sur le site du NPA

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: sur le site du NPA

Message par artza » 07 Sep 2016, 09:02

L'Anticap du 1er septembre consacre trois pages sur l'université d'été du NPA (du 23 au 26 août) accueillant "près de 700 participants" (600 en 2014 et près de 650 en 2015).
Des débats avec des invités:

François Ruffin...nous avons pu aussi échanger avec lui de nos propositions politiques respectives. Ce débat doit continuer.

Pour en savoir plus...patience.

Edwy Plenel...devant près de 200 personnes...fustigeant en particulier la politique de l'actuel gouvernement et ses innombrables renoncements

Nous n'en savons pas plus.

Accompagné de Philippe Julien, ex-salarié de PSA Aulnay, la réalisatrice Françoise Davisse a présenté son film documentaire Comme des lions dans une chaude ambiance, au sens propre comme au figuré...

Chaude ambiance au sens propre ok mais au figuré que faut-il comprendre?

...un débat devant une grosse centaine de participantEs...(avec la participation de représentants d'Ensemble, du PCF et d'Alternative libertaire)

Qu'ont-ils pu bien se dire?

Un forum internationaliste évoquant entre autres le Brexit avec un représentant du SWP partisan de la sortie de l'UE et un représentant de Socialist Resistance pour le maintien dans l'UE.
Qu'en pense le NPA?

Enfin le meeting: "La rue et les urnes: le NPA fait sa rentrée en meeting."
Poutou a présenté les raisons de sa candidature qui collectait à sa cette date 90 promesses de parrainages.

A ceux qui nous disent qu'il y a beaucoup de candidatEs à gauche, nous répondons que nous sommes légitimes. Car nous voulons être la voix de celles et ceux avec lesquelLes nous construisons les résistances et les luttes au quotidien...Mais aussi parce que nous portons un programme global...qui ne peut être qu'un programme anticapitaliste révolutionnaire...Et pour finir citons...Durruti:"...perdre une bataille ne doit jamais affecter un révolutionnaire...le simple fait d'entamer un combat est déjà une victoire."
artza
 
Message(s) : 1185
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: sur le site du NPA

Message par Ian » 08 Sep 2016, 16:22

Tu as une partie des réponses à tes questions ici : https://npa2009.org/videos
Ian
 
Message(s) : 290
Inscription : 22 Mars 2009, 13:58

Re: sur le site du NPA

Message par artza » 09 Sep 2016, 09:00

Merci.

J'ai écouté le topo de Plenel.
Tout au long je me suis demandé qu'est-ce que ce discours peut apporter à des jeunes ou moins jeunes militants ou futurs militants anticapitalistes?

D'abord une remarque qui me tient à coeur E.P évoque une caricature de Charlie hebdo le représentant tenant en laisse les frères Kouachi.
Cette caricature est une saloperie.
Cette caricature m'en a rappelé une autre de Plantu dans Le Monde en 2002 représentant Arlette en compagnie de Marc Blondel et de Le Pen avec des brassards frappés de la croix gammée. Plantu et la rédaction du Monde qui l'a publié (ré)inventais l'hitléro-trotskysme.

E.P dénonce la démagogie identaire, le racisme, l'amalgame islamisme-musulman, le passé colonial et le présent post-colonial de la France et de la gauche.

Au nom de quoi d'une exigence démocratique et sociale.
A chacun de donner à cette exigence le contenu qu'il veut.
Au bout du compte il s'agit d'un voeux pieux on peut aussi utiliser la devise usée de la république, liberté, égalité, fraternité!

Pour la politique E.P préfère parler des temps longs c'est moins engageant mais comme les temps longs seront les fruits des temps courts et moyens, il est bien obligé d'évoquer en quelques phrases le temps court.
La recette est simple, d'abord ne pas se laisser piéger par les présidentielles.
Oui mais comment...en parlant des législatives où il faudrait mettre en place des candidatures d'unité, de regroupement, de qui avec qui, pour dire quoi?
A chacun de voir.

Ensuite survol de deux siècles "d'exigence démocratique et social" avec un coup de chapeau à Lamenais qui a le grand mérite d'être catholique au passage E.P n'informe pas les ignorants que l'Eglise l'a viré.

Beaucoup de brosse à reluire pour les "catholiques sociaux" là on entre carrément dans le conte de fées.
Les prêtres ouvriers ils furent condamnés par l'Eglise, E.P ne le dit pas, certains se défroquèrent et connurent "les plaisirs de la chair", quelques uns devinrent des bureaucrates syndicaux et laissèrent Rome pour le carrefour Châteaudun.

Au passage un peu de fiel, des incroyants furent colonialistes en quoi ça disqualifie l'incroyance. Des médecins peuvent être des charlatans ou des escrocs ça ne disqualifie pas la médecine.
Des catholiques furent anticolonialistes, bien plus nombreux furent les catholiques OAS.

Pour conclure un programme "la bonté et la beauté" d'un coup je me suis souvenu de Trotsky qui a écrit quelques parts que l'ouvrier conscient qui entend ce genre de truc met les deux mains sur ses poches pour prendre garde à son porte-monnaie.

Bref EP a aussi évoqué son passé LCR sans oublier une pointe de sectarisme.
Il ne renie pas son passé. Il n'est pas le seul dans ce cas, au hasard Filoche et même Mélenchon. sont dans ce cas.
artza
 
Message(s) : 1185
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: sur le site du NPA

Message par Zorglub » 09 Sep 2016, 21:53

artza a écrit :Pour conclure un programme "la bonté et la beauté" d'un coup je me suis souvenu de Trotsky qui a écrit quelques parts que l'ouvrier conscient qui entend ce genre de truc met les deux mains sur ses poches pour prendre garde à son porte-monnaie.

Trotsky ou Cannon ?
Zorglub
 
Message(s) : 224
Inscription : 27 Fév 2009, 01:26

Re: sur le site du NPA

Message par artza » 10 Sep 2016, 06:29

Oui, j'ai hésité ;)
artza
 
Message(s) : 1185
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: sur le site du NPA

Message par artza » 17 Sep 2016, 07:37

Dans l'Anticap. du 15 septembre un interview de François Ruffin "journaliste, réalisateur, tout simplement militant...invité de notre université d'été".

Question:
Tu cites une phrase de Lénine sur la nature d'une situation révolutionnaire pour insister sur la nécessité que "ceux du milieu" basculent du côté de "ceux d'en bas". Comment vois-tu ça dans le contexte actuelle?


Réponse de Ruffin:

...Cela part d'une sorte d'intuition d'Emmanuel Todd... à la différence des classes "éduquées", les classes populaires se prennent la mondialisation droit dans la gueule. ...un divorce économique qui produit aussi un divorce politique: des ouvriers qui ont voté Mitterrand en 1981 peuvent voter aujourd'hui FN; en 2005, 80% des ouvriers ont voté NON au traité constitutionnel européen alors que 56% des cadres et 54% des enseignants ont voté pour le Oui. ...quand on interroge les classes populaires, pour eux (sic) le protectionnisme est une évidence: il faut recourir à des outils de régulation pour ne pas être en concurrence avec le salarié roumain ou chinois. C'est à mon avis l'un des points de blocage dans la gauche critique: il faut intégrer cette préoccupation et en faire quelque chose de positif, ne pas laisser cette arme aux mains du FN...


L'Anticap laisse glisser et passe à une autre question:

Justement cette "gauche critique", la "gauche de gauche", la gauche radicale...peine à se faire véritablement entendre...


Réponse de Ruffin:

...j'appartiens à cette gauche critique, mais j'en ai honte...personne ne comprend rien à ce qui se passe à gauche du PS. ...Qui fait vraiment la différence entre le NPA, LO, Ensemble, et le PG...? Pour moi Mélenchon fait parti de la même famille...


La dernière question:

...pour l'unité à la gauche du PS. ...quels axes programmatiques pourrait-on converger (sic)...?


Réponse de Ruffin:

Moi je suis d'abord pour mettre la charrue avant les boeufs: je suis pour rassembler les gens avant le programme...on a tous un adversaire commun...C'est bien "la finance", cet ennemi que Hollande pointait en 2012...sauf que nous on a pas lâché et on lâchera pas!...on a un bout de chemin à faire ensemble avant de se trouver au pouvoir...Si on pouvait déjà commencer quelque chose...


Quel voyage les amis d'une citation de Lénine on passe à une intuition de Todd pour exprimer de la honte pour son camp, envisager une concurrence de saltimbanques sur le terrain du FN pour finir par le rassemblement de ceux qui brandissent le drapeau rouge avec ceux qui braillent la Marseillaise.
artza
 
Message(s) : 1185
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: sur le site du NPA

Message par Gaby » 17 Sep 2016, 13:38

Assez souvent sur ce forum, l'on peut lire que le grand tort du NPA est de laisser s'exprimer des points de vue qui ne sont pas le sien, sans rectifier ce que serait la politique correcte, etc.

En ce qui me concerne, je ne trouve aucun intérêt à réciter les mêmes choses. Dans ma petite expérience, j'ai plutôt l'impression que les idées s'enrichissent quand elles se confrontent. On peut finir une brève, un édito, une interview, sans forcément conclure par "les travailleurs doivent se battre - il faut un parti". Ce type de publication est illisible passés les premiers mois de lecture.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 17 Sep 2016, 16:18

Gaby a écrit :...j'ai plutôt l'impression que les idées s'enrichissent quand elles se confrontent...


Quand on tient à ses idées, enrichir les idées des adversaires n'est pas un but. Et d'ailleurs, là, nulle confrontation...

[edit]Peut-être une erreur de compréhension de ma part : "les idées", ça n'incluait pas forcément les idées des adversaires...[/edit]

Le NPA n'a pas tort de publier un journal conforme à ses choix politiques, qui consistent justement, dans une large mesure, à ne pas définir précisément ces choix.
Le choix de faire disparaître en 2009, démonstrativement, "communiste" et "révolutionnaire" de son nom d'organisation.

Pour le reste, je constate que Gaby n'a pas l'endurance qui consisterait à pouvoir lire, et supporter, pendant des dizaines d'années, des brèves, des éditos, des interviews se concluant par "les travailleurs doivent se battre - il faut un parti".

J'en connais que ça a fait simplement sourire, et espérer, avec quelques raisons de le faire, des progrès généraux de leur organisation des progrès rédactionnels ;).
De toutes façons, mieux vaut une proposition juste, exprimée sèchement, qu'une proposition opportuniste, présentée au milieu de fioritures.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2323
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: sur le site du NPA

Message par Gaby » 19 Sep 2016, 22:03

Oui, je pense que Ruffin est dans notre camp social. En fait ça ne me traverse même pas l'esprit qu'il puisse ne pas être considéré comme tel. Avec ses défauts, ses désaccords et ses grandes qualités.
Gaby
 
Message(s) : 401
Inscription : 27 Fév 2004, 10:53

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 22 Sep 2016, 05:45

Non, les promoteurs du "patriotisme économique", tels Mélenchon, Montebourg, et... François Ruffin, ne peuvent pas être considérés comme étant "dans le camp des travailleurs" :
lutte ouvrière a écrit :Patriotisme économique : intérêt national, intérêt du capital
21 Septembre 2016

La menace de fermeture de l’usine Alstom de Belfort a suscité un tir nourri des tenants du patriotisme économique. Selon ces derniers, il conviendrait de défendre les locomotives françaises, produites en France. Tous n’ajoutent pas « par des ouvriers français », mais le cœur y est…

Tous ces bons apôtres prétendent naturellement défendre à la fois les emplois des travailleurs et les profits des patrons. Cela seul devrait suffire à susciter la méfiance puisque, depuis longtemps, les capitalistes ont pris l’habitude d’augmenter leurs profits en réduisant les emplois.

Mais la question se complique encore lorsqu’il s’agit de savoir ce qu’est une production française. Un wagon fabriqué pour la société canadienne Bombardier près de Valenciennes est-il plus ou moins français qu’un autre fabriqué pour la société française Alstom à Annaba, en Algérie ? Sur les très nombreuses pièces qui composent une motrice, combien sont fabriquées dans le pays où elles sont montées, combien sont fabriquées par des sous-traitants opérant à l’autre bout du monde ? Et d’où viennent l’acier, le cuivre, les métaux rares, le verre, le plastique qui entrent dans la fabrication ? La production est organisée à l’échelle mondiale. L’objet de consommation le plus élémentaire, de la chemisette au cornet de crème glacée, est produit par la collaboration de travailleurs du monde entier. C’est encore plus vrai pour les pièces plus complexes.

Pourtant il y a bien dans tout ce processus un aspect national : chaque groupe multinational est attaché historiquement à un État. Et, en effet, Alstom est attaché à l’État français, son défenseur, sa vache à lait, le garant de ses profits et son actionnaire à hauteur de 20 %. La composante nationale, la seule, c’est le fait que les différents États défendent chacun le profit privé de leurs capitalistes.

Les patriotes, économistes ou pas, défendent les profits des capitalistes français. Et ils veulent convaincre les travailleurs que défendre les profits de leurs patrons, parce qu’ils seraient français, serait la voie du salut, le chemin pour maintenir leurs emplois et leurs conditions de vie. Le patriotisme économique consiste au fond à dire qu’ouvriers et patrons sont dans la même galère, ont les mêmes intérêts.

C’est un mensonge grossier et c’est aussi un poison mortel. Car c’est dresser les travailleurs les uns contre les autres, pays par pays, voire usine par usine… pour le plus grand bénéfice de leurs exploiteurs respectifs.

Il faut combattre l’idée même de patriotisme économique, l’idée qu’il pourrait y avoir un intérêt commun entre patrons et ouvriers. Il faut au contraire affirmer les intérêts communs de tous les travailleurs contre leurs ennemis communs, les capitalistes, quelle que soit leur nationalité.

Paul GALOIS
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2323
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)