sur le site du NPA

Tout ce qui touche de près ou de loin à l'actualité politique en France

Re: sur le site du NPA

Message par Ottokar » 04 Oct 2018, 08:47

Article compte-rendu de la dernière rencontre LO-NPA, vue par l'Anticapitaliste, journal du NPA
Élections européennes. Discussion NPA-LO : c’est difficile...

Des délégations du NPA et de Lutte ouvrière se sont de nouveau rencontrées jeudi 20 septembre. Une rencontre dans laquelle les camarades de LO ne semblent pas prendre la mesure de l’enjeu, pour les révolutionnaires, de cette élection.

Pour commencer, les camarades nous ont attaqués sur notre article dans le journal (l’Anticapitaliste n°441), affirmant que nos propos ne reflétaient pas leur intervention à l’université d’été et disant que nous n’avions aucun désaccord sur la question des migrantEs. Ils ont ainsi réaffirmé la défense des migrantEs, les revendications de liberté de circulation et d’installation.

Ils ont indiqué que le désaccord essentiel était la formule de « rupture » avec l’Union européenne, qu’ils refusent, encore plus que lors des campagnes communes de 1999 et 2004. Leur argument fort est que « à l’époque, il fallait combattre le préjugé selon lequel l’UE était progressiste alors que maintenant il faut se battre contre les préjugés réactionnaires ». Nous entendons cet argument, puisque contrairement à ce qui nous a été dit, nous ne cédons pas au « nationalisme de Mélenchon », en revendiquant une rupture internationaliste avec les traités de l’UE. Mais en revanche, nous pensons qu’il faut montrer notre stricte démarcation vis-à-vis des traités et institutions de l'UE, et de la bourgeoisie française qui, elle, veut une Europe forte pour attaquer le monde du travail en France et défendre les intérêts de la France dans le monde.

Des convergences…

De ce point de vue, nous avons souligné le fait que LO est d’accord pour dénoncer l’UE comme machine de guerre de l’impérialisme, en particulier de l’impérialisme français.

Les camarades sont d’accord que parler d’écologie permet de dénoncer la crise du capitalisme. Ils estiment que la question des migrantEs ne doit pas être au centre de la campagne mais leur position est bien difficile à tenir, étant donné la physionomie de la campagne telle qu’elle se déroule en réalité.

Nous avons constaté un accord sur les revendications classiques mais fondamentales sur la réquisition des banques, les licenciements, les salaires, etc. Un accord également sur la nécessité de combattre le gouvernement et de construire les mobilisations contre lui, même si on a pu ressentir une réticence de LO sur ce point, sans doute parce que les camarades ont peur de voir revenir nos propositions d’unité d’action, ou que cela ne leur paraît pas assez radical de s’opposer à Macron.

… que LO balaie

Au cours de la discussion, les camarades ont été clairs : « On constate qu’on n’arrive pas à se mettre d’accord ». Les camarades ont également refusé de poursuivre la discussion par écrit et n’ont pas formulé autre chose que des critiques de nos positions, sans formuler de propositions qui pourraient constituer un compromis dynamique.

Une drôle de façon de faire, qui pourrait donner l’impression que la direction de LO ne veut pas d’accord.

C’est bien dommage car il y a un enjeu très fort dans cette élection. À gauche comme à droite, il existe des orientations favorables à l’Europe capitaliste (LR, LREM, mais aussi le PS, Génération·s et EÉLV), ou des orientations nationalistes. La question est de savoir s’il est possible de construire une alternative audible, qui soit à la fois internationaliste et opposée à la construction libérale de l’Europe, pour une Europe des travailleurEs et des peuples. Nous savons qu’il sera beaucoup plus difficile de faire exister cette alternative séparément qu’ensemble.

Nous nous reverrons le 16 octobre, et LO prendra sa décision au plus tard à son congrès début décembre. De notre côté, la discussion continuera à notre CPN qui se réunira les 6 et 7 octobre.

Antoine Larrache et Christian Babel
Ottokar
 
Message(s) : 224
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: sur le site du NPA

Message par Zelda_Zbak » 05 Oct 2018, 15:17

pour une Europe des travailleurEs et des peuplEs :ugeek:

Un accord également sur la nécessité de combattre le gouvernement et de construire les mobilisations contre lui, même si on a pu ressentir une réticence de LO sur ce point, sans doute parce que les camarades ont peur de voir revenir nos propositions d’unité d’action, ou que cela ne leur paraît pas assez radical de s’opposer à Macron.

brrrrrrrrrrrrrr, c'est vrai que ça fout les jetons.

Plus sérieusement, LO + NPA ou LO et NPA séparés, le son de cloche POUR l'Europe des travailleurs sera totalement inaudible de toute façon. Les nationalos de tous bords et de tous les pays vont vociférer les mêmes bêtises. Peut-être faudrait-il ajouter au slogan CONTRE l'Europe des nationalistes, des chauvins et des possédants ? Car au bout du compte, c'est la même.

CONTRE cette Europe des nationalistes, des chauvins et des possédants
POUR construire l'Europe des travailleuses et travailleurs de tous les pays
Avatar de l’utilisateur
Zelda_Zbak
 
Message(s) : 528
Inscription : 05 Fév 2015, 11:53

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 10 Oct 2018, 14:23

Sur la brochure de présentation de "Lutte Ouvrière", septembre 2018 :

Quitter l’Union européenne et retrouver de la souveraineté ?
Une diversion et un mensonge !

L’Union européenne a été construite pour régler les petites et grandes affaires de la classe capitaliste. Les gouvernements européens ont cru bon de s’associer pour créer un marché commun pour leurs bourgeoisies respectives. Ils ont été capables d’élaborer toute une législation réglementant le marché européen. Ils ont inventé une monnaie commune.
Mais l’UE s’est toujours moquée des intérêts des travailleurs et des peuples. Elle a été incapable d’impulser ne serait-ce qu’un smic européen. Elle n’a rien fait pour faire progresser les droits des femmes, alors que l’on compte encore des pays, comme Malte par exemple, qui interdisent l’avortement. Et aujourd’hui, comment parler de libre circulation au sein de l’Union européenne quand des frontières sont rétablies comme c’est le cas par exemple à Vintimille ?
Opposer l’UE aux États nationaux est stupide. L’UE n’est en effet que l’émanation des États nationaux et de leur politique antiouvrière. Ces derniers ne sont pas meilleurs pour les opprimés ! L’État français ne défend pas plus les intérêts des travailleurs. Il est au service de Dassault pour acheter ses Rafale ou les vendre aux quatre coins du monde. Il permet à Vinci, Veolia ou Bolloré d’emporter des marchés, en France ou en Afrique. Il est au service du grand patronat pour faciliter l’exploitation patronale et démolir le Code du travail, comme l’a fait Macron.
Sortir de l’Union européenne ne réglera pas les problèmes des travailleurs. Malgré le vote du Brexit, les travailleurs britanniques sont toujours confrontés à une hausse des prix, de nouvelles pressions pour être encore plus compétitifs.
Le Brexit va recréer une frontière, aujourd’hui disparue, en plein milieu de l’Irlande. Quant aux banques de la City, elles se débrouilleront pour que leurs affaires continuent comme avant.
L’Europe ne peut être qu’à l’image des gouvernements bourgeois.
Donner naissance à une Europe favorable aux opprimés ne sera possible que si les travailleurs renversent le pouvoir de la bourgeoisie.
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2370
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: sur le site du NPA

Message par Gayraud de Mazars » 10 Oct 2018, 14:58

Salut camarades,

La Riposte est hostile à l’Union Européenne. Il est évident que la lutte pour la défense des intérêts des travailleurs et la lutte contre le capitalisme est incompatible avec l’UE. Mais ce qui s’est passé en Grande-Bretagne avec le Brexit ne va pas dans le sens de notre lutte. Il ne suffit pas de voir le caractère formel d’un vote – dans ce cas un « non » à l’UE – et ce qui est fait. Il faut voir qui le fait et quelles en sont les conséquences concrètes du point de vue de la lutte de classes. Notre hostilité à l’UE découle de notre hostilité au système capitaliste. Ici, la question européenne a été utilisée par les différentes fractions de la classe dirigeante comme une diversion et une façon de diviser les travailleurs sur des bases nationales et religieuses. Le résultat de ce référendum tendra à renforcer les tendances nationalistes et réactionnaires sur l’ensemble du continent.

Le piège de ce référendum a été d’autant plus facilement mis en place que le mouvement ouvrier britannique a été – et est toujours – dépourvu d’un programme et d’une stratégie de lutte clairement socialistes. Pendant des décennies, les travailleurs ne pouvaient que constater que la politique du Parti Travailliste était pratiquement identique à celle des Conservateurs. L’arrivée de Corbyn à la tête du parti représente un pas en avant par rapport à l’ancienne direction « blairiste ». Mais la réorientation du parti doit aller plus loin. Le programme et les conceptions politiques de sa direction sont encore trop limités, trop timides, pour poser une alternative concrète au système capitaliste. Ceci donne un avantage colossal à la classe capitaliste dans sa lutte contre les travailleurs.

Fraternellement,
GdM
"Un seul véritable révolutionnaire dans une usine, une mine, un syndicat, un régiment, un bateau de guerre, vaut infiniment mieux que des centaines de petits-bourgeois pseudo-révolutionnaires cuisant dans leur propre jus."
Avatar de l’utilisateur
Gayraud de Mazars
 
Message(s) : 315
Inscription : 23 Avr 2014, 12:18

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 10 Oct 2018, 19:58

Gayraud de Mazars a écrit :Pendant des décennies, les travailleurs ne pouvaient que constater que la politique du Parti Travailliste était pratiquement identique à celle des Conservateurs. L’arrivée de Corbyn à la tête du parti représente un pas en avant par rapport à l’ancienne direction « blairiste »...


À ce niveau c'est plus que de la naiveté...
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2370
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: sur le site du NPA

Message par artza » 11 Oct 2018, 12:20

Lors de la dernière réunion de la direction nationale du NPA 37 se sont exprimés pour une liste commune LO-NPA aux prochaines élections européennes.
22 contre.
5 abstentions (?)
10 NPPV (comprendre ne prend pas part au vote...Pourquoi?)

Bref, résultat des courses 37 pour et 37 pas pour ( franchement contre ou s'en tapent.)
artza
 
Message(s) : 1198
Inscription : 22 Sep 2003, 08:22

Re: sur le site du NPA

Message par Ottokar » 11 Oct 2018, 15:04

Même étonnement que Artza. Je peux comprendre des abstentions : y'a du pour, y'a du contre, je ne tranche pas et je me rallierai à la majorité. Mais les "ne prend pas part au vote" ? Il y a des élections. Que veut dire NPPV ? Je me fiche des élections ? Si on est d'accord pour y participer, il y a une proposition d'accord de la part d'une partie du NPA. De recherche d'accord, plutôt, car la proposition suppose que LO sera d'accord aux conditions du NPA (rupture ou pas avec l'Europe), mais bon... On doit bien en dire quelque chose. Oui avec LO si on atteint un accord, Non car avec LO on n'est pas d'accord, ou que le NPA n'a pas intérêt à se monter avec LO, ou toit autre raison. Ou encore abstention = j'sais pas trop. Mais NPPV ?
Ou alors c'est NPPV car il y avait d'autres options qui n'ont pas été soumises au vote ? Peut-être, mais qu'ils les disent... Bref, éternel mystère des "NPPV" chez nos amis.
Ottokar
 
Message(s) : 224
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

Re: sur le site du NPA

Message par Byrrh » 11 Oct 2018, 19:39

Bon, c'est plus compliqué que ça... Parmi les 22 "contre", ou parmi les abstentionnistes, il y a des gens favorables à un accord avec LO, mais pas dans les termes présentés lors de ce vote.

Quant au sens des NPPV ? Je n'en sais rien. Ça peut être, par exemple, des gens qui estiment que la question des européennes a déjà été réglée au CPN de juin.

Il semblerait que la majo du NPA soit sur le point de (ou soit invitée à) sortir un communiqué à ce sujet dans les prochains jours.
Byrrh
 
Message(s) : 296
Inscription : 10 Avr 2017, 20:35

Re: sur le site du NPA

Message par com_71 » 13 Oct 2018, 20:24

site npa 13/10/2018 a écrit :Développer la démarche unitaire auprès de LO

Le CPN de juin dernier avait acté de proposer une campagne commune avec Lutte ouvrière pour les élections européennes de 2019. Les différentes rencontres qui ont eu lieu entre les deux organisations ont montré des difficultés, mais aussi une volonté, des deux côtés, de poursuivre et d’approfondir la discussion. À la suite d’un débat animé, le CPN a adopté une motion qui développe et approfondit la volonté de faire une campagne commune avec LO. Cette motion rappelle que les élections européennes constitueront le premier test électoral national pour le gouvernement Macron, et qu’il est nécessaire d’y faire entendre une voix anticapitaliste et révolutionnaire, en toute indépendance de classe. Contre les tentations racistes, xénophobes, et protectionnistes véhiculées par tous les politiciens jusque dans les rangs de La France insoumise, il faut faire vivre l’internationalisme de classe, et mettre en avant la nécessité du tous ensemble, du regroupement des luttes comme perspective pour faire reculer le patronat et le gouvernement à son service. Dans cette perspective, une campagne commune de LO et du NPA offrirait un pôle d’extrême gauche incarnant une voix internationaliste, anticapitaliste et révolutionnaire.

Armelle Pertus
Que de méprisables eunuques ne viennent pas soutenir que l'esclavagiste qui, par la ruse et la violence, enchaîne un esclave est devant la morale l'égal de l'esclave qui, par la ruse et la violence, brise ses chaînes ! Trotsky
Avatar de l’utilisateur
com_71
 
Message(s) : 2370
Inscription : 12 Oct 2002, 00:14

Re: sur le site du NPA

Message par Ottokar » 15 Oct 2018, 18:33

ce compte-rendu ne parle pas du principal point de désaccord, apparu nettement dans les discussions avec LO : la rupture ("internationaliste", bien entendu... et enveloppé en "revendication transitoire" par-dessus le marché) avec l'Europe.
Ottokar
 
Message(s) : 224
Inscription : 16 Jan 2005, 10:03

PrécédentSuivant

Retour vers Politique française

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : conformistepote et 1 invité

cron