sur le site du NPA

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 25 Mars 2018, 14:01

Il est plus probable qu'ils ne décideront pas eux-mêmes.
Les travailleurs ont décidé eux-mêmes pendant la Commune de Paris et en Russie en octobre 17 et après...
Qui prépare une telle situation ?
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2127
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: sur le site du NPA

Message par Ottokar » 25 Mars 2018, 17:48

Celui qui s'énerve c'est celui qui attaque le physique d'OB.

L'attaque n'était peut-être pas très fine, mais elle ne portait pas sur le physique, ce qui serait effectivement choquant, mais sur le look. Le physique, on ne le choisit pas, le look, si et c'est la barbe de 3 jours comme ils ont tous aujourd'hui dans les milieux branchouille.
Ottokar
 
Message(s) : 177
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: sur le site du NPA

Message par Patrocle » 25 Mars 2018, 18:26

Ottokar a écrit :
Celui qui s'énerve c'est celui qui attaque le physique d'OB.

L'attaque n'était peut-être pas très fine, mais elle ne portait pas sur le physique, ce qui serait effectivement choquant, mais sur le look. Le physique, on ne le choisit pas, le look, si et c'est la barbe de 3 jours comme ils ont tous aujourd'hui dans les milieux branchouille.


bien sur, seuls les milieux branchouilles portent la barbe de 3 jours :D .
Oui la nuance est vraiment importante entre physique et look. Tu aurais sans doute beaucoup apprécié des commentaires sur le "look" d'AL ou de NA.
Patrocle
 
Message(s) : 136
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: sur le site du NPA

Message par artza » 26 Mars 2018, 07:05

Ne nous énervons pas et sur ce forum laissons artza brocarder et Patrocle idolatrer son copain Achille.

Si demain par aventure NA teignait ses cheveux en vert et bleu, s'incisait un anneau dans le nez et se faisait tatouer des feuilles de cannabis entre l'épaule et l'oreille (pratique courante dans certains milieux); je ne manquerais de dire ce que j'en pense sur ce forum.

AL a connu son lot. Les Guignols de l'info qui la représentait en simplette geignarde au Muppet's show où elle était une bellette.
Le meilleur fut une une (?) d'un quotidien du soir dirigé par un moraliste bien connu où elle était caricaturée auprès de Le Pen affublée d'un brassard à croix gammée.

Le plus drôle pour moi fut une une de Charlie hebdo. En short et marcel en compagnie d'Alain Krivine brandissant un filet à crevette. Deux petits vieux rigolards, fêtant leur retraite au parlement européen. :lol:
artza
 
Message(s) : 1115
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: sur le site du NPA

Message par Patrocle » 26 Mars 2018, 17:01

Une fois de plus Artza se distingue en se focalisant sur l'apparence d'OB. En plus il le revendique sans doute parce qu'il n'a rien à dire sur le fond. Quand à sa défense elle est ridicule, il appelle les muppets et les guignols à son secours (sans doute une proximité de ton ou d'humour) oubliant que personne ICI, à part lui, n'attaque sur le physique ou sur le look.
Dernier point, modestement il parle de lui à la troisième personne :
artza a écrit :... laissons artza brocarder ...

:roll:
Bref Lorsque l'on veut pourrir un sujet par une diversion insultante on sait à qui s'adresser.
Patrocle
 
Message(s) : 136
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: sur le site du NPA

Message par Ottokar » 29 Mars 2018, 21:19

Un article signé Julien Salingue dans le l'Anticapitaliste, revenant sur la démarche unitaire du NPA et le "refus de LO de s'associer" à celle-ci
La démarche unitaire du NPA : en soutien aux luttes, sans calculs politiciens

Le 21 mars, une conférence de presse inédite était organisée à Paris, rassemblant des représentantEs de 12 organisations de gauche, en soutien à la mobilisation des cheminotEs et, plus généralement, en défense des services publics. Cette conférence de presse concrétisait la démarche unitaire entreprise par le NPA au cours des dernières semaines : une démarche à propos de laquelle beaucoup de choses ont été dites et écrites, qui méritent des éclaircissements.

C’est suite au passage d’Olivier Besancenot dans l’émission « On n’est pas couché » le 3 mars, au cours de laquelle son appel à se rassembler face au « poison de la division » a connu un écho considérable, notamment via les reprises dans d’autres médias et sur les réseaux sociaux, que le NPA s’est adressé à l’ensemble des forces situées à la gauche du PS. Notre objectif ? Réaliser l’unité de ces forces pour affirmer publiquement, et ensemble, notre soutien à la lutte à venir des cheminotEs, alors ciblés de toutes parts par la propagande néolibérale, et notre volonté de défendre les services publics face à la politique de Macron.

En soutien aux luttes, pas à la place des luttes

Une réunion unitaire s’en est suivie, à la suite de laquelle un appel a été publié, signé par 12 organisations : Alternative libertaire, EÉLV, Ensemble, Gauche démocratique et sociale, Géneration.s, Groupe parlementaire FI, NPA, Nouvelle Donne, PCF, PCOF, PG, République et socialisme. Une démarche et un appel auxquels ont refusé de se joindre nos camarades de Lutte ouvrière, et nous le regrettons, au motif qu’elle ne serait pas un point d’appui pour l’organisation, par en bas, de la lutte des salariéEs.

Il ne s’agit évidemment pas de penser que l’unité des organisations politiques de gauche, en soutien à la lutte, pourrait se substituer à la lutte elle-même. Nous savons que sans manifestations, sans grèves, il est inenvisageable de faire basculer concrètement le rapport de forces pour stopper l’offensive de Macron. Mais nous n’opposons pas pour autant l’unité politique en soutien aux mobilisations et les mobilisations elles-mêmes : la fragmentation, la division, les logiques de chapelles sont en effet un véritable boulet pour les luttes, qui ont dès lors tout à gagner à ce que les organisations politiques leur affirment leur soutien d’une seule voix, a fortiori lorsque le gouvernement tente de les isoler comme dans le cas des cheminotEs.

Aucune arrière-pensée politicienne

Une démarche qui n’est pas nouvelle pour le NPA, contrairement à ce que certains ont voulu (faire) croire en nous accusant d’avoir des visées conjoncturelles, électoralistes ou politiciennes. Au mois de septembre dernier, nous avions ainsi déjà tenté de regrouper face aux ordonnances Macron, avec quelques succès locaux comme un meeting unitaire à Toulouse, mais sans que la mayonnaise ne prenne au niveau national. Il s’agit pour nous d’un principe : sans nier les désaccords qui peuvent exister entre les différentes organisations de gauche, le service minimum consiste à être capables de se retrouver lorsqu’il s’agit de venir en appui aux mobilisations. C’est précisément le refus de cette unité, alors qu’elle serait possible au regard des programmes de chacunE, qui témoigne bien souvent de calculs électoralistes ou politiciens.

Aucun courant politique ne peut prétendre aujourd’hui représenter à lui seul le camp des exploitéEs, des oppriméEs, de celles et ceux qui subissent au quotidien les méfaits du capitalisme. Ils et elles le savent bien d’ailleurs, et n’attendent pas que le comité central ou le leader maximo leur disent qu’il est temps de se mobiliser. Notre démarche unitaire est un appui aux luttes, destiné à se décliner localement par l’organisation d’initiatives de soutien et de construction (réunions publiques, comités de soutien, etc.), afin de contribuer à modifier le rapport de forces politique et idéologique en faveur des mobilisations.

L’urgence : soutenir et construire les mobilisations

Mais une telle démarche n’implique pas que nous renoncions à défendre nos positions politiques et notre programme : il est par exemple évident pour nous que les mobilisations en cours ne pourront aboutir que grâce à un mouvement d’ensemble, qui pose la question de la grève générale, du blocage du pays, mais aussi de la légitimité de ceux qui prétendent exercer le pouvoir alors qu’ils ne représentent qu’une minorité. Ainsi, nous ne confondons pas ce front politique appuyant les luttes avec un front qui pourrait, comme on a pu le lire ou l’entendre, envisager une alliance électorale. Aussi étrange que cela puisse paraître à certains, nous ne sommes pas obsédés par les rivalités internes à la gauche et par les échéances électorales. Notre obsession est la construction des mobilisations, car nous sommes convaincus que seule la mise en mouvement des oppriméEs et des exploitéEs pourra permettre d’obtenir des victoires concrètes bénéficiant à des millions de jeunes et de salariéEs, mais aussi de faire sortir notre camp du cycle de défaites dans lequel il est enfermé depuis plus de 10 ans et redonner la confiance nécessaire pour revendiquer le droit de décider par nous-mêmes de notre quotidien et de notre avenir.

Julien Salingue
Ottokar
 
Message(s) : 177
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: sur le site du NPA

Message par Zorglub » 29 Mars 2018, 22:09

AL a connu son lot. Les Guignols de l'info qui la représentait en simplette geignarde au Muppet's show où elle était une belette.
Le meilleur fut une une (?) d'un quotidien du soir dirigé par un moraliste bien connu où elle était caricaturée auprès de Le Pen affublée d'un brassard à croix gammée.

Artza, il ne faut pas confondre l'émission bien nommée Bébête show de Collaro avec la bande à Kermit, Piggy, Animal, le Chef suédois et Les cochons dans l'espace. Les derniers étaient drôles.
Zorglub
 
Message(s) : 224
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: sur le site du NPA

Message par Plestin » 30 Mars 2018, 06:34

Le camarade Zorglub a écrit :

Artza, il ne faut pas confondre l'émission bien nommée Bébête show de Collaro avec la bande à Kermit, Piggy, Animal, le Chef suédois et Les cochons dans l'espace. Les derniers étaient drôles.


Tout çà à cause de Kermiterrand :lol:

Julien Salingue a écrit :

le NPA s’est adressé à l’ensemble des forces situées à la gauche du PS. Notre objectif ? Réaliser l’unité de ces forces pour affirmer publiquement, et ensemble, notre soutien à la lutte à venir des cheminotEs, alors ciblés de toutes parts par la propagande néolibérale, et notre volonté de défendre les services publics face à la politique de Macron.


EELV, Nouvelle Donne, République et socialisme sont-ils à la gauche du PS ?
Génération.s, qui est un morceau du PS derrière Benoît Hamon lui-même ancien candidat du PS à la présidentielle, est-elle à la gauche du PS parce que quand le bateau coule, les rats quittent le navire ?
Si tant est que cette qualification "à la gauche du PS" ait un sens...

Des partis dont certains (EELV, morceaux du PS, PCF, morceau des chevénementistes...) sont co-responsables d'attaques contre le secteur public, et dont d'autres (LFI, Ensemble !) ou les mêmes, aspirent à gouverner à nouveau dans le cadre capitaliste et donc à trahir les travailleurs...

Quel intérêt à l'unité de ces forces, sinon une cure d'opposition à certains leur permettant de se refaire une virginité, avec la caution des autres ?

Ajouter la voix de politiciens honnis en faveur des cheminots, est-ce que ça soutient utilement les cheminots ?

Une démarche et un appel auxquels ont refusé de se joindre nos camarades de Lutte ouvrière, et nous le regrettons, au motif qu’elle ne serait pas un point d’appui pour l’organisation, par en bas, de la lutte des salariéEs.


Ce n'est pas la raison du refus, même si ce n'est effectivement pas un point d'appui. C'est parce que le mouvement des cheminots s'annonçait fort et parce que la colère dans le secteur public ou d'autres services a commencé à s'exprimer, que certains politiciens opportunistes se précipitent en se disant qu'il y a des voix à ramasser pour l'avenir. Quand on voit que Génération.s récupère de nouveaux pans d'un PS en décomposition, on se dit que la reconstruction du PS est "en marche". On ne pourra pas empêcher ces politiciens de tenter de surfer sur la vague, mais ce n'est pas la peine de leur servir la soupe sous la forme d'une "union", qui amène la caution de l'extrême-gauche à ces gens-là : c'est cela la raison du refus côté LO.

Il ne s’agit évidemment pas de penser que l’unité des organisations politiques de gauche, en soutien à la lutte, pourrait se substituer à la lutte elle-même. Nous savons que sans manifestations, sans grèves, il est inenvisageable de faire basculer concrètement le rapport de forces pour stopper l’offensive de Macron. Mais nous n’opposons pas pour autant l’unité politique en soutien aux mobilisations et les mobilisations elles-mêmes : la fragmentation, la division, les logiques de chapelles sont en effet un véritable boulet pour les luttes, qui ont dès lors tout à gagner à ce que les organisations politiques leur affirment leur soutien d’une seule voix, a fortiori lorsque le gouvernement tente de les isoler comme dans le cas des cheminotEs.


En quoi cela serait-il moins efficace que les différents partis s'expriment séparément sur la question ?

La fragmentation, la division, les logiques de chapelles... Cela désigne LO, alors qu'en réalité tous ces partis ou presque se sont caractérisés par... la fragmentation, la division, les logiques de chapelles !

La fragmentation, la division ont-elles empêché la révolution russe de 1917 ? Ont-elles été "un véritable boulet pour les luttes" ? Fallait-il proposer une union des partis en dehors des soviets, en soutien aux soviets ? (toutes proportions gardées...)

Aucune arrière-pensée politicienne

Une démarche qui n’est pas nouvelle pour le NPA, contrairement à ce que certains ont voulu (faire) croire en nous accusant d’avoir des visées conjoncturelles, électoralistes ou politiciennes.


Le NPA n'a peut-être pas des visées "électoralistes ou politiciennes", mais d'autres, si !

Démarche pas nouvelle... Certes ! C'est le fond de la politique du NPA.

C’est précisément le refus de cette unité, alors qu’elle serait possible au regard des programmes de chacunE, qui témoigne bien souvent de calculs électoralistes ou politiciens.


Bref les calculs électoralistes ou politiciens, c'est LO, pas EELV, pas Génération.s, pas Nouvelle Donne, pas le PCF, pas La France Insoumise... Quel toupet !

Notre obsession est la construction des mobilisations, car nous sommes convaincus que seule la mise en mouvement des oppriméEs et des exploitéEs pourra permettre d’obtenir des victoires concrètes bénéficiant à des millions de jeunes et de salariéEs, mais aussi de faire sortir notre camp du cycle de défaites dans lequel il est enfermé depuis plus de 10 ans et redonner la confiance nécessaire pour revendiquer le droit de décider par nous-mêmes de notre quotidien et de notre avenir.


La mise en mouvement des opprimés et des exploités ne dépend pas de l'union des politiciens de gauche, mais de l'union des travailleurs sur le terrain. Au contraire, l'union des politiciens de gauche peut rapidement se mettre en travers du chemin des opprimés et des exploités pour faire cesser leur lutte après avoir acquis un crédit en la soutenant. Ce n'est même pas une supposition, c'est une certitude. Ce qu'il faut, c'est essayer de rassembler les travailleurs - par exemple les cheminots, dans les gares, les dépôts, les triages etc., et là, oui, quelle que soit leur appartenance syndicale ou politique si tant est qu'ils en aient une - et de faire en sorte qu'ils contrôlent leur mouvement de bout en bout sans que personne, aucun politicien ni aucun syndicat, ne puisse se mettre en travers de leur chemin sans se trouver balayé.

...


Eh oui, il y a tout ce que Julien Salingue ne dit pas. Un article critiquant LO, mais on chercherait en vain l'ombre d'une critique de la politique passée, actuelle ou future d'EELV, du PCF, des bouts du PS, de LFI etc. Ces politiciens n'ont droit qu'à la pommade sous une façade d'unanimité. Que certains d'entre eux s'en soient pris aux "services publics", aux travailleurs en général, ou aux travailleurs immigrés ou détachés en particulier, n'a pas l'air de gêner Besancenot ni Salingue.

Cet article est une preuve absolue de suivisme. Heureusement, tout le NPA n'est pas forcément sur les mêmes positions...
Plestin
 
Message(s) : 531
Inscription : 28 Sep 2015, 17:10

Re: sur le site du NPA

Message par artza » 30 Mars 2018, 08:19

aucune arrière-pensée politicienne

écrit Salingue.

Cette affirmation éveille la méfiance de tout individu doté de deux sous de jugeotte.

Question, pour quoi Mélenchon et Hamon ne sont pas dans la vidéo ni aucun ténor, Ruffin, Corbières, Coquerel, Autain, Quattenens, Obono...?

Imagine-t-on une tribune du Front pop. sans Blum, Thorez et Daladier?

Le scénario est simple: OB balance entre deux propos cette idée à la cantonade dans une émission réjouissante.
Immédiatement Saligue ou un autre commence à téléphoner dans toutes les permanences, sauf au PS qui devra attendre une prochaine fois!

Pour Paul Laurent voilà une occasion de gratouiller Mélenchon qui le snobe?. Idem pour Hamon et pour les autres c'est l'occasion inespérée de signaler leur existence.

ça plait (un peu) aux médias...pendant 24 heures.

Pour l'opinion à commencer par l'opinion ouvrière c'est un non événement pour l'instant. Dans l'avenir on verra.

Mélenchon n'est pas au bout de sa peine. Mitterrand son exemple a connu bien des hauts et des bas...pour finir par une OPA sur les restes du PS, gober le PSU, satelliser le PC et en dessert noyauter la moitié de l'OCI et de la LCR.

Et les travailleurs dans tout ça. Ben ils l'ont eu dans le dos.
artza
 
Message(s) : 1115
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: sur le site du NPA

Message par Kéox2 » 31 Mars 2018, 12:18

Au fil du temps, de plus en plus de choses séparent LO du NPA, de l'abandon des références à la dictature du prolétariat voire au communisme... leurs pratiques militantes, l'absence de véritable formation et sélection de leurs militants etc... Certes ce n'est pas nouveau, mais que je m'interroge vraiment sur les possibilités aujourd'hui de trouver encore des points de convergences avec ce parti qui dérive de plus en plus vers le camps de Mélanchon et consorts...
Kéox2
 
Message(s) : 51
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron