sur le site du NPA

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: sur le site du NPA

Message par Ottokar » 21 Oct 2020, 10:52

Un article de Sud Ouest annonce la scission du NPA bordelais. Un premier pas ?
Politique à Bordeaux : des militants du NPA rompent avec Philippe Poutou
Publié le 20/10/2020
Plusieurs militants de NPA révolution permanente, un courant minoritaire du NPA, annoncent leur rupture avec Bordeaux en Luttes, le collectif conduit par Philippe Poutou, élu conseiller municipal, avec deux autres colistiers (Évelyne Cervantès-Descubes et Antoine Boudinet), en juin dernier, via une alliance NPA-La France Insoumise.
Vision réformiste

C’est justement cette alliance qui explique le départ des NPA Révolution permanente. Ex-porte-parole de la campagne de Bordeaux en Luttes, Petra Bernus explique que « dans le contexte actuel de crise interne du NPA, nous avons acté notre rupture avec le collectif bordeaux en Luttes, dans la mesure où Philippe Poutou a explicité notamment dans un article de ‘‘La Tribune’’ qu’il était pour généraliser l’expérience d’union avec la France Insoumise, sans mettre de côté que cela pourrait se faire à l’occasion des présidentielles de 2022, se montrant favorable à l’implosion du NPA ».

Sur le fond, les militants en rupture estiment que Poutou s’est éloigné du but révolutionnaire du projet, au profit d’une vision plus réformiste de son action politique.


Pour ceux que cela intéresse, Révolution Permanente répond longuement à cette info https://www.revolutionpermanente.fr/Apres-les-declarations-de-Philippe-Poutou-ou-va-Bordeaux-en-Luttes
Ottokar
 
Message(s) : 318
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: sur le site du NPA

Message par Gayraud de Mazars » 21 Oct 2020, 11:03

Salut camarade Ottokar,

Je suis ces querelles de loin maintenant, mais tout cela n'annonce rien de bon pour le NPA et son futur congrès ! La direction se "droitise" et les minorités se radicalisent à gauche, tout va vers l'implosion...

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 1172
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 21 Oct 2020, 14:13

Gayraud de Mazars a écrit : les minorités se radicalisent à gauche

Ah ? Première nouvelle !
De toutes façons, dans le contexte, la formule ne peut pas signifier grand chose...
L’intérêt ne pense pas, il calcule. Les motifs sont ses chiffres. K. Marx, « Débats sur la loi relative au vol de bois » 1842.
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 4149
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: sur le site du NPA

Message par ulm » 02 Nov 2020, 17:52

Hebdo L’Anticapitaliste - 541 (29/10/2020) a écrit :Contre tout projet de scission, un congrès démocratique pour relancer le NPA en tant qu’organisation révolutionnaire utile à notre classe

Début octobre, des camarades du NPA publiaient dans l’Anticapitaliste un appel « Vite, un nouvel élan pour le NPA ! ». Ce texte, rendant compte des débats d’une réunion de la plateforme U (PfU) du Congrès de 2018, dresse un scénario catastrophe d’un parti rongé par le « fractionnisme » et les « invectives », et propose de « faire parti » pour « une organisation radicale, anticapitaliste, révolutionnaire, ouverte ».

Ils appellent à « se regrouper et à refuser que le NPA ne soit qu’un simple bloc de courants en concurrence les uns avec les autres. » Cela veut dire quoi quand ce sont les camarades de la plus grosse fraction du NPA qui l’écrivent ? Écarter les autres, scissionner ? « La séparation » ainsi que Philippe Poutou, porte-parole du NPA, l’a ­publiquement déclaré ?

Se renforcer en s’épurant, vous êtes sûrs ?

La grande majorité des camarades sont inquiets devant cette perspective de scission. Et dans quel objectif ? Qui empêche la dite majorité de faire sa politique, de développer l’influence du NPA, alors qu’elle compte dans ses rangs les trois porte-parole du NPA et contrôle les finances et les médias du parti ?

Le NPA a toujours comporté plusieurs tendances en son sein, défendant des orientations différentes et disposant d’un droit d’expérimentation et d’expression publique lorsqu’elles ne sont pas majoritaires. Pourquoi donc ce qui est la réalité du NPA depuis sa fondation justifierait aujourd’hui une scission ?

La politique de la PfU, la logique d’une majorité minoritaire dès le début
Les tensions sont, en réalité, la conséquence des choix de la PfU, qui, ayant recueilli 48 % des voix lors du dernier Congrès, a tout fait pour s’imposer comme majorité dite de travail, c’est-à-dire comme centre et axe unique de la direction en refusant d’associer les autres courants.

Le bilan est là, la dite majorité a toute raison de penser qu’elle sera encore plus minoritaire au prochain congrès, d’autant plus qu’elle a eu beaucoup de mal à doter le NPA d’une orientation pour la séquence de la lutte de classes marquée par le mouvement des Gilets jaunes et par la bataille des retraites. C’est ce qui explique une fuite en avant où les camarades se laissent la possibilité de se soustraire au congrès.

Relever le défi d’un congrès démocratique

Les signataires de cette tribune souhaitent, par-delà leurs désaccords, contribuer à la tenue d’un congrès démocratique dans les meilleures conditions en rompant avec le chantage à la scission pour rétablir la confiance politique nécessaire à un fonctionnement démocratique, codifié par nos statuts qui respectent le droit des différents courants et le droit d’expérimentation.
C’est aussi comme ça que l’ensemble des militants pourront se faire un point de vue sur les divergences politiques qui nous divisent au regard d’une situation totalement inédite créée par la crise globale du capitalisme. Cette situation, sa gravité, nous imposent un comportement responsable et aussi, et c’est lié, une discussion sur la période et nos tâches.

Pour le rassemblement des révolutionnaires, réaffirmer notre indépendance à l’égard du réformisme

Le seul projet concret auquel les camarades de la PfU semblent devoir se raccrocher est celui avancé par Philippe Poutou à Bordeaux, à savoir celui d’une alliance électorale durable avec La France insoumise. Et c’est sur cette base qu’à Bordeaux, la U organise, sans attendre, la scission ! Or, autant il est possible de faire front avec LFI dans le cadre de mobilisations concrètes, autant nous nous devons d’affirmer l’existence d’un courant révolutionnaire y compris lors des élections, en particulier au moment où l’offensive réactionnaire, raciste et xénophobe exige une réponse internationaliste sans faille.

Le NPA ne retrouvera un nouvel élan, ne s’affirmera et ne se renforcera en tant que courant révolutionnaire qu’à condition d’intervenir dans la situation, de prendre des initiatives, ainsi que d’affronter les discussions stratégiques qui ont été soigneusement évitées jusqu’ici pour se construire au cœur de la lutte de classes en toute indépendance des partis réformistes.
L’ensemble des militantEs du NPA qui se retrouvent dans cette démarche seront conviés à une réunion nationale qui se tiendra courant décembre.

https://lanticapitaliste.org/opinions/v ... -le-npa-en
ulm
 
Message(s) : 119
Inscription : 08 Déc 2008, 16:12

Re: sur le site du NPA

Message par Kéox2 » 03 Nov 2020, 18:20

Ce texte, produit par des courants et tendances dites de "gauche" du NPA, ne fait aucune référence ni à la classe ouvrière ni aux idéaux du communisme révolutionnaire, (même si y faire référence explicitement ne suffirait pas à en faire une opposition réellement communiste au sein du NPA).

Ces groupes "baignent" dans le même milieu social de la petite bourgeoisie estudiantine, enseignante du NPA dont ils partagent grosso modo l'essentiel des idées. Ils sont venus au NPA en fait essentiellement pour tenter d'y gagner une assise un peu plus importante que lorsqu'ils menaient une existence indépendante (ce qui est loin de l'entrisme dans des partis ouvriers à l'époque préconisé par L. Trotsky...). Franchement, je renverrais bien volontiers dos à dos tous ces groupes (ARC, Révolution Permanente, Anti capitalisme et Révolution, Démocratie Révolutionnaire...) et la droite du NPA (Besancenot, Poutou, Poupin...).
Kéox2
 
Message(s) : 213
Inscription : 03 Fév 2015, 12:09

Re: sur le site du NPA

Message par Patrocle » 03 Nov 2020, 19:16

Kéox2 a écrit :Ce texte, produit par des courants et tendances dites de "gauche" du NPA, ne fait aucune référence ni à la classe ouvrière ni aux idéaux du communisme révolutionnaire, (même si y faire référence explicitement ne suffirait pas à en faire une opposition réellement communiste au sein du NPA).

Ces groupes "baignent" dans le même milieu social de la petite bourgeoisie estudiantine, enseignante du NPA dont ils partagent grosso modo l'essentiel des idées. Ils sont venus au NPA en fait essentiellement pour tenter d'y gagner une assise un peu plus importante que lorsqu'ils menaient une existence indépendante (ce qui est loin de l'entrisme dans des partis ouvriers à l'époque préconisé par L. Trotsky...). Franchement, je renverrais bien volontiers dos à dos tous ces groupes (ARC, Révolution Permanente, Anti capitalisme et Révolution, Démocratie Révolutionnaire...) et la droite du NPA (Besancenot, Poutou, Poupin...).


En voilà un avis argumenté, nuancé, dialectique... De tels propos, du coup, rendent le NPA attractif comparé à l'organisation de l'auteur de cette diatribe.
Patrocle
 
Message(s) : 241
Inscription : 28 Fév 2017, 13:57

Re: sur le site du NPA

Message par Ottokar » 03 Nov 2020, 21:02

LO est en désaccord politique avec le NPA comme elle l'était avec la LCR, ce n'est pas nouveau. Cela dit, il y a deux options, soutenir un Melenchon quelconque en le parant de héros s'il n'a pas, ou rester indépendant et se présenter aux présidentielles. Ils feront ce qu'ils voudront et se passeront de mon avis, mais aux dernières, j'étais content que Nathalie ne soit pas seule et cela ne nous renforcera pas que le NPA éclate. Mais encore une fois, on n'y peut rien
Ottokar
 
Message(s) : 318
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: sur le site du NPA

Message par Ottokar » 03 Nov 2020, 21:04

Mon correcteur a fait des siennes, il fallait lire
En le parant de VERTUS,
Ottokar
 
Message(s) : 318
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: sur le site du NPA

Message par artza » 04 Nov 2020, 09:02

En fait à Bordeaux c'est une rupture de quelques uns avec "Bordeaux en lutte".

Une question les NPA de Bordeaux étaient-ils tous au sein ou derrière "BeL". C'est ça qui en dirait plus long.

Autre chose aucun de ces "courants" ne fait un quelconque bilan du NPA et pour cause tous étaient d'accord espérant coiffer les autres.

La baudruche s'est dégonflée et chacun veut récupérer ses billes... pour rejouer la même partition.

Cette histoire se répète depuis 1936. "Le petit bonhomme avec son drapeau dont on ne sait pas dans quelle direction il coure" (Trotsky de mémoire).

Otto fut content de la dernière candidature Poutou aux présidentielles.
Candidature qui ne fut possible que grâce à la candidature de Nathalie Arthaud ;).
Tout seul ou mal accompagné ?
Faut voir, si on a le choix.

Avant les présidentielles, il y a normalement des régionales. Alors en avant pour des listes "Aquitaine en lutte" pour rompre l'isolement de LO.

Pour revenir à l'article des "gauches" je ne vois que trois signataires. :o
Tout va bien.
artza
 
Message(s) : 1713
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: sur le site du NPA

Message par Ottokar » 04 Nov 2020, 09:47

Je ne me sens pas isolé, je dis juste que la disparition du NPA dans les élections ne renforce pas LO dans le climat actuel. Mais le NPA est assez grand pour se détruire tout seul sans mon aide ni celle d'Artza. Ils construisent sur du sable depuis le début, Artza a raison, c'est une tendance des trotskystes ayant vécu trop longtemps dans ces petits groupes. Soit prendre leurs problèmes de petits groupes pour le centre du monde, se réjouir d'avoir progressé en ayant détaché quelques uns du groupe concurrent (leurs victoires vues au prisme de l'augmentation de leurs % aux congrès du NPA, alors qu'en valeur absolue, celui-ci est tombé au quart ou à la moitié de ce qu'il était il y a deux ans d'après ses propres chiffres). Et de gonfler leurs maigres expériences. Témoin la copine du NPA-tendance je ne sais pas quoi à la fête il y a deux ans qui parlait de la grève du nettoyage qu'elle avait vécue, ou les exploits postaux du 92 de Gaël Quirante, ceux de la Gare du nord ou de la RATP désormais... alors que sur le plan global, les syndicats ont toujours eu les choses en mains. Un pote du NPA, ex-PC de mon quartier me dit qu'ils continuent à parler du nettoyage comme s'ils avaient pris le palais d'Hiver. Un vrai parti, ou une simple UL, elle en a des dizaines, des expériences de ce type, et sans être à ce niveau, LO en a accumulé un certain nombre.
L'autre défaut, symétrique, c'est de tellement souffrir d'être petit que dès qu'on est un poil plus gros, on croit que c'est arrivé, et à l'inverse, ou de faire n'importe quoi pour avoir l'impression d'être plus gros. C'est ce que reprochait LT en son temps à Frank-Molinier avec la Commune mais aussi à Andres Nin qui avait fait ce compromis en Catalogne et s'y complaisait, se satisfaisait de ses succès quand il fallait viser au-delà, Madrid et la tête de la révolution. Cela leur a coûté, et la vie et la défaite de la révolution, ainsi qu'on le voit dans Land and freedom.

Tout cela dit, oui j'étais content, non pas de la campagne de Poutou que je n'aurais jamais faite (j'ai fait celle de Nathalie, surprise !) mais de sa présence. Avec lui, nous étions deux à tirer dans le même sens, contre les 9 autres. Dans les circonstances actuelles (je dis bien dans les circonstances actuelles), son absence ne va pas nous renforcer. Mais encore une fois, présence ou absence, on n'y peut rien, LO n'a aucune influence sur eux, ne pourrait pas leur proposer une alliance comme elle l'a déjà fait, ni peser sur leurs choix.
"Segui il tuo corso, e lascia dir genti" (Dante, cité par Marx)
Ottokar
 
Message(s) : 318
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : conformistepote et 6 invité(s)