français du Cheval et de l'Equitation, qui englobe le fameux Cadre Noir, lui-même l'héritier d'une tradition militaire (devenue civile) dépassée par les évolutions technologiques qui ont rendu obsolète le cheval de guerre :

https://www.google.com/maps/place/Cadre ... -0.1393138

Une courte vidéo de danse équestre :

https://www.youtube.com/watch?v=xVw3-mbm0kg
Plestin
 
Message(s) : 1739
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 14 Sep 2020, 16:15

.
Un point sur la 9ème circonscription du Val-de-Marne :

Elle regroupe les anciens cantons d'Alfortville-Nord et Alfortville-Sud (soit toute la commune d'Alfortville) ainsi que Vitry-Est et Vitry-Ouest (soit la plus grande partie de la ville de Vitry hormis l'ancien canton de Vitry-Nord).


Principales communes de la 9ème circonscription (populations légales 2017) :

Il n'y a que deux communes :

Vitry-sur-Seine en partie (environ 60.000 hab. sur les 93.557 de la commune)
Alfortville en totalité (43.881 hab.)

Aux élections législatives de 2017, cette circonscription a été remportée par Luc CARVOUNAS, maire PS d'Alfortville soutenu par EELV et le PRG, avec 58,74% des voix exprimées face à une candidate LREM 41,26%.

Au premier tour, il y avait 15 candidats, arrivés dans l'ordre suivant : LREM 29,25%, PS (Carvounas soutenu EELV PRG) 20,54%, LFI 15,69%, PCF 8,80%, FN 8,54%, LR 7,84%, Alliance Ecologiste Indépendante 1,87%, Debout la France 1,80%, Parti Animaliste 1,60%, La Relève Citoyenne (divers gauche) 1,21%, UPR d'Asselineau 1,12%, LO 0,92%, Parti du Vote Blanc 0,46%, POID 0,37%, et un candidat divers droite... 0,00% et zéro voix (même pas la sienne).

En septembre 2020, les candidats LO seront Sandrine RUCHOT, technicienne de laboratoire chez Sanofi à Vitry et ex-tête de liste aux municipales de Vitry-sur-Seine (elle avait obtenu 1,85%), et Franck GILLERON, cheminot et ex-tête de liste aux municipales d'Alfortville (2,91%).

Interview de Sandrine Ruchot le 9 septembre :

https://www.lutte-ouvriere.org/multimed ... 51399.html

En tout il y aura 9 candidats en septembre 2020 (contre 15 en 2017) : PS, LREM, LR-UDI, RN, EELV, EELV dissident, LFI, PCF dissident et LO.

L'élection intervient dans un contexte de "rififi" à la fois chez EELV et, surtout, au PCF dont la candidate Fatmata KONATE n'est pas investie par le bureau national (elle l'était en 2017). C'est la poursuite des dissensions importantes qui ont affecté le PCF à l'occasion des Municipales de Vitry-sur-Seine : au moment de l'élection du maire par les conseillers municipaux (donc bien après le 2ème tour) il y a eu 2 candidats issus de la liste du PCF, Jean-Claude KENNEDY qui était tête de liste et aurait dû logiquement être élu maire, et Pierre BELL-LLOCH, par ailleurs vice-président du conseil général du Val-de-Marne et secrétaire de la section locale du PCF, qui était le 5ème de liste (tous deux sont au PCF). Il y a eu un vote à bulletin secret et Pierre BELL-LLOCH l'a emporté avec 27 voix de conseillers municipaux (sur 53), contre 11 pour Jean-Claude KENNEDY. De son côté LFI a voté pour EELV.

Aux législatives partielles, la candidate PCF désignée par la section PCF de Vitry, Fatmata KONATE, est en phase avec Pierre BELL-LLOCH, contre l'avis du bureau national ; 33 membres locaux du PCF ont engagé un recours contre sa candidature en contestant les conditions de désignation de la candidate : 342 militants étaient inscrits pour voter, 135 l'ont fait, dont seulement 80 résidaient dans la 9ème circonscription (les autres dans la 10ème, l'ancien canton de Vitry-Nord) et dont seulement 70 étaient à jour de leur cotisation. Le Bureau national du PCF leur a donné raison et suite à sa décision (à une courte majorité) la candidate n'aura pas l'investiture et donc pas droit au logo du PCF... (mais aura le soutien du nouveau maire de Vitry). Cette situation a provoqué la démission de 10 des 22 membres du conseil départemental du PCF du Val-de-Marne, eux-mêmes de provenances diverses : Vitry-sur-Seine, mais aussi Bonneuil-sur-Marne, Villejuif, Saint-Maur-des-Fossés, et la section du PCF de Bonneuil-sur-Marne (hors circonscription) a décidé de soutenir elle aussi la candidature de Fatmata KONATE.

Selon le site 94Citoyens.com, derrière cet épisode semble se profiler la rivalité de deux clans qui jusque-là cohabitaient au sein du PCF, un clan plus tourné vers les alliances avec d'autres partis comme le PS et EELV, incarné par l'ancien Secrétaire général Pierre LAURENT (auquel se rattacherait l'équipe BELL-LLOCH), et un autre davantage orienté vers le maintien de candidatures indépendantes du PCF aux grandes élections, incarné par l'actuel Secrétaire général du PCF Fabien ROUSSEL (auquel se rattacherait Jean-Claude KENNEDY), ce qui a fait dire au clan de Pierre BELL-LLOCH qu'élire Jean-Claude KENNEDY maire aurait fragilisé la majorité municipale (la liste l'a emporté au 2ème tour avec le soutien du PS et d'EELV).


Profil industriel de la circonscription :

Comme dans une grande partie de l'Ile-de-France, la grande industrie a presque totalement disparu, à l'exception d'un site notable, celui de Sanofi à Vitry-sur-Seine avec une usine et un centre de recherche et développement (R&D).

Il y a encore 25 ans, l'usine était de grande dimension et employait davantage de monde que le centre de R&D. L'usine de Vitry, plus que centenaire, issue de la société privée Poulenc Frères en 1911 puis Rhône-Poulenc, devenue Aventis puis Sanofi, est de longue date un lieu de synthèse chimique de principes actifs. Une activité de biochimie (production d'autres principes actifs par fermentation de micro-organismes) a aussi longtemps existé, bien que chaque fois qu'une production prenait de l'importance en volume, elle partait s'installer sur un autre site (Elbeuf notamment). Vitry a joué un rôle majeur dans le développement et la production de grandes molécules antibiotiques, mais aussi anti-inflammatoires, cardiovasculaires et neuropsychiatriques, et plus récemment anticancéreuses.

Mais la courbe d'effectifs entre l'usine et le centre de R&D s'est considérablement inversée et le phénomène s'est accéléré en 2007-2008 avec la fermeture de la quasi-totalité des anciennes productions de synthèse ou de biochimie : l'anti-inflammatoire kétoprofène est parti à Francfort en Allemagne, le cardiovasculaire acébutolol à Sisteron en région PACA (puis sous-traité en Espagne), l'antibiotique spiramycine à Brindisi en Italie, l'antibiotique pristinamycine à Elbeuf en Normandie... Il a aussi fallu lourdement dépolluer le site. A la place, a été construit une usine biotechnologique (le "Biolaunch") qui emploie moins de monde et produit des anticorps monoclonaux contre diverses maladies, en cultivant des cellules animales (notamment CHO - ovaires de hamster chinois), génétiquement modifiées pour produire la substance d'intérêt.

La reconversion vers les biotechs des personnels ouvriers et techniciens issus de la chimie s'est avérée particulièrement difficile, les différences étant importantes dans le procédé et dans la gestion de la stérilité de l'environnement de travail (cellules animales très sensibles aux contaminations, principes actifs destinés à des médicaments injectables). De plus, les premiers produits biotechnologiques lancés n'ont rencontré qu'un succès commercial mitigé (un anticancéreux de faible intérêt thérapeutique et déjà produit ailleurs a été stoppé, le fameux anticorps anticholestérol Praluent n'a pas réussi à convaincre le corps médical...) et le démarrage du Biolaunch puis sa montée en puissance ont été émaillés de nombreuses difficultés tant techniques qu'organisationnelles. Aux dernières nouvelles, ce site sera sollicité pour produire l'antigène de l'un des vaccins que Sanofi développe contre le SARS-CoV-2 responsable de la Covid-19...

Des anciennes productions chimiques, il n'est resté qu'un petit bâtiment de production de chimiothérapies anticancéreuses (autour du docétaxel, le fameux Taxotère contre le cancer du sein, désormais en déclin car copié par de nombreux génériques). Celui-ci est réutilisé et a fait l'objet d'un investissement dans une annexe, pour pouvoir produire des conjugués anticorps-médicament (ADC : antibody drug conjugates) anticancéreux : une molécule de chimiothérapie très puissante que l'on ne pourrait pas utiliser seule car elle tuerait le patient, est couplée à une molécule biologique (anticorps) conçue pour l'amener spécifiquement jusqu'à la cellule cancéreuse, l'y relarguer et ne tuer qu'elle (c'est du moins l'objectif, mais c'est plus facile à dire qu'à faire !) Pour l'instant, aucun produit n'a atteint le stade commercial chez Sanofi et l'atelier produit donc pour la recherche.

En fonction des succès des futurs produits, la production de Vitry (qui dépend de la société Sanofi Chimie) est susceptible de rebondir, mais autour de métiers beaucoup plus qualifiés et à profil davantage technicien voire ingénieur qu'ouvrier. L'effectif de l'usine qui avait chuté de 700 à 300 environ est déjà remonté autour de 500 mais avec un nombre important de métiers hautement qualifiés.

Aujourd'hui, il y a 2.000 salariés Sanofi sur la plateforme de Vitry dont 1.500 côté R&D et 500 côté Production. La R&D, qui dépend d'une autre société, Sanofi Aventis R&D (SARD), n'est pas pour autant protégée des restructurations. Pendant longtemps, le centre s'appelait CRVA (Centre de Recherche de Vitry-Alfortville) car une partie des activités était située de l'autre côté de la Seine, à Alfortville, dans des bâtiments abritant une animalerie et divers services. La restructuration de la R&D annoncée en 2019 se traduit par la fermeture complète du bâtiment d'Alfortville dont les personnels (environ 250 personnes), soit partiront, soit seront reclassés à Vitry ou, nettement plus loin, à Chilly-Mazarin dans l'Essonne. Une partie des activités du site d'Alfortville sera à la place confiée à des sous-traitants, mais des emplois sont aussi supprimés du fait des choix scientifiques de Sanofi (par exemple, l'abandon de la recherche cardiovasculaire et diabète, le recentrage de celle en neurologie sur les seules maladies rares et le choix de privilégier les biotechnologies face à la chimie de synthèse y compris en cancérologie qui reste l'axe de recherche le plus fourni).

La camarade candidate travaille au laboratoire de contrôle qualité côté Production (Sanofi Chimie) et milite au Syndicat Démocratique (SD), animé par des militants (autrefois exclus de la CGT je crois) dont plusieurs sont à LO. Un syndicat minoritaire mais néanmoins apprécié y compris par une partie du milieu CGT actuel. De récentes dissensions ont par ailleurs fait éclater le syndicat CGT en deux ce qui lui a fait perdre la majorité au CE (CSE), passé à la CGC, ainsi qu'au CCE (CSE Central) de la société Sanofi Chimie qui regroupe plusieurs autres usines françaises du groupe. Du fait du profil sociologique du site, les syndicats tels que la CGC ont aussi repris du poil de la bête.

Plutôt qu'une vidéo sur le site de Vitry-Alfortville qui contient plus de langue de bois Sanofi que de choses vraiment intéressantes, je vous propose de regarder cette autre vidéo de Sanofi qui a l'intérêt d'expliquer 4 procédés de fabrication d'un principe actif sur différents sites de Sanofi : l'extraction végétale (Aramon, Gard), la synthèse chimique (Sisteron, Alpes-de-Haute-Provence), la biochimie (Saint-Aubin-lès-Elbeuf, Seine-Maritime puis purification à Vertolaye, Puy-de-Dôme) et la culture cellulaire, biotechnologie moderne (Vitry-sur-Seine, à partir de 9:50), sachant qu'il n'y a pas si longtemps, synthèse chimique et biochimie étaient également largement représentées à Vitry :

https://www.youtube.com/watch?v=9GJHJHj7uZg

Ici, en haut à gauche la rotonde d'accueil du site et, sur le reste de la vue Google Maps, une bonne partie des bâtiments de la R&D :

https://www.google.com/maps/place/Sanof ... d2.4144685

Ici, en plein centre du site, les terrains abritant d'anciennes unités de synthèse chimique, en cours de dépollution :

https://www.google.com/maps/place/Sanof ... d2.4144685

Ici, le fameux Biolaunch, bâtiment de construction récente dédié aux productions biotechnologiques :

https://www.google.com/maps/place/Sanof ... d2.4144685

Ici, le site d'Alfortville, rattaché au centre de R&D de Vitry mais que le groupe Sanofi a décidé de fermer :

https://www.google.com/maps/place/Sanof ... 4d2.422203

En dehors de Sanofi, Vitry-sur-Seine possède d'assez importantes infrastructures de la SNCF avec notamment un Technicentre, qui a pris le relais de ce qu'on appelait autrefois les "Ateliers de Vitry" :

https://www.google.com/maps/place/Techn ... d2.4101492

Il y a également un dépôt RATP tristement célèbre par les sanctions contre des militants suite aux récentes grèves (mais il se situe, me semble-t-il, hors circonscription).

La très spectaculaire centrale thermique EDF au charbon qui employait 135 personnes, avec ses deux tours de 160 m de haut et son immense réserve à charbon à ciel ouvert, est fermée depuis 2015 et en cours de démantèlement (cela doit prendre 10 ans) :

https://www.google.com/maps/place/Centr ... d2.4171608

Il existe une autre centrale EDF, dite d'Arrighi, beaucoup plus petite, qui fonctionne au fioul uniquement pendant les périodes de forte demande en électricité :

https://www.google.com/maps/place/EDF+- ... d2.4167176

Ici, l'usine Smiths Heimann à Vitry-sur-Seine, une filiale de la multinationale britannique Smiths Group spécialisée dans la conception, le développement, la fabrication et la vente de matériels de détection (rayons X, portiques...) pour les douanes et les aéroports et qui emploie près de 200 personnes :

https://www.google.com/maps/@48.7904164 ... 384!8i8192

Ici, l'usine Air Liquide de Vitry-sur-Seine, qui montait autrefois des colonnes de distillation, est devenue depuis 2008 un centre d'ingénierie mais a installé en 2013 un atelier pilote pour la fabrication d'échangeurs cryogéniques, le CTC (Centre des Technologies Cryogéniques) ; des incertitudes planent toutefois sur le devenir de la branche à laquelle cette activité est rattachée :

https://www.google.com/maps/@48.792902, ... 384!8i8192

Ici, une série d'infrastructures logistiques dédiées au froid, avec la STEF et sa filiale Express Surgelés à l'arrière et SOFRILOG (partenaire logistique de Picard) à l'avant :

https://www.google.com/maps/place/STEF+ ... d2.4106905

Les infrastructures logistiques (entrepôts et transport par camion) sont devenues omniprésentes dans le secteur (DHL, FedEx etc.) ; ici, le site du transporteur TNT à Alfortville :

https://www.google.com/maps/place/Agenc ... d2.4217139


Autres activités :

Ici, la Mairie de Vitry-sur-Seine :

https://www.google.com/maps/place/Mairi ... d2.3884283

Ici, Qualipel à Vitry-sur-Seine, centre d'appel et de données du groupe de télécommunications Iliad, travaillant pour le compte de Free, employant 500 personnes :

https://www.google.com/maps/place/Quali ... d2.3799749

Ici, l'hypermarché E. Leclerc de Vitry-sur-Seine :

https://www.google.com/maps/@48.7942042 ... 384!8i8192

Ici, le célèbre complexe hôtelier Huatian Chinagora à Alfortville, à la confluence de la Seine et de la Marne :

https://www.google.com/maps/place/Agenc ... d2.4217139

Ici, la Clinique Pasteur - Hôpital Privé de Vitry :

https://www.google.com/maps/place/Clini ... d2.3892932


Quartiers populaires :

Les deux villes d'Alfortville et Vitry-sur-Seine sont des communes populaires (voire très populaires pour Vitry).

Ici, les Quartiers Sud d'Alfortville, que le maire PS (qui est également le député sortant) a pour politique de raser en partie et remplacer afin de modifier la composition sociale de la ville :

https://www.google.com/maps/place/Rue+N ... d2.4245645

Ici, le quartier Balzac / Les Marronniers, à Vitry-sur-Seine, partiellement réhabilité :

https://www.google.com/maps/place/Cit%C ... 4d2.405049

Toujours dans le quartier Balzac, la place Sohane Benziane et son monument, en l'hommage à la jeune femme de 17 ans brûlée vive par un jeune homme dans un local poubelle en octobre 2002, événement qui fut un point de départ de l'émergence de "Ni putes ni soumises" :

https://www.google.com/maps/@48.7784391 ... 384!8i8192

Ici, la cité Mario Capra à Vitry-sur-Seine :

https://www.google.com/maps/place/Rue+M ... d2.3906514

Ici, la Dalle Robespierre à Vitry-sur-Seine :

https://www.google.com/maps/place/Avenu ... d2.3881128

Ici, la "Cité Bleue" à Vitry :

https://www.google.com/maps/@48.7831414 ... 384!8i8192

Ici, la cité Jean Couzy à Vitry, où, en 1980, un gardien d'immeuble tua à la carabine le jeune Abdelkader Lairèche, 15 ans, et écopa de 5 ans de prison avec sursis, un événement qui a contribué fortement à la structuration des premières associations en faveur des jeunes issus de l'immigration :

https://www.google.com/maps/place/All%C ... d2.3969298

Ici, la cité Camille Groult, dite du 113 à Vitry-sur-Seine, d'où est originaire un groupe de rap célèbre du même nom, le "113" :

https://www.google.com/maps/@48.7865869 ... 312!8i6656

Deux des chansons qui les ont rendus célèbres, "Tonton du Bled" et "Les Princes de la Ville" :

https://www.youtube.com/watch?v=MbjIWSTYFWs

https://www.youtube.com/watch?v=EdyzIh0to1c

Ici, le foyer de travailleurs immigrés de l'ADEF à Vitry-sur-Seine, pour 516 personnes...

https://www.google.com/maps/@48.7880527 ... 384!8i8192

... qui nous rappelle l'épisode du "foyer de Vitry" de l'ADEF où 318 travailleurs maliens avaient subi la politique ambiguë de la Mairie PCF de l'époque face à celle ouvertement raciste de la Mairie de droite de Saint-Maur-des-Fossés ; une époque où le PCF a commencé à tenir un discours sur l'immigration qui allait préparer le terrain à Le Pen ; extrait de la LDC n° 82 de janvier 1981 :

https://mensuel.lutte-ouvriere.org/docu ... f-contre-l


Hors circonscription :

Evidemment, dans une région comme l'Ile-de-France, bien des habitants de Vitry / Alfortville travaillent en dehors de la circonscription (et bien des travailleurs de chez Sanofi par exemple, habitent en dehors...) et parfois même à l'autre bout de la région...

Parmi les gros employeurs relativement proches on trouve toutefois l'aéroport d'Orly et tout ce qui tourne autour, ainsi que le Marché d'Intérêt National de Rungis, pas mal de gros hôpitaux et d'infrastructures SNCF ainsi que toute une série d'autres activités industrielles ou tertiaires dans les communes voisines (Créteil, Maisons-Alfort, Bonneuil-sur-Marne, Valenton, Choisy-le-Roi, Villeneuve-Saint-Georges, Orly, Villejuif, Le Kremlin-Bicêtre, Ivry-sur-Seine... et Paris).
Plestin
 
Message(s) : 1739
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par artza » 15 Sep 2020, 07:13

Je crois que les camarades de LO qui animaient le Syndicat démocratique à SANOFI ont rejoint la CGT il y a quelques mois.

Ce syndicat démocratique fut créé à l'initiative de militants de LO exclut de FO par des bureaucrates membres de l'OCI.

Ce syndicat FO avait été pendant plusieurs années animés par des militants de VO puis de LO exclut de la CGT.

Faut-il rappeler que dans ces lointaines années militants OCI ou LCR ne bargouinaient pas pour voter l'exclusion de la CGT ou de FO, quand ils n'en étaient pas à l'initiative de militants VO puis LO.
artza
 
Message(s) : 1669
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 18 Sep 2020, 20:57

Merci artza pour ces précisions.

Plestin a écrit :l'usine Schneider Electric / Merlin Gérin Loire à Saumur, un site qui fabrique des disjoncteurs moyenne tension et dont l'effectif est passé de 200 personnes en 2014 à moins de 100 personnes aujourd'hui, inquiétant les syndicats du groupe sur son avenir


La fermeture de Saumur vient d'être annoncée, en même temps que celle d'un autre site de la multinationale française Schneider Electric à Lattes près de Montpellier. Il reste encore 74 personnes à Saumur (et 80 à Lattes). 180 emplois sont également menacés sur l'un des nombreux sites de Grenoble (berceau de l'ancien groupe Merlin Gérin où il subsiste plusieurs milliers d'emplois).
Plestin
 
Message(s) : 1739
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 19 Sep 2020, 13:06

.
Un point sur la 11ème circonscription des Yvelines :

Elle regroupe les communes suivantes (populations légales 2017) :

Trappes (32.584 hab.)
Elancourt (25.400 hab.)
Saint-Cyr-l'Ecole (18.795 hab.)
Bois-d'Arcy (15.142 hab.)
Fontenay-le-Fleury (13.503 hab.)
Le Mesnil-Saint-Denis (6.789 hab.)
La Verrière (6.715 hab.)

Plusieurs font partie de l'ancienne ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines, devenue communauté d'agglomération, mais Bois-d'Arcy s'en est retirée.

Aux élections législatives de 2017, cette circonscription plutôt bourgeoise malgré la présence de secteurs très populaires a été remportée par LREM avec près de 53% des voix face à LR-UDI 47%.

Au premier tour, il y avait 13 candidats, arrivés dans l'ordre suivant : LREM 32,98%, LR-UDI 23,09%, PS 22,59% (Benoît HAMON, député sortant, éliminé à 80 voix près), LFI 8,65%, FN 7,03%, PCF 1,76%, Debout la France 1,32%, Front Libéré (extrême-droite) 0,74%, UPR d'Asselineau 0,62%, LO 0,50%, NPA 0,29%, et deux "divers" 0,23% et 0,19%.

En septembre 2020, les candidats LO seront Patrick PLANQUE, cheminot à Trappes, et Christine EGASSE, employée de caisse de retraite retraitée (et candidate titulaire en 2017). Patrick PLANQUE était tête de liste aux Municipales de mars 2020 à Trappes où LO se présentait pour la première fois, et il y a obtenu 3,02%.

En tout il y aura 12 candidats en septembre 2020 (contre 13 en 2017) mais la répartition est un peu différente, en particulier à gauche où PCF et LFI sont ensemble et où le NPA est absent. Les candidats sont : 1 LREM (le référent départemental du parti), 1 LR (le maire de Bois-d'Arcy, avec comme remplaçant le chef de file de l'opposition de droite à la mairie de Trappes issu de la bourgeoisie marocaine), 1 Génération.S-EELV (première adjointe de Trappes Génération.S avec un EELV comme remplaçant, soutenus par le PS), 1 PCF-LFI (Valérie FROBERGER, aide-soignante à l'hôpital de Garches, membre du PCF, avec un remplaçant LFI cadre contractuel dans la fonction publique), 1 RN, 1 Debout la France, 1 "France Ecologie", 1 UPR, 1 LO et 3 "divers" (dont un ancien chevènementiste de Trappes qui en a gardé le discours, un autoentrepreneur de Trappes et un divers gauche qui était sur la liste du maire aux municipales).

Les villes de Trappes et La Verrière sont clairement des villes ouvrières. Les autres sont des villes nettement plus aisées, avec une importante population de cadres, ingénieurs, techniciens supérieurs, et de bourgeois, la ville du Mesnil-Saint-Denis étant la plus bourgeoise de toutes.

Bois-d'Arcy a eu des maires majoritairement de droite, mais a été PCF entre 1977 et 1983 et PS entre 1995 et 2014 ; en 2020, le candidat de droite et maire sortant Philippe BENASSAYA l'a emporté dès le premier tour avec près de 64% des voix. Le Mesnil-Saint-Denis a un maire LREM. Fontenay-le-Fleury, un maire divers droite élu dès le premier tour avec 75% des voix contre 25% pour le candidat divers gauche.

La commune de Saint-Cyr-l'Ecole qui abritait autrefois l'une des principales écoles militaires du pays (délocalisée dans le Morbihan en 1944, elle y est restée, c'est "Saint-Cyr-Coëtquidan"), possède toujours un Lycée de la Défense (enseignant le même programme que les lycées de l'Education nationale, mais destiné aux lycéens enfants de militaires souvent internes du fait de la mobilité de leurs parents ; seuls certains se dirigent ensuite vers les classes préparatoires aux écoles d'officiers et autres institutions militaires). Saint-Cyr-l'Ecole a été une ville PCF depuis le Congrès de Tours jusqu'en 2001, elle a depuis basculé à droite, droite qui s'y est fortement enracinée ; aux Municipales, il n'est plus question ni du PCF ni même d'un autre parti de gauche dans la ville, il n'y a eu en 2020 que deux candidates, la maire sortante "divers droite" (ex-UDI) et une candidate "divers" au discours vaguement écolo et "démocratie participative" rejetant tous les partis politiques.

Elancourt est une ville de droite de solide tradition gaulliste, malgré un intermède PS de 19 ans entre 1977 et 1996.

Trappes, qui fut longtemps PCF jusqu'en 2001, puis PS, a désormais un maire de Génération.S, avatar du PS (le parti de Benoît HAMON qui est l'ancien député de la circonscription).

La Verrière était une mairie PCF depuis 30 ans, jusqu'aux dernières élections de mars 2020 où elle a basculé à droite, une liste de gauche concurrente arrivée troisième au premier tour s'étant maintenue au second tour ; pas n'importe quelle liste de gauche : une liste menée par Jean-Yves BLEE, le premier adjoint de la maire PCF sortante Nelly DUTU, et qui avait reçu le soutien de deux anciens maires PCF de la ville, Alain HAJJAJ et Pierre SELLINCOURT ! C'est donc encore une fois le reflet de divergences au sein du PCF. C'est aussi le résultat d'une campagne de la droite entre les deux tours, concernant l'attribution d'un logement à la maire sortante par le précédent maire, le prix trop élevé d'achat de masques pour la population etc. De son côté, Nelly DUTU veut faire annuler cette élection considérée comme entachée d'irrégularités.

La Verrière s'est aussi retrouvée en mai 2018 au centre d'une polémique montée de toute pièce par le Journal du Dimanche (JDD) ayant eu comme source les services de renseignement, prétendant que la plus grande cité populaire de La Verrière, le Bois-de-l'Etang, était "aux mains des salafistes" qui possédaient des milices allant jusqu'à contrôler les sacs des gens revenant de courses pour vérifier qu'ils n'avaient rien acheté d'interdit par l'Islam... S'il est vrai que des militants religieux s'affichent dans ce quartier, ce mensonge manifeste que l'extrême-droite a reprise en dénonçant le "laxisme" de la maire PCF semble avoir écoeuré bien des habitants de la cité :

https://actu.fr/ile-de-france/la-verrie ... 08746.html

... ce qui n'a pas empêché un membre en vue des Musulmans de la ville de soutenir la droite aux municipales de 2020.

Pour les seuls salariés, voici les salaires moyens mensuels nets (2014) par commune de la circonscription du plus élevé au moins élevé (il manque les chômeurs, retraités et tous les non salariés, bourgeois en particulier) :

Le Mesnil-Saint-Denis 3.880 € (dont cadres 5.251 €, "professions intermédiaires" 2.935 €, ouvriers 2.451 €, employés 2.447 €)
Fontenay-le-Fleury 3.070 €
Bois-d'Arcy 3.063 €
Saint-Cyr-l'Ecole 3.051 €
Elancourt 2.934 €
La Verrière 2.378 €
Trappes 2.171 € (dont cadres 3.704 €, "professions intermédiaires" 2.512 €, ouvriers 1.917 €, employés 1.858 €)


Profil industriel de la circonscription :

La circonscription englobe une partie du complexe militaro-aéro-industriel de l'ouest de l'Ile-de-France dédiée aux industries électroniques, aéronautiques et d'armement, dans des fonctions plutôt de R&D et conception que de fabrication et avec une population comptant de nombreux ingénieurs, comme une circonscription voisine que nous avions vue lors d'une précédente partielle dans les Yvelines (Vélizy, Versailles etc.)

Saint-Cyr-l'Ecole abrite l'Institut Aérotechnique, qui dépend du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM).

Ici, l'Institut Aérotechnique de Saint-Cyr-l'Ecole (qui compte 10 souffleries) et, à l'avant, le site S2A (2 souffleries aéroacoustiques automobiles) utilisé par Renault et PSA mais co-financé à 50% par de l'argent public à travers le CNAM (en 2001, au conseil régional d'Ile-de-France, LO avait été le seul parti politique à voter contre cette aide, cf. article suivant) :

https://www.google.com/maps/place/Insti ... d2.0539944

https://journal.lutte-ouvriere.org/2001 ... _2781.html

Parmi les principaux employeurs industriels de la circonscription, on retrouve le groupe Thalès (anciennement Thomson-CSF) avec plusieurs sites :

Ici, à gauche, le site Thalès LAS (Land Air Systems) à Elancourt, qui emploie près de 1.900 personnes à la conception et à la fabrication d'équipements d'optronique de défense, et à droite, le site Thalès DMS (Defense Mission Systems) à cheval sur Elancourt et Trappes, qui emploie 1.500 personnes à la conception de systèmes aéroportés. La plateforme était encore il y a quelques mois en phase intense de recrutements d'ingénieurs mais aussi de techniciens spécialisés, notamment en optronique : il faut bien guider les missiles jusqu'à leur cible...

https://www.google.com/maps/place/Thale ... d1.9756616

Les activités spatiales et de défense du groupe Airbus sont également représentées, avec Airbus Defence and Space à Elancourt, site qui emploie 2.500 personnes, majoritairement dans le secteur spatial, et qui est actuellement confronté à un plan d'une centaine de suppressions de postes sous prétexte d'une crise de la Covid-19 qui n'a absolument pas affecté le spatial ni la défense (qui continuent de bénéficier de grosses commandes) :

https://www.google.com/maps/place/Airbu ... d1.9718528

Ce même site englobe le centre névralgique de la filiale Airbus CyberSecurity, de plus de 200 personnes, spécialisé dans la cybersurveillance 24h/24 pour le compte de 30 très grands clients tels que les banques, les gros industriels, les organismes publics et les Etats, dont 5 nouveaux clients gagnés début 2020.

Ici, la CRMA à Elancourt est une filiale à 100% de l'alliance Air France / KLM, chargée de l'entretien et de la réparation de pièces et modules de moteurs d'avions civils ; elle emploie 400 personnes :

https://www.google.com/maps/@48.7984541 ... 384!8i8192

En dehors de l'aéronautique-spatial-défense, d'autres secteurs sont représentés dans la circonscription, en particulier l'automobile.

Le groupe FIAT est depuis longtemps un employeur important à Trappes (il y avait même autrefois une usine de camions, fermée en 1984), à travers d'une part le siège et les services techniques du fabricant de lignes de production automatisées Comau France, environ 300 personnes, qui a également accueilli le siège français de Fiat Chrysler Automotive (FCA) et celui de l'équipementier Magneti-Marelli, et d'autre part le siège français et centre de pièces détachées d'IVECO, la filiale de poids lourds, cars et bus du groupe ; au total, environ 1.000 personnes relevant du groupe FIAT dans un secteur rapproché.

Ici, le site Comau / FCA / Magneti-Marelli à l'avant gauche et le site IVECO à l'arrière droite :

https://www.google.com/maps/place/IVECO ... 4d1.991332

Ici, le centre de R&D de l'équipementier automobile Valéo Thermique Habitacle à La Verrière, qui emploie environ 450 personnes :

https://www.google.com/maps/@48.7586798 ... 384!8i8192

Ici, Segula Technologies à Trappes (anciennement Matra), avec environ 250 personnes travaillant dans la division Automobile de cet équipementier, en particulier sur le thème de la voiture connectée :

https://www.google.com/maps/@48.7963118 ... 384!8i8192

Ici, le siège social français du fabricant allemand de chariots élévateurs Fenwick-Linde à Elancourt, entre 200 et 499 personnes, adossé à la filiale Urban Logistique chargée de la distribution des pièces détachées :

https://www.google.com/maps/place/Fenwi ... d1.9759902

Ici, l'importante agence de Trappes de la société Koné, assurant les réparations et l'entretien des ascenseurs, avec environ 200 personnes :

https://www.google.com/maps/place/KONE, ... 4d1.989023

Ici, l'usine H2 Pharma à Bois-d'Arcy : ce façonnier (fabricant en sous-traitance) pour le compte de nombreux laboratoires pharmaceutiques, spécialisé dans les formes liquides, dispose d'une usine ultra-moderne fabriquant des sirops, solutions, suspensions buvables et bains de bouche en flacons ; sa très forte automatisation et ses capacités importantes lui permettent de n'employer que 50 personnes pour fabriquer 50 millions de flacons par an, là où une usine ordinaire équivalente emploierait probablement dans les 120 travailleurs ; sur cette base, la compagnie a pratiqué des prix très bas qui lui ont permis d'attirer la production de nombre de clients, en particulier les génériqueurs, faisant du dumping au détriment d'autres usines ; en conséquence, presque tous les labos vendant ce type de produit sont venus chez H2 Pharma. Par exemple, si vous prenez un sirop générique contre les toux grasses dénommé CARBOCISTEINE du laboratoire machinchose, il y a aujourd'hui d'assez bonnes chances pour qu'il soit fait ici.

https://www.google.com/maps/@48.803471, ... 384!8i8192

Une vidéo (sans son) présentant le site ; on y voit le remplissage de flacons en verre de solutions buvables et de flacons en plastique de bains de bouche :

https://www.youtube.com/watch?v=8deSceRxmuY


Services :

La SNCF dispose d'infrastructures importantes à Trappes avec un Technicentre (300 personnes, pour l'entretien des rames de banlieue) et une gare de triage (où travaille le camarade candidat titulaire) dont je ne connais pas l'effectif (mais qui a déjà connu une AG de 110 cheminots, donc c'est plus) :

https://www.google.com/maps/place/Techn ... d1.9759997

Le groupe Ramsay Santé exploite l'Hôpital privé de l'Ouest Parisien à Trappes, 466 personnes en 2019, qui a subi en 2017 une délocalisation de ses services de comptabilité et de gestion des payes à Cergy (Val-d'Oise) :

https://www.google.com/maps/place/H%C3% ... d1.9892826

La prison de Bois-d'Arcy emploie 300 surveillants, dont la moitié est "originaire des outre-mers" (cf. vidéo plus loin). La Maison d'arrêt pour hommes dispose d'une capacité de 503 places et hébergeait 929 personnes au 1er janvier 2020, soit une densité carcérale de 184,7%. S'y ajoute un quartier de semi-liberté nettement plus petit, 61 places, et non rempli, 47 personnes, soit une densité carcérale de 78,3% (selon l'Observatoire International des Prisons). Au total donc, près de 1.000 prisonniers, dont 250 travaillent aussi dans la prison (ateliers, cuisines, service général...) Au moment du confinement, 250 prisonniers ont été libérés par anticipation pour limiter la promiscuité ; les autres se sont vus interdire les parloirs pendant plusieurs semaines.

Comme toutes les prisons et d'autres établissements sensibles, celle de Bois-d'Arcy est volontairement floutée sur Google Maps. Il existe par contre des vidéos et notamment cette petite série de 5 courtes vidéos bien faites :

https://www.youtube.com/watch?v=GxpRsWTxsY4&t=3s
https://www.youtube.com/watch?v=TZnjqV4RR5Q
https://www.youtube.com/watch?v=DfGyCZhROyY
https://www.youtube.com/watch?v=0gSj4Q7yMoY
https://www.youtube.com/watch?v=anppjb_RRuw


Ici, La Poste - PIC (Plate-forme Industrielle Courrier) de Bois-d'Arcy qui emploie 420 personnes :

https://www.google.com/maps/place/Plate ... d2.0024172

Ici, la base logistique du groupe Auchan à Trappes :

https://www.google.com/maps/place/Aucha ... d1.9884807

Ici, le centre RATPDev, anciennement Cars Perriers, à Trappes, qui assure une partie des lignes de bus du réseau Sqybus qui dessert le secteur de Saint-Quentin-en-Yvelines et emploie 200 personnes :

https://www.google.com/maps/place/RATPD ... d1.9736388

Ici, le Laboratoire National de Métrologie et d'Essais (LNE) à Trappes, organisme public qui octroie après tests et essais les certifications à de nombreux produits commercialisés ; il emploie autour de 500 personnes :

https://www.google.com/maps/place/LNE+T ... d1.9832241

Ici, le centre Météo France de Trappes (peut-être 200 personnes) qui a une importance historique particulière dans l'histoire de la météorologie :

https://www.google.com/maps/place/M%C3% ... d2.0113252

Une petite vidéo pour l'expliquer :

https://www.youtube.com/watch?v=0Ik4xyySs20

Ici, le Lycée de la Défense à Saint-Cyr-l'Ecole :

https://www.google.com/maps/place/Lyc%C ... d2.0674833


Environs

Parmi les très gros employeurs des environs, on note :

- Le Technocentre Renault à Guyancourt, 12.000 personnes.

- Le siège du groupe Bouygues à Guyancourt, plus de 3.000 personnes.

- De gros sites du Crédit Agricole à Guyancourt, plusieurs milliers de salariés.

- La caisse de prévoyance et retraite Malakoff-Médéric à Guyancourt (l'ancien "Groupe Malakoff" de Saint-Quentin-en-Yvelines), environ 1.000 personnes.

LO a une présence chez Renault, peut-être encore chez Malakoff-Médéric (est-ce là que travaillait la candidate remplaçante ?) et avait une liste aux municipales aux Clayes-sous-Bois, une commune proche.


Quartiers populaires :

Quelques quartiers parmi les plus populaires du secteur :

Ici, le quartier des Merisiers à Trappes :

https://www.google.com/maps/@48.7778862 ... 384!8i8192

Ici, le quartier du Bois de l’Étang à La Verrière :

https://www.google.com/maps/place/78320 ... 4d1.949322

Ici, le quartier des Petits Prés à Elancourt :

https://www.google.com/maps/@48.7685114 ... 312!8i6656
Plestin
 
Message(s) : 1739
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 21 Sep 2020, 07:18

Dans toutes les circonscriptions l'abstention est énorme (79% dans le Haut-Rhin, 82% en Seine-Maritime et dans le Maine-et-Loire, 87% dans le Val-de-Marne et davantage à Vitry qu'à Alfortville). Le parti de Macron n'est nulle part au 2ème tour, pas même dans la circonscription qu'il détenait (Yvelines).

LO progresse en pourcentage dans les trois circonscriptions de Seine-Maritime, du Maine-et-Loire et du Haut-Rhin (je n'ai pas encore les résultats des deux autres) mais cela reste faible en nombre de voix du fait de l'abstention.

Seine-Maritime : Valérie Foissey a obtenu 2,37% et 391 voix (contre 1,22% et 559 voix en 2017). LREM est éliminé (arrivé 3ème), le second tour opposera le PS (40%) au RN (18%).
Maine-et-Loire : Patricia Peillon a obtenu 2,10% et 260 voix (contre 0,73% et 254 voix en 2017). Le second tour opposera LR (25%) à EELV-Union de la gauche (23%).
Haut-Rhin : Gilles Schaffar a obtenu 2,03% et 311 voix (contre 0,41% et 146 voix en 2017). Le second tour opposera LR à EELV tandis que le RN fait 14%.

Dans les Yvelines, LREM éliminé (ce qui lui fait perdre un député à l'Assemblée), second tour LR (37%) face à Génération.S (25%) donc un face-à-face "droite-gauche" classique.

Dans le Val-de-Marne, second tour PS (33%) face à EELV (17%).


Législative partielle dans le Saumurois. Patricia Peillon : « La lutte continue »

Candidate du parti Lutte Ouvrière, Patricia Peillon a retrouvé ses électeurs fidèles de 2017 et appelle à continuer le combat. Elle est arrivée en 6e position à l’issue du 1er tour de la législative partielle de la 3e circonscription de Saumur Nord ce 20 septembre 2020.

Le Courrier de l'Ouest Fabienne TRÉLAT Publié le 20/09/2020 à 22h22

Elle arrive en 6e position avec 260 voix à l’issue de cette législative partielle sur la 3e circonscription de Saumur Nord ce dimanche 20 septembre 2020. Patricia Peillon n’est pas déçue « "évidemment il y allait avoir beaucoup d’abstentions. Mais dans le score de notre liste on retrouve notre nombre d’électeurs de 2017" ». C’est même mieux avec cette fois 2,10 % au lieu des 0,73 % précédents et la candidate commente : « "nous sommes satisfaits que les travailleurs, les chômeurs et les retraités se soient manifestés" ». La mobilisation continue à Lutte Ouvrière « "pas que dans les élections. On se présente aussi pour dire que le combat doit continuer dans la rue. C’est là que les choses changeront"». Aussi le message de ce parti en pleine refondation est clair : « "On appelle les gens à continuer à se battre dans les entreprises et dans les manifestations pour défendre leurs droits" ».


(pourquoi le journaliste parle-t-il de LO comme un "parti en pleine refondation" ????)
Plestin
 
Message(s) : 1739
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: Législatives partielles 2020

Message par com_71 » 21 Sep 2020, 07:31

C'est la refondation permanente
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4041
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: Législatives partielles 2020

Message par artza » 21 Sep 2020, 08:14

Ce journaliste confond LO avec le NPA ;) c'est courant.
artza
 
Message(s) : 1669
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: Législatives partielles 2020

Message par Gayraud de Mazars » 21 Sep 2020, 11:20

Salut camarade Plestin,

Pour commenter tes dires et résultats :

Pour la 9ème circonscription du Val-de-Marne ce 20 septembre 2020, les candidats de Lutte Ouvrière, Sandrine RUCHOT et Franck GILLERON, ont obtenu 161 voix soit 2,44% des exprimés.

Pour plus de détails...

https://94.citoyens.com/2020/legislativ ... -2020.html

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1094
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: Législatives partielles 2020

Message par Plestin » 21 Sep 2020, 14:43

Dans la 11ème circonscription des Yvelines, le candidat LO Patrick PLANQUE obtient 1,32% et 144 voix (contre 0,50% et 156 voix pour LO en 2017).

Le meilleur score est à Trappes (2,97%), puis Elancourt (1,41%), La Verrière (1,38%) qui a moins voté LO que Trappes mais plus voté PCF-LFI. Suivent Saint-Cyr-l'Ecole (1,35%), Le Mesnil-Saint-Denis (0,98%), Fontenay-le-Fleury (0,77%) et Bois-d'Arcy (0,51%).

La liste PCF-LFI dirigée par le PCF fait 6,48%. Le meilleur score est à La Verrière (13,50%) devant Trappes (11,61%), puis Elancourt (6,90%), Saint-Cyr-l'Ecole (6,48%), Fontenay-le-Fleury (5,20%), Bois-d'Arcy (3,71%) et Le Mesnil-Saint-Denis (2,77%).

Le Mesnil-Saint-Denis et Fontenay-le-Fleury étant les villes les plus bourgeoises, leurs scores ne sont pas surprenants. Par contre à Bois-d'Arcy, il y a clairement un phénomène de vote en faveur du candidat LR qui est le maire de la ville (53,56%) et peut-être que l'électorat potentiellement LO ou PCF-LFI s'est porté sur la candidate Génération.S, la plus susceptible d'être son adversaire au second tour - et finalement c'est le cas.
Plestin
 
Message(s) : 1739
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron