Du NPA au FN

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Message par nnscrrtl » 11 Fév 2011, 13:34

(Crockette @ lundi 7 février 2011 à 09:36 a écrit : unmoment le catholicisme avait interdit de metrte des taux d'intérets sur les prets d'argent !
Ce qui n'empêchait pas ces mêmes prêts à intérêt de se faire avec une facilité déconcertante - y compris pour l'Eglise -, avec quelques feintes qui permettaient de cacher la problématique "usure" (somme empruntée dans une monnaie, rendue dans une autre, l'intérêt est caché dans le taux de conversion ; entres autres options). Bon et Thomas d'Aquin qui explique doctement que finalement l'usure c'est pas si mal et bien normal (le fameux "risque"), c'est au XIIIe siècle. La réforme est encore loin (trois petits siècles), et ça n'empêche pas le capitalisme marchand de se développer à toute allure, en Méditerranée ou en mer du Nord et Baltique. Enfin l'ensemble de la thèse de Weber sur le protestantisme et l'esprit du capitalisme, ça m'a toujours fait beaucoup tousser !

Et une citation pour faire le malin :

« Supposons que nous vivions en l’an 900. Comme le chapitre II l’a montré, le Proche-Orient et l’Afrique du Nord musulmans étaient à l’époque le berceau de la civilisation. Non seulement c’était la région la plus avancée dans le monde, située au centre de l’économie mondiale, mais elle connaissait une croissance économique considérable (...). Si nous avions à effectuer une enquête sur les causes de ce développement économique musulman, nous pourrions aboutir aux réponses suivantes. (...) D’abord c’était une région pacifiée, qui connaissait une croissance des villes et dans laquelle les capitalistes étaient engagés dans le commerce mondial de longue distance. Ensuite, les marchands musulmans n’étaient pas seulement des commerçants, mais aussi des investisseurs capitalistes rationnels qui commerçaient, investissaient et spéculaient dans des activités du capitalisme mondial pour un profit maximum. En troisième lieu, un système d’institutions rationnelles avait vu le jour, y compris le clearing system, des banques effectuant des échanges de monnaie, des dépôts et des prêts à intérêt, un système de livres de comptabilité à double entrée, des partenariats et des contrats légaux, le tout supposant une bonne dose de confiance. En quatrième lieu, la pensée scientifique se développait rapidement depuis l’an 800. En cinquième lieu, l’islam jouait un rôle particulièrement important pour stimuler le capitalisme sur une échelle mondiale. (...) Au lieu d’écrire L’Ethique protestante et l’esprit du capitalisme, on aurait écrit L’Ethique musulmane et l’esprit du capitalisme, qui aurait démontré de manière définitive pourquoi seul l’islam était capable d’accompagner des progrès économiques importants et pourquoi l’Europe resterait prisonnière de sa stagnation guerrière. Ou nous aurions pu souscrire aux propos d’un contemporain, Saïd Al-Andaloussi, suivi plus tard par Ibn Khaldoun : le fait que l’Europe occupe une région tempérée froide signifiait que ses peuples étaient ignorants, manquaient de curiosité scientifique et resteraient attardés. »
John M. Hobson, The Eastern Origins of Western Civilisation, p. 297.
nnscrrtl
 
Message(s) : 0
Inscription : 03 Sep 2010, 18:12

Message par Gaby » 12 Fév 2011, 15:40

(artza @ vendredi 11 février 2011 à 11:17 a écrit : Le fil s'est perdu en route, c'est très bien, il n'avait pas d'intérêt, à moins de vouloir médire sur le NPA. Ce qui n'est pas mon genre :hypocrite:
Et qu'en penses-tu, n'aurait-il pas gagné à préciser qu'il n'est pas allé du NPA au FN mais de LO au FN en fait ? :hypocrite:
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Message par com_71 » 12 Fév 2011, 16:40

Beaucoup l'ont déjà dit : "sans intérêt".

Scoop : "en réalité, il est passé, en à peu près un quart de siècle, d'une salle d'accouchement au FN." :roll:
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2975
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Message par Zappa » 12 Fév 2011, 19:25

(nnscrrtl @ vendredi 11 février 2011 à 13:34 a écrit : Ce qui n'empêchait pas ces mêmes prêts à intérêt de se faire avec une facilité déconcertante - y compris pour l'Eglise -, avec quelques feintes qui permettaient de cacher la problématique "usure" (somme empruntée dans une monnaie, rendue dans une autre, l'intérêt est caché dans le taux de conversion ; entres autres options). Bon et Thomas d'Aquin qui explique doctement que finalement l'usure c'est pas si mal et bien normal (le fameux "risque"), c'est au XIIIe siècle. La réforme est encore loin (trois petits siècles), et ça n'empêche pas le capitalisme marchand de se développer à toute allure, en Méditerranée ou en mer du Nord et Baltique. Enfin l'ensemble de la thèse de Weber sur le protestantisme et l'esprit du capitalisme, ça m'a toujours fait beaucoup tousser !

Désolé, je vais apporter ma contribution au bordel qui règne sur le fil.

Je suis d'accord avec le fond de ton intervention et je ne me rappelle plus avec précision des thèses défendues par Max Weber mais il est indéniable que la Réforme opère des changements de mentalité dans la bourgeoisie et toute la société.
Comme tu le dis le commerce et l'usure ne sont, dans la pratique, pas combattus ou limités au XIIIè siècle ( la Papauté a d'ailleurs des billes dans le commerce ou la banque ). Il n'empêche que théoriquement ils vont garder un caractère honteux pendant des siècles, que l'église ou l'aristocratie vont s'appuyer sur les saintes écritures pour emmerder périodiquement quelconques bourgeois qui leur auraient causer du tort.
Le protestantisme, lui, ne va pas seulement accepter en théorie ces pratiques. Il va les glorifier, les " bénir ", appeler à l'accumulation du capital. Je fais peut-être un raccourci honteux mais qui sont ces élus du ciel, prédestinés, dont parle Calvin sinon les bourgeois ?
C'est dans un Jacques Le Goff que j'avais lu que la période de la Réforme a vu la fin de cette attitude bourgeoise qui consistait parfois à donner juste avant sa mort tous ses biens à l'Eglise, pratique qui témoignait du caractère encore honteux de s'enrichir par l'usure ou par le travail.
Zappa
 
Message(s) : 0
Inscription : 29 Jan 2008, 11:28

Message par luc marchauciel » 17 Fév 2011, 17:36

Pour revenir au sujet du fil : plus que l extreme gauche, qu`il a quittee, c est la CGT qui est tres emmerdee par cette histoire. Engelmann va etre candidat du FN aux cantonales, et la CGT veut evidemment l exclure. Sauf que lors d un referendum, ses camarades de section ont massivement vote pour le garder a leur tete. Du coup, la section va sans doute etre dissoute.
C est dans la presse locale, mais pas accessible en ligne.
luc marchauciel
 
Message(s) : 73
Inscription : 12 Avr 2008, 18:37

Message par abounouwas » 17 Fév 2011, 19:06

t'as raison Luc, on l'a embobiné le fil, dis donc...
abounouwas
 
Message(s) : 0
Inscription : 10 Jan 2007, 00:47

Message par luc marchauciel » 17 Fév 2011, 22:06

Ayé, la section CGT a été dissoute.
luc marchauciel
 
Message(s) : 73
Inscription : 12 Avr 2008, 18:37

Message par Lao She » 18 Fév 2011, 13:36

Brève sur le site LO:

vendredi 18 février 2011
Les travailleurs d’abord !

Les médias se sont faits l’écho de l’adhésion au Front National d’un ancien sympathisant de Lutte ouvrière qui nous avait quitté il y a plus de deux ans. Après un passage au NPA, il rejoint maintenant le Front National qu’il représentera aux élections cantonales... tout en voulant se maintenir à la tête du syndicat CGT des communaux de Nilvange. L’Union départementale CGT a dissous, à juste titre, ce syndicat.

Etre candidat du FN, celui qui est pour la retraite à 65 ans, contre « les privilèges des fonctionnaires » et vise à diviser les travailleurs entre français et immigrés… un enfant de 3 ans comprendrait que c’est contradictoire avec des responsabilités dans un syndicat visant à défendre tous les salariés.


http://www.lutte-ouvriere.org/en-regions/l...illeurs-d-abord
Lao She
 
Message(s) : 0
Inscription : 18 Avr 2007, 00:22

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité