Mélenchon

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Message par Doctor No » 26 Sep 2011, 13:36

Tout autour de moi, les gens pensent voter Mélanchon. Son discours "combatif", ses propositions les séduisent.

Je ne connais pas en détail le personnage, son parcours en tant que ministre, ses déclarations récentes sur la Libye et sur d'autres problèmes.

Pour pouvoir contrer cet engouement ( à mon avis passager) pour un candidat qui pourrait représenter un obstacle politique aux luttes à venir, j'ai besoin d'arguments.

Pas tant sur son intention d'offrir ses voix sur un plateau au PS, cela est facile à dire, mais sur le reste.

Pourriez vous m'aider?
Doctor No
 
Message(s) : 467
Inscription : 24 Mai 2011, 14:40

Message par Zelda » 26 Sep 2011, 14:49

Mélenchon, c'est beau comme du Victor Hugo.
Faut faire apprendre par coeur ses discours dans les écoles.

Je ne vois que ça à faire pour les démagogues avec des trémolos dans la voix : se foutre d'eux. Les baudruches, ça se dégonfle avec des petites piques.
Zelda
 
Message(s) : 0
Inscription : 31 Jan 2010, 14:08

Message par Jacquemart » 26 Sep 2011, 15:14

Personnellement, j'argumente en disant : OK, on vote pour Mélenchon. Admettons : il fait 15%. Un beau score, non ? J'imagine qu'il signe tout de suite pour cela. Après, que se passe-t-il ?

Il se passe que Mélenchon (et un ou deux de ses compères) entre au gouvernement du PS, en admettant que celui-ci gagne (je prends systématiquement l'hypothèse favorable). Après que se passe-t-il ?

C'est la crise. En admettant même que la situation ne s'aggrave pas brusquement, les capitalistes exigent leur écot : pas d'augmentation d'impôts pour eux, paiement de la dette et plan d'austérité pour les travailleurs. Que va faire Hollande ? Que font aujourd'hui les Hollande grecs ou espagnols ? Et que fera le ministre Mélenchon ?

Voilà. Ca ne convainc pas forcément, mais au moins, c'est un raisonnement politique et pas une lettre au Père Noël.
Avatar de l’utilisateur
Jacquemart
 
Message(s) : 160
Inscription : 16 Déc 2003, 23:06

Message par piemme » 26 Sep 2011, 15:26

Au cas où, cet article de la LDC : ici, et cet autre : .
piemme
 
Message(s) : 8
Inscription : 30 Sep 2005, 10:47

Message par Doctor No » 26 Sep 2011, 17:19

Merci à tous.

Mais il m'a semblé (ou je me suis trompé) qu'il avait continué la politique de C.Allègre de suppression des postes à l'éducation nationale.

Me trompe-je? C'est un milieu que je ne suis pas trop alors il se peut que je me sois trompé (j'ai avancé cet argument un peu me confiant dans ma mémoire...)

Il y a quelqu'un qui puisse confirmer (avec des données) ou démentir cela?
Doctor No
 
Message(s) : 467
Inscription : 24 Mai 2011, 14:40

Message par quijote » 28 Sep 2011, 12:42

Il a participé en tous cas à un gouvernement où le ministre parlait de "dégraisser le mammouth". Donc il n 'est pas spécialement plus responsable que les autres ..ceci ne le dédouane pas pourtant .
quijote
 
Message(s) : 0
Inscription : 25 Mars 2003, 17:11

Message par Puig Antich » 28 Sep 2011, 14:00

Moi je dis que Mélenchon est un nationaliste, et que du coup, dans le contexte de crise, il propose un compromis entre les classes sur une base nationale, contre les autres nations.
Puig Antich
 
Message(s) : 0
Inscription : 25 Nov 2004, 02:02

Message par isao » 29 Sep 2011, 22:04

Mélanchon c'est effectivement l'ancien ministre à l'enseignement professionnel avec Allegre qui a mis en place le lycée des métiers c'est-à-dire "l'enseignement tout au long de la vie". En fait c'est la mise en place de l'exploitation et de la misère tout au long de la vie. Cela signifie que c'est fini les emplois stables et une carrière dans la même boite. Mélanchon c'est lui qui a mis en place les structures pour que les lycées pro puissent accueillir les chômeurs. De ce fait il a contribuer à détruire les AFPA. =D>
isao
 
Message(s) : 0
Inscription : 22 Sep 2011, 21:43

Message par roudoudou » 30 Sep 2011, 21:04

pour le PC c'est un bien triste virage du stalinisme, à l’opportunisme réformiste. :cry3:
les vieux militant doive se retourner dans leur tombe :ph34r:
roudoudou
 
Message(s) : 0
Inscription : 11 Jan 2006, 14:53

Message par Ian » 30 Sep 2011, 21:35

(Doctor No @ lundi 26 septembre 2011 à 18:19 a écrit :Merci à tous.

Mais il m'a semblé (ou je me suis trompé) qu'il avait continué la politique de C.Allègre de suppression des postes à l'éducation nationale.

Me trompe-je? C'est un milieu que je ne suis pas trop alors il se peut que je me sois trompé (j'ai avancé cet argument un peu me confiant dans ma mémoire...)

Il y a quelqu'un qui puisse confirmer (avec des données) ou démentir cela?

Sur les dégraissages je sais pas. Mais par contre, il a clairement pris position pour s'attaquer au collège unique en faisant la promo des filières professionalisantes au service du patronat (voir aussi son interview).
Il était donc logiquement applaudi par les libéraux...
Ian
 
Message(s) : 290
Inscription : 22 Mars 2009, 13:58

Suivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité